Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 4 sur 4

Blocage des universités

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    637
    Bonjour,
    j'aimerai savoir quels sont les articles de loi ou de la constitution qui disent que tout citoyen a le droit à un enseignement (en clair les articles qui rendent illégales le blocage d'une universit&#233.

    Je crois qu'il y a l'article 26 de la déclaration universelle des droits de l'Homme (c'est ce que j'ai trouvé sur le site de l'UNESCO), mais bon je ne m'y connais pas du tout .

    Le fait que l'état français soit évidemment au courant de cette situation illégale (si elle l'est, ce qui je pense est le cas) mais la laisse perdurer se rend-il coupable d'un quelconque délit ? C'est quand même à l'état de veiller à ce que la loi soit respecter partout non...?

    Merci de me répondre et d'excuser mon ignorance.
    Benjamin

  2. #2
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    637
    Je crois qu'il y a aussi l'article 13 paragraphe 2 du " Pacte du 16 Décembre 1966 relatif au droits économiques, sociaux et culturels" qui dit que :
    L’enseignement supérieur doit être rendu accessible à tous en pleine égalité, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par l’instauration progressive de la gratuité;
    Sauf erreur de ma part il y a bien écrit "L'enseignement superieur doit etre rendu accessible à tous".

  3. #3
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Avoir droit a l'enseignement n'a rien a voir avec la liberté d'accès. Vous vous trouvez dans le meme cas de figure qu'un salarié souhaitant travailler lors du blocage d'une entreprise ou qu'un salarié ne pouvant se rendre à son travail poru cause de greve ou d'un enfant n'ayant pas école pour les memes raisons
    Il faudrait que le blocage soit déclaré illégal, qu'un jugement intervienne pour la libérer.
    En dehors de ceal et meme si vous etes inquiet pour vos examens, le droit de greve est un droit qu'il est dangereux (meme si qq fois cela nous pourri la vie ou si ne nous sommes pas d'accord avec le motif), de remettre en cause. Si on interdit pour un motif qui semble juste à X, Y ne pourra remettre en cause ce qui lui semble juste à lui.

  4. #4
    Pilier Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    1 600
    Dans la pratique ce n'est pas une situation qui peut se règler par la loi ou le juge (on l'a vu à Marseille ou les traminots condamnés à reprendre le travail ont déposé 3 jours après un préavis de grève).

    Ces blocages, certes sont des atteintes à la liberté individuelle, mais comme tous les extrèmismes ils traduisent aussi une solution de désespoir de ne pas pouvoir être entendu, et ceux qui sont à l'origine de ce désespoir en voulant imposer leur système ont aussi une part de responsabilité dans ces blocages.

    Lorsque je vois les films qui retracent le passé et les luttes sociales , j'ai l'impression que nous retournons de plus en plus vers ce passé, avec un patron tout puissant , un état tout puissant qui impose et qui veut bien discuter quelques aménagements au nom du "dialogue" .

    Nous sommes capable avant de réformer la justice de faire une commission d'enquête pour écouter tous les acteurs concernés, pourquoi au niveau de la réforme du code du travail et de l'enseignement supérieur, avant d'imposer une décision , le gouvernement n'est pas capable de mettre en place une telle commission? ou chacun pourrait s'exprimer , faire valoir ses craintes, faire ses propositions .

    Le débat politique aujourd'hui est minable, il consiste à s'opposer des chiffres d'embauches, alors qu'on sait que personne ne peut prévoir les conséquences en terme de création d'emploi d'une mesure ( pour obtenir la disparition de l'autorisation de licenciement à l'époque le CNPF argumentait la création de milliers d'emploi, la suite à été une diminution d'emploi) .

    L'idée d'un contrat pour une première embauche , qui permettrait à un jeune sans expérience de se faire sa première expérience n'est pas mauvaise, encore faut il que ce soit encadré , que ce soit limité dans le temps pour que ce jeune ne soit pas dans une précarité permanente, et qu'on évite les abus pour que ce contrat ne devienne pas la règle. Il faudrait aussi que si cette précarité est nécessaire que le gouvernement ait le courage de l'imposer à d'autre secteur économique ( banque, secteur locatif etc...) afin qu'elle ne marginalise pas celui à qui elle est imposée.

    Maintenant, ayant une fille étudiante ,en période d'examen je partage l'angoisse de tous les étudiants de ne pas perdre leur année d'étude, et le bénéfice du travail de cette année.
    Vos enfants ne sont pas vos enfants.Ils sont les fils et filles de l'appel de la Vie à elle-même/....Bien qu'ils soient de vous ils ne vous appartiennent pas...K.Gilbran

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. blocage
    Par valentino dans le forum Immobilier
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/10/2010, 19h01
  2. Honteuses universités...
    Par Matt59300 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2007, 13h54
  3. noms des universités proposant la licence IUP juristes d'entreprises
    Par Nancyy dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2007, 15h08
  4. blocage de succession
    Par Bilip dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 16
    Dernier message: 12/01/2007, 11h03
  5. Parti politique dans les universités
    Par Kimjim dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/10/2006, 08h27

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum