Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 4 sur 4

démission contrat de professionnalisation à deux mois de l'examen...help

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    52
    Bonjour

    j'aimerais des avis sur la conduite à tenir dans un tel cas, svp.
    voilà les faits :
    je travaille dans un restaurant étoilé, depuis le mois de septembre 2005, en alternance, et dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.
    Aujourd'hui (et oui boulot le dimanche !), mon patron m'a menacé violemment suite à une altercation très calme avec mon supérieur (privé de pourboire cette semaine parce que je ne suis pas venu avec le sourire !).
    Depuis le mois de septembre, c'est engueulade sur engueulade, tel qu'on se le représente quand on parle d'une cuisine de chef... Je craque nerveusement et ces propos aujourd'hui me font saturer réellement : "c'est pas un p'tit con comme toi qui va me faire chier, je vais te mettre deux coups de boule ca va etre rapide" etc.. et l'ambiance qui règne en cuisine est détestable. Je suis payé une misère (55% du smic pour 39h normalement, j'ai signé pour ça, je me retrouve à 55% smic, ça oui, mais pour plus de 55h par semaine... ), je n'ai aucune considération, je vais au travail à reculons désormais.

    Mon examen est dans deux mois, je suis bon élève donc je pense l'avoir sans problème. Aussi j'ai quelques questions pour ne pas faire de bétises :

    1/ je crois que je peux rompre mon contrat seulement si mon patron est ok, c'est bien cela ou y a t-il une autre solution ?

    2/ Si je romps mon contrat très rapidement, pourrais je quand même passer mon examen ? il me semble que non... y a-t-il une solution pour que je puisse passer mon examen mais ne plus retourner au restaurant ? Je ne suis pas quelqu'un d'impressionnable mais là, je n'en peux plus, je suis dégouté du travail, de la cuisine, j'en ai les larmes qui coulent tellement j'en ai marre de cette situation....

    Merci de votre compréhension et de votre aide.

  2. #2
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Bonsoir,
    de lire des choses pareilles me revulse ! C'est ce même genre de patron que l'on entends se plaindre à longueur de temps que les jeunes ne veulent pas travailler !

    Pour en venir sur le fond:
    Vous ne pouvez pas rompre votre contrat de manière unilaterale. Il existe toutefois des possibilités (résiliation judiciaire noement), mais:
    1/ ce n'est pas simple !
    2/ vous risquez de perdre le droit de vous presenter aux épreuves d'éxamen.
    Regardez dans votre convention de formation quel est le minimum d'heure en entreprise a effectuer pour pouvoir participer aux éprueves.

    Un petit conseil, notez scrupuleusement vos horraires de travail, relevez discrétement les heures d'ouverture du restaurant. Avec ces élements là, vous pourriez obtenir le payement des heures supplémentaire après avoir quitté l'entreprise... C'est toujours ça de gagné !

    Courage jeune homme ! Tenez bon, c'est votre avenir professionnel qui en dépends... Ne vous laissez pas bouffer par un imbécile qui se croit plus malin, pensez à la tête qu'il ferat en vous payant les heures sup' !!

  3. #3
    Pilier Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Localisation
    lille
    Messages
    1 936
    Bonjour

    Au sujet des heures supplémentaires j'espère qu'en France il y a des juridictions qui admettent des preuves de leur accomplissement.

    Tel n'est pas le cas dans le Nord où le Conseil des Prudhommes et la cour d'appel, n'admettent même pas les relevés de l'employeur lui même.....

    Il va de soi que le salarié est taillable et corvéable à merci, il doit être content d'avoir un emploi....

    Bonne journée

  4. #4
    Biniou
    Visiteur
    Citation Envoyé par aluyetanet
    Bonjour

    Au sujet des heures supplémentaires j'espère qu'en France il y a des juridictions qui admettent des preuves de leur accomplissement.

    Tel n'est pas le cas dans le Nord où le Conseil des Prudhommes et la cour d'appel, n'admettent même pas les relevés de l'employeur lui même.....

    Il va de soi que le salarié est taillable et corvéable à merci, il doit être content d'avoir un emploi....

    Bonne journée
    Bonjour,

    S'agit-il d'un seul CPH ou de tous les CPH du Nord ?

    Il ne s'agit pas seulement en effet pour les juges d'admettre ou non les relevés de l'employeur ou ceux du salarié, il appartient au CPH d'appliquer dans le Nord comme ailleurs l'art L.212-1-1 du CT, y compris au besoin par des mesures d'instruction qui aident les juges à former leur conviction.

    Cordialement

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Fin de Contrat de professionnalisation: Help
    Par Alphe dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/05/2009, 18h16
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 05/05/2008, 17h26
  3. Démission au bout de deux mois?
    Par Lilou64 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/04/2008, 10h00
  4. démission contrat de professionnalisation.
    Par étudiante51 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/09/2007, 21h48
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 20/12/2006, 08h16

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum