Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 3 sur 3

licenciement abusif et harcelement moral...

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    sabrina D
    Visiteur
    j ecris pour ma mere pour trouver des solutions au travers de ces quelques lignes . Elle travaille depuis 26 a la Banque populaire et il y a de cela plus de 3 ans ( tout decoule de cette periode) , son patron actuel lui donnant comme chaque annee des notations vis a vis de son travail l avait inscrite sur la liste de promus en classe 2 . Mais au fil du temps , ca n a pas bouge et son directeur d agence a meme commencer a lui repprocher des brouttilles pour ne pas faire en sorte k elle obtiene enfin sa classe 2 . Jugeant son travali irreprochable , elle a demande l appui des syndicats pour cela ( passage en classe 2) mais des lors son patron l a vu d un mauvais oeil et etait contre tout cela .
    IL y un an elle a ete mute plus pres de son domicile malgre le manque d appui reel de son directeur.
    Une nouvelle equipe s est donc forme , compose de 3 employes et un directeur d agence ( novice ds son poste et avec 6 ans d anciennete au sein de la banque) .
    Celui ci , arrivant laborieusement a se faire une notoriete en tant que directeur d agence ( en effet un collegue de ma mere devait theoriquement occuper ce poste et au dernier moment c est lui qui a ete designe).
    Jusqu a ce que la 3 eme employe n arrive tout ce passait bien .
    Puis les 1ers problemes sont arrives avec la pose des conges de fin d annee , la collegue a ma mere voulant a tout prix lui faire decaler les siens . Ma mere connaissant la convention collective n etait pas d accord sur le fait que elle n avait ni mari ni enfant .
    Ce dessacord a ete regle par le patron qui a decide de couper la poire en deux .
    Mais cette collegue a garde une amertume envers ma mere . Peut de temps apres alors que ma mere etait en arret maladie et se reposer a la maison , elle l a apelle et menacer ( que si elle reprenait pas le boulot ca irai mal pour elle ).
    Mon pere est parti a la banque demande a cette femme des excuses vis a vis de ma mere mais refus .
    Le surlendmeain ma mere recevait une lettre lui notifiant son attitude negative , que son mari soit venu troubler le travail de sa collegue ,et des fautes montes de toutes pieces ( et flou ).
    Un double de sa lettre etait parti a la direction des ressources humaines. Elle a fait une reponse au accusation portes contre elle. Elle a ete tres vite convoquer au siege (DRH) pour un entretien pouvant deboucher sur licenciement . Le resultat de cela se solda par un avertissement mentionee ds son dossier et pas de reel grief contre elle.
    Quelques jours apres , elle regagna son poste .
    Puis le lundi suivant ( jour de conge ) elle recu une lettre recommande , elle cru d abord a une blague .
    Mais elle etait une nouvelle fois convoque pour un motif non defini. Elle a donc telephoner a son patroon qui lui assura ne rien savoir , et que tout aller bien vis a vis d elle . Mais elle appris par un syndicaliste que cette lettre decoule d une lettre de son patron a son encontre pour une histoire de cheques restaurant revendu ( et avec benefice a la clef) , ce qui etait en quelque sorte pas completement faux .
    A la suite de cela , elle se renseigna , et se rendi au rdv avec un collaborateur syndicaliste .
    Entre temps , elle avait fait etablir une attestation prouvant que la vente de ces tickets resto resultait en fait d un remboursement d un trop percu .
    Elle n avait donc rien a se repprocher.
    Mais le resultat de l entretient fut encore assez flou , elle dit sa determination a se battre ( elle avait fait part a l association harclement moral stop son cas et il l avait epaule en envoyant une lettre a la DRH ET AU SIEGE ) . Pour l histoire des tickets restaurants , la DRH a dit qu elle aller mener son enquete pour savoir ou avait ete ecoule tout les tickets restaurant en debut d annee.
    Au cours d une reunion de syndicat et d une discussion avec la DRH , on lui a rapporte qu une serieuse menace de licenciement peser sur elle .
    Elle prend actuelement contact avec des avocats en region bordelaise . Mais le moral baisse face a la reception du recommande qui lui annoncera son sort .
    Depuis le rdv , elle a repris le boulot une journee et en soiree elle a recu une requete de mise a pied pour 5jours .
    Toute cette histoire pour obtenir de l aide , un soutien de personne sachant quoi faire ou taper , et surotu pour dire mon indignation , essayer de mediatiser tout cela , car les licenciement abusif surtout par le vouloir et les iinterets perso de patron ou superieur hierarchique ca me revolte ;
    je voudrais que cela n arrive plus a personne ....

    MERCI DE ME REPONDRE

    mon mail : mariah20sa@aol.com
    je ferai suivre a ma mere

  2. #2
    sabrina D
    Visiteur
    news malgre que personne ne m est ecrit , je tenais a dire que ma mere vient de se faire licencier pour avoir ete credite d une somme ( sur son compte) qui correspondait a un trop percu suite a des achats qu elle avait fait en fin d annee ds un commerce alimentaire , ce qui est abberant . La commercante lui a fait un attestation prouvant ke c etait un remboursement ( la somme vire ) car la banque croyait pas en la bonne foi de ma mere . Et la il cherche le fait que l attestation soit antidate ..
    ENfin je voulais savoir a combien ma mere pouvait pretendre d indemnite , en sachant les accusations , ses 26ans d anciennete dans cette banque.

    MERCI d une reponse

  3. #3
    Peschaud Henri
    Visiteur
    Je viens de prendre connaissance des difficultés de votre mère. Au stade où en est l'affaire, il n'y a guère que le conseil des prud'hommes qui soit compétent. Je suppose en effet que son employeur l'a licenciée pour faute grave, et qu'il l'a donc privée des indemnités de licenciement (voir la convention collective des banques, très avantageuse, à l'inspection du travail ou au JO) et de son droit au préavis. Pour obtenir le paiement de tout cela, ainsi que le cas échéant des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse, il faudra donc faire un procès.

    Un avocat c'est certainement très bien, mais coûtera très cher. Si possible il faut poursuivre la collaboration avec le syndicat de la banque qui l'a soutenue, et qui pourra lui fournir un appui juridique. Le syndicat est de plus compétent pour l'assister devant le conseil des prud'hommes.

    Vous souhaitant bonne chance, et à votre disposition pour toute question précise.

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. licenciement abusif et harcelement moral
    Par HOWDO dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/03/2011, 23h31
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 29/03/2009, 16h30
  3. harcèlement moral et licenciement économique
    Par Nini70033 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/04/2008, 11h14
  4. Harcelèment moral et licenciement
    Par Ana424 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/03/2008, 09h40
  5. harcèlement moral, enceinte et refus de licenciement
    Par Kangou64 dans le forum Travail
    Réponses: 50
    Dernier message: 17/10/2005, 10h40

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum