Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

commentaire d'une phrase de Vedel

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    On me demande de commenter une phrase de Georges Vedel issue du Monde (samedi 16 septembre 2000): "En réalité, la cohabitation est une béquille peut être nécessaire en cas d'accident, mais ceci ne veut pas dire que les accidents soient bienfaisants et qu'il faille les provoquer."
    Dans un premier temps je propose comme problématique:

    Dans quelle mesure la cohabitation altère t elle l'exercice de la fonction présidentiellle?
    I-L'émancipation de la fonction présidentielle: la présidence comme exercice d’un arbitrage tribunitien


    II-La période de cohabitation va engendrer une inversion de la dyarchie inégalitaire

    Pouvez vous m'aider car je bloque vraiment, quel type de plan auriez vous fait?
    D'avance merci

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je crois que la phrase du Doyen Vedel (Dieu ait son âme...) pose plutôt la question d'une part de la constitutionnalité de la cohabitation avec toutes les problématiques complémentaires qui s'ensuivent (la béquille) et d'autre part de son opportunité au regard de mécanismes du pouvoir prévus par la Constitution (les accidents à ne pas provoquer). Qu'en pensez-vous...?

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Spaceman20
    Bonjour,
    On me demande de commenter une phrase de Georges Vedel issue du Monde (samedi 16 septembre 2000): "En réalité, la cohabitation est une béquille peut être nécessaire en cas d'accident, mais ceci ne veut pas dire que les accidents soient bienfaisants et qu'il faille les provoquer."
    Dans un premier temps je propose comme problématique:

    Dans quelle mesure la cohabitation altère t elle l'exercice de la fonction présidentiellle?
    I-L'émancipation de la fonction présidentielle: la présidence comme exercice d’un arbitrage tribunitien


    II-La période de cohabitation va engendrer une inversion de la dyarchie inégalitaire

    Pouvez vous m'aider car je bloque vraiment, quel type de plan auriez vous fait?
    D'avance merci
    Pour commencer, la première partie ne traite pas le sujet (la cohabitation) mais seulement de la fonction présidentielle.

    Selon moi, Vedel considère que la cohabitation est davantage le symptôme d'une crise politique qu'un remède à celle-ci.
    L'esprit des institutions est de faire du Président l'arbitre du jeu politique et, surtout depuis la réforme de 62, le maître de l'exécutif: il nomme le 1er ministre...l'irruption d'une dyarchie au sein de l'exécutif constitue donc une anomalie au regard de l'esprit du texte de 58 même si elle est permise par sa lettre. La cohabitation est vue ici comme un pis aller qui permet d'éviter les deux autres solutions que sont la démission du président et/ou la dissolution de l'assemblée nationale. mais elle ne constitue en rien une solution durable et encore moins, une forme de gouvernance optimale.

    Vedel s'exprime dans un contexte de cohabitation qui a été pleinement voulue par l'électorat (ce qui n'est pas tjs le cas aux USA...) et globalement appréciée par l'opinion qui y voir une manière de rassembler les camps derrière une politique unique. Illusion bien sûr, car en cohabitation la guerre entre Matignon et l'Elysée est quotidienne.
    En tous cette phrase fait réfléchir à l'heure où l'on nous vend une nouvelle cohabitation sous le label du "grand rassemblement des bonnes volontés"...

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Merci pour vos réponses.
    Je suis en train de faire un nouveau plan beaucoup plus structuré que je posterais bientôt.

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    j'ai beau essayé, je ne comprend toujours pas les termes de la citation.
    "accident"= discordance des majorités?
    Je bloque vraiment

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Spaceman20
    j'ai beau essayé, je ne comprend toujours pas les termes de la citation.
    "accident"= discordance des majorités?
    Je bloque vraiment
    ce que j'en pense...

    Par "accident" il faut probablement entendre les cas de discordance de couleur pol entre le Pdt et l'AN et qui peuvent occurer au hasard des résultats électoraux. Contrairement au système US, ce type de situation est ingérable en France car le Gvt est nommé par le Pdt mais responsable devant le parlement.

    Pour sortir de cette impasse, on a trois solutions: la démission du Pdt, la dissolution et la cohabitation.

    En 86 et en 93 le Pdt ne s'était pas résigné à la démission vu que des élections législatives approchaient à grand pas. Mais en 88, Miterrand réelu s'était empressé de dissoudre l'AN pour éviter une nouvelle cohabitation.

    Vedel sitgmatise une vision de la cohabitation comme mode normal, durable (97-2002) voire désirable de gouvernement. Elle n'est qu'une solution de fortune dont on doit sortir aussi rapidement que possible.

    cela pose la question des mécanismes permettant d'éviter les discordances politiques (=intervenir en amont de la cohabitation): en tous cas, le quinquennat qui sera mis en place un an après que Vedel se fut exprimé, ambitionne, pour le moins de répondre à cette aspiration.

  7. #7
    Membre Junior

    Infos >

    Merci pour ta réponse
    I-La cohabitation, une solution adéquate en cas de discordance des majorités

    B) Le Premier Ministre en tant qu'intermédiaire entre le Président et l'Assemblée
    1)Le premier ministre permet un dialogue "pacifique" avec l'assemblée
    II-La nécessité de sortir de cette "situation de fortune" qu'est la cohabitation


    A)
    B)La nécessité de la mise en place de mécanismes permettant d'éviter les discordances politiques
    1) l'inversion du calendier électoral

    Cependant je bloque toujours
    Suis je dans la bonne voie?
    Encore merci

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Sur ce sujet j'ai du mal a faire des titre sans verbes.

  9. #9
    Membre Junior

    Infos >

    un petit avis SVP
    Merci beaucoup

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Spaceman20
    Merci pour ta réponse
    I-La cohabitation, une solution adéquate en cas de discordance des majorités

    B) Le Premier Ministre en tant qu'intermédiaire entre le Président et l'Assemblée
    1)Le premier ministre permet un dialogue "pacifique" avec l'assemblée
    II-La nécessité de sortir de cette "situation de fortune" qu'est la cohabitation


    A)
    B)La nécessité de la mise en place de mécanismes permettant d'éviter les discordances politiques
    1) l'inversion du calendier électoral

    Cependant je bloque toujours
    Suis je dans la bonne voie?
    Encore merci
    Voilà, voilà,

    les formulations des deux titres risquent de paraître contradictoires: si la solution est adéquate on ne voit pas pourquoi il faudrait en sortir....

    On peut essayer de voir les choses ainsi:

    -La cohabitation, une réponse au blocage des institutions politiques
    .La cohabitation plutôt que la démission du président
    .la cohabitation plutôt que la coalition des partis

    -la cohabitation, une réponse provisoire au blocage des institutions
    .la dyarchie de l'exécutif, une anomalie insitutionnelle source de conflits politiques.
    . La nécessité d'une réponse durable.

    Je ne sais pas trop ce que ça vaut mais ça te donnera peut-être des idées.

    bon courage!

  11. #11
    Membre Junior

    Infos >

    merci beaucoup j.r,

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    salut à tous!!
    je suis nouveau mais plus pour longtemps car ce site m'est précieux...

    j'ai le même sujet que toi spaceman, en fait je pense qu'on a la même prof...

    Bref, moi je pensais divisé la phrase en deux:
    avec comme problème: en quoi ,comment la cohabitation peut-elle être à la fois nécessaire (1) ( correspondant à la 1ère partie de la phrase: la béquille) mais dangereuse (2) ( 2ème partie de la phrase avec les accidents malveillants) ?
    voilà ce que je propose alors:

    1) la cohabitation, une réponse nécessaire en cas d'accidents
    A) un bloquage des institutions écarté
    a) la cohabitation plutôt que la démission du président
    b) la cohabitation plutôt que la coalition des partis,la guérilla politique
    B) une conformité à la lettre de la constitution
    a) une séparation des pouvoirs revigorée
    b) une collaboration entre les 2 têtes de l'exé , la survie du président

    2) la cohabitation, une réponse provisoire,incertaine face certains accidents
    ou ; la cohabitation, une réponse non sans défaut
    A) la dyarchie de l'exécutif,anomalie et source de conflits politiques
    a) une primauté du 1er ministre,la dyarchie inversée
    b) une atteinte à la primauté présidentielle(affaibliss ement)
    B) un risque de bloquage à tout moment,au moindre "faux pas"
    a) un bloquage entrainé par le caractère hybride du régime
    b) un bloquage non inéluctable


    bon, ben là, je crois que j'ai fait un bel effort qui mériterait des avis s'il vous plait

    aidez moi si il manque quelque chose de capital ou qui est faux ou répétition...
    merci de vos précisions d'avance

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    J'aime bien ce genre de plan. Bon, il faut reformuler les itres qui sont un peu trop compliqués ou pas assez percutants (éviter les non sans... et autres non inéluctable, faites des titres expressifs courts, mais pas trop).

