Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 2 sur 2 DébutDébut 1 2
Résultats 13 à 16 sur 16

non paiement des salaires urgent svp !

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #13
    Membre
    Ancienneté
    décembre 2004
    Messages
    4
    non seulement il faut aller voir les prud'hommes mais également voir avec l'inspection du travail, parceque eux mêmes on versé des subventions à votre employeur. Il y a donc escroquerie de la part de l'employeur;
    donc allez voir un syndicat comme vous la recommandé une personne précèdente, il vous conseillera et éventuellement vous défendra devant les prud'hommes et demandé à votre établissement scolaire une dérogation pour pouvoir passer votre examen car eux aussi sont en faute car ils doivent vous suivre.
    Bon courage

  2. #14
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    514
    Effectivement "jrt" j'ai pris connaissance de votre proposition, sur les services de la DDTE dans leur ensemble.

    Je pense "chalpat" qu'il est préférable, que "nico75", ignore la DDTE, car je crois que le mal est généralisé.

    Peu important pour "nico75" que son employeur ait été subventionné, ce qui prouve que c'est du n'importe quoi. "On vole les pauvres pour donner aux riches".

    Pour "nico75" l'important, c'est de pouvoir passer son examen et toucher ses salaires.

    Si je suis abrupt, avec l'administration et notamment celle du travail, c'est en connaissance de cause, eh oui ! 35 (trente cinq) ans auparavant, j'ai été victime du même type de problème. C'est ce que l'on appelle le modernisme, ou de la constance.

    Du courrier, j'en avais reçu, avec des promesses, mais j'ai été floué, il est vrai qu'il n'était pas facile, alors, d'avoir accès aux conseils des syndicats.

    Le refrain, pour les fonctionnaires susnommés, était déja le même, salaires peu élevés, manque de moyens, de personnel et je dirai surtout d'envie....

    Il est vrai, quand un inspecteur ou inspectrice du travail arrive dans une nouvelle affectation, il (elle) s'agite dans tous les sens, la semaine, le samedis, le dimanche, après l'heure avant l'heure, contrôle tout et rien. Cela ne dure pas très longtemps, la fatigue le (la) gagne, il disparaît du cicuit. Peut-être hors course, allez savoir ?

    Les employeurs ne répondent même pas aux convocations écrites laissées sur place, lors d'un contrôle. Tout est laissé en l'état, sans suite.

    Allez vous promener dans les couloirs de la DDTE, de visus, et en ouvrant bien vos esgourdes, vous pouvez passer un moment agréable.

    C'est du vécu et je passe le meilleur.

    Ce n'est pas le cas dans toutes les administrations.

  3. #15
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2004
    Messages
    34
    vous avez tout a fait raison teddy le conseiller syndical fait accelerer les choses il ma aider a remplir la plainte et ma conseiller de demander l aide juridictionelle.je retourne demain au conseil des prud hommes pour amener la plainte et je vais deposer l aide juridictionnelle en esperant k elle spoit bien acceptee.en tout cas merci de vos conseils et je vous tiens au courant demain

  4. #16
    Membre Junior
    Ancienneté
    août 2003
    Messages
    196
    Citation Envoyé par jrt
    Bonjour,

    -- je suis là hors sujet --- et je m'en excuse, mais j'ai envie de proposer de consacrer une entrée spécifique dans ce forum et non une simple discussion sur les problèmes "avec l'inspection du travail", les exemples sont trop nombreux de la non réaction de beaucoup de ces services (il y a peut être des bons exemples dans certaines régions, il faudra en parler aussi !).
    car non seulement ils ne réagissent pas mais souvent ils donnent des informations erronées.
    Je suis sûr que certains inspecteurs ou (leurs supérieurs) font bien leur boulot et lisent ce forum, ils seront sans doute révoltés par les exemples (trop nombreux hélas) d'incompétences, en espérant qu'une décisison d'en haut viennent améliorer ces services car tout reste à faire por avoir un minimum de qualité.
    Désolé
    Amicalement
    Je suis parfaitement d'accord avec vous et avec Tedy (j'ai connu des expériences similaires, voire pires!). Il est vraiment tant que l'inspection du travail, DDTEFP, la division de "lutte contre le travail illégal" de l'URSSAF, etc. Fasse leur travail ou que l'on ferme définitivement ses institutions une bonne fois pour toute. C’est l’argent du contribuable que bouffent ses fonctionnaires pour ne rien faire….

    Le "petit" salarié qui s'adresse à ces organismes ne serait-ce pour avoir la preuve de sa déclaration préalable à l'embauche, se voit soumis à 36 mille barrage, 36 mille excuses, 36 mille prétextes, ... Et si par malheur votre employeur est influent, alors là, n'en parlons même pas... l'inspecteur du travail ou l'URSSAF ne feront jamais bouger le petit pouce...
    Même il y a pire :

    - je connais une affaire où le patron (qui a des connaissances au sommet de l'Etat) s'est fait délivrer par l'URSSAF toutes les correspondances d'un salarié avec cette dernière. Et l'employeur les a produit devant le Tribunal comme preuve contre le salarié !!

    - je connais un salarié qui a été atteint d'une grave maladie car il a travaillé pendant plus de 2 ans dans un petit local sans fenêtre (dans un gros établissement reconnu par l'Etat). Après son départ, il a alerté l'inspection de travail que son remplaçant actuel subira le même sort, mais l'inspection de travail n'a jamais intervenu depuis un an… la santé d'un salarié est visiblement le dernier de ses soucis... là aussi l'employeur était trop influent...

    - je connais un salarié dont l'embauche n'a pas été déclarée. L'inspection de travail refuse à ce jour de se déplacer sur place pour constater que son nom ne figure pas sur le registre unique du personnel... là aussi...

    - je connais un employeur, bien que son activité rentre bien dans le champ d’une convention collective étendue depuis 20 ans, mais, à ce jour, il se refuse d’appliquer cette CCN et applique un « accord d’entreprise » très défavorable au salariés. Accord, qu’il se fait signer à chaque échéance par des syndicalistes de l’entreprise élus à 99,97% dès le premier tour. Pour la petite anecdote, 2 de ses syndicalistes sont actuellement en retraite dans de superbes villas sur la Cote d’Azur, juste à côté de celle du Patron… L’inspection de travail qui, pourtant détient ces accords sous la main, n’a jamais dit mot !

    Cet employeur (avec d’autres) a obtenu du gouvernement (Loi n° 2004-391 du 4 mai 2004) :
    1- qu’un « accord d’entreprise » soit aux même pied d’égalité qu'un "accord de branche", qu'un « accord national interprofessionnel" (en gros l’employeur peut ne pas appliquer une CCN, comme il n’y a plus de hiérarchie des normes !). Sur ce sujet voyez utilement ce lien :
    http://prudhommesisere.free.fr/salar...entreprise.htm

    2- que la signature d’un seul syndicat est désormais suffisante pour qu’un accord d’entreprise soit valable !!


    - ....

    Il est vraiment tant que des choses changent dans ce pays. On est arrivé là uniquement à cause notre « passivité », « individualise », voire même « égoïsme », et ce n’est pas encore fini...

Discussion fermée
Page 2 sur 2 DébutDébut 1 2
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. non paiement des salaires
    Par F.ness dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/03/2010, 12h05
  2. Paiement des salaires
    Par Frank-h dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/08/2008, 01h15
  3. Non paiement de salaires
    Par Jean1235 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2008, 10h54
  4. Non paiement de salaires
    Par Sylvie dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/11/2007, 19h32
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2007, 13h07

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum