Page 1 sur 3 123 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 58

Discussion : Récupération de l'ASPA, les aides sociales, questions et avis.

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour à tous,

    Ma mère et moi nous posons une question concernant l'aide ASPA
    (Allocation de Solidarité pour Personnes Agées)


    En effet, sauf erreur de notre part (et nous trouvons cela totalement aberrant),
    les sommes totales versées au titre de cette aide sont, une fois le bénéficiaire décédé,


    à rembourser soit avec les actifs de celui-ci, soit, à défaut, avec ceux de sa descendance


    Le seul actif dont dispose ma mère est sa maison, mais d'une part celle-ci n'a
    pas une grande valeur, et, d'autre part, elle pourra peut-être être amenée,
    un jour,
    à la vendre pour financer des dépenses de santé


    Je suis son enfant unique, et j'ai, pour uniques revenus, des aides versées par la CAF
    (une allocation pour personne handicapée + une aide au logement), revenus, nous
    semble-t-il, insaisissables par quiconque


    - Puis-je tout de même, un jour, être, d'une quelconque façon, redevable d'une
    partie de la somme de cette aide versée précédemment ?


    (par exemple de l'épargne si j'en ai, ou un éventuel bien immobiliser dont je serais propriétaire, ou encore carrément mes revenus CAF ?)


    Merci à tous pour vos lumières

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Les sommes sont récupérables uniquement sur la succession et si la succession dépasse 39 000 euros.
    Donc, on ne prendra pas sur vos revenus.


    Cdt
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,
    je ne vois pas en quoi certaines aides ne seraient pas remboursables sachant que les personnes âgées s'appauvrissent en faisant des donations de leurs biens à leurs enfants et ensuite reçoivent des aides alimentées par nos taxes et impôts que certains trouvent trop élevées.
    l'état providence ne peut exister que par les taxes et impôts.
    salutations

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Amatjuris Voir le message
    je ne vois pas en quoi ...
    Peu importe ce que vous voyez ou que vous ne voyez pas...

    La réponse de Rosalina est confirmée par ce site officiel.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    c'est surtout l'utilisation de l'adjectif qualificatif aberrant relatif à la demande de remboursement de certaines aides qui a suscité mon commentaire, je ne conteste pas la réponse apportée par rosalina.

  6. #6
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Merci Amatjuris pour votre commentaire, mais étant moi-même en invalidité supérieure à 80 % avec 900 € mensuels d'aides et devant m'en contenter,
    et mes parents percevant moins de 1100 € de retraite de leur vivant pour eux 2,
    oui, je déplore que certaines aides soient récupérables

    Salutations

    ---------- Message ajouté à 19h11 ---------- Précédent message à 19h09 ----------

    Merci Rosalina pour votre réponse qui nous rassure
    Dernière modification par ilyama ; 30/12/2018 à 19h16.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par ilyama Voir le message
    oui, je déplore que certaines aides soient récupérables
    C'est une façon en effet de voir les choses que l'on peut entendre.


    Mais il y a une autre façon de le voir. Lorsque l'Etat récupère sur la succession des aides versées, cela signifie quand même que la succession est supérieure à 39 000 euros, voire 42 000 pour d'autres aides. C'est une somme conséquente que la personne aurait aussi pu utiliser pour payer ses frais de dépendance. A cela s'ajoute un forfait annuel de revenus pour les héritiers en-deçà duquel ils n'ont rien à payer.
    Donc, quand on rembourse, c'est qu'il y a de l'argent. Mais cela signifie que la personne pouvait dépenser l'argent de son vivant.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Si votre maman est propriétaire d'une maison, même si cette dernière n'est pas de grande valeur, il est probable qu'elle sera estimée + de 39 000 € au décès de votre maman. Dans ce cas, le département pourra exiger le remboursement des sommes avancées sur la valeur dépassant les 39 000 € (si la législation ne change pas d'ici là).

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par ilyama Voir le message
    Bonjour,

    Merci Amatjuris pour votre commentaire, mais étant moi-même en invalidité supérieure à 80 % avec 900 € mensuels d'aides et devant m'en contenter,
    et mes parents percevant moins de 1100 € de retraite de leur vivant pour eux 2,
    oui, je déplore que certaines aides soient récupérables

    Salutations

    ---------- Message ajouté à 19h11 ---------- Précédent message à 19h09 ----------

    Merci Rosalina pour votre réponse qui nous rassure
    Bonjour
    Si vos parents vieillissant ont une perte d'autonomie, il faut demander l'APA qui elle (pour l'instant) n'est pas récupérable sur la succession. Il faut en faire la demande au conseil général.
    Je ne veux pas entrer dans le débat, mais il fut un temps ou nos impôts (les taxes foncières) servaient à cela. Depuis maintenant quelques années, les taxes n'ont pas diminué (c'est un euphémisme) et les aides sont récupérables sur les successions déjà très lourdement taxés.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    mais il faut prendre en compte la démographie avec le prolongement de la vie.
    entre 1950 et 2012, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans a plus que doublé en passant de 6,7 millions à 15 millions.
    comme les familles ne gardent plus leurs aînés auprès d'eux, les familles les placent dans des maison de retraites de plus en plus nombreuses et il faut donc consacrer des sommes de plus en plus importantes pour les personnes âgées et il n'y a que 2 sources les familles et les contribuables pour payer les taxes et impôts nécessaires qui sont souvent les mêmes.

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    Suivant que l'on soit cigale ou fourmi, on paiera ou non l'ASPA, malheureusement. Trop d'Etat providence amène à sa mort. Ceux qui ont bossé durant toute leur vie devront payer tandis que ceux n'ayant rien fait auront les mêmes droits mais sans les inconvénients. La Loi est ainsi faite. Il n'y a pas que la démographie qu'il convient de prendre en considération, mais le législatif également.
    Change ton regard et le monde changera

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bjr
    Ce que je trouve un peu fort aussi, c'est qu'on se préoccupe du remboursement quand on a ouvert ses droits à ces aides.
    C'est avant qu'il faudrait réfléchir.
    C'est la mise en garde que je fais à tout le monde.
    "Avant de demander, sachez qu'il faudra peut-être rembourser."
    Après, c'est un choix et surtout un choix de quelles aides on profite.
    La demande n'est pas une obligation.
    " Tant que nous sommes des Hommes, pratiquons l'humanité "
    Sénèque


  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Enfin, il me semble que la logique est différente. Ceux qui font la demande, sont ceux qui sont dans le besoin.
    Désolée de mon grain de sel, mais je tiens à notre régime basé sur la solidarité entre générations qui est à la fois vertical et horizontal. C'est l'ADN du système français. Personne n'est à l'abri d'un revers de fortune, d'un accident de la vie qui le conduirait à solliciter l'aide du système.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est une autre façon de voir les choses.


    Mais je continue à dire que peu de monde est averti d'un possible remboursement , au moment de la demande.
    J'ai rencontré de nombreuses personnes qui m'ont dit; "ah bon , il faut rembourser?"
    " Tant que nous sommes des Hommes, pratiquons l'humanité "
    Sénèque


  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Rosalina Voir le message
    Enfin, il me semble que la logique est différente. Ceux qui font la demande, sont ceux qui sont dans le besoin.
    Désolée de mon grain de sel, mais je tiens à notre régime basé sur la solidarité entre générations qui est à la fois vertical et horizontal. C'est l'ADN du système français. Personne n'est à l'abri d'un revers de fortune, d'un accident de la vie qui le conduirait à solliciter l'aide du système.
    Entièrement d'accord sur ça, MAIS, il faudrait que les Droits et les Devoirs soient les mêmes pour tous, car Droits et Devoirs sont indissociables si nous voulons que le système perdure. Le seul problème vient que cette théorie se fracasse sur l'autel de la réalité car cette dernière est trop empreinte de bons sentiments humanistes, ce qui amène que certains ont des Droits et des Devoirs, comme dans le cas présent avec l'ASPA, alors que d'autres pourront en bénéficier sans n'avoir jamais rien fait pour la société, hormis vivre à ses crochets (des Droits mais aucun Devoirs) durant quasiment toute sa vie. Par exemple, être au RMI puis RSA depuis la création du RMI.
    Change ton regard et le monde changera

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ben ceux-là vivent dans une extrême pauvreté, et ils ne bénéficieront pas de droits suffisants pour couler une retraite heureuse dans un établissement pour personnes âgées digne de ce nom. Faut pas rêver.
    Et puis dites vous bien que vous aussi vous bénéficiez d'une manière ou d'une autre de cette solidarité nationale : santé, retraite, pompier, entretien des routes, écoles...etc.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Rosalina Voir le message
    Ben ceux-là vivent dans une extrême pauvreté, et ils ne bénéficieront pas de droits suffisants pour couler une retraite heureuse dans un établissement pour personnes âgées digne de ce nom. Faut pas rêver.
    Hum hum, faut pas abuser non plus et puis ça dépend surtout de leur habitation. Pour en avoir côtoyé vivant dans des logements sociaux, payés par l'APL, ils avaient suffisamment d'argent pour avoir un téléphone récent, une grande télé, un PC portable pas vilain, fumer et boire. Quand à la bouffe, merci les associations.

    Je n'écris pas que certains ne sont pas dans une certaine pauvreté, je dis juste qu'il y a de tout et qu'en enlevant le vernis, on découvre certaines choses.

    Enfin, ils ont fait un choix de vie (pour beaucoup d'entre eux) et j'estime que ce n'est pas à la société d'en payer le prix, à condition toutefois comme le précise Hayek de leur laisser un minimum vital, non au titre d'une pseudo-justice sociale, mais au titre d'une solidarité car nous sommes un peu civilisés. Ils devraient donc assumer leurs choix.
    Change ton regard et le monde changera

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    Désolée, mais je ne suis pas. Le coup de je connais quelqu'un qui, ne fait pas une généralité. Ce sont des préjugés.

    Pour m'occuper à longueur de temps de ces personnes, j'affirme que ce n'est pas un choix de vie. Beaucoup, par exemple, relèveraient plus d'une solidarité au titre d'un handicap psychique, d'autres ont été tellement éloignés de l'emploi qu'il est très difficile de les insérer. Les stabiliser relève du défis. Venez mettre les mains dans le cambouis avec moi une semaine, et on en reparle.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Tu n'es confronté qu'à un public ciblé et tu te fais une généralité de la concentration que tu cotoies.
    Eux ce sont les "vrais", ceux que l'ont ne doit pas laisser de côté.
    Mais le dispositif est polué par les autres, eux aussi très, trop nombreux.

    Pour étayer
    J'ai vu le marché parallèle des restos du coeur connu de toute cette ville. 8 lieux de distributions dans cette ville, ils faisaient les 8 lieux et avaient 8 colis qu'ils revendaient aussitôt sur le parvis d' une église du centre ville,et il y avait queue, et même des belles voitures......
    C'est terminé depuis l'an dernier avec une imise en réseau de tous le dispositif, mise en réseau qui a coûté de l'argent qui uaurait pu être investé .

    Pour dire que tout ce que l'on met en place en France est très valable au départ mais est vite détourné.


    Et que dire du clochard que je cotoye et qui quête devant la cathédrale et récolte plus de 50€ pour une petite journée? Son souhait d'hier: la levée du plan vigie pirate.......

    Et je peux encore en citer.

    Alors oui, j'en connais de ces petits truands, de ces petits escrocs......beaucoup.

    Tous ça ce sont des gens qui sont à la prériphérie des circuits mais qui en profitent largement.
    Dernière modification par Solitrid ; 02/01/2019 à 08h02.
    " Tant que nous sommes des Hommes, pratiquons l'humanité "
    Sénèque


  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je plussoie, les aides sociales ont une limite. Celles de fabriquer des assistés qui ne se retrousseront jamais les manches. Pire, les enfants élevés avec cette mentalité : bénéficier des acquis sociaux que l'on va se transmettre de génération en génération. Bel "héritage".
    Ce qui me met hors de moi c'est d'entendre : tu as touché la prime " $" ? Tu y as droit demande là…
    J'ai souvenir d'être passé devant le secours "zebulon" ou une personne attendait son tour en téléphonant avec le dernier modèle a plus de mille Euros de la marque [1pognon2ding]. Oui ce n'est pas pour elle qu'elle est venu, c'est pour ses voisins dans le besoin…(Sans commentaire)
    La vraie misère, je l'ai malheureusement trouvé caché. Il m'est arrivé de ne pas faire payer des réparations chez des personnes âgées qui avaient attendu longtemps avant de m'appeler. Je n'aurais pas pu te payer, alors je ne pouvais pas te faire venir. Ça c'est la vraie misère.
    L'autre "misère" c'est celle chez qui je suis allé installer le décodeur crypté prépayé chez une famille avec x enfants installés sur le canapé du logement social, devant la télé plasma haut de gamme que j'aurai bien voulu avoir dans mon salon.
    Alors oui la France est un bel exemple de solidarité, mais pas toujours là où il le faudrait.
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 03/01/2019 à 17h00. Motif: anonymisation
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    32 % du PIB est consacré à l'aide sociale, dont 14% pour les retraites, 8% pour la maladie, 8% divers, et seulement 2% pour la pauvreté.
    Les 2 % concernent le RSA, les allocations pour adultes handicapés, et l'allocation logement. L'effet de ces prestations sociales en termes de réduction de la pauvreté est notable. Sans ces prestations, le taux de pauvreté serait de 22% de la population. Alors qu'il est actuellement réduit à 14%, ce qui est déjà énorme.
    1,8 millions de foyers perçoivent le RSA, et pourquoi ce chiffre augmente ? La première raison est que plus de ménages sont éligibles au RSA du fait de l'augmentation de son montant. La seconde raison est qu'en France, le chômage de longue durée reste très élevé (personnes de plus de 55 ans, jeunes sans qualification...). Ces personnes constituent le socle dur de la pauvreté en France.

    40% des foyers éligibles au RSA n'en font pas la demande. La raison principale est que le parcours administratif de demande du RSA est un vrai parcours du combattant. Dissuasif ? Par exemple, 1/3 des SDF n'en font pas la demande.



    En conclusion, le dispositif français n'est pas efficace pour réduire la pauvreté, il manque de transparence, mais surtout, il devrait être plus automatique.


    Maintenant, est-ce que le gain net de retour à l'emploi, je parle ici de revenu disponible, est suffisant pour être significatif, et inciter au travail. La réponse est non. Le différentiel ne l'est pas.


    Enfin, si je reprends un exemple donné plus haut... Croyez-vous vraiment qu'un bénéficiaire de colis alimentaires qui revend une partie de ses dons va vivre grassement de ses ventes ? Même un bénéficiaire du RSA paie une partie de son loyer. Sur son RSA, un forfait logement est déduit (68 euros pour une personne seule). Je mets au défi quiconque de vivre avec un RSA mensuel.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Rosalina Voir le message
    Désolée, mais je ne suis pas. Le coup de je connais quelqu'un qui, ne fait pas une généralité. Ce sont des préjugés.
    Non, c'est mon ex ! Je peux ici détailler toutes ses dépenses, beaucoup tomberaient de leur chaise, vu que j'ai eu droit à JAF sur JAF.
    Et oui, elle s'est elle aussi éloignée volontairement de l'emploi, mais elle gagnait et gagne autant (en reste à vivre) avec le RSA que si elle bossait.

    Je précise aussi que la vie m'a amené à côtoyer de très près ce public. Jusqu'à très récemment, j'ai vécu dans un logement social. Au départ, quand j'y suis rentré, il s'agissait de logements mixtes, gens qui travaillent, retraités et cas sociaux légers. Puis, suite à la fermeture d'autres logements sociaux, nous avons vu arriver de sacrés cas.
    Une voisine percevant l'APH et inscrite aux repas d'une célèbre assos nous donnait le lait. Pour elle seule, cette assos lui donnait 6 litres de lait par semaine. Un autre nous donnait des jus de fruit. Tout simplement car je leur rendais des services. Je précise qu'il nous donnait ça car nous sommes une famille nombreuse et qu'ils savaient que tout serait consommé.

    Après les fêtes, nous retrouvions dans les containers des poubelles, des plats non entamés, mais jetés car périmés, y compris du saumon fumé (valeur 30€ dans le supermarché du coin), par moment, d'une célèbre marque ayant l'accent du Sud-Ouest. Et je vous fais grâce de ceux qui fumaient comme des pompiers, picolaient comme des ivrognes, laissant les gamins dehors et qui venaient se plaindre par la suite de ne pas avoir d'argent pour bouffer. Et non, il ne s'agit pas d'un stéréotype mais de vécu.

    Alors pas de généralité, je veux bien, mais j'ai quand même une bonne expérience de l'intérieur.

    ---------- Message ajouté à 12h06 ---------- Précédent message à 11h58 ----------

    Au fait, en parlant pauvreté, saviez vous qu'en 1974, un ouvrier français gagnait autant qu'un ouvrier suisse ? Aujourd'hui, le delta est énorme, un ration de 4. Pourquoi ? il suffit de regarder et comparer les codes du travail pour s'éclairer. Il suffit aussi de regarder les différents prélèvements d'un coté et de l'autre. Pourtant, je n'ai pas l'impression que les suisses vivent plus mal que nous ou souffrent davantage de pauvreté.

    La pauvreté n'est donc pas une fatalité mais une affaire de lois qui sous-couvert d'humanisme nous rend tous plus pauvres. Là encore, l'enfer est pavé de bonnes intentions.

    Nous nous sommes mis tout seul, comme des grands, dans la panade par trop de loi, trop plein d'humanisme. Notre Etat providence façon socialisme n'existe que parce qu'il y a encore des gens pour le financer ou du moins, il y a la dette. Trop de loi et trop d'Etat providence vont tuer notre modèle social.
    Change ton regard et le monde changera

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bien résumé Stéphane B, j'ajouterai que c'est facile de faire de l'humanitaire avec l'argent des autres. Ceux qui travaillent et d'autres, (retraités etc...) ont tellement contribué socialement, que le travail en lui même se trouve archi ponctionné et dévalorisé. Je ne vais pas me lancer dans un long débat politique, mais aider oui, mais quand on peut… Pas avec l'argent de ceux qui trime et ont trimé.
    Je me suis toujours bien marré en observant les membres d'une fameuse association humanitaire que je ne peux pas citer à cause de la charte. C'est un club qui porte le nom d'un animal. On voit des stands avec des gens pétés de thune qui ne donnent pour la plus part rien de leur propre denier, mais qui vont taper des donneurs bénévoles pour ensuite se donner bonne figure en donnant ce qui leur a été donné. Ils devraient plutôt monter l'exemple en mettant un peu la main à la poche.
    Nous vivons dans un pays riche. Riche de gens pour qui tout va bien tant que eux vont bien. Si les plus riches se sentaient mal dans un pays qui ne va pas bien et participaient plutôt que de défiscaliser à tout prix, ou pire s'exiler fiscalement. Tout irait "peut-être" mieux.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis OK pour la solidarité en faveur des personnes réellement dans le besoin suite à un problème de santé ou un accident de la vie, mais il faut faire en sorte de limiter les personnes qui ne veulent pas travailler et préfèrent vivre aux crochets de la société : quand on additionne le RSA, les APL, les allocations pour enfants, la CMU,... il est vrai que cela ne "vaut pas le coup de se lever pour aller travailler". Et je crains que ce ne soit de pire en pire : à ce rythme, le budget consacré à l'aide sociale devra être nettement revalorisé.

    En effet, on voit de nombreux jeunes travailleurs qui ne veulent pas se faire avoir et payer pour les autres : il existe des droits au chômage après avoir cumulé un certain nombre de mois de travail, alors ils veulent en profiter. Ils refusent les CDI qui les obligeraient à obtenir une rupture conventionnelle pour bénéficier de droits au chômage, mais préfèrent prendre un contrat d'intérim ou un CDD, puis se mettre au chômage quelques mois avant de reprendre un nouveau contrat temporaire.

    Et des personnes qui ont aussi beaucoup bossé (commerçants, entrepreneurs individuels) sans beaucoup cotiser qui, avant d'arriver à la retraite, donne tout leur patrimoine à leurs enfants puis, compte tenu de leurs faibles revenus, font appel à l'aide sociale pour les aider à payer un loyer, une aide à domicile ou une pension de maison de retraite.

    En revanche, tous ceux qui se lèvent le matin pour gagner que 300 ou 400 € de plus que le SMIC, n'auront droit à rien et devront payer pour les autres : le système n'est pas encourageant pour les bonnes volontés .
    Dernière modification par Yooyoo ; 02/01/2019 à 14h01.

  25. #25
    Pilier Sénior

    Infos >

    Sinon... Les profiteurs, les fraudeurs, les fainéants, les assistés professionnels, ils pèsent combien dans le PIB. Quelqu'un a un chiffre à présenter ?


    Et ne me parler pas de fraudes. Je suis administratrice de la CAF de mon département, un des plus gros départements de France, et siège en particulier à la commission des pénalités, celle qui fait payer les fraudeurs (RSA, AL, AF, APL...etc). La fraude représente que dalle sur le budget total des aides sociales, même si certains diront que c'est déjà trop, ce qui est vrai.


    Donc, je reste sur mes positions. Quand il n'y aura plus de gens qui crèvent de froid sur nos trottoirs, quand il n'y aura plus de personnes qui crèvent de faim, je serai d'accord pour revoir ma position.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

Page 1 sur 3 123 FinFin

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Récupération de l'ASPA, les aides sociales, questions et avis.
    Par ilyama dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 49
    Dernier message: 05/01/2019, 18h48
  2. [Succession, Donation] récupération par conseil général des aides sociales
    Par alainbud dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2016, 11h00
  3. [Succession, Donation] Récupération, et recours sur succession de l’Aspa
    Par skiper dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2013, 10h33
  4. [Succession, Donation] récupération de L "ASPA, temps?
    Par skiper dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/02/2013, 10h33
  5. [Succession, Donation] récupération d'aides sociales sur succession
    Par xenn dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2012, 08h48