Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : plainte contre psychologue

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonsoir,
    En procédure de divorce à l'initiative de mon épouse, celle-ci de mauvaise fois à déposer une plainte au commissariat pour violence imaginaire, et s'est fait établir une attestation par une psychologue aux propos tendenciex et de parti pris, en mon absence et en présence de nos 2 enfants 4 et 8 ans avec des propos rapportés disant que mes enfants préfèrerait être garder par leur mère, alors qu'ils m'adorent.
    Comment puis-je me défendre contre ces allégations ? Auprès de qui dois-je porter plainte ?
    Merci de m'éclairer. Bonne soirée.
    Jean-Michel
    Dernière modification par Aubine ; 03/05/2007 à 21h44.

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Là il me faut une précision, elle a déposé plainte pour des violences que vous dites imaginaires ou bien qu'elle a imaginé ?
    Et que vient faire le psychologue dans l'histoire ? Il a faut un certificat ?

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour Tribun,
    Merci pour votre message. En réponse :
    1) La plainte au commissariat faisait suite à une scène de ménage, provoquée par mon épouse où elle me menaçait d'être dans l'obligation de quitter le domicile et de perdre mes enfants. Cela est devenu dans son rapport de plainte à la police, des violences de ma part. J'ajoute que ces faits se produisent 2 mois après qu'elle ait lancé une procédure de divorce sans que j'ai été prévenu.
    2) De plus toujours 2 mois après, elle mène nos 2 enfants chez un pédopsychiatre, sans que je sois prévenu, qui lui délivre une attestation indiquant que nos 2 enfants (4 et 8 ans) diraient que j'étais méchant (alors qu'ils m'adorent), et que de plus qu'ils préféraient être gardés par leur mère.
    Ma question est, quel recours ai-je contre cette psy qui me porte un préjudice très grave compte tenu que que je souhaite obtenir une garde alternée?
    Merci d'avance si vous pouviez m'éclairer.

  4. #4
    Membre

    Infos >

    ... Je ne pense pas qu'il faille s'alarmer outre-mesure. En effet, seul le Juge aux Affaires Familiales (JAF) est en mesure d'apprécier les dires du psy, et éventuellement de demander une contre-visite - contradictoire celle-là chez un psy agréé par le Tribunal.
    Quant aux violences, sauf flagrant-délit et/ou traces visibles, elles restent à prouver.
    Dans le cas qui vous préoccupe, il serait opportun et judicieux de savoir pour quelles raisons votre épouse provoque des scènes de ménage, et demande le divorce: Ne pratique-t-elle pas l'attaque pour cacher ce qui pourrait lui être reproché ?
    Faites-vous établir des attestations par des amis, relations, (qui connaissent bien votre couple) pour corroborer vos dires, donc votre défense.
    Bon courage !
    ... et réfléchissez bien avant d'agir.

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] plainte contre psychologue
    Par Vincent S dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/08/2015, 08h16
  2. [Protection des majeurs] Recours contre psychologue
    Par Ravaka dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/10/2014, 22h52
  3. [Vie commune, Rupture] Le pouvoir d'une psychologue scolaire ?
    Par Juju83 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/04/2008, 17h45
  4. [Pénal et infractions] psychologue et secret professionnel
    Par Dounette04 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/01/2008, 19h39
  5. [Déroulement du procès] Expert Psychologue
    Par Zozo dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/11/2007, 15h39