Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion : A quoi sert la signature manuscrite ?

  1. #1
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Quand on signe un contrat, personne ne vérifie que cette signature est identique à nos autres signatures (par exemple celle sur la carte d'identité).

    De la même façon, la banque demande à l'ouverture d'un premier compte un exemplaire de la signature du titulaire du compte, mais il est de notoriété publique que toutes les signatures effectuées après ne sont jamais comparées à la signature "étalon" (sauf en cas de contestation) tout simplement parce que c'est infaisable.

    Même pour un contrat de prêt immobilier pour plusieurs centaines de milliers d'euros, l'organisme prêteur vérifie que le document est signé... mais par rapport à quelle signature étalon, si ça n'est pas votre organisme bancaire ?

    Prenons l'exemple aux USA, où la carte de crédit n'a pas de puce électronique et où il faut signer les tickets chez le commerçant. La radio publique américaine avait interrogé une société de carte de crédit (celle qui marche "pour tout le reste") qui avait admis que non seulement ils ne contrôlaient pas les signatures mais qu'en plus les consommateurs (qui s'amusent souvent à gribouiller n'importe quoi) ne risquaient rien à le faire. Le système du code secret est bien plus efficace.

    On en vient à ma question : en quoi signer un document permet-il vraiment d'identifier son auteur ?

  2. #2
    Jinko
    Visiteur
    Bonjour,

    On peut ne pas signer toujours de façon identique mais une étude graphologique permet généralement de vérifier l'authenticité d'une signature.
    Les organismes bancaires ou autres qui ne vérifient pas les signatures en prennent le risque.

    En ce qui concerne le prêt immobilier, le contrat est confirmé par l'acte authentique d'achat du bien et l'inscription du privilège du prêteur. Il est pratiquement impossible ensuite au bénéficiaire du prêt de dénoncer sa signature.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ca ne sert à rien de vérifier à chaque fois. On vérifie en cas de litige. Par exemple, j'ai connu le cas, à l'époque justement des signatures pour les paiements carte bleue, d'une CB volée, et du propriétaire de la CB remboursé après étude de la signature.

    Il faudrait voir les statistiques, mais à mon humble avis, le code secret, à l'heure des pirates informatiques et autres hackers, n'est pas plus fiable... Sans compter les abus entre gens qui se connaissent, se donnent mutuellement le code pour aller tirer 50€ au distributeur, et pof, ils s'engueulent, et l'un se souvient du code de l'autre... qui ne souvient pas le lui avoir donné..
    Dernière modification par Ermeline ; 23/08/2016 à 23h29.

  4. #4
    Jinko
    Visiteur
    La carte bancaire avec puce et code secret, à la condition de garder le code secret, évidemment, est infiniment plus sûre que le vieux système appelé fer à repasser qu'on ne voit plus en France depuis longtemps.

    Extrêmement sûre également, beaucoup plus qu'une signature, est la carte bancaire virtuelle utilisée pour les achats en ligne dont le numéro change à chaque opération. Là encore, à condition de ne pas laisser traîner le code et de ne pas l'inscrire sur un fichier enregistré sur le disque de l'ordinateur, ce disque étant toujours susceptible d'être piraté.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    La carte bancaire avec puce et code secret,
    Sauf qu'il n'y en a pas besoin pour acheter sur internet, du code secret...

    infiniment plus sûre que le vieux système appelé fer à repasser qu'on ne voit plus en France depuis longtemps.
    Je ne sais pas, je connais pas les chiffres. Mais si certains pays, au niveau économique similaire au nombre, l'ont encore, c'est peut-être que la "sureté" du processus n'est pas si différente...

  6. #6
    Jinko
    Visiteur
    Citation Envoyé par Ermeline Voir le message
    Sauf qu'il n'y en a pas besoin pour acheter sur internet, du code secret...
    Avec une carte virtuelle, si. Pour prévenir le risque d'une utilisation frauduleuse de sa carte bancaire sur internet, il faut s'abstenir de laisser copier son numéro de carte matérielle par n'importe qui, ne pas l'enregistrer sur son disque dur et ne pas utiliser la carte matérielle sur internet mais lui préférer la carte virtuelle fournie par toutes les banques dont le numéro, numéro de carte et non code secret, change à chaque utilisation. Pour utiliser la carte virtuelle, il faut donner un identifiant et un code secret pour lesquels il faut prendre les mêmes précautions que pour la carte virtuelle : garder le code secret et ne pas l'enregistrer sur le disque dur.

    Citation Envoyé par Ermeline Voir le message
    Je ne sais pas, je connais pas les chiffres. Mais si certains pays, au niveau économique similaire au nombre, l'ont encore, c'est peut-être que la "sureté" du processus n'est pas si différente...
    C'est que certains pays, dont les Etats-Unis, sont en retard sur la France. La France est un pays leader en matière de moyens de paiement. Avec un code à quatre chiffres qu'on ignore, on a une chance sur 10 000 de donner le bon code. On a beaucoup plus de chances d'arriver à payer avec une fausse signature si le commerçant emploie le fer à repasser.

    ---------- Message ajouté à 16h16 ---------- Précédent message à 15h46 ----------

    J'oubliais de préciser qu'on peut demander à sa banque que la carte bancaire matérielle ne puisse pas être utilisée sur internet. Les cartes de paiement délivrées à des mineurs ne permettent d'ailleurs pas les achats en ligne. Celui qui aura copié le numéro de carte ou qui aura volé la carte ne pourra alors pas s'en servir pour des paiements en ligne. Pour ceux-ci on utilisera la carte virtuelle.
    Dernière modification par Jinko ; 25/08/2016 à 15h59.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il y a beaucoup de choses à ne pas faire avec sa CB, à commencer par ne pas la perdre...

    La bonne question c'est, qu'en est -il dans la réalité du nombre de fraudes ?

    Enfin, la question était plus large que la carte bleue... Quand on "signera" un acte notarié avec un numéro, c'est comme voter avec une machine dont on ne sait rien de celui qui la règle, moi je m'inquièterai beaucoup...

  8. #8
    Jinko
    Visiteur
    Il y a d'autres bonnes questions à se poser :
    - qu'en est-il du risque de vol de chéquier ?
    - qu'en est-il du risque de vol d'espèces ?

    Dans un acte notarié, le sceau du notaire est plus important que la signature des parties. Le notaire est censé avoir vérifié la validité de l'acte qu'il rédige, à commencer par l'identité des parties.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 16/04/2019, 19h56
  2. [Clients et Fournisseurs] Valeur juridique d une signature manuscrite sur ecran tactile
    Par Siham78 dans le forum Entreprise
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/10/2017, 23h55
  3. [Assurances] assurance juridique ça sert à quoi ?
    Par Mimo dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/10/2009, 10h51
  4. [Succession, Donation] A quoi sert une procuration donné à un notaire
    Par Mary Murphy dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/01/2006, 19h08
  5. [Mon Employeur] Classification, a quoi elle sert ?
    Par Navarro dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/11/2005, 11h10