Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 2 sur 2

Aide urgente licenciement suite maternité

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    2
    Bonjour à tous,
    Je vous prie par avance de m’excuser car je ne suis pas experte des forums.
    Je me trouve dans un cas similaire à celui de Cerise. Je viens d’apprendre à mon retour de congés (faisant suite à un congé maternité prolongé par un congé patho - donc hors protection des 4 semaines), que mon poste d’acheteur senior était supprimé et que par conséquent j’étais licenciée pour motif économique. Pour la petite histoire j’ai dû former ma remplaçante (assistante qui a été déchargée pour l’occasion de ses propres attributions) ; celle-ci exerce aujourd’hui mes fonctions étant donné que l’activité sur mon secteur n’a pas été supprimée. Comme je me sentais menacée (relations tendues avec mon boss qui est notamment incompétent dans mon domaine) et que j’appréhendais que mon congé maternité ne donne l’occasion à celui-ci de me porter préjudice d’une manière ou d’une autre, j’ai dû laisser mon travail à jour et même continuer la formation et le suivi des dossiers pendant mon congé maladie et maternité de mon domicile (en réseau avec la sociét&#233. J’ai attendu 5 ans avant de faire un enfant pour me consacrer pleinement à mon travail dans cette entreprise !
    J’étais quand même bien loin d’imaginer que j’apprendrais la décision de mon licenciement par la directrice RH le jour de ma reprise lors d’un entretien informel !!! Celle-ci m’a remis un courrier me dispensant de travailler tout en me payant !!! Bien sûr je lui ai fait part de ma volonté de reprendre le travail mais elle a refusé et je n’ai eu d’autre recours que de prendre note de cette décision et de rentrer chez moi ! De crainte d’être ensuite considérée comme démissionnaire, j’ai préféré riposter par LRAR en reprenant dans ma lettre les faits de la journée. Par la suite, le projet de mon licenciement a été annoncé à mes collègues ainsi qu’aux membres du CE lors d’une réunion ordinaire.
    Merci de me donner votre avis et vos conseils.
    Plusieurs questions à vous poser :
    1) La directrice a-t-elle le droit de me renvoyer chez moi ainsi ? Puis-je retourner à l’entreprise ? L’accès à mon poste de travail peut-il m’être refusé ?
    2) Comment prouver que j’ai été tout bonnement remplacée (par une personne, non cadre, bien moins qualifiée et naturellement bien moins rémunéré e) alors qu’elle prétend avoir réorganisé le service ?
    3) Comment prouver que la décision de me licencier était prise bien avant mon retour et qu’elle m’a été annoncée lors de cet entretien informel ?
    4) Je tiens à préciser qu’en début d’année dernière j’avais sollicité une augmentation et que mon supérieur a fini par me dire que j’étais trop payée et surqualifiée pour mon poste. Malheureusement je n’ai aucune preuve de cette discussion qui à mon sens a été le déclencheur de mon licenciement, mon congé maternité ayant été l’occasion rêvée. Que puis-je faire ?
    5) Selon moi les motifs du licenciement qui m’ont été donnés lors de l’entretien informel ne sont pas valables. Comment dois-je réagir lors de l’entretien préalable (convoqué dans les délais et courrier apparemment correctement formalis&#233 et pour lequel je me ferai assister par un DP?

    Je me sens désemparée, humiliée et profondément choquée par ces pratiques.
    6) Puis-je en informer l’Inspection du Travail ? Quel intérêt ?
    7) Si je décide d’une procédure prud’homale, quelles chances ai-je de gagner ? et combien de mois de salaire puis-je revendiquer sachant que la directrice RH m’a demandé d’y réflechir ? Sachant que j’ai subi un préjudice moral important ainsi que financier (crédit maison élevé, charges supplémentaires liées à l’arrivée de mon fils, perte des avantages sociaux) et que compte tenu du marché de l’emploi défavorable sur mon secteur d’activité, il me sera pratiquement impossible de retrouver un poste similaire avec un salaire identique.….

  2. #2
    Membre
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    2
    Bonjour à tous,
    Quelqu'un ou quelqu'une peut me conseiller svp?
    Merci d'avance
    Cordialement

    Citation Envoyé par dominique75
    Bonjour à tous,
    Je vous prie par avance de m’excuser car je ne suis pas experte des forums.
    Je me trouve dans un cas similaire à celui de Cerise. Je viens d’apprendre à mon retour de congés (faisant suite à un congé maternité prolongé par un congé patho - donc hors protection des 4 semaines), que mon poste d’acheteur senior était supprimé et que par conséquent j’étais licenciée pour motif économique. Pour la petite histoire j’ai dû former ma remplaçante (assistante qui a été déchargée pour l’occasion de ses propres attributions) ; celle-ci exerce aujourd’hui mes fonctions étant donné que l’activité sur mon secteur n’a pas été supprimée. Comme je me sentais menacée (relations tendues avec mon boss qui est notamment incompétent dans mon domaine) et que j’appréhendais que mon congé maternité ne donne l’occasion à celui-ci de me porter préjudice d’une manière ou d’une autre, j’ai dû laisser mon travail à jour et même continuer la formation et le suivi des dossiers pendant mon congé maladie et maternité de mon domicile (en réseau avec la société). J’ai attendu 5 ans avant de faire un enfant pour me consacrer pleinement à mon travail dans cette entreprise !
    J’étais quand même bien loin d’imaginer que j’apprendrais la décision de mon licenciement par la directrice RH le jour de ma reprise lors d’un entretien informel !!! Celle-ci m’a remis un courrier me dispensant de travailler tout en me payant !!! Bien sûr je lui ai fait part de ma volonté de reprendre le travail mais elle a refusé et je n’ai eu d’autre recours que de prendre note de cette décision et de rentrer chez moi ! De crainte d’être ensuite considérée comme démissionnaire, j’ai préféré riposter par LRAR en reprenant dans ma lettre les faits de la journée. Par la suite, le projet de mon licenciement a été annoncé à mes collègues ainsi qu’aux membres du CE lors d’une réunion ordinaire.
    Merci de me donner votre avis et vos conseils.
    Plusieurs questions à vous poser :
    1) La directrice a-t-elle le droit de me renvoyer chez moi ainsi ? Puis-je retourner à l’entreprise ? L’accès à mon poste de travail peut-il m’être refusé ?
    2) Comment prouver que j’ai été tout bonnement remplacée (par une personne, non cadre, bien moins qualifiée et naturellement bien moins rémunérée) alors qu’elle prétend avoir réorganisé le service ?
    3) Comment prouver que la décision de me licencier était prise bien avant mon retour et qu’elle m’a été annoncée lors de cet entretien informel ?
    4) Je tiens à préciser qu’en début d’année dernière j’avais sollicité une augmentation et que mon supérieur a fini par me dire que j’étais trop payée et surqualifiée pour mon poste. Malheureusement je n’ai aucune preuve de cette discussion qui à mon sens a été le déclencheur de mon licenciement, mon congé maternité ayant été l’occasion rêvée. Que puis-je faire ?
    5) Selon moi les motifs du licenciement qui m’ont été donnés lors de l’entretien informel ne sont pas valables. Comment dois-je réagir lors de l’entretien préalable (convoqué dans les délais et courrier apparemment correctement formalisé) et pour lequel je me ferai assister par un DP?

    Je me sens désemparée, humiliée et profondément choquée par ces pratiques.
    6) Puis-je en informer l’Inspection du Travail ? Quel intérêt ?
    7) Si je décide d’une procédure prud’homale, quelles chances ai-je de gagner ? et combien de mois de salaire puis-je revendiquer sachant que la directrice RH m’a demandé d’y réflechir ? Sachant que j’ai subi un préjudice moral important ainsi que financier (crédit maison élevé, charges supplémentaires liées à l’arrivée de mon fils, perte des avantages sociaux) et que compte tenu du marché de l’emploi défavorable sur mon secteur d’activité, il me sera pratiquement impossible de retrouver un poste similaire avec un salaire identique.….

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 01/07/2010, 16h39
  2. aide urgente complot pour me virer
    Par Bichou dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/04/2007, 14h31
  3. Aide urgente commentaire d'arrêt
    Par Gilardino dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/04/2007, 23h25
  4. Aide urgente
    Par Ludo_fr1972 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/03/2006, 19h45

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum