C'est un faux problème. Le rmi est plus controlé soi disant a cause de certaines fraudes, comme le sont les arrêts maladie, comme le sont les prestations sociales, comme le sont les indemnités de chômage ! C'est faux, ce ne sont pas les fraudes qui ont déclenchées ces contrôles, cette sévérité et la baisse générale des droits ouverts, c'est simplement qu'il n'y a plus d'argent. Dire qu'il faut faire la chasse aux "faux", est plus simple et plus facile à faire admettre que de clamer tout haut, que l'argent manque et que l'état ne peut plus subvenir aux besoins sociaux de la population (pour qu'elles raisons, c'est un autre problème).
Et c'est d'ailleurs ce qu'il se passe (les chiffres du chômage ont baissé, bien qu'il n'y ait pas forcément moins de personnes sans travail il y a seulement moins d'inscrits et la baisse du nombre de rmistes ne voudra pas dire qu'il y aura moins de gens qui n'auront rien pour vivre !).
Alors que les "malades" alcooliques ou autres, soient pris en charge par la sécu ou par le rmi, cela ne change pas grand chose.