Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 8 sur 8

Mise au placard

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    1
    Bonjour,
    Suite à un accident personnel j'ai eu un arret de travail de trois mois, à mon retour, mon employeur m'interdit l'acces à mon lieu de travail habituel et m'a installé dans une salle de reunion dans d'autre locaux.
    De plus, je n'ai pas eu de visite de reprise de la médécine du travail, donc aujourd'hui rien ne prouve ue j'ai repris le travail si ce n'est quelques mails envoyés à droite et à gauche avec mon adresse mail perso, car je n'ai plus accès à ma messagerie professionnelle.

    Merci de me donner des indications pour me sortir sans démissionner de cette situation et pousser mon employeur à me licencier.

  2. #2
    Pilier Cadet Avatar de Orion Expansion
    Ancienneté
    janvier 2005
    Localisation
    CHARTRES
    Messages
    544
    Bonjour,

    Essayer de contacter le service de la medecine du travail afin de connaître son avis par rapport à votre situation.
    Visiblement votre employeur cherche à vous pousser à la démission .
    L'avis de la medecine du travail sera utile pour la suite de votre affaire notamment si elle estime que vous êtez apte à reprendre votre ancien poste de travail, voire un autre poste aménagé.

    Bon courage

  3. #3
    Pilier Sénior Avatar de Jean-louis52
    Ancienneté
    mai 2004
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 779
    Tant que vous n'avez pas passé de visite médicale de reprise de travail, vous êtes juridiquement considéré comme étant en arrêt de travail, même si vous percevez un salaire.
    Autrement dit, si votre employeur vous licenciait alors que vous n'avez pas passé de visite de reprise, le licenciement, en droit, serait considéré comme survenu pendant une période de suspension de contrat, donc comme nul...

    Ceci dit, vous êtes en droit de demander à votre employeur de vous faire passer une visite de reprise. S'il refuse, ou ne donne pas suite à votre demande, vous êtes en droit de demander vous-même à la médecine du travail de vous recevoir en visite de reprise. Dans ce dernier cas, vous devez en informer votre employeur.
    Compte tenu dont les choses semblent devoir se passer pour vous, je vous conseille d'effectuer toutes vos demandes en lettre RAR...

    D'autre part, notez bien dès à présent (faits, lieux, dates, témoins...) tout ce qui pourrait vous servir ultérieurement pour prouver votre mise au placard devant une juridiction [ ou qui pourrait vous servir pour une éventuelle négociation de départ]

  4. #4
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Localisation
    montpellier
    Messages
    148
    Pour t'aider dans tes actions! Combien de salariés a l'entreprise? de quel secteur d'activité dépent'elle ? quel est ton statut? dans quels autres locaux? font ils quand même partie de l'entreprise et y a t'il des gents qui y travaillent? a tu discuté avec des collégues de services? que leur a dit la hiérarchie? peu tu obtenir des témoignages?
    20ans de syndicalisme et de mandats divers , je suis passer par là!
    Ce qui est sur, c'est que tu a affaire à un "empaffé" ! Part du principe que même si par tes interventions, il te réintègre dans ton poste, ce serra pour te lourder à une autre occation.
    si + delajario@wanadoo.fr

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    janvier 2005
    Localisation
    aix en provence
    Messages
    18
    j'ai l'impression que c'est moi qui ai écrit ce post. moi aussi je suis mise au placard voir mon post pseudo nicoue? quand je suis revenue au bout de 5 semaines d'arrêt de travail je n'avais plus d'ordi ni de bureau pour m'asseoir. j'ai avertie les gens du C.E. j'ai été voir ma responsable qui s'est occupée de me fourguer dans un service en attendant le retour de la direction la semaine suivante. cela a été toute l'année 2004 une succession de vexations. donc après cette semaine mon docteur m'a arrêtée pour depression. donc, en ton cas, il faudrait mandatér un huissier et faire constater ton absence de bureau . fais toi suivre pour depression et la médecine du travail pourra te déclarer inapte à ta reprise. on te proposera un poste et tu pourras refuser et là : licenciement. courage on est deux /

  6. #6
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Localisation
    montpellier
    Messages
    148
    a nicue
    Tu à vue des huissiers entrer dans une entreprise pour aller demander des comptes a un employeur ?
    et puis pourquois faire ? c'est plus simple et gratuit de s'adresser a l'inspection du travail (via un les DP, CE, CHSCT, SYNDICTATS), mais y en à t-il ?
    je suis d'accord avec jean-louis52 et rajoute pour "stthu"
    Ne jamais refuser un travail, même si ce n'est pas le votre, cela pourrait être assimilé au refut d'obéir aux ordres et considéré comme une faute grave. rien n'interdit a un employeur de faire faire le ménage a un de ses ingénieurs, si il maintien la qualification, indice et salaires, et sans que aucun reproche ni sanction ne soit émis a l'encontre du salarié ayant éffectué la mission (ni compétance ni formation, donc aucune obligation de résultat ni responsabilité ) Si le viaduc qu'à désiné la standardiste sur ordre du patron s'écroule, c'est tout a fait normal et le seul responsable c'est le boss.
    Refus possible !!si danger sur les personnes.
    Mais es tu seul dans ces locaux? y à t-il des témoins de ta présence ? ...j'ai suis passé par là plusieurs années de mise a l'écart, de brimades, d'insultes, de sanctions, de la peur et ou de l'indifférence des collègues mais chaque cas est un cas et il faut un peu plus de renseignments pour un plus d'aide.

  7. #7
    Membre
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    paris
    Messages
    1
    J'ai été trois mois en arrêt maladie et à mon retour la structure dans laquelle je travaillais comme travailleur social a fermé. Suite à cette fermeture, depuis le mois de janvier dernier, je n'ai plus de bureau et plus de mission propre, je n'ai plus rien à faire de concret et ma boîte ne me propose aucun autre poste. Trois autres de mes collègues, dans la même situation que moi ont été autorisés à rester chez eux le temps d'attendre le plan social qui devrait être annoncé fin juin, selon les rumeurs.

    Je n'ai pas été autorisé à rester chez moi et apparemment mon employeur ne veut pas procéder à mon licenciement individuel.

    Que puis je faire ? Est ce bien une mise au placard ?

    Merci pour les réponses qui seront données.

  8. #8
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Localisation
    montpellier
    Messages
    148
    Bonjour Virginia !
    Tu n'a plus de bureau et comme tu n'est pas autorisée à rester à ton domicile, tu fais donc le pied de grue, dans ou devant l'entreprise? Depuis janvier ? Payé ou pas ? Quels courriers a tu, ainsi que tes collègues? Quelle convention collective?????
    Dernière modification par Michelb ; 14/05/2005 à 14h07.

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Mise au placard ?
    Par Boane dans le forum Travail
    Réponses: 39
    Dernier message: 02/07/2009, 20h56
  2. Mise au placard
    Par Toto89744 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2007, 08h27
  3. Mise au placard ?...
    Par Sasha dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/08/2007, 09h13
  4. mise au placard
    Par Suggar dans le forum Travail
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/08/2007, 22h24
  5. Mise au placard
    Par Margesimpson1 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/03/2007, 09h11

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum