Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 7 sur 7

RDV avec resp. 1er jour de reprise après arret

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior Avatar de Liliau
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    60
    Bonjour,

    je reprends le travail jeudi matin après 21 jours d'arrêt. La semaine dernière j'ai reçu un courrier de mon employeur m'indiquant que mes arrêts perturbait l'organisation de l'entreprise et qu'ils déploraient une mauvaise gestion de mes dossiers qui de ce fait leur faisaient rencontrer des difficultés pour le suivi des dossier.

    Je les ai appelé, s'en ai suivi une discussion stérile, où ils disaient que mes dossiers electroniques étaient vides, mal rangés, les fichiers non ouvrables ... Nous sommes en conflits depuis plusieurs mois, car j'ai pris de l'autonomie et ma responsable ne connait rien à mon travail, elle m'a laissée libre pendant plusierus mois, et maintenant qu'elle remet le nez dedans, elle s'apperçoit qu'elle n'y connait rien mais ne veut pas le reconnaitre. Le pb des fichiers qui ne sont pas accessible, c'est qu'elle n'a pas le logiciel installé sur son poste, mais ça pour lui faire comprendre ...

    Bref, je reprends jeudi, et la semaine dernière nous avons convenu PAR ORAL que l'on se voyait jeudi matin à la première heure pour convenir des dossiers que je reprenais et du travail que j'aurais à effectuer jour par jour. J'ai expliqué que je souhaitais que tout soit écrit pour qu'il n'y ait aucun pb.

    Seulement entre tps, j'ai répondu par écrit en AR à leur précédent courrier, en leur disant que leurs remarque sur la gestion des dossiers n'était pas fondée et que je considérais leur courrier comme une sanction disciplinaire du fati de mes arrêts. et que je demandais l'annulation du courrier.

    Vu que je n'ai pas reçu de convocation écrite pour cet entretien, merci de me préciser s'il est certain que ce RDV de jeudi matin ne risque pas d'être considéré comme préalable à l'embauche ???

    De plus, je sais que ce jour là, ils vont de nouveau me dire que mes dossiers étaient mal gérés ....... Je sais que toute réponse de ma part sera inutile (un licenciement va dans tous les cas être engagé).

    Je pensais avoir l'attitude suivante : Cela ne sert à rien de discuter sur ce sujet, nous n'avons pas le meme avis, cette discussion est stérile. Qu'attendez vous de moi pour les jours à venir (faire un planning des prochains jours) ?

    Je sais d'avance que ces journées vont être difficiles, mais j'ai surtout peur qu'ils utilisent des faits sur ces journées pour être des preuves de fautes pour un futur licenciement (fichiers supprimés ....)

    J'ai eu mon médecin qui me dit que compte tenu de mon état de santé et des futurs examens programmés (mardi jusqu'à jeudi, mais je ne souhaite pas prévenir mon employeur), il peut m'arrêter jusqu'à mardi.

    Je ne sais pas quoi faire,
    d'un côté, j'ai envie de montrer ma bonne volonté et reprendre le travail, même si je sais d'avance que cela va être un peu difficile (mais bon, je suis dans un bureau seule, et tous mes collègues sont de mon côté et prennent sincèrement de mes nouvelles, je n'ai de pb u'avec ma responsable qui est le n°2 de la boite donc intouchable)
    d'un autre côté, même s'il est admis que ma maladie n'a rien à voir avec le stress au boulot, je sais que cela joue un rôle sur mon moral.

    Aujourd'hui j'ai envie de reprendre le boulot, car j'apprécie mes collègues et que j'aime ce que je fais. Mais mon travail étant toujours dénigré par ma supérieure je sais que quoi que je fasse cela n'ira pas. et j'ai peur qu'elle utilise le boulot que je vais faire (pê mal, du fait du tps que j'aurais pour le faire) à mon retour pour justifier mon licenciement....

    HELP ME ...

    MErci d'avance !

  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Avez-vous eu beaucoup d'arrêts de travail?
    Pouvez-vous être facilement remplacée?
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 22/06/2006 à 12h19.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  3. #3
    Membre Junior Avatar de Liliau
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    60
    Bonjour

    Salariée dans l'entreprise en CDD puis CDI depuis sept 2003 je n'ai eu que 2 arrêts :
    du 29 avril au 18 mai 2006 puis du 29 mai au 21 juin. 2006. De

    Pour être remplacée c'est compliqué, j'occupe un poste spécialisé, je suis ETAM mais responsable d'un service avec une assistante mais vraiement pas douée ... (ETAM au lieu d'être CADRE, c'est l'un des motifs de litige depuis qq mois ...) Du coup il y a des tâches et des logiciels que je suis la seule à traiter. De plus, je ne faisais pas forcément de compte rendu pour dire comment je faisais les choses. Les choses étaients faites c'était l'essentiel à l'époque cela suffisait. je n'ai donc fait aucun mode opératoire pour expliquer mes différentes tâches, et aujourd'hui dans l'entreprise peu de gens peuvent me remplacer (les tâches de simple secrétariat sont faisable, mais les logiciels de PAO sont inconnus de la plupart de mes collègues).

    Merci pour vos réponses !

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Nedelka
    Ancienneté
    février 2006
    Localisation
    tout en haut de la carte
    Messages
    7 060
    CItation : "Vu que je n'ai pas reçu de convocation écrite pour cet entretien, merci de me préciser s'il est certain que ce RDV de jeudi matin ne risque pas d'être considéré comme préalable à l'embauche ???"

    Je suppose que vous voulez dire "préalable à licenciement ?" Dans tous les cas, rassurez-vous, c'est non , car une telle convocation, nécessairement écrite et remise en RAR ou en mains propres contre décharge, obéit de plus à un certain formalisme dans son contenu (rappel de vos droits à vous faire assister notamment).

    Vu le climat, le mieux pour vous est certainement de suivre votre idée qui est de vous mettre d'accord avec votre supérieure par écrit sur vos objectifs, votre planning et les dossiers à suivre. Si elle refuse de faire un compte-rendu de votre entretien, écrivez-le vous-même et si possible mettez en copie une autre personne de l'entreprise (par ex. son propre responsable).

    Pour la suite, il serait peut-être prudent de dégager un peu de votre temps pour former votre assistante ou écrire quelques procédures simples permettant le suivi des dossiers.

    Soignez-vous bien, c'est malgré tout le plus important !

  5. #5
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Citation Envoyé par Liliau
    Bonjour

    Salariée dans l'entreprise en CDD puis CDI depuis sept 2003 je n'ai eu que 2 arrêts :
    du 29 avril au 18 mai 2006 puis du 29 mai au 21 juin. 2006. De

    Pour être remplacée c'est compliqué, j'occupe un poste spécialisé, je suis ETAM mais responsable d'un service avec une assistante mais vraiement pas douée ... (ETAM au lieu d'être CADRE, c'est l'un des motifs de litige depuis qq mois ...) Du coup il y a des tâches et des logiciels que je suis la seule à traiter. De plus, je ne faisais pas forcément de compte rendu pour dire comment je faisais les choses. Les choses étaients faites c'était l'essentiel à l'époque cela suffisait. je n'ai donc fait aucun mode opératoire pour expliquer mes différentes tâches, et aujourd'hui dans l'entreprise peu de gens peuvent me remplacer (les tâches de simple secrétariat sont faisable, mais les logiciels de PAO sont inconnus de la plupart de mes collègues).

    Merci pour vos réponses !
    Ca me parait un peu court pour vous licencier pour désorganisation du service, cela étant tout peu être apprécié avec les délais pour lesquels les engagements sont pris. Quand je parlais de remplacement, j'entendais également par de l'intérim, la connaissance et l'utilisation de ces logiciels si ils sont des références peut être assumées par une autre personne.
    Si , dès lors que votre direction ne vous a pas donné de consignes pour former votre assistante ou un autre salarié, ou encore votre encadrant elle est en partie responsable de cet état de fait.
    C'est donc les motivations et les preuves présentées par votre employeur qui va légitimer ou non le caractère réel et sérieux de ce licenciement pour désorganisation et c'est à vous de démontrer une version contradictoire avec des arguments vérifiables.
    Ce n'est gagné pour personne, il y a des risques aussi pour l'employeur.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  6. #6
    Membre Junior Avatar de Liliau
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    60
    BOnjour,
    je reviens donner des nouvelles ...

    Mon RDV du jeudi matin s'est plutôt bien passé, j'avais demandé à la DRH d'être présente afin de ne pas être seule avec ma responsable. (ss pretexte que la DRH avait certains dossiers en commun avec moi ... !)
    Les discussions ont été claires, et les missions clairement identifiées.

    Le hic, c'est que compte tenu des resultats d'examens passés avant mon retour à l'entreprise, mon médecin a souhaité une hospitalisation pour des examens plus sérieux (scan, irm ...), j'ai donc du annoncer le vendredi que je retournais à l'hôpital le mardi suivant pour 3-4 jours ...).

    Puisque j'avais plutôt bien avancé dans mon boulot (je refusais tous les appels téléphoniques, afin d'être concentré sur une seule tâche à la fois),et que j'ai accepté de décaler mes congès d'une semaine, la nouvelle n'a pas trop énervée ma responsable (elle était en déplacement et ne l'a su qu'a son retour, moi j'étais déjà à l'hôpital ...

    Bref je suis revenue après mon hospitalisation, pour 1 semaine puisque j'étais en congès après. Et j'ai profité de cette seamine pour négocier mon licenciement, car je savais que les choses n'allaients pas s'arranger, et le dossier que j'avais déposé pour un CIF prenait tosu les mois du retard.

    J'ai finalement donc négocié un licenciement avec compensation financière. Dès que j'aurais tout en mains (chèque + solde de tout compte) je pourrais plus vous en dire, mais je suis plutôt contente de moi. Ils savaient qu'ils avaient commis des fautes et qu'un prud'hommes leur serait préjudiciable. Tant mieux pour moi, même si le fait de quitter une entreprise qui me plaisait me contrarie.

    MErci en tout cas à tous pour vos conseils !

  7. #7
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 870
    Bien contente d'apprendre que tout se termine bien.
    Bon courage pour la suite...

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 16/04/2011, 16h33
  2. Reprise après arrêt maladie ?
    Par Thivil dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/07/2010, 20h40
  3. Demande d'assurer une formation le 1er jour d'arret
    Par Lyonlyon dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2009, 17h31
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 09/04/2009, 13h51
  5. 1er rdv avec un avocat
    Par Letop dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/03/2009, 11h07

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum