Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 10 sur 10

Démission forcée...

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    juin 2005
    Localisation
    COURBEVOIE
    Messages
    4
    Chers vous tous, après six ans de bons et loyaux services, voici mon problème, j ai vraiment besoin de conseils vu que j'ai deux enfants à nourrir...

    Mon patron semble avoir un problème relationnel avec moi, il ne me supporte plus depuis quelques mois et me le fait bien sentir, je vous passe les détails de harcèlements au quotidien, bref...il finit par me convoquer avec mon autre collègue et ami (nous sommes les deux salariés du service ) et nous lance "ça peut plus durer cete ambiance, soit vous partez soit vous vous passionnez à nouveau pour votre job. La passion du job n'était pas une obligation légale il me semble, (il nous précise qu'il ne nous reproche rien professionnellement mais ses reproches sont extra prof. "vous êtes trop proches, un vrai clan, vous avez foutu une ambiance pourrie etc) nous lui disons que dans ce cas, la seule issue possible q il souhaite nous voir partir est de nous licencier. Nous proposons même pour arranger la trésorerie de la boite de nous "assoir" sur nos indemnités. Sympas non ? Il nous dit qu'il va voir ce qu'il peut faire...nous sommes convoqués à nouveau ( sans lettre, sans rendez-vous, etc) avec le deuxième associé et la comptable, et là , surréaliste, ils nous sortent "alors, comme ça vous voulez partir ? Nous comprenons, c'est normal, nous avons étudié le problème la seule sortie possible est la démission, car, je cite, "c'est pas possible en treme de crédibilité bancaire, c est mauvais pour l image de la boite"...et là, ils osent nous demander d'être arrangeant, de donner avant fin juin nos lettres de démission précisant que nous nou snegageaons à partir avant fin décembre 2005, mais pas avant, car il leur faut du temps pour nous remplacer et de préciser que nous formerons nois remplaçants.tout cela bien sûr, sans rien en retour pour nous ! Bref, nous sommes tout à fait hallucinés...que faire ? Prud'hommes ? Avocat ? Hors de question de laisser passer une telle arnaque ! Merci d'avance de bien vouloir nous aider dans notre démarche...

  2. #2
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    août 2004
    Messages
    554
    Tant que vous n’avez pas de courrier officiel, vous informant du licenciement ne bougez pas d’un iota.
    S’il vous mais un avertissement vous engagez immédiatement une action au prud'homme pour le contester.
    Il faut lui faire comprendre que vous ne partirez pas de votre plein gré pour satisfaire ces désirs illégitimes.
    Tout ce qui concerne vos activités extra professionnelles ne le regarde pas, c’est une atteinte à la vie privée, et si le fait que vous vous entendez parfaitement le dérange, ce très bon signe ce personnage n’apprécie que la division pour régner, et bien il est tombé sur os.
    Vous n’avez pas à démissionner pour satisfaire les caprices de ce personnage, et s’il continue à vous harceler, faites lui comprendre qu’il existe des associations qui s’occupent de cela et que les prud'hommes sont là pour remettre les pendules à l’heure en cas d’abus.
    S’il veut vous licencier, il devra le faire dans les règles, en veillant à ne pas vous faire d’entourloupe, faute de quoi ce sera les prud'hommes, et l’adition risque d’être beaucoup plus lourde.
    S’il sans que le rapport de force ne lui et pas favorable, et qu’il risque de devoir payer de grosse somme s’il ne respecte pas la législation, cela va le faire reculer, où il est inconscient.
    Il y des jugements tous les jours dans les tribunaux des prud'hommes ou certains employeurs ayant voulu jouer les dictateurs et se croyant au-dessus de la législation sont condamnés à verser de très forte somme pour des licenciements sans cause réelle et sérieuse.
    Bonne chance.

  3. #3
    Membre Junior Avatar de Nini
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    94
    sapristi, qu'entendez vous par de très fortes sommes ?

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 834
    D'accord avec Sapristi...
    Une autre astuce consisterait à lui envoyer un RAR pour lui relater et contester (dans les plus grands détails) le contenu de vos rendez-vous dans son bureau, sans oublier son souhait de vous voir démissionner, et de former vos remplaçants...etc...

    l'intérêt : et bien, cela va obliger votre employeur à se positionner officiellement en réponse à vos recommandés, soit il nie, dans ce cas il n'a rien à vous reprocher, et un licenciement postérieur n'aurait plus de sens aux yeux des juges qui statueraient sur l'existence d'une cause réelle et sérieuse de licenciement, soit il persiste, et il se met en tort.

    Dans les deux cas de figure, vous vous constituez un dossier solide pour une instance prud'homale. 6 ans d'ancienneté, l'indemnité pourra aller jusqu'à 1 ans de salaire + indemnités légales.

    Cordialement

    Anissa

  5. #5
    Membre
    Ancienneté
    juin 2005
    Localisation
    COURBEVOIE
    Messages
    4
    merci a tous pour ces précieux conseils, je vais en effet déjà envoyer mon dossier par recommandé. D'autant que ce dossier est plus que complet, le problème ensuite sera de trouver des "preuves", tout le monde dans cette société est conscient du caractère de ce personnage mais personne je pense ne témoignera, vu qu'ils sont dans CETTE entreprise, c'est évidemment délicat. En revanche, des témoignages de personnes extérieures à qui nous racontons nos "misères" depuis des mois peuvent ils avoir un poids ?

  6. #6
    Membre Junior Avatar de Menigot
    Ancienneté
    décembre 2003
    Messages
    59
    Salut,

    En ce qui concerne les témoins il faut que ces derniers appartiennent à l'entreprise. Les personnes vers qui vous vous êtes tournés (famille, amis) n'ont été témoins de rien, à moins que quelque chose ce soit passé au moment où ils étaient présents (parking de la société, rencontre dans un supermarché...) et là c'est une autre affaire.

    Donc OK pour reprendre dans une lettre recommandée tous les faits relatifs à vos rencontres... et après vous faites le mort, comme on dit!! et vosu attendez la fameuse convocation préalable à un licenciememnt à laquelle je vosue ncorage de vous faire accompagné!!!

    Par contre ne vous asseyez pas sur vos indemnités!!

    Bon courage

    SOPHIE

  7. #7
    Membre
    Ancienneté
    juin 2005
    Localisation
    COURBEVOIE
    Messages
    4
    Merci beaucoup, le problème est qu'ils ne veulent pas nous licencier, donc, on fait les morts mais combien de temps ? La situation, vous l'imaginez, va vite devenir encore plus invivable ! Donc...c'est à celui qui craquera en premier ? C'est ça ?

  8. #8
    Membre Junior Avatar de Menigot
    Ancienneté
    décembre 2003
    Messages
    59
    Un rajout,

    La démission doit être exprimée de manière libre, c'est à dire sans qu'aucune violence (physique ou psychologique) ne soit exercée contre vous..

    CQFD : il est mal barré, et au fait la comptable, elle n'est pas au courant que le comportement de son patron peut aller très loin?

    Salut,

    Sophie

  9. #9
    Membre Junior Avatar de Menigot
    Ancienneté
    décembre 2003
    Messages
    59
    OUI, malheureusement mais pendant ce temps là vous pouvez en profiter pour récupérer toute preuve susceptible de confondre la société.

    Mais attention soyez irréprochable au niveau du boulot.

    A +

    Sophie

  10. #10
    Membre
    Ancienneté
    juin 2005
    Localisation
    COURBEVOIE
    Messages
    4
    Merci Sophie, évidemment ! depuis que nous sentons que ca "part en vrille", nous faisons en sorte d'être tout à fait irréprochable, ce qui est d'ailleurs le cas et ils n'ont pas manqué de nous le dire de suite d'ailleurs...et pour preuve, il snous augmentent chaque année, c'est bien ce qui nous rend malades, nous pensons vraiment être de sacrés bons salariés, sympas, bosseurs et toujours arrangeants...si on avait su ! Jamias donc nous n'aurions imaginé une telle attitude de leur part, tout à fait écoeurante, bienvenu dans le beau monde de l'entreprise ! Et dire qu'il revendiquent le côté tribu de leur boîte...

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Démission forcée
    Par bettyboopblu dans le forum Travail
    Réponses: 14
    Dernier message: 09/01/2011, 06h59
  2. demission forçée
    Par Lisa* dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/02/2008, 23h31
  3. démission forcée
    Par Lyalya dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/07/2007, 01h20
  4. Démission forcée
    Par Saint-christophe04 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/09/2005, 19h18
  5. Démission forcée
    Par Zitouni dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/05/2005, 13h56

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum