Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 13

demande de renseignements chez ex-employeurs

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mai 2006
    Messages
    20
    Bonjour à tous,
    Un cabinet de recrutement a-t-il le droit me demander les numéros de téléphone de mes ex-employeurs afin soi-disant de leur téléphoner pour savoir si mon cv correspond bien à ce que je n'ai noté (compétences profesionnelles)!!
    Merci beaucoup

  2. #2
    Membre Sénior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    403
    Bonsoir,

    La prise de références est une pratique courante en recrutement.

    Il est toujours préférable de donner des noms (+ tél) de personnes que vous choisissez et qui diront plutôt du bien de vous que de laisser le recruteur aller chercher des informations auprès de n'importe qui chez vos ex employeurs.

    Il est rare que le CV soit ainsi directement vérifié. Mais il y a 1000 et une manière de poser des questions puis, avec les réponses obtenues, de nuancer le CV du candidat H/F.

    Un ami refuse rarement de dire beaucoup de bien d'un ami. Mais inversement, un 'ennemi' dira facilement beaucoup de mal de son ennemi!

    Corollaire:
    Même quand on se fâche avec son employeur, il faut essayer de se débrouiller pour y conserver quelques alliés qui peuvent servir ultérieurement.

    Bien cordialement,

  3. #3
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mai 2006
    Messages
    20
    Merci mais ça ne répond pas à ma question! est-ce légal?
    On ne part pas toujours en bon terme de chez un employeur, pire encore si il y a recours au prud'hommes!!
    J'ai toujours entendu dire que cela était illégal?
    Quand on pense que les boites de recrutements signent des engagements déontologiques. ha ha ha , je me marre!!!

  4. #4
    Exocet
    Visiteur
    Non, ça n'est pas illégal, et comme l'indique Alarm, il est utile de semer quelques cailloux blancs afin d'anticiper pareille requête. Ainsi, communiquer les coordonnées d'un ami au sein de l'entreprise, préalablement prévenu et éventuellement apte à jouer quelque peu la comédie peut s'avérer judicieux. Certains diront que la méthode n'est pas très catholique, mais mieux vaut ça que de risquer l'employeur tomber sur mari jaloux.

  5. #5
    Membre Sénior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    403
    Que ce soit légal ou pas est votre question, mais le fond n'est pas là.

    Supposons que ce soit illégal. Que faites-vous? Vous le signifiez au cabinet, vous vous fâchez avec lui et vous n'avez pas le poste...

    Or ce n'est pas illégal.

    Quand on vit une situation conflictuelle avec un employeur, il faut donc bien réfléchir à ce qu'on fait (le quoi, le comment,...) car cela peut avoir des conséquences fâcheuses ultérieurement lors de la recherche d'un poste.

    Il est faux de croire qu'on peut 'impunément' se fâcher avec son employeur, le quitter (avec ou sans action prud'hommale), et simplement aller voir ailleurs où, c'est bien connu, "l'herbe est toujours plus verte"... avant de découvrir chez ce nouvel employeur qu'il y a souvent des problèmes similaires!

    A méditer aussi: profiter de ce genre de situation pour analyser objectivement son propre comportement et éviter de répéter ailleurs les séquences où l'on sent ne pas avoir été très bon.
    Dernière modification par Donon ; 26/08/2006 à 11h40.

  6. #6
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mai 2006
    Messages
    20
    Franchement "on ne dit pas qu'en on sait pas!!"
    Il n'est pas question de se facher "impunement" mais d'intenter un recours pour travail dissimulé sans salaire durant 7 mois (sans fiche de paie etc..)!! he oui!!
    Donc évidemment, je dois dire "amen" pour avoir la chance de ne pas avoir de mauvaises reflexions de la part de mon ancien employeur!!!
    Ben voyons, c'est sûr c'est normal!!
    Laissons tomber notre dû et ainsi on sera content de retrouver du travail sans risquer d'avoir de mauvais commentaires de la part d'un ex-employeur!
    C'est évident que "l'herbe sera plus verte ailleurs" il n'y a pas que des employeurs indélicats!
    Et je passerai outre sur votre "méditation" j'espère simplement qu'il ne vous arrivera jamais ce genre de situation un jour!! avec 2 enfants !!

    Mais bon, je n'ai pas demandé de leçon de moral! simplement que l'on me réponde si c'est légal ou pas.Point barre!

    Merci à Exocet pour sa réponse pertinente et amusante à laquelle je vais réfléchir.

  7. #7
    Membre Sénior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    403
    Votre dernier post explicite plus précisément le contexte de votre question et nous comprenons mieux ce qui vous arrive.

    J'aurais peut-être dû prendre encore plus de précautions dans ma réponse qui vous a blessée. Ce n'était pas du tout mon objectif et je vous présente mes excuses.

    Il n'est évidemment pas question pour moi de donner des leçons de morale à qui que ce soit. Et encore moins sur ce forum destiné à l'entraide et à la réflexion sur des sujets très personnels et souvent douloureux.

    Si vous acceptez, voici encore un conseil qui peut vraiment vous servir: on ne peut pas mentir sur un CV ou en entretien, mais on peut pécher par ommission.

  8. #8
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mai 2006
    Messages
    20
    Merci beaucoup et sans rancune du tout.
    Mais on n'a pas toujours envie de tout expliquer, trop long, trop complexe etc, etc....
    Voilà, voilà, mon cv est le reflet de mon métier et est assez complet (c'est un des reproches de la conseillère APEC! lol) mais je ne peux faire autrement vu l'étendu de mes taches et compétences lors de ce dernier emploi!!
    Je n'ai bien sûr pas mis le n° de téléphone de cet employeur, ni son nom car je sais que je vais me faire "pulvériser" je n'ai pas le choix, malheureusement!
    Je croise les doigts pour retrouver rapidement un job (déjà 6 mois de chômage!)mais on me répond en plus de tout "vous êtes trops vieille" (45 ans!! ha la la ....)et puis trop qualifiée (re ha la la!!)
    Merci encore et bon we

  9. #9
    Pilier Junior Avatar de Alpha-fox
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    1 058
    Citation Envoyé par Alarm
    Quand on vit une situation conflictuelle avec un employeur, il faut donc bien réfléchir à ce qu'on fait (le quoi, le comment,...) car cela peut avoir des conséquences fâcheuses ultérieurement lors de la recherche d'un poste.

    Il est faux de croire qu'on peut 'impunément' se fâcher avec son employeur, le quitter (avec ou sans action prud'hommale),...

    .
    Quand même, quand même...

    Je ne suis pas assez férru en la question mais il me semble qu'il existe aussi une juridiction pénale.

    Aux regrets qu'une certaine contributrice ne puisse pas aider d'anvantage, je ne doute pas une seconde que son éventuelle interventions n'éclaicirait pas cette situation complexe.

    Salutation.
    Le lieu le plus obscur, dit le proverbe Chinois,est toujours sous la lampe...

  10. #10
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mai 2006
    Messages
    20
    Merci Alpha-Fox de votre aide, je vais chercher une jurisprudence en la matière.
    Bon we

  11. #11
    Membre
    Ancienneté
    août 2006
    Messages
    2
    Bonjour,

    Cette démarche est soit disant pas légalle ; un ex emplouyeur n'a pas le droit de donner des renseignements empechant un salarié de retrouver un emploi. Mais comlme cela se passe souvent par téléphone, il n'y a aucune trace et vous n'avez donc pas le moyen de prouver ces mauvais renseignements. donc : le mieux est de parler au cours de l'entretien d'embauche de votre ex employeur pour faire sentir que vous n'aviez aucun problème avec lui et ainsi désactiver l'envie de ce coup de fil entre employeurs. Bon courage.

    Citation Envoyé par Florentinette
    Bonjour à tous,
    Un cabinet de recrutement a-t-il le droit me demander les numéros de téléphone de mes ex-employeurs afin soi-disant de leur téléphoner pour savoir si mon cv correspond bien à ce que je n'ai noté (compétences profesionnelles)!!
    Merci beaucoup

  12. #12
    Pilier Junior Avatar de Alpha-fox
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    1 058
    Citation Envoyé par Florentinette
    Merci Alpha-Fox de votre aide, je vais chercher une jurisprudence en la matière.
    Bon we
    Je ne suis pas au courrant des jurisprudences en la matière, je suputais seulement que le fait qu'un employeur puisse critiquer, ce d'une facon préjudiciable au salarié , pouvait avoir une " portée légale " interprétable et recevable par d'autres juridictions républicaines.

    Cordialement.
    Le lieu le plus obscur, dit le proverbe Chinois,est toujours sous la lampe...

Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Demande de renseignements
    Par davidnava dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/04/2011, 14h23
  2. Cumul temps de travail chez plusieurs employeurs
    Par Jeunediplome dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/06/2010, 15h51
  3. Demande de renseignements
    Par Orochimaru dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/10/2007, 11h56
  4. renseignements législation sur l'achat d'un chiot chez un éleveur
    Par Sheryline dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2007, 11h36
  5. Demande de renseignements
    Par Jepiac dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/05/2007, 10h27

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum