Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 7 sur 7

arrangement de départ

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    5
    Bonjour, je cherche une solution. d'un commun accord avec mon employeur, nous voudrions nous séparer par le biais d'un licenciement me permettant de toucher au mieux les assedics. de plus j'ai trouvé une formation de 11 mois dans ma branche à l'afpa qui commence le 29/11/04. comment puis-je , d'un coté, etre licencié rapidement, du jour au lendemain, en accord avec les 2 parties dans le meilleur des cas, et d'un autre coté, commencer la formation le 29. je suis salarié cadre. J'ai commencé le 01/03/04 dans cette boite et avant j'étais salarié depuis 93 dans une autre boite. je n'ai eu aucune interruption. merci d'avance. David

  2. #2
    Membre Junior Avatar de Nini
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    94
    bonjour. dans ma societe c'est une pratique courante de licencier un employe qui le demande.
    avec accord de la direction l'employe ne vient plus travailler du jour au lendemain. l'employeur lui envoi 1 lettre recommandee en lui demandant de bien vouloir reintegrer son poste. l'employe ne tient toujours pas compte de cette lettre. et au bout de la 2ieme ou de la 3ieme je ne sais pas, L'employeur le licencie pour faute grave ( abandon de poste). le licenciement pour faute grave vous permets de toucher tout de meme les indemnites assedic. c'est aussi une fraude aux assedic. donc a vous de voir si vous prenez le risque. il arrive meme a mon employeur , quelques mois plus tard, de refaire un cdd a l'employe qu'il a licencie pour faute grave.(je suis toujours restee tres surprise de cette facon de faire car je ne comprends pas comment les assedics ne se rendent pas compte de l'escroquerie !!!) un employeur qui reemploi un salarie qu'il a licencie pour faute grave quelques mois plus tot c'a devrait paraitre louche.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 17/11/2004 à 14h33. Motif: Retrait du 'tout majuscule' (assimilé à des hurlements) - respectez notre charte !

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    5
    Merci de m'avoir répondu. Je suis assez d'accord avec vous sur la malhonneteté de cet acte que je n'approuve guere. Je pense qu'il doit y avoir d'autres moyens de se faire licencier proprement, surtout d'un commun accord des 2 parties. J'ai entendu parler de terme "licenciement pour manque de CA". Je ne sais pas. je veux etre sur de toucher les assedics tout en beneficiant de cette formation. merci Nini. a bientot

  4. #4
    Administrateur du Forum Avatar de JNG Net-iris
    Ancienneté
    janvier 2001
    Localisation
    Clermont-Fd
    Messages
    5 330
    Net-Iris n'entend pas cautionner et soutenir les pratiques suggérées par l'intervenant qui a répondu au sujet. Comme il a été souligné dans ce sujet, ce type de pratique est une fraude aux Assedic, donc par définition répréhensible !
    Jean-Nicolas Girard - Fondateur de Net-iris.fr

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    16
    Il existe une démarche trés simple et largement préatiquée,même si elle n'est pas formellement validée, elle se déroule sur la même prériode que le licenciement, soit un mois avec un rétro planning des entretiens préalables, un échange des griefs respectifs ou du motif de licenciement et au final un envoie de LRAR que le salarié n'ouvira pas et sera remis à l'entreprise lors de la signature de la transaction, alors le LRAR sera ouvert et dedans sera mis la lettre de licenciement.C'est licite et dobnne droit aux ASSEDIC puisque c'est un licenciement.

  6. #6
    Biniou
    Visiteur
    Bonjour,

    La procédure évoquée, avec courriers échelonnés suivis en final par un rcdé de licenct non ouvert et découvert lors de la signature de la transaction est aléatoire et litigieuse.

    En effet les services de l'Assedic ne sont pas des naifs et remettent en cause de plus en plus souvent les transactions qui après enquête se révèlent irrégulières et créées pour la circonstance.

    Cela me semble normal quand on connaît le déficit énorme de cette institution qui supporte déjà avec difficultés le nombre croissant de chômeurs régulièrement indemnisés.

    Cordialement.

  7. #7
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    16
    Dans le principe je suis d'accord mais il faut être réaliste.

    D'une part un départ négocié n'a jamais voulu un départ souhaité ,en tout cas de la part du salarié, d'autre part les indemnités , conventionnelles et négociées, doivent être déclarées aux ASSEDIC qui le rajouteront dans le calcul du délai de carence, enfin il vaut mieux pour le salarié ce type d'accord qu'une entreprise qui va au plus simple à savoir le licenciement pour faute lourde voire lourde et grave, à charge pour le salarié d'assumer les procédures et les frais de prud'homme pour faire valoir son bon droit, ou qui pousse à la démission et donc dans les deux cas un salarié qui est dehors dans une situation fort précaire.

    Cordialement

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Arrangement impossible ?
    Par Oceane03 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/05/2008, 22h00
  2. arrangement à l'amiable ?
    Par Jadane dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/02/2008, 20h33
  3. Arrangement à l'amiable
    Par John 76 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/02/2008, 15h47
  4. arrangement avec huissier
    Par Tessa dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2007, 20h55
  5. demande d'arrangement
    Par Viennette dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/01/2006, 13h46

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum