Mais on est quand même à 2/0 en ma faveur, hé, hé ( journée de la femme oblige!)