Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 6 sur 6

Sos lettre d'avertissement, besoin de conseils éclairés…

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    133
    REMERCIANT TOUS CEUX QUI LIRONT et pourront m’aider dans ce que je pourrais répondre, si je peux répondre ?, du moins je l’envisage car j’estime qu’il y déformation des faits à mon encontre avec un souhait latent de me licencier à la première occasion .

    la lettre d'avertissement:


    « Malgré mes remarques verbales répétées vous n’avez pas modifié votre comportement :

    1) J’ai insisté lors de l’entretien annuel de 2005 ainsi qu’en février 2006 sur l’importance de posséder le permis de conduire dans l’intérêt de l’évolution de l’association et dans le cadre de votre plan de carrière. L’association CCC dans le cadre de son développement et de la prise en compte des demandes de ses clients doit effectuer des prestations en délocalisés par rapport au siège de l’association. A ce jour je n’ai reçu aucune réponse satisfaisante à cette situation, et nous restons ouvert à toute discussion qui pourrait permettre une évolution positive pour les deux parties.

    2) J’ai noté malgré plusieurs remarques de ma part de très fréquents retards et négligences dans les procédures d’absences pour congés, rtt, ou rendez-vous extérieur. En effet, la dernière feuille de Rtt que vous m’avez demandé de valider la 17/03/2006 pour des congés datant de janvier.
    Vous ne respectez pas les procédures.

    3) Je tiens aussi à vous faire remarquer votre comportement agressif et perturbateur à la dernière réunion labellisation du 17/03/2006. Où monsieur Z président de l’association CCC était présent. Votre manque d’adhésion et vos critiques incessantes sur la politique du centre ne peuvent que nuire gravement au bon fonctionnement de la structure et dépassent les simples propositions ou suggestions constrictives que nous attendons de vous.

    4) Enfin, le plus important reproche porte sur la qualité de votre travail. Nous avons reçu des pénalités pour 2 prestations, que vous avez réalisé. La qualité de votre travail en ne respectant pas le cahier des charges de prescripteur Z a été mise en évidence par celui-ci. Votre travail s’est très fortement dégradé et nous ne pouvons pas accepter cette situation pour la survie de notre association.

    Cette lettre d’avertissement portant sur ces quatre points sera classée dans votre dossier. Si des faits semblables se reproduisent à ceux qui l’ont motivée se renouvellent dans un avenir proche, je serai contraint de prendre d’autres sanctions plus importantes. » LE DIRECTEUR


    Le contexte en quelques mots (vision subjective certes mais pas si éloigné de la réalité)- dégradation de la situation relationnelle ( = pas de communication, le strict minimum bonjour le matin, voire plus si besoin) entre le protagoniste jlcp et LE DIRECTEUR que nous appellerons Johnny. JLCP n’adhère pas à son mode de management et son incompétence et a du mal à le cacher ou du moins à faire l’hypocrite, on est un peu dans l’évitement. Concernant l’incompétence de Johnny on peut dire que 6 salariés sur 8 reconnaissent son incompétence (excepté lui-même et la femme de ménage) mais personne ne l’expose vraiment tout haut. Pour résumé, il n’y pas de communication ou si peu, du diviser pour mieux régner, dissimulation d’information, pas de management de l’équipe si ce n’est des notes de services très pertinentes, sur les congés et le fait qu’on doit rendre compte à notre hiérarchie.
    - Et son rôle de directeur si on regarde la CONVENTION COLLECTIVE est réalisé à moins de la moitié de ce qu’il est censé faire.
    - La dégradation de la situation financière de l’association est un fait. Situation financière de moins 200 000€ en gros.
    - L’échelon en lien avec la CONVENTION COLLECTIVE et le poste de JLCP n’est pas respecté de part ses diplômes et jlcp l’a fait remarqué il y 6 mois.



    Les différents points de la lettre repris par JLCP

    1. L’élément du permis avait été abordé l’an dernier, certes j’avais dis que je l’envisagerais mais je ne l’ai pas fait mais je ne me suis pas engagé par écrit, et il m’a rappelé cet élément pour des rendez-vous en ville intra muros en février 2006 en me disant qu’il fallait que je trouve une solution dans « 3 semaines et que je n’avais qu’à m’acheter un scooter ou une voiturette ». a quoi j’avais répondu que je pouvais m’y rendre par les transports en commun ou à pieds et le retour a été que ça prendrait trop de temps sur mon temps de travail. Je n’ai pas donné de réponse 3 semaines plus tard et il ne m’avait pas relancé depuis cette lettre

    L’association CCC réalise des prestations dans un autre département mais c’est ma collègue qui les réalise.
    Mon contrat de travail stipule que mon lieu de travail est sur la ville et ne mentionne pas d’obligation de permis ou de voiture à ce jour…
    D’ailleurs peuvent-ils modifier le contrat de jlcp sur cet élément .

    2. Pour les absences, jlcp est dans ses torts sur la procédure de faire signer la papier par jonnhy avant un jour de pris, par contre cela est fait en sorte que cela ne gêne pas l’organisation de mon planning du fait qu’il existe un agenda électronique sur pc en réseau et que ces dates étaient posés longtemps en avance et ne gêne en rien l'organisation si ce n'est le directeur...

    3. Concernant le comportement en réunion, j’ai soulevé des problèmes d’organisation sur un mode sarcastique plus qu’agressif, et souligné un point plus précis qui doit être à l’origine de cette lettre.

    Quelques détails :
    Grace à jonnhy nous aurions récupéré un nouveau financeur, alors j’ai précisé quand même que ce n’était pas grâce à lui mais grâce au fait que j’avais trouvé l’appel à projet sur un site Internet et que nous avons rédigé avec ma collègue ce projet. Certes il a le relationnel avec ce financeur, mais sans projet et lecture de cet appel pas d’habilitation, même si j’ai reconnu alors son éventuel rôle. Je pense qu’il a été pris en délit de mensonge devant le président en disant que c’est lui qui avait trouvé ce nouveau financeur.

    Autre élément : j’ai posé une question sur les priorités de gestion du travail prestations rémunérées et passage à la norme iso, du fait d’un discours comme nous devions travailler sur la labellisation sur nos « temps perdus » et j’ai émis l’idée que l’idée que ça devait se planifier.


    4) Pour le dernier point, en effet la prestation n’a pas été payée entièrement, mais il s’agit d’un contexte global d’évolution de prestations que le prescripteur a voulu marquer par deux exemples en début d’année et dont les conclusions n’étaient pas en conformité à 100% du cahier des charges. Certes c’est sur les synthèses de jlcp, qu’il y a pénalités mais au regard de l’année écoulée en 2005 aucune des conclusions réalisées par l’ensemble des conseillers n’était réalisée à 100% du cahier des charges. Je peux y voir une discrimination lorsqu’il dit que mon travail s’est fortement dégradé.


    Donc je ne sais pas ce que je peux faire pour « protéger » ma situation ou plutôt clarifier les faits si ce n’est remplir mes fiches dans les temps pour le 2.
    Pour le 1. Quelles obligations j’ai ??
    Pour le 3, me taire et ne pas soulever les problèmes, cela doit relever des fonctions d’un directeur et non des miennes
    Pour le 4, j’ai crée une fiche qualité de synthèse et je me tiens à la tenir dans la mesure de mes moyens. Par contre il s’agirait aussi à la structure de me donner les moyens de remplir à 100% les objectifs du cahier des charges et au directeur de vérifier le travail.

    Je meurs d’envie de noter les incohérences de management mais je ne veux me griller et être accusé de délit pour « non respect du directeur »

    Concernant un courrier que noter… et comment faire pour rester zen pour lundi ???je crains de faire quelques insomnies et de ne pas tenir au boulot…

    MERCI DE M’AIDER en m’apportant un regard neutre et éclairé sur cette situation.

  2. #2
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Bonjour,
    pour le point 1 si cela n'est pas une obligation contractuelle, vous n'avez pas a vous soummettre à cette demande.

    Pour le reste, répondez aux differents reproches (y compris le 1) en LR/AR que vous envoerrez à votre directeur et en copie au président.

  3. #3
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    133
    merci pour cet élément sur le volet non contactuel.


    autre élément du contexte;
    le directeur a dit à chaque salarié individuellement , cet élément à été rappelé par un des salariés en réunion devant toute l'équipe et le président qui est notre employeur, que le directeur nous conseillait de chercher du travail ailleurs au vue de la situation de l'association et qu'il pourrait même nous libérer du temps pour des entretiens d'embauche sur notre temps de travail

    cette lettre reçue ds ce contexte n'est-elle pas aussi lié à la situation de l'association qui cherche à licencier, le 1er licenciement à eu lieu en aout 2005 envers une personne qui avait une hépatite et était en arret maladie depuis 1 an, et la situation financière est dans le rouge??
    • de même concernant le reproche le plus important sur la qualité de mon travail , la lettre de pénalités a eu lieu en février 2006 , le discours du directeur alors a été alors que c'était le prescriteur qui nous "voulait des noises" de par un contexte plus global politiuq e de baisse de prestation inidviduelle du prescripteur et je lui ai dit que je ne répondais pas à 100% cahier des charges . il m'a été demandé de créer un document de procédure qualité des synthèses pour ce prescripteur afin d'être en parfaite adéquation avec le cahier des charges. document que j'ai créé et nous utilisons l'ensemble auj pour éviter des lettres de pénalités,
    • et la réunion (qui a mon sens est à l'origine de cette lettre de par mon esprit critique mais justifié)a eu lieu fin mars...
    ( élément subjectif:je ne pense pas avoir été agressive mais je demanderais confirmation à mes collègues mais je pense par contre que le directeur s'est senti aggressé et blessé ds son orgeuil de directeur)


    voilà d'autres petits détails pour ceux qui ne sont pas rebutés par les cas complexes et un peu détaillés mais j'ai du mal à simplifier le contexte au vu de l'ensemble des circonstances...

    merci encore aux lecteurs et à leurs conseils , car je me sens vraiment victime d'inéquité ds cette histoire pour avoir oser soulever des problèmes en réunions et de payer par un avertissement. donc je souhaite me défendre tout en restant dans la limite de ce que je peux prouver bien entendu. merci aux juristes ....et autres personnes aux conseils avisés

  4. #4
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Tout cela ne change rien au fait.
    Dans votre réponse à cet avertissement, tenez vous à ce qui vous y est repproché, ne débordez surtout pas sur d'autres faits !
    Pour la faute remontant à février, l'employeur aurait du vous sanctionner dès qu'il en a eut connaissance. Vous pouvez vous étonner de cette sanction tardive dans votre courier !

  5. #5
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    133
    extrait lettre

    "La qualité de votre travail en ne respectant pas le cahier des charges de prescripteur Z a été mise en évidence par celui-ci. Votre travail s’est très fortement dégradé et nous ne pouvons pas accepter cette situation pour la survie de notre association."

    Je réfléchis aux élements à mentionner sur la lettre DE REPONSE à cet avertissement...
    1. concernant cet élément, dois-je commencer à recueillir des preuves de personnes satisfaites de la qualité de mon travail et suivants des prestations et les mentionner?

    sinon sur le fait d'argumenter les faits :
    le nouveau cahier des charges est entré en vigueur au 1er janvier 2006, nous avons recu à l'association une lettre du prescripteur début janvier indiquant que les conclusions seraient évaluées et que les couts facturés pourraient être proratisés si elles ne donnent pas lieu à exhaustivité des informations contenu ds les conclusions.
    les pénalités ont lieu sur ces 2 prestations démarrant sur l'ancien cahier des charges jusqu'au 31/12/2005 mais qui ont été terminées en 2006.le cahier des charges de 2005 ne parlait pas de pénalités mais d'évaluation de la qualité.
    n'était-ce pas au directeur d'argumenter sur cet élément du fait que la prestation a été réalisé à 95% sur ses objectifs de prestations mais qu'il manquait des précisions sur la conclusion de prestation...? et que sur l'ancien cahier des charges on parlait d'objectif globaux de prestations

    Donc le reproche que l'on fait sur la forte dégradation de mon travail porte sur 5-10% de deux prestations, ce qui représente 0,5% de ma charge annuelle de prestations réalisées et porte sur les conclusions et non la totalité de mon travail.
    je trouve le terme fort pour les presque 1000 prestations que j'ai réalisé depuis 6 ans et ces pénalités sur une partie de mon travail ( la réalisation de synthèse porte sur 1h d'entretien sur une prestation de 20h dont 7h en travail conseill&#233 et premier retour négatif du prescripteur ds un contexte où la non exhaustivité est proratisée.ce que je comprends bien.
    1. cette argumentation vous semble-t-elle valable pour le point 4?

    n'hésitez pas à me demander des précisions si ce n'est pas clair.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 10/04/2006 à 11h30.

  6. #6
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Votre argumentaire doit simplement refletter ce que vous avez a répondre aux arguments de l'avertissement. Synthétisez le tout en 1 page, voir2 mais pas plus.

    Oui, je crois que vous avez dès aujourd'hui interet a rassembler tout ce qui peut vous servir a démontrer votre professionnalisme. N'hesitez pas à faire des photocopies.

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. besoin de conseils
    Par Naguette dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/07/2009, 13h02
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 14/04/2008, 15h33
  3. lettre de licenciement et lettre d'avertissement
    Par Rochelle dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/01/2008, 10h59
  4. vos conseils éclairés
    Par Varadero17 dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/03/2007, 17h02

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum