Bonjour,
Je suis dans le flou complet par rapport à mes droits et aimerais avoir votre éclairage.

Salariée en CDI dans un établissement privé depuis plusieurs années, je suis en congé maternité jusqu'au mois d'octobre. Suite à ce congé, je risque d'être en arrêt maladie, arrêt qui potentiellement sera prolongé si je dois bénéficier d'un acte chirurgical.
Initialement j'ai fait une demande par courrier auprès de mon employeur pour prendre mes congés annuels dans la continuité de mon congé maternité puis un congé de présence parental (après mes congés annuels) du fait de la pathologie de mon enfant.

Avec l' arrêt maladie qui suivra certainement mon congé maternité je pensais que mes congés annuels seraient simplement décalés et posés à la fin de mon arrêt maladie.
Cependant après discussion avec une responsable RH, ayant compris que je serais surement en arrêt de travail suite à mon congé maternité. On me demande de leur dire si oui ou non je serais en arrêt ( chose que je ne suis pas sensée savoir en avance ni prévenir mon employeur antérieurement à l'arrêt, non?) et que cela change la donne soit ils me paient les congés annuels après mon arrêt soit laisser les choses telles quelles et mettre les CA à la place de l'arrêt de travail.
Enfin j'avoue ne pas avoir bien compris leur cheminement.

Selon le droit du travail, puis-je après mon congé maternité poser mon arrêt de travail puis décaler mes congés annuels à la fin de l'arrêt. Dois refaire un courrier ou cela sera t il automatique. L'employeur peut il refuser? Puis je prendre mes congés annuels.
Sachant que le congé de présence parentale est de 6 mois à minima si je prend pas mes congés annuels avant ils seront perdus...

Merci beaucoup pour votre aide.