Vos question à l'Avocat avec Wengo
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 13

rompre une période d'essai

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    Bonjour,
    j'étais déjà venu vous poser des question sur un cui-cae, que je n'ai pas fais car 48 h avant le début de ce contrat aidé à 23h/semaine, j'ai été appelé pour un 35 h/semaine commençant le même jour (soit le 2/09) avec une période d'essai de un mois renouvelable(avenant signé lundi 30/09 et qui m'a été remis contresigné hier) dans une résidence pour retraités.
    mon souci n'est pas que je ne me plais pas mais que je trouve que les personnes sont "bousculées"(je m'explique, je ne veux pas dire maltraités, loin de moi cette idée mais il existe une tension entre les deux équipes et c'est à celle qui ira le plus vite à servir le repas du soir pour ramener les résidents en fauteuils en chambres pour que ceux qui couchent les cas les plus lourds puissent le faire en tant et en heure n'en laissant que quelques uns aux veilleurs(ses) de nuits, si bien que il y a peu, le repas a fini avec 20 minutes d'avance!!certaines personnes demandaient même si elles devaient mélanger ce qui se trouvait devant elle pour aller encore plus vite!)et ça me mets mal à l'aise, ce sont des humains quoi!!
    je suis par ailleurs convoquée le 15 pour un entretien pour un poste dans un magasin qui ouvre fin novembre, un poste qui me rapprocherait plus de mon métier, mais pas sure de le décrocher.
    ma question: si je rompt ma période d'essai à quoi ai je droit sachant que j'avais encore plus d'un an de droits ouvert à pole emploi?
    merci de m'avoir lu.

  2. #2
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2012
    Messages
    2 147
    Si vous rompez votre période d'essai, vous n'aurez droit à rien!
    Allez à votre entretien et lors de celui-ci expliquez que vous avez la possibilité de vous rendre disponible mais qu'il vous faut impérativement une réponse avant le 31/10 (si j'ai bien compris, vous avez un renouvellement de votre période d'essai jusqu'à cette date).
    Avant de rompre votre période d'essai, assurez-vous d'être en possession d'un contrat ou, au minimum d'une promesse d'embauche.
    Si vous n'êtes pas recrutée, il ne vous reste qu'à vous maintenir à ce poste dans la résidence pour personnes âgées. Si par la suite vous décrochiez un poste répondant plus à vos attentes, vous pourrez toujours démissionner.

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    Bonjour et Merci Tipule de votre réponse..
    pourtant en cherchant sur le net, j'avais trouvé ça:
    " vous touchiez des allocations chômage, suite à un précédent licenciement ou à la suite de CDD (contrats à durée déterminée), vous démissionnez dans les quatre premiers mois de votre nouveau job (période d'essai comprise). Vous toucherez alors les allocations qui vous étaient dues avant d'accepter cet emploi. En clair, elles ont simplement été suspendues. Et s'ajoutent à elles les allocations correspondant à votre période d'essai interrompue.
    ce n'est plus d'actualité alors?

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Halias
    Ancienneté
    décembre 2007
    Messages
    21 894
    Bonjour

    oui c'est vrai
    communiquons avant les conflits

  5. #5
    Membre Junior
    Ancienneté
    novembre 2007
    Messages
    211
    Citation Envoyé par JPP15 Voir le message
    Bonjour et Merci Tipule de votre réponse..
    pourtant en cherchant sur le net, j'avais trouvé ça:
    " vous touchiez des allocations chômage, suite à un précédent licenciement ou à la suite de CDD (contrats à durée déterminée), vous démissionnez dans les quatre premiers mois de votre nouveau job (période d'essai comprise). Vous toucherez alors les allocations qui vous étaient dues avant d'accepter cet emploi. En clair, elles ont simplement été suspendues. Et s'ajoutent à elles les allocations correspondant à votre période d'essai interrompue.
    ce n'est plus d'actualité alors?
    Bonsoir,

    je confirme, mais avec une nuance importante... les 4 mois sont en fait, 122 jours et il faut comptabiliser toutes les périodes retravaillées depuis l'ouverture des droits.
    En fait, l'explication est la suivante. Dès que l'on a retravaillé au min 122 jours, une nouvelle ouverture de droits est possible et ce n'est plus une reprise mais une réadmission. Dans ce cas, une démission non légitime empêchera le droit aux indemnités.
    Si moins de 122 jours, la reprise des anciens droits est inconditionnelle, même hors période d'essai.

    La condition relative au chômage involontaire reçoit une application particulière dans le cas d’une reprise des droits.
    En effet, le départ volontaire de la dernière activité professionnelle exercée est présumé légitime lorsque le travailleur privé d'emploi ne justifie pas de l'affiliation minimale permettant une réadmission (Acc. d'appli. n°14, chap. 1 § 3).

  6. #6
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2012
    Messages
    2 147
    Qu'est ce qui est vrai halias: notre internaute peut toucher son ARE ou ce n'est plus d'actualité?

    Désolée JPP15 si je me suis trompée, je croyais avoir retenu que cette possibilité (durant 91 jours) n'était offerte qu'aux personnes n'ayant pas été inscrite à pôle emploi suite à un licenciement ou une fin de CDD.
    Accord d'application n° 14 du 6 mai 2011 pris pour l'application des articles 2, 4  et 9 § 2  du règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011 relative à l'indemnisation du chômage | Unédic, le coeur de l'Assurance chômag
    Chapitre 2 article 4.
    Mais bon, le mieux serait de poser la question directement à pôle emploi...

  7. #7
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    bonsoir,
    je me suis inscrite en début d'année 2012 car licenciée fin décembre 2011 (et avec les fêtes pas facile d'avoir un rdv pole emploi) mais j'ai travaillé durant toute l'année 2012 de cdd en cdd sans interruption ou presque (2/3 jours ) le dernier s'étant fini en tout début d'année 2013.je suis donc indemnisée depuis début février 2013(jours de carences obligent), je devais donc attaquer un cui cae de 23 h faute de mieux quand cette maison de retraite m'a appelé le samedi 31 aout pour embaucher de suite car abandon de poste d'une personne depuis le lundi 26 (et ils n'arrivaient pas à la joindre pour avoir des explications). Par contre, alors que d'habitude ils font au moins 4/5 mois de cdd avant embauche j'ai eu droit d'office à cette période d'essai renouvelable une fois puis cdi.
    et forcément la convocation pour LE poste convoité, celui auquel j'ai postulé par pole emploi, par l'adresse mail du magasin donné par pole emploi et par le site du magasin (ça me tenais à coeur d'avoir un entretien et le poste) arrive enfin....
    Merci à tous pour vos réponses, je vais voir si ma conseillére peut me dire ce qu'il en est, et viendrais vous le dire. sinon, selon la convention (hospitalisation privée) je devrais 15 jours de préavis, si une réponse positive m'est donnée aprés la date de fin de période d'essai..
    Merci de votre écoute, et du temps que vous passez à renseigner les questions les plus variées.j'ai appris en vous lisant des tas de choses intéressantes sur le droits du travail.

  8. #8
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    Bonjour,
    hier mon binome a qui en fin de repas hier (expédié, fin à 19h15) je faisais la remarque que j'avais l'impression de les faire manger au lance pierre, m'a dis de changer de taf si ça ne me convenait pas, que elle faisait ça depuis X temps et que personne ne se plaignait que je n'allait pas tout révolutionner en un mois....déjà le matin,elle me disait que j'avais mis un beau bazar dans la lingerie (le we pas de lingére, c'est a nous de la gerer) que une des machine était en panne (insinuant que c'était moi),...la lingerie, on m'a montré deux fois une heure... comment tout retenir(le noms des gens, leur régimes, les particularités des produits de ménage, la façon de faire, la lingerie..) même en prenant des notes vu que j'ai les infos au compte gouttes c'est pas gérable.
    bref, je penses vraiment que ça ne le fera pas.c'est dommage.
    ma conseillére est absente, j'ai eu un message automatique à mon mail pour la question de l'ARE suite à la rupture.je vais tenter d'appeler mais c'est toujours long pour avoir quelqu'un.Donc toujours pas de renseignements à ce sujet..

  9. #9
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2012
    Messages
    2 147
    Appelez le 3949, vous devriez avoir votre réponse.

  10. #10
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    Bonjour, désolée de ne pas être revenue plus tot, mais j'avais pas mal de choses à faire le matin étant bénévole dans une bibliothèque communale.
    Donc j'ai eu ma réponse.
    ayant des droits en cours,et vu que je me suis actualisée au mois de septembre, que je devrais le faire pour octobre, je peux rompre ma période d'essai A CONDITION de ne pas renvoyer l’attestation qui me sera remise par l'employeur à pole emploi. sinon, cela sera considérée comme une demande de ré examen qui sera donc obligatoirement rejetée. les droits reprendront donc, comme si elles avait été suspendues pour un cdd, mais sans ouvrir de nouveau droits.
    Le mieux m'a t on dit serait de pouvoir négocier une rupture par la direction, ou "amiable (elle m'a bien dit entre guillemets) pour éviter d'avoir une démission qui ferait tache en fait dans mon dossier.
    voilà pour les nouvelles.
    les jours passent et les insinuations de mon "binome" sont de plus en plus fréquente et devant les résidents elle se permet de dire "que si on aime pas ce taf, on reste chez soi à toucher le chômage", on refait le lendemain les pièces que j'ai faites la veille (et y a toujours un truc qui cloche: hier salon de coiffure: il y avait des trace de teinture dans le lavabo. je l'ai fait vendredi et il a servi lundi, sachant qu'on ne le fait que ce jour là car il sert la semaine...etc..)c'est sur qu'elle est plus speed et maniaque que moi.
    le truc qui m'a choquée: un résident en fin de vie m'a demandé à être remonté dans sa chambre un midi, il ne tenait plus... la réponse a été "c'est pas ton taf!sinon on en fini plus" et plus tard "de toute façon, lui, il ruse comme ça et mene tout le monde par le bout du nez".. on simule a n'étre pas bien quand on a un cancer généralisé à 97 ans???
    Il parait qu'il faut que "je me blinde" que je vais toucher le fond pour ça, mais est ce que ça en vaut la peine??
    enfin, bref, vous n'êtes pas le "bureau des pleurs".
    je vous remercie de l'attention que vous avez porté à mon post et vous remercie de vos réponses.

  11. #11
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    17
    Re,
    Juste une chose que j'ai oublié de demandé ici et à pole emploi.
    ma période d'essai va jusqu'au 1/11/13 inclus. je dois prévenir 48h avant. comment? par lettre ou oralement? si lettre, remise en main propre ou en AR? le vendredi 1er Novembre est mon jour de repos. je le compte dans la prévenance ou pas?(soit oui et je dois dire que j’arrête le mercredi matin au plus tard, soit non et je le dis le mardi matin au plus tard en tenant éventuellement du délai du service courrier en AR...
    merci

  12. #12
    Pilier Sénior Avatar de Vero1901
    Ancienneté
    mai 2007
    Localisation
    Indre et Loire
    Messages
    21 486
    Citation Envoyé par JPP15 Voir le message
    mon souci n'est pas que je ne me plais pas mais que je trouve que les personnes sont "bousculées"(je m'explique, je ne veux pas dire maltraités, loin de moi cette idée mais il existe une tension entre les deux équipes et c'est à celle qui ira le plus vite à servir le repas du soir pour ramener les résidents en fauteuils en chambres pour que ceux qui couchent les cas les plus lourds puissent le faire en tant et en heure n'en laissant que quelques uns aux veilleurs(ses) de nuits, si bien que il y a peu, le repas a fini avec 20 minutes d'avance!!certaines personnes demandaient même si elles devaient mélanger ce qui se trouvait devant elle pour aller encore plus vite!)et ça me mets mal à l'aise, ce sont des humains quoi!!
    et pourtant, ce que vous expliquez semble bien etre de la maltraitance !
    http://www.oise.fr/fileadmin/templat...ltraitance.pdf

    Citation Envoyé par JPP15 Voir le message
    le truc qui m'a choquée: un résident en fin de vie m'a demandé à être remonté dans sa chambre un midi, il ne tenait plus... la réponse a été "c'est pas ton taf!sinon on en fini plus" et plus tard "de toute façon, lui, il ruse comme ça et mene tout le monde par le bout du nez".. on simule a n'étre pas bien quand on a un cancer généralisé à 97 ans???
    Il parait qu'il faut que "je me blinde" que je vais toucher le fond pour ça, mais est ce que ça en vaut la peine??
    A mon avis, un appel au conseil general pour lui demander si ce genre de pratiques est admissible ne serait pas du luxe ...

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2012, 15h00
  2. Rompre la période d'essai
    Par Rainboww dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/06/2011, 17h31
  3. Rompre une période d'essai
    Par Mashinotsu dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/02/2009, 22h31
  4. Rompre la periode d'essai en maladie et assedics
    Par Litto dans le forum Travail
    Réponses: 12
    Dernier message: 08/04/2008, 13h19
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 29/09/2007, 19h37

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum