Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 2 sur 2 DébutDébut 1 2
Résultats 13 à 21 sur 21

Arrêt maladie et visite médicale et licenciement

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #13
    Pilier Junior
    Ancienneté
    août 2003
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    1 082
    Bonjour à tous,
    Je suis d'accord avec les intervenants : votre nouvel employeur a le droit de saisir le médecin du travail pour savoir, déjà, si votre arrêt de travail se justifie. Il aurait d'ailleurs pu vous envoyer un médecin de son choix à votre domicile pour que celui-ci fasse les mêmes vérifications. Votre intérêt est de coopérer, en allant à cette convocation munie de votre dossier médical, contenant les certificats et autres documents de vos propres médecins avec lesquels vous êtes d'accord, pour convaincre ce médecin de votre position, à savoir que votre arrêt de travail est justifié, et que l'on ne peut pas dire maintenant quand vous pourrez reprendre votre travail.
    Et vous verrez bien quel sera l'avis du médecin du travail.
    Cordialement.

  2. #14
    Pilier Sénior Avatar de Jean-louis52
    Ancienneté
    mai 2004
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 778
    Bonjour,

    Si vous êtes en arrêt de travail pour raison de santé, vous n'avez pas à déférer à un ordre de votre employeur pour aller voir le médecin du travail.

    Vous pouvez aller voir le médecin du travail, à votre initiative, ou sur demande du médecin conseil de la sécurité sociale, ou sur demande de votre médecin traitant : cela s'appelle une visite de pré-reprise. Elle est faite pour savoir si le salarié, lors de sa reprise de travail, aura besoin d'un aménagement de poste, ou autre.

    Lorsque vous êtes en arrêt de travail, ni le médecin du travail, ni l'employeur ne peuvent vous imposer une visite médicale auprès du médecin du travail.

    Votre employeur peut mandater un médecin par lui choisi, et qui ne peut être le médecin du travail, pour vérifier si votre arrêt de travail est justifié : le seul pouvoir de ce médecin sera d'informer le cas échéant le médecin conseil, et de dire, le cas échéant, à votre empoyeur que votre arrêt n'est pas justifié, ce qui pourrait se traduire par le non remboursement du complément de salaire, si cette disposition existe dans votre entreprise.

    Quelle est votre position actuelle vis-à-vis de la sécurité sociale ? Sachez que le jour où le médecin conseil vous mettra en invalidité, si ce jour arrive, vous n'aurez plus à envoyer d'arrêts de travail à la sécu, puisque vous toucherez une rente, ou aurez touché un capital.
    En revanche, il vous faudra continuer à envoyer des arrêts de travail à votre employeur pour pouvoir toujours être en règle avec lui.

    Vous avez une reconnaissance de travailleur handicapé : sachez que des aides peuvent être données à votre employeur pour aménager votre poste de travail, en fonction de votre handicap, le jour où vous reprendrez le travail. Sachez aussi que vous pouvez être aidée si vous deviez perdre votre emploi, ou bénéficier d'une formation, à cause de votre handicap (www.agefiph.asso.fr)


    Enfin, si vos absences ont désorganisé l'entreprise, ou qu'il ait fallu embaucher quelqu'un pour faire votre travail, votre licenciement pourrait être prononcé de ce fait.....Les experts en droit social confirmeront ou infirmeront ce dernier point.
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  3. #15
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    LILLE
    Messages
    19
    Tout d'abord, un grand merci pour votre réponse claire.

    Pour ce qui est de la sécurité sociale, je suis en rechute accident de travail avec rechute (visée par une expertise) depuis février 2005 et en arrêt totale d'activité depuis le 2 janvier 2006.

    Je touche des indemnités journalières à hauteur de 80 % de mon salaire et mon employeur me verse 1/12 de mon treizième mois chaque mois (selon accords de la convention collective).

    J'ai obtenu une orientation en UEROS (centre de rééducation des trauma crâniens) que je devrais intégrer en août 2006 si mon état de santé le permet.
    Dans tous les cas, je serai en arrêt maladie au moins jusque là.

    Merci beaucoup pour votre aide précieuse.

  4. #16
    Pepelle
    Visiteur
    J'avais bien fait de dire qu'il fallait attendre jeanlouis!
    Je confirme que le licenciement pour motif médical peut être fait par l'employeur s'il prouve la désorganisation du service par votre absence

  5. #17
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    LILLE
    Messages
    19
    Merci beaucoup à vous tous. J'y vois enfin un peu plus clair.

    Concernant le licenciement pour désorganisation, y'a t il un délai d'absence requis ? (6 mois comme j'ai pû le lire ici et là ?)

    Enfin, de quelle façon dois je annoncer à mon employeur que je m'oppose à la visite médicale ? (LRAR ?)
    Dernière modification par Fleurdavril75 ; 02/04/2006 à 20h28.

  6. #18
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Bonsoir,
    pour la desorganisation du service, il n'y a pas vraiment de délai. Si par exemple vous êtiez capitaine au long court sur un pétrolier de 500m de long et que vous deviez appareiller dans 3 jours, le licenciement serait malheureusement justifié. Par contre si vous êtes affecté à des tâches subalternes dans un immense atelier ou 300 employers ont la même fonction et qu'il y ait 50 intérimaires de manière constante, le géne devient moins "génante" !

  7. #19
    Pilier Sénior Avatar de Jean-louis52
    Ancienneté
    mai 2004
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 778
    Citation Envoyé par fleurdavril75

    Enfin, de quelle façon dois je annoncer à mon employeur que je m'oppose à la visite médicale ? (LRAR ?)
    Bonjour,
    A mon avis, vous lui faites savoir que le contrat de travail qui vous lie à lui est suspendu du fait de votre état de santé et des arrêts de travail que vous lui avez fait parvenir, et qu'en conséquence, il n' y a pas lieu pour vous de vous rendre à cette visite médicale.
    (LRAR si vous voulez)
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  8. #20
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    LILLE
    Messages
    19
    Je me répète mais je vous remercie BEAUCOUP.

    Votre aide m'aura été d'un grand secours.

    Bien cordialement

  9. #21
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2006
    Messages
    10
    Je dirai mais plus, incroyable, il sont vraiments super !

    simplement, Bra-vo !
    -----
    sorry, je me suis répété là ... bien à vous .
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 13/10/2006 à 10h40.

Discussion fermée
Page 2 sur 2 DébutDébut 1 2
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Visite medicale de reprise et licenciement
    Par Fa1905 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2010, 20h58
  2. Réponses: 75
    Dernier message: 30/05/2010, 07h43
  3. Arrêt maladie, visite de reprise
    Par Victoire84 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2009, 16h14
  4. arrêt maladie et visite de reprise
    Par Ccpq dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/11/2006, 12h29
  5. arret de travail et visite médicale...
    Par Sacha.66 dans le forum Travail
    Réponses: 12
    Dernier message: 08/09/2006, 08h10

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum