Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Résultats 13 à 24 sur 33

abus sur les arret de travail pour maladie

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #13
    Membre Junior
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    123
    Bonsoir, Pepelle,

    Et alors ? N'ai-je pas le droit de défendre mes opinions sur différents sites ?

    Quant à cet ami, j'ai eu les statuts de la mutuelle sous les yeux : la mutuelle (ce n'est pas la [M]) verse bien un complément de salaire jusqu'au salaire entier (sans les primes éventuelles) jusqu'à la fin du congé maladie - qui peut durer cinq ans chez les fonctionnaires. J'étais assez surprise de voir ça - et assez indignée, puisque cela crée une inégalité inadmissible entre salariés du privé sans convention collective et salariés du public ou du privé avec une convention généreuse.

    Il refuse tous les reclassements, n'a rien physiquement, donc dupe les experts médecins de la fonction publique! vous vous fichez du monde ou quoi !
    Que cela vous plaise ou non, une dépression légère mais longue est extrêmement facile à simuler, bien plus qu'un mal de dos violent... Il suffit de parler d'insomnies, d'angoisses liées à des cauchemars, de la phobie des outils de bricolage (ce qui ne l'empêche pas de bricoler au black depuis des années, même en arrêt maladie), quant aux médecins de la fonction publique, ils ne s'occupent pas de son cas, seulement les médecins-conseils de la Sécurité Sociale (il travaillait chez un bailleur social). Ce sont des faits, Pepelle, rien que des faits...

    Et vous ne m'ôterez pas de l'idée que des salariés bien protégés par leur mutuelle ou leur convention collective peuvent s'arrêter nettement plus souvent et plus longtemps que des salariés moins bien couverts.

    S'il s'agissait d'une maladie type cancer ou infarctus ou qu'il avait perdu un bras, je ne serais pas là à discuter, je serais plus compréhensive, mais quand il s'agit objectivement d'une personne qui a décidé de ne plus travailler et qui l'affiche ouvertement, et qui en plus se permet de critiquer ceux qui, soi-disant, fraudent au RMI ou aux APL, navrée, mais j'ai du mal à avaler la couleuvre.

    Quant à opposer les salariés du public au privé, quand il y a eu les grèves de 1995, qui s'est arrêté longtemps de travailler ? Et comment y est-il arrivé ?

    PS : Modérateurs, vous pouvez me censurer si ce que je dis déplaît et prête à polémique (ce que je conçois fort bien) mais je ne peux pas laisser dire qu'il n'y a pas d'abus. Je les ai vus, ces abus, et pas que chez cet ami.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 08/03/2006 à 10h28. Motif: anonymisation

  2. #14
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Vous pouvez toujours immigrer autre part Mister Jack le thon.

    Vous partez de cas isolés, vous êtes jaloux d'une pseudo couverture sociale de votre voisin, vous confondez sans doute mutuelle et prévoyance pour une période de 3 ans. Mais c'est aussi courant dans le privé. Pas forcément dans les Administrations et pas pour tous les salariés de loin.

    Quand aux petits bosseurs ou magouilleurs, on n'en fera pas toute une population.

    Que de populisme d'ailleurs dans vos mots!
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  3. #15
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Citation Envoyé par shackleton
    .................J'é tais assez surprise de voir ça - et assez indignée, puisque cela crée une inégalité inadmissible entre salariés du privé sans convention collective et salariés du public ou du privé avec une convention généreuse...... ....
    Je suis d'accord avec votre indignation quant à cette inégalitée, tout le monde devrait pouvoir en bénéficier.
    Citation Envoyé par shackleton
    .................Que cela vous plaise ou non, une dépression légère mais longue est extrêmement facile à simuler, bien plus qu'un mal de dos violent... Il suffit de parler d'insomnies, d'angoisses liées à des cauchemars, de la phobie des outils de bricolage (ce qui ne l'empêche pas de bricoler au black depuis des années, même en arrêt maladie), quant aux médecins de la fonction publique, ils ne s'occupent pas de son cas, seulement les médecins-conseils de la Sécurité Sociale (il travaillait chez un bailleur social). .........
    Il seraitalors très urgent de réformer les études de médecines et les critères d'obtention des diplômes ! Visiblement nombre de médecins sont des abrutis finis, voir des radiologues, ou des psychiatres ! Je ne vais plus oser aller me faire soigner !

    Citation Envoyé par shackleton
    .................Et vous ne m'ôterez pas de l'idée que des salariés bien protégés par leur mutuelle ou leur convention collective peuvent s'arrêter nettement plus souvent et plus longtemps que des salariés moins bien couverts. .........
    Logique et encore une fois, il faudrait que tout le monde puisse se soigner, sans craindre de perdre 50 % de son salaire.

    Citation Envoyé par shackleton
    .................S'il s'agissait d'une maladie type cancer ou infarctus ou qu'il avait perdu un bras, je ne serais pas là à discuter, je serais plus compréhensive, ...............
    Vous êtes bien bonne ! J'ai eu peur j'ai cru que pour vous il ne fallait plus se mettre en maladie ! Mais vous avez raison, pour un cancer en phase terminale c'est normal quand même! Et puis vu l'état du patient, ca peut faire tâche au bureau ! Imaginez en plus une opératrice de saisie sans avec un seul bras, elle ferait perdre du temps à son employeur ! Ou un péquin qui vous fait un infarctus au milieu d'une réunion, c'est un peu désordre ! Cela dit, s'il s'était arreté avant, il ne se serait peut être pas écroulé au milieu du bureau ! Sans compter que là c'est accident du travail, vous imaginez ce qu'il va falloir payer à la veuve ? Il vaut mieux qu'il meure chez lui ! Sans compter que sans arrêt sa maladie sera à évolution plus rapide, il a des chances de mourir plus tôt, c'est toujours ca en moins a payer en retraite !

  4. #16
    Membre Junior
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    123
    Merci pour Jack le Thon, je suis une femme Et le vrai Shackleton était un héros anglais du début du XXe siècle, qui a raté ses deux expéditions antarctiques dans des conditions d'apocalypse, mais a ramené vivants tous les hommes qui étaient sous ordres.

    Je sais que vous vous en contrefichez complètement, mais je ne risque pas d'être jalouse de la couverture sociale de cet ami, j'en ai une excellente moi-même. Et si je veux faire les magasins ou autre, je prends un jour de congé. En toute légalité. Et après accord de ma chef, parce qu'il faut que je me fasse remplacer par une collègue qui puisse faire mon travail en plus du sien. Pas question, donc, de prendre un jour de congé quand il manque une ou deux collègues comme il est arrivé il y a quelques semaines.

    Quant au populisme, s'il vous plaît de qualifier mes propos ainsi, moi, je n'y peux rien. Je sais seulement que, depuis seize ans que je travaille, j'ai dû prendre à tout casser une semaine d'arrêt, même pas rémunérée parce que j'avais moins de trois mois de salaire (ben oui, c'est le sort des étudiants aux contrats précaires...).

    Bien le bonsoir

    Shackleton

  5. #17
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Excusez-moi, je n'avais pas remarqué votre féminité ni votre sens maternel:
    Je corrige Miss Jackie la Thonne! Même meême mêêême!

    Comment peut-on raisonner d'une manière aussi petite?
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  6. #18
    Membre Junior
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    123
    Citation Envoyé par Agnes1
    Je suis d'accord avec votre indignation quant à cette inégalitée, tout le monde devrait pouvoir en bénéficier.

    Il seraitalors très urgent de réformer les études de médecines et les critères d'obtention des diplômes ! Visiblement nombre de médecins sont des abrutis finis, voir des radiologues, ou des psychiatres ! Je ne vais plus oser aller me faire soigner !

    Logique et encore une fois, il faudrait que tout le monde puisse se soigner, sans craindre de perdre 50 % de son salaire.


    Vous êtes bien bonne ! J'ai eu peur j'ai cru que pour vous il ne fallait plus se mettre en maladie ! Mais vous avez raison, pour un cancer en phase terminale c'est normal quand même! Et puis vu l'état du patient, ca peut faire tâche au bureau ! Imaginez en plus une opératrice de saisie sans avec un seul bras, elle ferait perdre du temps à son employeur ! Ou un péquin qui vous fait un infarctus au milieu d'une réunion, c'est un peu désordre ! Cela dit, s'il s'était arreté avant, il ne se serait peut être pas écroulé au milieu du bureau ! Sans compter que là c'est accident du travail, vous imaginez ce qu'il va falloir payer à la veuve ? Il vaut mieux qu'il meure chez lui ! Sans compter que sans arrêt sa maladie sera à évolution plus rapide, il a des chances de mourir plus tôt, c'est toujours ca en moins a payer en retraite !
    J'adore comme vous déformez mes propos, Pepelle.

    Je vous parle d'un gars qui est depuis trois ans en arrêt maladie alors qu'il n'était pas vraiment malade - légèrement dépressif, il l'est devenu en fait pendant son arrêt - et vous me sortez les exemples extrêmes.

    Que quelqu'un s'arrête une semaine ou deux pour cause de grippe, je ne vais pas le critiquer pour cela. Je sais que cela peut mettre la personne sur le flanc pour un moment - sans parler des risques de contagion. Cela vaut pour pas mal d'autres pépins physiques. Quant à un cancer ou un infarctus, c'est évident qu'il faut s'arrêter. Je ne suis pas de bois non plus ! Mais quand il y a abus, il faut le dire aussi.

  7. #19
    Pilier Junior Avatar de Alpha-fox
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    1 058
    Citation Envoyé par fonzi68
    Qui puis-je contacter pour un abus de travail pour maladie ?
    L'abus de travail c'est pas bon, surtout pour maladie!Et puis le travail peut rendre malade, la preuve il y a une médecine du travail, hors a ce jour toujours pas de médecine du repos ! Bonsoir.

  8. #20
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Vous êtes docteur?
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  9. #21
    Membre Junior
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    123
    Citation Envoyé par mehatenduque
    Excusez-moi, je n'avais pas remarqué votre féminité ni votre sens maternel:
    Je corrige Miss Jackie la Thonne! Même meême mêêême!

    Comment peut-on raisonner d'une manière aussi petite?
    Pour commettre des calembours sur un pseudo aussi vaseux, vous ne devez pas être particulièrement grand non plus, ni très ouvert d'esprit !

  10. #22
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2005
    Messages
    1 016
    Patron ! Vous y remettez une tournée, c'est moi qui régale !

    je le fais bien moi aussi, le pilier de bistrot ?

  11. #23
    Pepelle
    Visiteur
    Citation Envoyé par shackleton
    J'adore comme vous déformez mes propos, Pepelle.
    Je vous parle d'un gars qui est depuis trois ans en arrêt maladie alors qu'il n'était pas vraiment malade - légèrement dépressif, il l'est devenu en fait pendant son arrêt - et vous me sortez les exemples extrêmes.

    Que quelqu'un s'arrête une semaine ou deux pour cause de grippe, je ne vais pas le critiquer pour cela. Je sais que cela peut mettre la personne sur le flanc pour un moment - sans parler des risques de contagion. Cela vaut pour pas mal d'autres pépins physiques. Quant à un cancer ou un infarctus, c'est évident qu'il faut s'arrêter. Je ne suis pas de bois non plus ! Mais quand il y a abus, il faut le dire aussi.
    J'adore comme vous déformez les pseudo Shackleton. Relisez le post, c'est pas moi, c'est agnès!

  12. #24
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Citation Envoyé par shackleton
    Pour commettre des calembours sur un pseudo aussi vaseux, vous ne devez pas être particulièrement grand non plus, ni très ouvert d'esprit !
    Je vous remercie! Ce n'est rien!
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 29
    Dernier message: 08/07/2013, 20h47
  2. Abus Arret Travail
    Par Biboux dans le forum Travail
    Réponses: 40
    Dernier message: 02/03/2008, 19h03
  3. Abus d'arrêt maladie
    Par Matimat dans le forum Travail
    Réponses: 25
    Dernier message: 26/03/2006, 19h14
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 01/02/2005, 06h24

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum