Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 6 sur 6

Fin Cdd & indemnités chômage

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Sénior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    403
    Bonjour,

    Pour me rapprocher de ma résidence familiale, j'envisage de démissionner d'un poste en CDI et de prendre un poste en CDD (12 à 18 mois dit l'annonce).

    Dans ce cas, à la fin du CDD, serais-je indemnisable comme demandeur d'emploi?

    Bien cordialement,

  2. #2
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    5
    Bonjour,

    A partir de 6 mois de travail, les assedics vous indemnisent lors de votre période de recherche d'emploi.
    De ce fait si le CDD que vous comptez décrocher dure de 12 à 18 mois pas de problème en ce qui concerne l'indemnisation.

    Mais, compte tenu de l'existence d'une période d'essai durant laquelle vous ou votre employeur pouvez rompre, sans avoir à l'expliquer ou le justifier, votre contrat de travail,, il faut faire TRES attention.

    De plus, au-delà de l'indemnisation mensuelle, il faut prendre en compte sa durée et son montant qui dépendent de facteurs multiples comme votre rémunération précédente, le temps de travail, votre âge, etc... Il ne vaut donc mieux pas compter sur ces indemnisations.

    Il est donc préférable de faire attention à ne pas vous mettre dans une situation délicate, notamment financièrement, en précipitant trop votre déménagement. N'est-il pas plus prudent de retarder votre projet de quelques semaines ou mois mais d'y aller l'esprit plus libre ?
    Par contre, si vous avez de quoi assurer vos arrières, lancez-vous !

    D'autres stratégies sont bien entendu envisageables mais elles ne sont pas légales. Pas un mot de ma part donc.

    Bonne chance !

    PS: une démission n'entraîne aucune ouverture de droits aux assedics, bien entendu.

  3. #3
    Biniou
    Visiteur
    Bonjour,

    On peut être pris en charge par les Assedic après une démission.
    L'ouverture des droits est possible à partir du 122eme jour qui suit la démission, sur avis d'une Commission paritaire ,qui se détermine en fonction de critères prévus par le règlement de cette institution.

    Les allocations versées dans ce cas dépendent de la durée d'emploi précédente( Cdd + CDI ).

    Cordialement.

  4. #4
    Membre Sénior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    403
    Bonjour,

    Merci pour vos éclairages complémentaires.

    Si je comprends bien, il me faut au minimum essayer de négocier l'absence de période d'essai pour ce CDD...

    Bien cordialement,

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    5
    Bonjour,

    Négocier l'absence d'une période d'essai est en général mal perçu par les recruteurs qui sont dans une situation d'incertitude quant à vos compétences sur le poste. Ceci paraît donc difficilement envisageable à moins que vous soyez en position de supérorité (si vous êtes "chassé", si votre profil est rare etc.) ce qui est rarement le cas sur les postes en CDD, à moins que les tâches à effectuer soient en massivement refusées par les candidats tout venant.

    De plus la période d'essai n'avantage pas seulement le recruteur mais vous permet également de quitter l'entreprise si le poste ne vous convenait pas.

    Il est vrai que le système de protection sociale de l'assurance chômage prévoit le versement de prestations même après une démission, mais il faut pouvoir subsister plusieurs mois sans revenu et la procédure est longue et complexe.

    Je passe outre les aléas relatifs au système paritaire qui, bien que théoriquement équitable et sécure, entraîne parfois et malheureusement souvent des jeux politiques et de pouvoirs internes impactant directement les structures et les individus concernés.
    Un proverbe africain dit: "Quand les éléphants se battent, c'est l'herbe qui trinque".
    Ceci n'engage que mon avis.

    Dans les textes il est vrai que certains cas de démission sont considérés comme légitimes et qu'au delà de 4 mois de chômage l'institution peut décider du versement de prestations en fonction des efforts fournis par le demandeur dans le sens d'un retour à l'emploi.
    Si la liste des cas de démission considérables comme légitimes est relativement claire, la quantification des efforts reste totalement subjective.

    Je vous conseille donc à nouveau de prendre votre temps, et de partir plus sereinement si vous le pouvez.

    Cordialement


    PS: Les cas de démission considérés comme légitimes sont :

    -->La démission du salarié âgé de moins de 18 ans qui rompt son contrat de travail pour suivre ses ascendants ou la personne qui exerce la puissance parentale.

    -->La démission du salarié qui rompt son contrat de travail pour suivre son conjoint qui change de lieu de résidence pour exercer un nouvel emploi.

    -->La démission du salarié qui rompt son contrat de travail et dont le départ s'explique par son mariage ou la conclusion d'un pacte civil de solidarité entraînant un changement de lieu de résidence de l'intéressé, dès lors que moins de 2 mois s'écoulent entre la date de la fin de l'emploi et la date du mariage ou de la conclusion du pacte civil de solidarité.

    -->La rupture à l'initiative du salarié, d'un contrat emploi-solidarité ou d'un contrat d'insertion par l'activité, d'un contrat emploi jeunes ou d'un contrat d'orientation pour exercer un nouvel emploi ou pour suivre une action de formation.

    -->Le départ volontaire de la dernière activité professionnelle salariée reprise par l'allocataire qui ne peut s'ouvrir des droits au titre de cette activité et qui demande le versement d'un reliquat d'allocations non épuisé.

    -->La démission intervenue pour cause de non-paiement des salaires pour des périodes de travail effectuées.

    -->La démission intervenue à la suite d'un acte susceptible d'être délictueux dont le salarié déclare avoir été victime à l'occasion de l'exécution de son contrat de travail et pour lequel il justifie avoir déposé une plainte auprès du procureur de la République.

    -->La démission du salarié qui, postérieurement à un licenciement ou à une fin de contrat de travail à durée déterminée, entreprend une activité à laquelle il met fin volontairement au cours ou au terme de la période d'essai n'excédant pas 91 jours.

    -->La démission du salarié qui justifie de 3 années d'affiliation continue et qui quitte volontairement son emploi pour reprendre une activité salariée à durée indéterminée, à laquelle l'employeur met fin au cours ou au terme de la période d'essai avant l'expiration d'un délai de 91 jours.

    -->La cessation du contrat de travail dit « de couple ou indivisible » lorsqu'il comporte une clause de résiliation automatique, si le salarié quitte son emploi du fait du licenciement ou de la mise à la retraite de son conjoint par l'employeur.

    -->La démission du salarié motivée par l'application de la clause de sauvegarde des journalistes à condition qu'il y ait eu versement effectif de l'indemnité.

    -->La démission du salarié qui quitte son emploi pour effectuer une ou plusieurs mission(s) de volontariat pour la solidarité internationale d'une durée minimale d'un an.

    -->La démission du salarié qui a quitté son emploi pour créer ou reprendre une entreprise et dont l'activité cesse pour des raisons indépendantes de la volonté du créateur ou du repreneur.
    Dernière modification par Beebaklaat ; 03/04/2005 à 12h13.

  6. #6
    Biniou
    Visiteur
    Bonjour,

    Je suis désolé de ne pas partager l'avis de BEEBAKLAAT sur les Commissions Paritaires.

    Ce sont des Commissions sociales qui sont à l'écoute des demandeurs et non un terrain de jeux politiques.

    Si elles n'existaient pas ce serait les agents de l'Assedic qui traiteraient des cas sociaux et là on serait à la merci d'aléas.

    Cordialement

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 22/11/2010, 11h55
  2. Fin de CDD et indemnités de fin de contrat
    Par Joannes dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/10/2010, 09h53
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 18/08/2009, 17h21
  4. CDD et indèmnités de chômage
    Par Madjon66 dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/03/2009, 12h15
  5. calcul indemnites chomage en cas de cdd
    Par Yvd75 dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/07/2006, 14h52

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum