Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Résultats 13 à 24 sur 27

Départ négocié

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #13
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    514
    C'est très subjectif, si vous estimez 6 mois, demandez au moins 10 mois.

    Sous toutes réserves.
    Si c'est vous qui demandez la négotiation la somme obtenue est assujettie en totalité aux prélèvement sociaux, comme un salaire.
    Il n'en va pas de même si c'est l'employeur qui le propose, c'est plus compliqué, mais plus favorale à l'employé.

  2. #14
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    47
    bonjour

    je reviens en arrière : vous dites "harcelé par ma direction" et "après discussion je suis prèt à partir" , attention !! ne montrez pas trop que vous ètes d'accord pour partir ,mais simplement prèt à "étudier toute proposition" et surtout ne démissionnez pas; c'est ce que cherche votre employeur ; continuez à faire votre boulot sans donnez de prise , soyez patient, essayez de "savoir" s'il est vraiment "décidé" à vous licencier sinon la transaction vient en plus de l'indemnité conventionnelle de libenct (que vous pouvez calculer en fonction de votre ancienneté) ( sans charges sociales et non imposable )
    le montant de la transaction (non imposable mais duquel l'employeur vous déduira la csg crds ) dépend de votre négociation (rapport de force , états de service, ..) et aussi de votre ancienneté pour "ordre d'dée" avec 16 ans et dans un "contexte normal" demandez 18 mois pour en avoir 12 ( parler en brut )
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 22/04/2005 à 09h55. Motif: remise en forme du texte

  3. #15
    Membre Cadet
    Ancienneté
    avril 2005
    Localisation
    IDF
    Messages
    32
    ATTENTION
    J'ai eu une proposition similaire, une prime de départ pour une somme x négociée avant le transfert vers une autre entité sous 122-12 et puis quitter.
    C’est apparemment très courant et si je n’acceptais pas on m’a dit qu’on me trouverait une faute grave – c’est quoi ça ??
    Harcèlement etc. mais je n’ai pas accepté et c’est pourquoi maintenant je m’attends au pire mais quoi faire d’autre ? A t-on le choix ?
    Attention tous les moyens sont bons - parfois et même très souvent les règles d’éthiques n’existent pas (plus) au niveau de certaines sociétés – Indices très sérieux et vérifiés qui méritent toute l’attention.
    Quoi faire face à ces agissements ? Comment se protéger ?

  4. #16
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    47
    bonsoir

    "licenciement pour faute grave n'est pas forcément grave"
    Dépassé l'impact psychologique de l'expression "faute grave",
    ( qui ne "réagirait pas devant cette menace !!)
    c'est un licenct qui vous prive de préavis et de l'indemnité conventionnelle
    mais qui se termine en général par une transaction
    Dans ce rapport de force ,si la faute grave a été mal bétonnée
    par l'employeur ,en négociant bien (prendre conseil) on peut retrouver
    dans le montant de la transact ce qu'on a perdu par ailleurs
    Il ne faut pas perdre de vue que dans ce cas de figure , l'employeur
    a économié les mois de preavis -avec toutes les charges- et ainsi
    en terme de budget, il peut "lacher" plus en transaction

    faute grave : pour les assedic pas de différence
    et délai de carence plus court pour vous (pas de preavis et pas d'indemn )
    la transaction reste inconnue des assedic si vous n'en parler pas

    ceci dit , à chacun de voir "son" contexte objectivement
    et ses choix psychologiques ( accepter "l'dée" d'ètre livencié ,
    "l'dée" de quitter son entreprise quand on y a passé des années,..

  5. #17
    Membre Cadet
    Ancienneté
    avril 2005
    Localisation
    IDF
    Messages
    32
    Bonjour,
    Merci alan-mh pour ces informations qui remontent vraiment le moral - Car c’est assez traumatisant de savoir que l’on vous cherche des problèmes ( on ne sait pas lesquels) même lorsque l’on a rien à se reprocher. Celui qui travaille ne regarde pas toujours à tous les détails et forcément ceux qui n’ont rien d’autre à faire trouvent toujours ou fabriquent un cas de litige potentiel ….
    Non-merci rester dans ce type de société c’est en tout cas à éviter car ça ne peut pas être pire ailleurs. Cordialement

  6. #18
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    514
    - La faute simple : absences répétitives et injustifiées nuisant à la bonne exécution du travail, insubordination, refus d'exécuter une tâche, erreurs de caisse... les cas sont infinis. Dans son ouvrage sur le licenciement, l'avocat Maurice Mouthier (relève, par exemple, que le fait, pour « un vendeur, [de dérober] une plaque de chocolat chez un client » constitue un motif réel mais non sérieux, alors que celui de « refuser de porter la tenue réglementaire telle que précisée dans son contrat de travail » a été accepté par les juges comme motif réel et sérieux justifiant un licenciement pour faute simple. Ce licenciement ouvre droit à l'indemnité légale de licenciement et à l'indemnité compensatrice de congés payés. Il est aussi possible de demander à percevoir les allocations de chômage.

    - La faute grave : elle est caractérisée par une violation des obligations découlant du contrat de travail ou des relations de travail et elle doit rendre intolérable le maintien dans l'entreprise du salarié qui en est l'auteur. Ainsi, le refus d'obéir aux ordres, la conduite en état d'ivresse, le non-respect des règles de sécurité, le vol par un caissier, le harcèlement moral et sexuel, les injures envers d'autres salariés peuvent constituer une faute grave. La jurisprudence estime toutefois que l'employeur doit prendre en compte l'âge, l'ancienneté et les fonctions du salarié. Le contrat sera alors rompu sans droit à préavis ni indemnité légale ou conventionnelle de licenciement. Sera néanmoins perçue l'indemnité compensatrice de congés payés. Le droit aux allocations de chômage est également ouvert. L'employeur pourra, quant à lui, prononcer une mise à pied dite conservatoire pendant la durée de la procédure de licenciement.

    - La faute lourde : cette sanction ne donne droit à aucune indemnité, la responsabilité civile étant éventuellement engagée en cas de préjudices causés à l'employeur. Elle doit, selon le Conseil d'Etat, « révéler l'intention de nuire et ne peut être excusée par les circonstances ». On aborde là des situations ultimes, comme la dégradation volontaire du matériel de l'entreprise, la divulgation d'informations confidentielles ou le fait d'empêcher des non-grévistes de travailler... Autant dire que la faute lourde n'est presque jamais utilisée.

    - A propos des recours pour licenciement abusif. Soyons clairs : le contrôle a posteriori des diverses juridictions, s'il révèle que les causes du licenciement étaient injustifiées, ne permettra pas de réintégrer le salarié dans l'entreprise, sauf accord exceptionnel. En pratique, il se traduira par des dommages et intérêts.

  7. #19
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    47
    bonjour
    polygonal

    1/vous dites "rien à me reprocher", donc à priori
    pas de faute lourde ; et si faute grave "inventée",
    matière à contestation

    2/vous avez fait le deuil de votre boite

    donc vous ètes en position de négocier
    mais laisser venir
    préparer votre "dossier"
    -refaire son "histoire" dans l'entreprise ( pour éventuellt y
    "retrouver" une "faute" et ainsi rechercher des argumts pour
    la "démollir" )
    -la chrono des événements récents (avec dates et traces )
    -votre état des lieux relationnel avec les hiérarchies
    ect...

    cet échange est parti d'une question de " fifi30 "
    que pense t-il de ttes ces réponses ,

  8. #20
    Membre Cadet
    Ancienneté
    janvier 2005
    Messages
    35
    Déjà je tiens à tous vous remercier pour toutes ces réponses... toutefois, je me vois mal demander 18 mois brut car je trouve que cela fait une très grosse somme pour une entreprise de 20 personnes. Je pense démarrer un peu moins haut mais j'ai surement tord.

  9. #21
    Membre Junior Avatar de Nini
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    94
    Vous n'avez pas surement tord, vous avez TORD tout court. Vous êtes trop tendre fifi30. Si vous avez été harcelé à en tomber malade après 16 ans de bons et loyaux services, demandez le maximum pour avoir le minimum. Rappelez vous que votre direction n'a eu aucun scrupule à vous pousser vers la porte (à cause de votre salaire) sans se soucier de votre devenir. Ne vous souciez donc pas d'eux, pensez à vous. Vous n'avez pas demandé à partir. Qu'ils assument votre départ forcé.
    Bon courage.

  10. #22
    Membre
    Ancienneté
    avril 2005
    Messages
    2
    Quelque soient les terminologies savantes proposées, et pour répondre plus directement à votre question, j'ai deux amis qui ont été concernés récemment par une procédure identique et à l'amiable. Ils travaillaient au # Banque # et ont été touchés de plein fouet par le rachat du Lyonnais. Je cite les noms parce que j'ai lu un article dans la presse cette semaine qui les citaient en précisant que les départs s'étaient négociés jusqu'à 2 mois de salaire par année d'ancienneté.

    Un de mes amis m'a confié qu'il avait reçu 1 mois de salaire par année d'ancienneté. Il y travaillait depuis 15 ans. Appliqué à votre cas, cela signifierait que vous pourriez demander entre 16 et 32 mois de salaire. Dans des conditions similaires bien sûr. Ils étaient tous deux cadres dans l'informatique, mais ils n'encadraient aucune équipe hiérarchique.

  11. #23
    Membre Cadet
    Ancienneté
    janvier 2005
    Messages
    35
    Le problème est que je n'ai pas envie que ca continue donc je préfère me contenter de peu mais être enfin HEUREUX.

  12. #24
    Membre
    Ancienneté
    avril 2005
    Messages
    2
    N'ayez aucun scrupule à demander beaucoup. Les étapes classiques d'une négociation sont les suivantes : vous proposez 100, votre patron propose 50 (alors qu'il estime "pouvoir" vous donner plus, et "pouvoir" est le contraire de "devoir"), et vous terminez avec 75 ("on coupe la poire en deux").

    Si vous n'êtes pas à l'aise avec ces réunions très tendues, vous aurez moins. Si vous n'avez aucune expérience commerciale, vous aurez moins. SI vous avez peur, vous aurez moins. Si vous hésitez, vous aurez moins. Alors faites attention au premier montant que vous allez proposer. Dans une négociation, c'est le meilleur vendeur qui va gagner. Le mot amiable ne doit pas vous inciter à croire que votre patron est de votre côté. C'est souvent un leurre. Ne baissez jamais votre garde et préparez-vous au conflit. C'est dans votre intérêt. Je vous conseille, si vous ne pouvez vous faire assister par une personne de confiance, d'avoir quelqu'un sur qui vous appuyer en dehors des entretiens et à qui vous demanderez conseil. Et une dernière chose essentielle, mais vraiment essentielle : n'acceptez jamais rien en séance. Partez avec une proposition, réfléchissez au calme (avec le conseil d'autres personnes) et puis décidez. Et si votre patron vous dit qu'il faut vous décider tout de suite, sachez que c'est parce que vous êtes en position de force. Exigez un délais. Décidez toujours en dehors de toute pression.

    Cordialement.

Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Départ négocié
    Par Blueb33 dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/07/2009, 14h55
  2. Départ Négocié
    Par Maikahi dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/02/2008, 18h22
  3. départ négocié
    Par Klimklim dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/05/2005, 16h23
  4. qu'est ce qu'un départ négocié
    Par Klimklim dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/04/2005, 23h13
  5. départ négocié??
    Par Shapi dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2004, 19h24

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum