Page 1 sur 10 123 ... FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 230

Discussion : Insulte raciale

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour ,

    La France est un pays qui condamne le rascisme.
    Si j'insulte ou si j'ai des propos raciste envers un français d'origine maghrébine
    il peut porter plainte et sa plainte est généralement recevable.
    En revanche si un français d'origine française comme moi se fait insulter ou
    reçoit des propos raciste ou des insultes sur son origine, il fait quoi ?

    Merci pour vos réponses .

  2. #2
    Azukiyo
    Visiteur
    il se fait avoir!!!!!!! c'est malheureusement la dure realité des choses

  3. #3
    Shintoku
    Visiteur
    Il faut porter plainte aussi. Le racisme concerne toutes les "origines"

  4. #4
    Mashinotsu
    Visiteur
    Bonne chance !!!!

  5. #5
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par bironta Voir le message
    Bonjour ,

    La France est un pays qui condamne le rascisme.
    Si j'insulte ou si j'ai des propos raciste envers un français d'origine maghrébine
    il peut porter plainte et sa plainte est généralement recevable.
    En revanche si un français d'origine française comme moi se fait insulter ou
    reçoit des propos raciste ou des insultes sur son origine, il fait quoi ?

    Merci pour vos réponses .
    Vous dites que sa plainte est généralement recevable...
    Certes, mais il n'en n'a pas été tout le temps ainsi.

    Ce n'était pas le cas avant l'arrivée des associations de lutte contre le racisme (dont une très connue datant des années 80).
    Hélas, ces dernières se sont créées que pour défendre le droit des personnes d'origine étrangère (puisque le droit n'était pas appliqué).
    Cela s'est concrétisé par une lutte en faveur de ces personnes, et au détriment de l'inverse... à savoir la situation que vous décrivez.

    Et là, le droit pratiqué s'est inversé.
    Un Français, blanc, (voir chrétien) qui se fait ainsi insulté sur son origine, sa couleur, voir sa religion, bien que le même droit lui soit applicable, dans la pratique, il aura bien du mal tant à déposer plainte, ou à ce que sa plainte soit instruite... Quoi que... tout dépend du lieu social où il habite (certains quartiers du paris chic ne voient pas ce problème par exemple).

    Somme toute, vous pouvez déposer plainte, si on vous le refuse, saisir le PR par voie de courrier recoAR circonstancier, et aller dans le même temps saisir un association de lutte contre le racisme (qui pour certaines vous enverront balader.. et contre lesquelles il vous faudra alors également déposer plainte, avec tout autant de mal!).

    Le droit contre le racisme, l'antisémitisme, est applicable à tout le monde sur le territoire Français, quel que soit son origine, sa couleur, sa confession religieuse.

  6. #6
    Azukiyo
    Visiteur
    Citation Envoyé par Gudule Voir le message
    Bonne chance !!!!
    tout à fait il faut etre realiste

  7. #7
    Shintoku
    Visiteur
    Citation Envoyé par Olivier017 Voir le message
    Le droit contre le racisme, l'antisémitisme, est applicable à tout le monde sur le territoire Français, quel que soit son origine, sa couleur, sa confession religieuse.
    C'est le contraire qui serait du racisme à mon humble avis !!

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Le droit contre le racisme, l'antisémitisme, est applicable à tout le monde sur le territoire Français, quel que soit son origine, sa couleur, sa confession religieuse.

    ........Sauf pour les Français d'origine française, si je comprends bien !

  9. #9
    Azukiyo
    Visiteur
    Citation Envoyé par bironta Voir le message
    ........Sauf pour les Français d'origine française, si je comprends bien !
    triste realité car c'est bien le cas

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    L'injure raciale est une infraction prévue et réprimé par l'article R624-4 du CP [contravention de 4ème Classe] elle est couplé avec l'article 29 de la loi de 1881, il est important de soulever que les dispositions du Code pénal ne vise aucunement, ni le racisme antiblanc, ni l'antisémitisme ni encore le racisme anti arabe ! Les termes utilisés par le Code englobe donc toutes sortes d'injures pour lesquels celles ci peuvent être sanctionnées.

    L'injure non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée
    Si la liberté est le droit de faire ce que les lois permettent, quelle valeur aura cette liberté si la loi est injuste et infidèle en tout cas polysémique ?

  11. #11
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par Mimie50 Voir le message
    C'est le contraire qui serait du racisme à mon humble avis !!
    Oui, mais hélas, ce n'est pas appliqué tel que le prévoit le droit, non pas par la loi, mais par l'humain qui se doit de l'appliquer.
    Ce qui est, comme le dit à juste titre pascale, une triste réalité.
    Mais attention, il ne faut pas faire de généralité, il s'agit d'une disparité en fonction du lieu de plainte.
    Ainsi on voit dans les beaux quartiers bourgeois de Paris, que systématiquement les plaintes sont prises, et à l'inverse, pour rester du côté de Paris, dans les quartiers stigmatisés par les politiques, nombre de plaintes refoulées.

    Il ne s'agit pas d'un état de fait légal, il s'agit d'une disparité non pas de droit, mais humaine. (et tout dépend également des télexes ministériels reçus dans les ciats et gmries comme pour nombre d'autres sujets de plaintes d'ailleurs)

    Le droit, lui, tel que prévu par le législateur, existe, et comme toute partie du droit applicable, il est imposé à toute personne se trouvant sur le territoire Français, que l'on soit Français ou non d'ailleurs, que l'on soit habitant, touriste, de passage.

  12. #12
    Shintoku
    Visiteur
    Je m'étais posé la même question il y a quelques années quand j'habitais dans une cité où moi et les enfants ainsi que de nombreux français d'origine française, nous faisions traiter de sales français, sales blancs.... A l'époque, je trouvais cela assez "désagréable"et la plainte pour racisme m'avait effleuré l'esprit. J'en avais un jour parlé avec des éducateurs qui m'avaient gentiment expliquer qu'il ne fallait pas prendre cela au pied de la lettre, que cela venait d'enfants et de jeunes adultes qui rencontraient le racisme envers eux tous les jours, qu'il ne le pensaient pas....... Vu le discours, j'ai vite compris qu'une plainte irait direct au panier. Je me suis adressée directement aux parents de ces jeunes et... ma foi, cela a calmé le jeu. Les parents me connaissant bien et sachant que moi..... je n'étais pas raciste. Mais pour moi, cela se passait dans un quartier où tout le monde se connaissait....

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et puis quelquefois on ne comprend pas la nuance dans les insultes que nous considérons " à tort" comme racistes. Ainsi je suis contente d'apprendre que " sous-chien" n'est absolument pas une insulte raciste suite aux explications évidentes et claires de l'intéressée .....
    OK je sors .....
    Suite à une plinthe, le menuisier avait saisi le parquet ....

  14. #14
    Mashinotsu
    Visiteur
    Mais si vous traitez de sous chien un étranger, le sens sera sans doute différemment perçu.

  15. #15
    Shintoku
    Visiteur
    Mais ne sommes nous pas tous des étrangers par rapport à d'autres ?

  16. #16
    Membre Junior

    Infos >

    Moi c'est le "français d'origine française" qui me fait sourire... Quand on sait que la France est un "concept historique" relativement récent, ça fait plutôt penser à du politiquement correct poussé à son paroxysme. Il faut appeler un chat un chat et ne pas avoir peur de dire les choses : blanc, noir, arabe ne sont pas des insultes, flute à la fin !
    Mon ami, dont la famille est française depuis plus de 300 ans, peut-on le qualifier de "français d'origine française" ? Je suppose que oui... sauf qu'il est antillais !

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est tout le problème de la descrimination : si vous êtes blanc, français, non juif ou non musulman, hétérosexuel, non handicapé, non gros, non vieux, ... vous ne pourrez jamais contester une décision (refus candidature pour un emploi, un logement, une demande de prêt, un accès club privé ou association, un recalage à un examen ou concours,...) sous motif de racisme, anticémistisme, homophobie,... Quand on ne fait pas partie d'une minorité, et qu'une candidature n'a pas été retenue, c'est simplement en raison du manque de compétences, de sérieux ou de garanties proposées... La France est spécialiste pour défendre les minorités et oublier les autres...

  18. #18
    Shintoku
    Visiteur
    Je pense que dans le terme "français d'origine française", ce qui est voulu dire, c'est blanc, et français de souche, par opposition à français d'origine tunisienne, algérienne ou autre, né dans des colonies ou des terrtoires d'outre mer, donc, des personnes de couleurs. Même si français depuis 300 ans, l'origine, n'est pas l'hexagone.
    Je pense aussi que le problème n'est ni la couleur, la religion, ni la nationalité. C'est la vision avec laquelle sont perçus les personnes. Le racisme est un sentiment abjecte et ce, qu'il soit envers des blancs, des noirs, des juifs, des catholiques.... Mais c'est un sentiment qui devient de plus en plus fort.
    La faute en revient très certainements à nos politiques qui à force de vouloir ménager la chèvre et le choux finissent par renforcer le racisme (à accepter n'importe sous le prétexte de ne pas vouloir paraitre raciste), ainsi qu'à nos médias qui insistent lourdement sur la nationalité ou la religion dès qu'il ya un fait divers un peu "trache". Des barges, il y en a hélas partout dans tous les pays et toutes les religions.

  19. #19
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    IL est certains que la discrimination positive à ce sens-même de discrimination pure...
    Qu'elle soit positive ou négative, il me semble que la notion-même de discrimination, à, là, complétement été oubliée, et qu'en ne serait-ce que simplement la nommer, ils ont déjà commis l'erreur discriminatoire!
    Le droit réprimant la discrimination dans sa globalité, le fait-même de créer une discrimination positive, n'est autre que contrevenir au droit applicable.
    Faut-il rappeler la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations, et ce que dit son article 1...??

    Par ailleurs, le droit pénal, qui rappelons-le, est d'interprétation stricte, n'est pas avar... en son article 225-1, pas plus que le code du travail se rapportant à ladite loi n° 2008-496 du 27 mai 2008... (etc...)

    Mais la France aime beaucoup se faire valoir en utilisant des oxymores... La discrimination positive en est un parfait exemple.

    Favoriser l'un, c'est automatiquement le faire au détriment de l'autre.
    Nos politiques semblent trop souvent éviter la notion "égalité" pourtant inscrite dans notre constitution dans son titre premier, en son article 2, comme devise de la République! (tout autant d'ailleurs que le principe de la République, toujours en son article 2... qui n'a été appliqué que sommairement, puisque le gouvernement ne vient pas du peuple, mais d'une personne nommée)
    Texte intégral de la Constitution du 4 octobre 1958 en vigueur

    En conclusion, on peut dire qu'il est une déviance politicienne que la non reconnaissance appliquée pour tous, sur le territoire Français, du racisme, quel que soit sa couleur, son origine, sa résidence, son statut familial...etc..etc. (et peu importe qu'en réalité il n'y ait pas de Français, mais que des "d'origine de région" et des "de provenance de plus loin").

  20. #20
    Azukiyo
    Visiteur
    le problème est la perception des propos soit disant racistes par des personnes qui sont françaises de part leurs papiers mais ni dans leur coeur ni dans le tete!! et surtout qui le font savoir
    l'actualité tres recente en est la preuve

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le problème étant que durant la même décennie, celles des 80's, nous avons vu naitre deux types d'organisations politiques :

    - Un parti proclamant "Les étrangers dehors !"
    - Et des associations qui elles proclamaient "Les étrangers d'abord "!...personnellement, je n'ai de respect ni pour pour l'un ni pour les autres, partant du principe que le respect ne se doit pas, mais qu'il se mérite....

    et au milieu de tout çà, le citoyen moyen obligé de choisir son camp entre ces deux types de "camarades"....avec lesquels, bien entendu, aucune discussion n'est possible, puisque si on ne fait pas partie de leur camp, c'est qu'on est forcément du camp d'en face !!!!!..
    Il vaut mieux une couverture bien posée qu'un plaid de travers !!!!

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    D'expérience, il y a aussi ceux qui estiment que dès qu'on leur reproche quelque chose, ou qu'on leur demande quelque chose, c'est qu'on est raciste. "mais non mon petit, j'ai demandé la même chose à toute la classe, ce n'est pas parce que toi tu ne veux pas que tu vas pouvoir échapper au travail à faire, ou à la mauvaise note si tu ne le fais pas" "vous me foutez une mauvaise note, c'est que vous êtes raciste !". Aucun dialogue possible, ni avec ces élèves, ni avec leur famille.

  23. #23
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Hé oui..
    Et tant que la République, représentée par notre gouvernement et le président ne remettront pas en avant l'une des trois valeurs qui est partie intégrante de la devise de la République, qui n'est autre "liberté, égalité, fraternité", comment voulez-vous que cela s'arrange?

    Et ce qui renforce encore plus cette situation, c'est la situation décrite en post#1...
    Mais au delà du racisme "primaire"; ou plus largement de la discrimination "courante", il est des positions politiquement discriminantes.
    Faites-vous voler votre vélo, scooter, autoradio, téléphone portable, si tant est que ce bien soit retrouvé, croyez-vous que la police scientifique sera dépêchée pour tenter de retrouver quelconque trace du voleur...?? Non. Par contre, lorsqu'il s'agit d'un bien d'un enfant du président, si.
    C'est discriminant pour le citoyen lambda.

    Tout contribue à ce sentiment de discrimination, et qu'il faut être untel ou unetelle pour avoir droit à des droits.
    Être fils/fille de..., être habitant de tel lieu géographique, être travailleur ou chômeur, être un homme ou une femme...etc...etc...

    C'est un constat journalier.

    Par ailleurs, patoupaco nous rappel à une situation récente, qui je suppose doit être celle en rapport avec la détestable tuerie de Toulouse, et certainement celle de son auteur.
    Il est pareil de se demander si il est normal que tant le président, que le ministre de l'intérieur aient autant insisté sur les origines d'un des militaires assassinés, tout autant que sur celle de son auteur.
    Cette habitude à différencier les individus, sous nombre de critères stigmatisant et relevant de la discrimination est pourtant rigoureusement interdit. Mais je n'ai entendu aucun magistrat, aucun avocat, aucune personne de loi s'offusquer (pas plus que les dites association anti-raciste, anti-discrimination d'ailleurs).
    Au yeux du droit, il s'agit d'un assassin présumé (tant qu'il n'est pas jugé et reconnu par un tribunal) ayant commis des actes abjects et ignobles. En aucun cas une personne d'origine ...... , forcément affiliée à un groupe terroriste qui fait froid dans le dos!

    Ce sentiment de mise à l'écart existe pour tout le monde, et ne cesse de s'accentuer.

    Est-ce normal lorsqu'on habite certains lieux, que lorsqu'on requière les force de l'ordre ces derniers ne daignent pas se déplacer?
    Est-ce normal lorsqu'on habite certains lieux, on soit automatiquement exclus du droit au travail?
    Etc..etc...
    Dernière modification par Olivier017 ; 02/04/2012 à 09h12.

  24. #24
    Shintoku
    Visiteur
    A partir du moment où l'on décide de protéger et de faire passer au dessus des lois une population dite "minoritaire", on s'expose à ce qu'elle en use et en abuse. J'ai vu un homme qui recherchait du travail, se présenter à un employeur potentiel, et mettre en avant le fait qu'il soit homosexuel !!! Je me vois mal arriver à un entretien d'embauche, et d'annoncer : "voilà, je suis hétéro" !! Cela rejoint Olivier au sujet d'un enfant de président.
    Pour rejoindre Mumuseb, dans mon ex cité, vu le nombre de vols, un vigil avait été embauché. Un jour qu'il demandait à une gamine d'une dizaine d'années d'ouvrir son sac à dos, elle l'a traité de raciste. Il m'a regardé, et m'a dit : "moi ??? raciste ???!!"". Il était de la même origine que la charmante fillette.
    Quant aux forces de police qui ne se déplacent pas dans certains lieux, il en va de même pour les pompiers. J'ai vu brûler des voitures en entendant de mon appartement, un jeune appeler toutes les 5 minutes les pompiers qui ne venaient pas. J'ai appelé de mon fixe et ils sont venus. Et oui, le jeune, avec un accent de la zone, appelait de son portable. Les pompiers avaient certainement peur de tomber dans un guet apens.

  25. #25
    Azukiyo
    Visiteur
    et des exemples il y en a des tonnes!!!!!!
    mes charmants vosins avec qui j'ai eu des mots ( maux aussi d'ailleurs) tres courtois sont allés porter plainte ( une de plus!!) pour propos racistes.
    Je les aurai traités de "sales portugais"
    ce qui me fait sourire..... ( enfin si on veut) c'est que j'ai eu en face de moi lors des toutes nos altercations, des personnages qui me vociféraient dessus en ...... portugais........
    tres belle langue peut etre ..... mais dont je ne comprends pas un seul mot!!!!! insultes!!! menaces????, aucune idée mais le ton n'était pas celui d'une invitation à boire un porto

    qui est victime dans l'histoire? cherchez l'erreur

Page 1 sur 10 123 ... FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Insulte ou pas insulte à employeur ?
    Par baptistemondino dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/01/2019, 13h53
  2. [Pénal et infractions] Insulte raciale
    Par bironta dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 25
    Dernier message: 02/04/2012, 09h42
  3. [Pénal et infractions] Association - Liste de diffusion - Propos raciale
    Par Arnomuch dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2008, 14h15
  4. [Mon Employeur] harcèlement discrimination raciale et le reste
    Par Emelina dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/09/2007, 17h12
  5. [Mon Employeur] insulte raciale et harcèlement moral
    Par Karijey dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2005, 21h43