Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Traducteur assermente

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    Je ne sais point où classer ce sujet à vrai dire.
    Voici ma situation .
    Je suis diplomée en Langues et civilisation etrangeres Master 2 ( espagnol - français ) principalement.
    Je sais que le Tribunal engage des personnes diplomées afin de devenir des traducteurs assermentés, et devenir interprete, ainsi que fait la traductions de passeports, certificat de naissance, etc..... Il me semble qu'il faut remplir un dossier. Mais tout ça est vague pour moi.
    Qu'elle est donc la demarche à suivre ? J'ai écrit la Greffe ( tribunal de Toulouse ) par mail, mais je n'ai point de réponse .
    Quels sont les conseils que vous me donnez pour ce genre de metier ?
    Combien d'intensité de travail avez vous ? Avez vous un travail à coté en plus ?

    Je vous remercie à tous .

    Cordialement

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous trouverez toutes les explications sur le site du syndicat des traducteurs - sur ce lien.
    Le titre exact en France est "expert judiciaire" .
    En janvier- février, il faut retirer un dossier auprès du TGI (Tribunal de Grande Instance) de sa circonscription. En cas d'avis favorable, on n'est pas "engagé" par le tribunal, on est inscrit sur une liste d'experts auxquels le tribunal fait appel en cas de besoin en traduction et/ou en interprétation pour des procès.
    On reçoit également un cachet qui permet de certifier des traductions demandées par des particuliers, des avocats, des notaires... : actes de naissance, mariage, diplôme, contrat ...

    Le métier principal est traducteur et/ou interprète exerçant comme indépendant (profession libérale, auto-entrepreneur) pour pouvoir émettre une note d'honoraires (équivalent de facture) qui sera payée par le tribunal (tarif fixe) ou le client particulier (honoraires libres).
    L'activité avec les tribunaux est trop aléatoire et irrégulière pour constituer l'activité principale - et de plus les délais de paiement sont très très longs ! Généralement les traducteurs experts judiciaires se spécialisent dans les traductions juridiques pour travailler avec des avocats, des notaires, des cabinets juridiques, que ce soit pour des traductions certifiées ou pas. Il faut donc se former en droit français et aussi en droit des pays dont on traduit la/les langues(s).
    Les bonnes décisions sont issues de l'expérience. L'expérience est issue des mauvaises décisions. Mark Twain

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Avez-vous une formation ou un expérience en droit ?

    Si ce n'est pas le cas, cela va vous être nécessaire. Vous devez le savoir, les traducteurs sont souvent spécialisés car la traduction dans des domaines tel que le droit requiert des connaissances dans lesdits domaines.

Discussions similaires

  1. [Propriété Intellectuelle] Quel contrat faire signer à un bénévole traducteur pour des histoires pour enfants?
    Par Breizhan dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/05/2019, 18h27
  2. [Rapport avec les pros du droit] Documents en langue étrangère non traduit par traducteur assermenté
    Par sacre dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/02/2016, 20h41
  3. [Rapport avec les pros du droit] agent assermenté
    Par franckbells dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/05/2011, 17h21
  4. [Rapport avec les pros du droit] poursuites penales contre expert assermenté ?
    Par parisien9999 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2010, 08h29
  5. [Création, Reprise] Traducteur assermenté
    Par Siberia dans le forum Entreprise
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/10/2008, 18h15