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    ah, merci!! enfin un avis concret!!
    qu'il soit bon ou non, c pas le pb.

    bon, donc tu penses que j'suis pas trop hors sujet??
    sinon, pour les titres, ok, j'pensais bien en reformuler qquns

    merci, de me répondre et d'avoir d'autres avis ds ce type là

  15. #15
    Membre Cadet

    Infos >

    oups, j'oubliais, et la problématique?

  16. #16
    Membre Cadet

    Infos >

    parce qu'en fait j'ai peur que j'ai oublié une partie importante.
    par exemple, qu'est ce que "les accidents", mais surtout je ne pense pas que je parle ds mon plan qui ou quoi provoque ces "accidents" en question...

    voilà, merci de m'aider en essayant de répondre à tt mes questions.

  17. #17
    Membre Junior

    Infos >

    A mon humble avis...


    "Les accidents"= résultats électoraux qui désignent une majorité opposée au Pdt (voir la dissolution de 97) ou inversement (88 et 93).

    la problématique= vedel ne paraît pas estimer que la cohabitation puisse être nécessaire, mais il reconnaît qu'elle est utile. Elle n'est pas vraiment dangereuse (une béquille ne l'est pas), elle est surtout une réponse insatisfaisante à ces accidents. Elle équivaut davantage à un pansement sur une plaie alors qu'il faudrait du désinfectant...

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    ok, merci!!
    c ce que je pensais mais il me manquait les mots...

    ps: n'hésitez pas qd vous avez des avis à les regrouper en 1 problématique et plan

  19. #19
    Membre Cadet

    Infos >

    ouaip, ça fait pls fois que j'entends qu'il faudrait mettre la dissolution, le quinquennat (cohab volontaire ) mais j'ai beau chercher , ja ne voit où faudrait les mettre dans mon plan...

    aide SVP

  20. #20
    Membre Junior

    Infos >

    Vu ton plan,

    la dissolution devrait être en I- A/ b)

    le quinquennat, est quant à lui, postérieur à la phrase de Vedel, il vaut donc mieux le traiter, à travers la question de l'inversion du calendrier électoral, à la fin(II- B/) car c'est de la portée (au sens de postérité) de la réflexion de Vedel dont il est alors question.

  21. #21
    Membre Cadet

    Infos >

    merci bcq Jr tes aides me sont précieuses!!

    dernière question: ainsi,tu penses que mon plan et pb n'est pas si mal par rapport au sujet ?

  22. #22
    Membre Junior

    Infos >

    Hé bien, hormis les reformulations justement signalées par Marsu, l'ensemble me paraît pas mal du tout, même si je rajouterais un II/ C) sur les mécanismes qui pourraient permettre de "vacciner" la constitution contre les "accidents". Et là je traiterais de la réforme du quinquennat en posant la question de sa capacité effective à éviter les discordances de couleur politique Pdt/AN.
    Les élections de juin 2002 ont semblé en apporter, pour l'instant, une première confirmation.

  23. #23
    Membre Cadet

    Infos >

    ok, merci bcq à toi Jr et aussi aux autres qui m'ont aidés!!!
    comme ça , au moins je n'aurais pas de remords!!

    c cool , aller, a+ pour d'autres devoirs

Discussions similaires

  1. commentaire d'une phrase
    Par Malice_91 dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 28
    Dernier message: 18/10/2008, 19h09
  2. Mettre en Citation une phrase
    Par Micthine dans le forum Aide aux utilisateurs des forums
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/04/2008, 16h48
  3. [Déroulement du procès] Signification d'une phrase
    Par Junglefox dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/10/2007, 14h04
  4. [Mon Employeur] Traduction d'une phrase
    Par Eric-16 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/11/2005, 19h29