Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 3 sur 5 DébutDébut 1 2 3 4 5 FinFin
Résultats 25 à 36 sur 52

Comment se séparer d'un incompetent

Question postée dans le thème Mon Salarié sur le forum Travail.

  1. #25
    Pepelle
    Visiteur
    Ben voilà, suffisait de s'expliquer!
    Vous avez une mémoire des pseudos, largement supérieure à la mienne Jexp, car je n'avais absolument plus en mémoire la première intervention de notre internaute et je n'ai donc rien compris à votre phrase. La prochaine fois, vous pouvez préciser et mettre le lien, qu'il n'y ait plus de quiproquo ? ( franchement fallait deviner par rapport à un message du 25/02 !)

  2. #26
    Washi
    Visiteur
    Citation Envoyé par pepelle
    Ben voilà, suffisait de s'expliquer!
    Vous avez une mémoire des pseudos, largement supérieure à la mienne Jexp, car je n'avais absolument plus en mémoire la première intervention de notre internaute et je n'ai donc rien compris à votre phrase. La prochaine fois, vous pouvez préciser et mettre le lien, qu'il n'y ait plus de quiproquo ? ( franchement fallait deviner par rapport à un message du 25/02 !)
    En parfait accord avec vous. J'en prends acte.

  3. #27
    Pilier Cadet Avatar de Cyrcapu
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    616
    Bonjour à tous ! Suis ravie de remarquer que Pepelle consent à reconnaitre que la forme écrite est plus source de quiproquo et de malentendu que la forme orale, et que certaines phrases pretent à interprétation, même pour des personnes habituées à ce site !!... sourire

  4. #28
    Pepelle
    Visiteur
    Citation Envoyé par cyrcapu
    Bonjour à tous ! Suis ravie de remarquer que Pepelle consent à reconnaitre que la forme écrite est plus source de quiproquo et de malentendu que la forme orale, et que certaines phrases pretent à interprétation, même pour des personnes habituées à ce site !!... sourire
    Vous me cherchez là ? ( il manque le petit chapeau sur pretent )

  5. #29
    Pilier Cadet Avatar de Cyrcapu
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    616
    Cyrcapu n'a rien contre personne. Acceptez les compliments souriants autant que les critiques positives ou négatives, c'est tout. Sans blague ! Merci pour votre compétence Pepelle.

  6. #30
    Membre Cadet
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    31
    Citation Envoyé par pepelle
    Vous envisagez aussi de le passer à 35h au lieu de 39. Même sans baisse de salaire, je vous signale que c'est une modification essentielle du contrat de travail qui nécessite l'accord du salarié! vous tendez le bâton pour vous faire battre mon cher!
    Il a un cdd de 35 heures et lui ai demandé initialement d'en faire 39h moyennant 4 heures en plus payée à +10% sur son bulletin. Etant donné que je le prends très au sérieux dans sa capacité à jouer les nuisibles, j'en suis à hésiter quand à la présentation que je peux faire pour ne lui faire faire que 35h.

    Contrairement à ce que peut laisser entendre le fait que mon problème précedent http://forum.net-iris.com/showthread.php?t=17551 (pour info, je suis en appel car même si j'ai tords sur le principal motif, des sommes annexes semblent completement injustifiées à l'avocat que j'ai consulté : je lui dois des dommages mais certainement pas à hauteur de ce qu'il est dit dans le jugement), il s'agit d'un malheureux concourt de circonstances : heureusement que je ne suis pas coutumier des problèmes avec les employés . J'ose esperer que ce sera le dernier avant longtemps.

    Durant son Cdd, l'employé cummule des jours de congés. Comment les lui faire prendre ? J'aimerai qu'il les prennnent d'un coup à la fin de son contrat. Quelle est la marche à suivre ? Dois-je d'ores et déjà lui ecrire pour lui signifier qu'il prendra tous ses jours de congés de telle date à telle date ? Je ne suis pas expert en prise de congés car jusqu'à présent, cela s'est toujours passé avec les autres employés en souplesse avec quelques concessions de part et d'autre. Dois-je le faire revenir le dernier jours pour qu'il récupère son dernier bulletin et le chèque ? Dans quelle mesure peut-il refuser ?

  7. #31
    Membre Junior Avatar de Intrium
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    Alfortville
    Messages
    58
    Il faut rappeler que la période d'essai est faite pour voir si le salarié est compétent pour le poste requis. A l'issu de la période d'essai vous avez fait preuve d'une légéreté blamable.

    Et d'autres part ils sepeut qu'a cause du cdd qui limitait forcémént la période d'essai vous n'avez pas eut le temps d'apprécier ces compétences.

    On critique le cdi mais la période d'essai est renouvelable...

    Alors comment ce sortir d'une tel situation.
    A mon sens vous devriez payés jusqu'a son terme le contrat de travail et lui proposer un accord transactionnel aprés le licenciement afin de vous prévenir d'une éventuel action prud'homale.

    intrium

  8. #32
    Pepelle
    Visiteur
    Citation Envoyé par intrium
    Il faut rappeler que la période d'essai est faite pour voir si le salarié est compétent pour le poste requis. A l'issu de la période d'essai vous avez fait preuve d'une légéreté blamable.

    Et d'autres part ils sepeut qu'a cause du cdd qui limitait forcémént la période d'essai vous n'avez pas eut le temps d'apprécier ces compétences.

    On critique le cdi mais la période d'essai est renouvelable...

    Alors comment ce sortir d'une tel situation.
    A mon sens vous devriez payés jusqu'a son terme le contrat de travail et lui proposer un accord transactionnel aprés le licenciement afin de vous prévenir d'une éventuel action prud'homale.
    intrium
    Non mais on va encore me trouver agressive ou arrogante mais franchement y'en a qui cherchent la petite bête et les ennuis inutile pour cet employeur
    JL Touchot propose de lui payer jusqu'à la fin son CDD mais en le conviant à un entretien pour lui expliquer qu'il est incompétent. Donc je ne vois pas trop ce qui serait cet entretien juridiquement parlant, puisqu'il n'est suivi d'aucune sanction ( je dirais même aubaine pour le salarié qui reste buller chez lui en étant payés) Mais en plus Jeanlouis touchot rajoute qu'il faut faire cet entretien dans les règles pour éviter une éventuelle action prud'hommale
    Itrium en rajoute une louche, lui, en disant carrément qu'il faut lui payer son CDD jusqu'à la fin et lui proposer en plus un accord transactionnel pour licenciement ( qui n'existe pas pour un CDD et qui en plus n'en serait pas un puisque le salarié est payé jusqu'à la fin de son contrat ) Cette accord permettrait de se prémunir d'un éventuel recours prud'hommal ( pour quelle faute de l'employeur, on se le demande !)
    On pourrait rester sérieux 5 mn ?
    Ce salarié est soi-disant incompétent ( je dis soi-disant car nous n'avons que les dires de l'employeur et je ne veux aucunement juger) Il a commis quelques fautes qui ne sont absolument pas assimilables à des fautes graves. Il faut absolument faute grave pour rompre le contrat. Or des appels intempestifs à partir du téléphone de l'entreprise, c'est un peu léger pour une faute grave; une maladie prolongée de manière douteuse, c'est légal du moment qu'il y a certificat médical; une insuffisance professionnelle, cela ne sera jamais une faute grave car l'employeur va se prendre dans les dents qu'il n'a pas fait assez de formation à ce monsieur et qu'il avait 15 jours pour juger de sa compétence ( essai ) ; demander un cdi à la suite du cdd, cela sera considéré comme tout à fait naturel par les juges et humain
    De plus, ce salarié a l'air très procédurier ( à défaut d'être compétent)
    Que reste t'il comme solutions ? Le laisser buller chez lui en lui payant son salaire ? Mais il est capable d'attaquer son employeur pour un prétexte aussi farfelu que la discrimination, l'éloignement dû au mépris, etc ...
    Donc, pourquoi aller chercher les ennuis ? Comme l'a dit supermamie ( qui a du bon sens) et d'autres ensuite, il ne reste que deux ou trois mois, donc prenez votre mal en patience et fin du cdd sans avoir rien à justifier et sans prévenir à l'avance. Vous pouvez bien quand même lui trouver des choses à faire dans la boîte, non ?
    Pour répondre à vos dernières questions, laissez lui ses HS, c'est plus prudent. Le dernier jour travaillé, vous lui donnez le certificat de travail et l'attestation assédic. Pour le solde de tout compte, l'usage autorise un mois calendaire avant son versement,donc vous pouvez lui donner à l'édition de la prochaine paie suivant la rupture ( si cela vous arrange de lui donner le dernier jour, faites le)
    Pour les congés, vous êtes le maître à bord. Le salarié ne peut vous imposer de lui payer en fin de contrat, et vous pouvez choisir les dates, c'est à dire la fin du contrat . Seulement attention à respecter les choses suivantes
    - 5 semaines de suite, interdit
    - prévenez le par écrit au moins un mois à l'avance ( attention certaines conventions collectives prévoient deux mois)
    - ne changez plus la date des congés au moins un mois avant
    Donc cela vous économise sa vue et sa présence pour la fin du CDD

  9. #33
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Voilà quelques propos fort judicieux !
    Et à l'avenir, veillez quand même a être un peu plus sérieux dans vos recrutements !!
    Vous nous avez déjà présenté deux sacré loustiques !!! Qu'allez vous nous dégotter comme n°3 ?

  10. #34
    Pilier Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    1 600
    Durant son Cdd, l'employé cummule des jours de congés. Comment les lui faire prendre ? J'aimerai qu'il les prennnent d'un coup à la fin de son contrat. Quelle est la marche à suivre ? Dois-je d'ores et déjà lui ecrire pour lui signifier qu'il prendra tous ses jours de congés de telle date à telle date ? Je ne suis pas expert en prise de congés car jusqu'à présent, cela s'est toujours passé avec les autres employés en souplesse avec quelques concessions de part et d'autre. Dois-je le faire revenir le dernier jours pour qu'il récupère son dernier bulletin et le chèque ? Dans quelle mesure peut-il refuser ?

    salariés en CDD, comme tous les salariés, ont droit à des congés payés dans les conditions de droit commun. Lorsqu'ils ne sont pas en mesure de les prendre, en raison de la durée du contrat ou du régime des congés payés applicable dans l'entreprise, une indemnité compensatrice de congés payés doit leur être versée. Cette indemnité compensatrice de congés payés doit être au moins égale au 1/10 de la rémunération totale brute due au salarié pendant son contrat (indemnité de fin de contrat comprise).

    Vous pouvez fixer une date de congé à prendre, toutefois, la période des congés payés peut être fixée par la conventions ou accords collectifs , donc soyez vigilant et respectez les dispositions conventionnelles, comparez le salaire maintenu en congé et la règle du 1/10ème qui inclue la prime de précarité.

    Vous avez eu plusieurs interventions, personnellement je maintiens,que la rupture d'un cdd avec paiement jusqu'à terme des salaires n'est pas interdite, ce qu'il faut éviter c'est que cette rupture soit abusive.

    En procédant comme je l'ai indiqué ( en entreprise on a tout à fait le droit de convoquer un salarié pour un entretien sans être dans une procédure disciplinaire avec sanction) , vous pouvez ensuite motiver un courrier en recommandé des griefs évoqués lors de l'entretien, et informer le salarié qu'à compter d'une date précise , il est dispensé de venir à l'entreprise et que son salaire lui sera payé jusqu'à terme de son contrat.

    Ca permet de montrer que le salarié a été traité comme un salarié en cdi, et ça évite les longs discours qu'il a été "jeté", "qu'il ne sait pas pourquoi on a mis fin à son contrat etc....que c'est scandaleux et abusif ".

    Mais bien sûr comme je l'ai déjà indiqué , ne rien faire , le payer jusqu'à la fin du cdd , le laisser trainer en maladie,ou dans l'entreprise, c'est la solution la plus facile, tout dépend de votre possibilité au niveau du climat relationnel et ambiance.

    en tout cas ne faites aucun écrit comme il le demande
    Il n'a d'ailleurs pas hésité à me demander une lettre cette semaine disant que je l'embaucherai en CDI après le CDD ceci en vue d'optenir une location d'habitation : faut oser.
    c'est risqué .

    Si vous hésitez , muni de toutes les informations que vous avez eu des uns et des autres, consultez le service juridique de votre syndicat patronal, ou un avocat.
    Vos enfants ne sont pas vos enfants.Ils sont les fils et filles de l'appel de la Vie à elle-même/....Bien qu'ils soient de vous ils ne vous appartiennent pas...K.Gilbran

  11. #35
    Pepelle
    Visiteur
    Donc moralité : vous vous faites faire un CDD en trichant sur les diplômes ( tant pis pour l'employeur, il n'avait qu'à vérifier ) Vous mettez un diplôme assez haut avec compétences multiples, pour ne pas qu'en 15 jours, on ait pu bien vous juger. Puis vous devenez incompétent ( vous l'avez toujours été, mais là vous pouvez le montrer). Vous pouvez même vous permettre quelques largesses avec le téléphone parce qu'il parait qu'il y a tolérance implicite. L'employeur au bout de quelques mois craque et vous convoque avec tous les salamalecs d'usage ( lettre en RAR etc ...); pour vous annoncer que vous êtes incompétent. Votre sanction sera donc de rester chez vous tout en étant payé.Le salarié de l'entreprise qui assistait à l'entretien avec vous, fait un peu la gueule, car lui bosse comme un dingue et de manière compétente et aurait bien aimé aussi la même sanction. Il est alors indiqué, à ce stade de l'entretien, d'éviter de sourire et encore moins de rire, cela ferait provoc
    Puis vous rentrez chez vous, annoncer vos vaçances payées à votre copine, femme, copain, bref au choix.
    Vous recevez quelques jours plus tard, un matin à 11h en vous levant, un courrier de votre employeur vous indiquant cette sanction
    Vous revenez deux ou trois mois plus tard dans l'entreprise pour récupérer votre solde de tout compte ( comme vous êtes sympa, vous n'avez quand même pas poussé le vice à demander à ce qu'on vous envoie tous les documents) Vous bénéficierez aussi de la prime de précarité de 10% de l'ensemble des salaires bruts, réservé aux personnes comme vous, exploitées, manipulées et pauvres précaires.
    Merci Mr JLtouchot
    Dernière modification par Pepelle ; 09/04/2006 à 03h46.

  12. #36
    Pilier Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    1 600
    Mais bien sûr comme je l'ai déjà indiqué , ne rien faire , le payer jusqu'à la fin du cdd , le laisser trainer en maladie,ou dans l'entreprise, c'est la solution la plus facile, tout dépend de votre possibilité au niveau du climat relationnel et ambiance
    et si impossibilté appliquer une procédure qui permette que le salarié soit mis hors de l'entreprise ( si c'est le souhait de l' employeur, pas le mien ) en évitant au maximum d'être accusé de l'avoir jeté abusivement comme un malpropre.
    Vos enfants ne sont pas vos enfants.Ils sont les fils et filles de l'appel de la Vie à elle-même/....Bien qu'ils soient de vous ils ne vous appartiennent pas...K.Gilbran

Discussion fermée
Page 3 sur 5 DébutDébut 1 2 3 4 5 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 02/10/2011, 14h42
  2. Comment me séparer d'un syndic inutile
    Par Goldwing 13 dans le forum Immobilier
    Réponses: 25
    Dernier message: 18/12/2009, 10h03
  3. comment se séparer de notre syndic ?
    Par Gclaire dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/10/2009, 18h29
  4. comment se séparer de son syndic?
    Par Acapados dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/07/2009, 22h55
  5. Réponses: 12
    Dernier message: 23/01/2009, 14h30

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum