Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 18

CDD et prime de précarité

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Bonjour,

    je me pose la question suivante :
    • X signe un CDD de 9 mois renouvelable,
    • au bout de 9 mois le CDD est renouvelé pour 9 mois à nouveau,
    • le nouveau CDD de X est interrompu à son initiative parce qu'il a trouvé un CDI.
    S'il me semble logique que X n'a pas droit à la prime de précarité du 2ème CDD, X a-t-il le droit à la prime de précarité correspondant au contrat initial?

    Merci d'avance pour vos réponses.

  2. #2
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 852
    Bonjour,

    Vous avez raison, la précarité est due sur le premier contrat.

    Cdt

    Anissa

  3. #3
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Merci Anissa pour cette réponse...qui fait venir une autre question...

    Si X ne s'est pas soucié de récupérer sa prime de précarité au moment de son départ peut-il le faire plusieurs années après et si oui comment?

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 852
    Oui, et ce pendant 5 ans à compter de son départ ; faire une demande en recommandé AR à l'employeur.

  5. #5
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Merci mille fois pour ces réponses rapides.

  6. #6
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Bonjour,

    X a contacté son ancien employeur pour demander sa prime de précarité concernant le premier CDD. L'employeur lui rétorque que selon la circulaire DRT du 29/08/92, "l'interruption à l'initiative de l'employé pendant le renouvellement lui fait perdre l'ensemble de sa prime de précarité" et considère donc ne rien lui devoir.

    Je me permets donc de revenir vers vous pour savoir si X doit renoncer à cette prime ou s'il est bien dans son droit et dans ce cas quels sont les arguments à avancer (jurisprudence?...).

    Merci d'avance pour vos précieux conseils!

  7. #7
    Pepelle
    Visiteur
    Cour de Cassation
    Chambre sociale
    Audience publique du 9 avril 2002 Cassation partielle

    N° de pourvoi : 00-43521
    Inédit titré

    Président : M. MERLIN conseiller



    REPUBLIQUE FRANCAISE


    AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

    AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS


    LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant :


    Sur le pourvoi formé par Mlle Natacha Martinet, demeurant Les Asphodèles, bât. D, Vallon des bonnes Herbes, 83200 Toulon,


    en cassation d'un arrêt rendu le 16 mars 2000 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence (18e chambre sociale), au profit de la société PVD gestion, société anonyme, dont le siège est Maison de la Boucherie, quartier Lagoubran, 83200 Toulon,


    défenderesse à la cassation ;


    Vu la communication faite au Procureur général ;


    LA COUR, en l'audience publique du 26 février 2002, où étaient présents : M. Merlin, conseiller doyen faisant fonctions de président, M. Besson, conseiller référendaire rapporteur, M. Finance, conseiller, M. Poisot, conseiller référendaire, M. Bruntz, avocat général, Mme Molle-de Hédouville, greffier de chambre ;


    Sur le rapport de M. Besson, conseiller référendaire, et après en avoir délibéré conformément à la loi ;


    Sur le premier moyen :


    Vu l'article L. 122-3-4, 1er alinéa, du Code du travail ;


    Attendu que Mlle Martinet a été embauchée le 3 juillet 1995 par la société PVD gestion, en qualité d'aide comptable, aux termes d'un contrat à durée déterminée venant à expiration le 2 janvier 1996 ; que ce contrat, renouvelé pour une durée d'un an à compter du 3 janvier 1996, a été rompu par la société PVD gestion, pour faute grave de la salariée ; que Mlle Martinet a saisi la juridiction prud'homale afin d'obtenir le paiement de dommages-intérêts pour rupture injustifiée de son contrat de travail, ainsi qu'une indemnité de précarité ;


    Attendu que, pour débouter Mlle Martinet de sa demande d'indemnité de précarité, l'arrêt attaqué énonce que lorsqu'un contrat à durée déterminée, passé entre les mêmes parties et ayant le même objet, est renouvelé, le renouvellement ne constitue pas un nouveau contrat ;
    qu'il s'agit du même contrat à durée déterminée qui se poursuit pour une durée supérieure à celle initialement prévue ; que dès lors que le contrat est rompu du fait de la faute grave du salarié, la prime de précarité cesse d'être due par l'employeur ;
    Attendu, cependant, que l'indemnité de précarité, qui compense pour le salarié la situation dans laquelle il est placé du fait de son contrat à durée déterminée, lui est acquise au titre de son contrat initial, et que seule l'indemnité de fin de contrat se rapportant au contrat renouvelé, qui a été rompu en raison de la faute grave du salarié, n'est pas due ;D'où il suit qu'en statuant comme elle l'a fait, la cour d'appel a violé le texte susvisé ;


    PAR CES MOTIFS, et sans qu'il y ait lieu de statuer sur les autres moyens du pourvoi :


    CASSE ET ANNULE, mais seulement en ce qu'il a débouté Mlle Martinet de sa demande d'indemnité de précarité, l'arrêt rendu le 16 mars 2000, entre les parties, par la cour d'appel d'Aix-en-Provence ;


    remet, en conséquence, quant à ce, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Lyon ;


    Condamne la société PVD gestion aux dépens ;


    Dit que sur les diligences du procureur général près la Cour de Cassation, le présent arrêt sera transmis pour être transcrit en marge ou à la suite de l'arrêt partiellement cassé ;


    Ainsi fait et jugé par la Cour de Cassation, Chambre sociale, et prononcé par le président en son audience publique du neuf avril deux mille deux.
    __________________

    Il s'agit d'un cas différent dans le sens où le renouvellement est dû à une faute grave du salarié et non à une rupture volontaire du salarié
    Mais justement, les juristes étendent cet arrêt à tous les cas de renouvellement rompus car il n'y a eu aucun autre arrêt depuis et qui concernerait votre cas.
    Maintenant je recherche la circulaire de votre employeur car elle m'intéresse au plus haut point et je suis étonnée de ne jamais en avoir entendu parler...
    Pas sûr que je la trouve. Vous devriez demander à votre employeur de vous en donner une copie ou vous adressez à l'inspection du travail. Cette circulaire peut exister, mais j'aimerais beaucoup la voir

  8. #8
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Bonjour,

    Pepelle si je comprends bien, le mieux pour X est de persister dans sa position et d'avancer comme argument l'arrêté cité.

    J'ai également cherché à connaître le contenu de cette fameuse circulaire mais impossible d'en trouver le texte sur internet bien qu'on trouve des références à cette circulaire (elle doit donc bien exister). Je suggère à X d'en demander une copie à son employeur!
    Mais si quelqu'un d'autre à des sources je suis preneuse!

    Merci pour votre aide.

  9. #9
    Pepelle
    Visiteur
    Je me joins à vous pour cette circulaire; rien trouvé sur internet donc très méfiante.... il faut en effet que l'employeur la fournisse ( trop facile sinon d'avancer cela sans preuve )

  10. #10
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 852
    Quoi qu'il en soit, il m'étonnerait qu'une circulaire permette de déroger à une règle de droit d'ordre public....

  11. #11
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    55
    Faut-il alors menacer l'employeur des prud'hommes? ou même directement faire appel à eux sans s'évertuer à persuader un employeur qui n'a pas l'air disposer à payer?

  12. #12
    Pepelle
    Visiteur
    Avant de menacer, il faut demander courtoisement mais fermement cette circulaire ( peut-être aussi peut-on l'avoir en allant à l'inspection du travail)

Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. CDD : prime de précarité, prime de fin de contrat ?
    Par Jeanroger dans le forum Travail
    Réponses: 19
    Dernier message: 25/05/2012, 21h26
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 03/12/2009, 20h50
  3. Prime précarité CDD
    Par Chat dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/07/2008, 15h05
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2007, 10h16
  5. cdd, prime de précarité et prime sur objectif
    Par Chaoahn dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/07/2005, 12h59

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum