Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 13

demission claire et non equivoque

Question postée dans le thème Mon Salarié sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2008
    Messages
    84
    Bonjour,

    Vendredi dernier, mon salarié ne s est pas présenté au travail.
    Mon époux lui a téléphoné et ce dernier lui a annoncé être bloqué du dos, et qu' il devait se rendre chez le médecin.
    Mardi n ayant toujours aucun justificatif de sa part, nous lui avons adressé un recommandé lui demandant de justifier son absence ou de reprendre son travail.
    Ce matin nous avons recu un courrier en retour par lequel il nous informe être toujours bloqué du dos mais sans arrêt de travail et dans lequel il nous informe en ces termes précis : " je souhaite démissionner de votre entreprise car je ne me sens plus apte à travailler au sein de celle- ci pour cause que je n ai pas confiance en l entrepreneur ou le chef de cette entreprise et je ne m entend pas avec. Donc pour éviter toute mal entente ou problème, je vous remet cette lettre avec toute ma sympathie"

    J hésite à accepter cette lettre de démission. Que dois je faire ?
    Merci de votre aide

  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Dura
    Ancienneté
    novembre 2006
    Messages
    1 635
    C'est une lettre de démission un peu alambiquée (qui mêle à la fois le chaud et le froid...) mais ça reste bien évidemment une lettre de démission, qui n'a d'ailleurs pas besoin d'être acceptée pour être valable.
    Reste la question du préavis, que ce salarié doit en principe effectuer.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  3. #3
    911
    911 n'est pas en ligne
    Pilier Sénior Avatar de 911
    Ancienneté
    mars 2010
    Messages
    9 017
    + 1 avec Dura.
    Pour le préavis, partant du principe qu'il ne sert à rien de regonfler un pneu crevé, voyez si vous l'en dispensez ou si vous le lui incrémentez sur ses CP, ou si vous tenez à le lui réclamer.
    Un conseil : tournez la page, la démission n'est pas équivoque, à mon sens.
    "La Vérité est ailleurs". Dana Scully.

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Halias
    Ancienneté
    décembre 2007
    Messages
    26 339
    Citation Envoyé par 911 Voir le message
    Pour le préavis, partant du principe qu'il ne sert à rien de regonfler un pneu crevé, voyez si vous l'en dispensez ou si vous le lui incrémentez sur ses CP, ou si vous tenez à le lui réclamer.
    Bonjour

    cela ne tient pas la route


    les jours de congé pris pendant un préavis suspendent ce dernier. Ils ne s’imputent pas sur la période de préavis.

    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  5. #5
    911
    911 n'est pas en ligne
    Pilier Sénior Avatar de 911
    Ancienneté
    mars 2010
    Messages
    9 017
    Aie Aie ! Pas les dents, Patron !!!
    "La Vérité est ailleurs". Dana Scully.

  6. #6
    Pilier Junior Avatar de Dura
    Ancienneté
    novembre 2006
    Messages
    1 635
    Bien que n'étant pas dentiste, je vole au secours de 911
    Dans l'intérêt bien compris des parties, elles peuvent convenir (par écrit) que les congés seront pris en lieu et place du préavis, ce qui équivaudrait à une dispense de préavis rémunérée par ce biais.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  7. #7
    911
    911 n'est pas en ligne
    Pilier Sénior Avatar de 911
    Ancienneté
    mars 2010
    Messages
    9 017
    Merci !
    J'aime bien les Preux Chevaliers, toussa toussa...
    "La Vérité est ailleurs". Dana Scully.

  8. #8
    Pilier Sénior Avatar de Halias
    Ancienneté
    décembre 2007
    Messages
    26 339
    Citation Envoyé par Doudougalac Voir le message
    Bonjour,

    Vendredi dernier, mon salarié ne s est pas présenté au travail.
    Mon époux lui a téléphoné et ce dernier lui a annoncé être bloqué du dos, et qu' il devait se rendre chez le médecin.
    Mardi n ayant toujours aucun justificatif de sa part, nous lui avons adressé un recommandé lui demandant de justifier son absence ou de reprendre son travail.
    Ce matin nous avons recu un courrier en retour par lequel il nous informe être toujours bloqué du dos mais sans arrêt de travail et dans lequel il nous informe en ces termes précis : " je souhaite démissionner de votre entreprise car je ne me sens plus apte à travailler au sein de celle- ci pour cause que je n ai pas confiance en l entrepreneur ou le chef de cette entreprise et je ne m entend pas avec. Donc pour éviter toute mal entente ou problème, je vous remet cette lettre avec toute ma sympathie"

    J hésite à accepter cette lettre de démission. Que dois je faire ?
    Merci de votre aide
    souhaite t il etre libre au plus tot ?
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  9. #9
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2008
    Messages
    84
    Bonjour,

    Je lui ai adressé ce matin un courrier lui demandant du fait que son courrier soit ambigu, de confirmer ou non sa demission, et dans ce cas de me fournier un certificat ou de reprendre son travail
    J ai aussi précisé qu en cas de démission il était tenu a un préavis et lui ai demandé de me donner une date.
    J ai bien compris qu il ne souhaitait pas effectuer son préavis mais je préfère demander avant

  10. #10
    Pilier Junior Avatar de Dura
    Ancienneté
    novembre 2006
    Messages
    1 635
    Sauf accord des parties, votre salarié est tenu de respecter un préavis, dont la durée est soit prévue au contrat, soit dans la convention collective. S'il ne le respecte pas, il se rend redevable envers vous d'une indemnité calquée sur sa rémunération durant la période non respectée.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  11. #11
    Pilier Sénior Avatar de Halias
    Ancienneté
    décembre 2007
    Messages
    26 339
    Citation Envoyé par Dura Voir le message
    Sauf accord des parties, votre salarié est tenu de respecter un préavis, dont la durée est soit prévue au contrat, soit dans la convention collective. S'il ne le respecte pas, il se rend redevable envers vous d'une indemnité calquée sur sa rémunération durant la période non respectée.
    absolument vrai, mais ce sera au conseil de prud'hommes d'en décider
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  12. #12
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2008
    Messages
    84
    Bonjour,
    A ce jour, mon salarié n est pas encore allé retirer le courrier dans lequel je lui demandais soit de confirmer sa volonté de démissionner, soit de me fournir un arrêt ou de reprendre le travail.
    Ma comptable qui n est pas spécialiste en droit du travail me conseille d attendre vendredi et de lui envoyer un autre courrier de mise ne demeure si d ici la le courrier n a pas été retiré, qu en pensez vous ?
    Elle me conseille par la suite d envisager une procédure de licenciement pour faute grave pour abandon de poste...
    Quel est votre avis
    Merci de vos conseils

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. acceptation sans équivoque de travaux
    Par hitomini dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2016, 17h09
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 22/06/2015, 21h26
  3. attitude équivoque d'un conducteur de VSL
    Par Maya971 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2013, 23h36
  4. Arrêté ministériel équivoque
    Par Jean-louis52 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/05/2006, 14h05
  5. Rupture période d'essai pas très claire...
    Par Saxo Girl dans le forum Travail
    Réponses: 21
    Dernier message: 07/04/2006, 14h12

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum