Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 2 sur 28 DébutDébut 1 2 3 4 7 ... FinFin
Résultats 13 à 24 sur 336

Le point sur les nouveaux contrats de travail (CPE, CNE, CDI, CDE)

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #13
    Membre Cadet
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    47
    encore un sale coup de Villepin.

    Galouzot tête de veau...

  2. #14
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Citation Envoyé par LuLo
    il était prévu une période afin que les bénéfices du CNE soient examinés, pesés, contrés pour amélioration de ce contrat.
    il était prévu qu'aucun autre contrat ne devait voir le jour sans que le point soit fait sur le CNE avec la participation des syndicats.
    Le CPE naît sans cette période de recul et sans concertation avec les syndicats !
    Pour moi, c'est la fin du CDI, les employeurs étant carrément favorisés par ces nouveaux contrats ! Pourquoi voulez-vous qu'ils s'en privent, leur choix sera vite fait !
    Tout ça n'est que du camouflage, additionné aux autres mesures pour l'emploi, il est évident qu'avant 2007, les chiffres du chômage auront baissé de façon très significative ! Car il faut voir la situation dans sa globalité pour s'apercevoir de la supercherie.

    Enfin je rappelle à tous que la période d'essai est de deux ans, mais que si c'est le salarié qui rompt cette période d'essai, il n'aura pas droit aux allocations chômage !!
    alors, l'essai, il est pour qui ??

    on nous spolie !
    Est tu sur de cela??? Pepelle me disait le contraire, enfin je crois (periode probatoire rompue par le salarié = 0 indemnités!
    Plus souvent réaction qu'information d'une personne qui n'est pas juriste, ...

  3. #15
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    assimilé par l'assedic comme une rupture de période d'essai de la part du salarié, soit chômage volontaire privatif des indemnités chômage .
    Cordialement.

  4. #16
    Pepelle
    Visiteur
    Citation Envoyé par Obby
    Est tu sur de cela??? Pepelle me disait le contraire, enfin je crois (periode probatoire rompue par le salarié = 0 indemnités!
    Hola Obby, cela fait mal une première journée de boulôt J'ai dit la même chose que Lulo si tu relis ce que tu as mis.

  5. #17
    Pepelle
    Visiteur
    Cher Marsu,
    Il y aurait énormément de choses à dire sur ton topic. Donc, je vais résumer ma pensée. Les employeurs reprochent à la France, à l'inverse d'autres pays ( exp la Grande Bretagne) d'avoir une main d'oeuvre pas assez flexible. Délais trop longs pour licencier et surtout, il faut un motif légitime ( faute ou motif économique) Donc, le gouvernement a décidé de les aider un peu. Création du CNE dont l'optique est de l'étendre à toutes les entreprises. Car une période probatoire de deux ans est déjà choquante, mais ce n'est pas cela qui me paraît le plus grave. En effet, la rupture pendant cette période probatoire, n'a pas A ETRE JUSTIFIEE; je le mets en majuscule, car imaginez un salarié qui au bout de 6 mois, un an , un an et demi , reçoit une lettre l'informant de la rupture de sa période probatoire sans aucune cause d'indiquée, sans aucun motif, juste du style " nous avons le regret de vous annoncer la rupture de votre période probatoire. Votre préavis commencera le ....." Vous voyez un peu la frustration! Alors me diront certains, le salarié peut toujours attaquer pour rupture abusive de la période probatoire devant le CPH ( comme la rupture abusive d'essai pour un CDI classique) OK, mais bon courage pour prouver cet abus pour le salarié devant le CPH!
    D'ici pas tard, nous allons avoir droit à des posts de colère de salariés nous indiquant que l'on vient de rompre leur période probatoire au bout de plusieurs mois sans motif.Et on répondra " ben oui, mais votre employeur est dans son droit, il n'a pas à justifier cette rupture" Cela, j'ai énormément de mal à l'accepter!

  6. #18
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    En même temps, ma chère pepelle, je savais bien qu'il y avait de la matière à discuter avec ce sujet là
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  7. #19
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Citation Envoyé par pepelle
    ..........En effet, la rupture pendant cette période probatoire, n'a pas A ETRE JUSTIFIEE; je le mets en majuscule, car imaginez un salarié qui au bout de 6 mois, un an , un an et demi , reçoit une lettre l'informant de la rupture de sa période probatoire sans aucune cause d'indiquée, sans aucun motif, juste du style " nous avons le regret de vous annoncer la rupture de votre période probatoire. Votre préavis commencera le ....." Vous voyez un peu la frustration! ...............
    Je pense surtout que ca va couter cher aux entreprises à long terme, mais l'objectif actuel n'est pas le long terme, mais les chiffres !
    Entre les cdd, les cne, les salariés qui acceptent tout pour ne pas risquer de perdre leur job, l'ambiance actuelle va encore se dégrader. Le travail n'est plus la priorité dans la vie des gens (si ce n'est une priorité économique). Et ce ne sont pas les "congés" offerts par les 35 h qui générent cela. La démotivation est de plus en plus importante. Nombre sont ceux qui vont bosser parce qu'il faut bosser. Quid de la motivation, de l'investissement, de la productivité d'un salarié qui bosse non pour la bonne santé de la boite, mais pour sauver sa peau ?
    Quid de la motivation, de la productivité de l'investissement, de la culture d'entreprise d'un salarié qui sait pouvoir être viré manu militari ? A mon sens, le retour de manivelle va couter extrêmement cher aux entreprises. Un salarié esclave, tendu, aux abois coute à terme plus cher qu'il ne rapporte.
    Les gamins sur le marché en sont le parfait exemple. On dit que les mômes ne savent pas bosser. Mais bosser pourquoi ? Ils ont compris que l'investissement ne paie plus, ils crèvent de trouille, n'ayant plus aucune assurance que le "bien bosser" leur rapporte quelque chose. C'est cette génération là qui fera les boites de demain. Alors avec ce qu'on leur propose ..........Mais les chiffres seront bons.

  8. #20
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    C'est sûr, on va réduire les stats négatives du chômage, mais à quel prix. A ma génération, nous sommes déjà nombreux à avoir vu nos parents s'investir et se faire mettre dehors de la même manière que s'ils n'avaient rien foutu. Alors quand on vient me parler d'entreprise familiale, d'investissement dans le travail, ça me fait rire... Aucune entreprise ne mise quoi que ce soit sur qui que ce soit sans en attendre un retour calculé à l'avance.

    Du coup, je pense que de ce côté là, on a un retour de la politique menée depuis les années 70 par les entreprises qui considèrent les salariés comme des ressources jetables et remplaçables. D'ailleurs, ça n'a jamais frappé personne d'entre vous de voir qu'on est passé du Service du Personnel à la Direction des Ressources Humaines...? Un peu comme si les gens qui font l'entreprise (de la plus petite à la plus grande) étaient l'équivalent du minerai de fer ou d'alumnite... Une chose qui rentre dans un état A dans l'entreprise et qui en ressort formatée selon les souhaits de la société anonyme (ou SARL ou SAS...).

    Que personne ne s'étonne, le fait de pouvoir faire partir les gens pendant 2 ans sans avoir à se justifier, de généraliser ça à petit feu, de proposer un CDD senior (ou ce que j'avais appelé le Contrat Dernière Embauche), de rendre plus facilement possible le cumul emploi retraite (chose qui me semble assez hallucinante sur le principe même...) etc, ce n'est rien d'autre qu'une vraie révolution à pas mouchetés dans notre droit social.

    Croire que les entreprises ne veulent pas le mal de leur personnel est une grave erreur de compréhension. Une entreprise aujourd'hui veut le bien de sa rentabilité. Ensuite, elle peut décider de redistribuer à son personnel (mais ça, ça ne se fait plus des masses depuis 30 ans...), à son dirigeant, à ses actionnaires ou associés. Mais la satisfaction des salariés n'est pas en soi un but.

    Juridiquement, une société a pour but premier (et quasi unique d'ailleurs) de partager les bénéfices ou les pertes liées à une activité. Pour plus de détails et une définition plus précise, je vous renvoie vers l'article 1832 du Code civil.

    Economiquement, elle a pour but de produire de la valeur et de la redistribuer.

    Financièrement, elle a pour but d'enrichir ceux qui ont misé par un investissement personnel et pécuniaire dans son activité.

    Aujourd'hui, dans le respect des autres volets (et par leur entremise d'ailleurs), celui qui prime, c'est le volet financier puisque notre pays et notre société n'ont pour principale valeur que l'argent et le mépris des petits.

    Constat triste et parfaitement tu par tout le monde, je suis parfois affligé de devoir secouer le cocotier pour que certains acceptent d'ouvrir les yeux sur le sujet... Désolé d'avoir fait long...
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  9. #21
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Euh a ta génération ............. C'était peut être pas la peine de me la faire celle là !

  10. #22
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Bon, disons que ceux qui ont dans les 30 et moins quoi... je dis ça parce que tout le monde n'est pas frocément de cet âge là quoi... y'en a bien qui ont revendiqué leur statut de vieux bourricots...
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  11. #23
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2004
    Messages
    108
    Citation Envoyé par Marsu
    - croyez-vous qu'on s'attaque vraiment aux racines du chômage avec de tels contrats ?

    - M. de Villepin, Premier Ministre, a déclaré que le CPE était un bon moyen de sortir les jeunes de la précarité, qu'en pensez-vous..?
    Puisque le forum est ouvert à tous (confirmés ou non), je vais vous donner mon point de vue de jeune...
    J'ai un CNE depuis le 1er septembre (signé après une formation en alternance donc mon entreprise savait ce que je valais). Si le CNE n'avait pas existé, mon employeur ne m'aurait sans doute pas embauchée car il n'avait pas la visibilité 3 mois (on est 2 salariés dans ma boite). Mon boss ne pouvait prendre quelqu'un en CDI sans savoir si il aurait de quoi le payer dans 6 mois... Donc il m'a prise en CNE en se disant "si jamais j'ai pas quoi la payer ou de quoi la faire travailler (on est dans la prestation de service donc les contrats peuvent s'arreter du jour au lendemani ou presque), je me separe d'elle (et la encore, ce n'est pas ma compétence qui est mise à l'épreuve pendant 2 ans mais bien la santé financiere de ma boite)."
    Ce qui me fait dire que pour les TPE (qui représentent qd meme 90% des sociétés), le CNE, c'est bien. Aujourd'hui, mon boss a la visibilté à longterme donc il me propose de passer en vrai CDI car il a peur que du jour au lendemain je ne vienne plus.
    Pour le CPE, je trouve la encore que c'est quelque chose de bien. La boite a un projet et doit recruter, elle hésite entre un jeune qui n'est pas opérationnel ou un senior qui a fait ses preuves mais qui coute plus cher... Finalement, elle met le projet à la poubelle parce qu'elle a trop peur de se tromper dans son recrutement. Avec le CPE, elle peut prendre un jeune sorti d'ecole qui ne lui coutera pas grand chose (puisque exoneration de charges), le former et voir s'il est capable de tenir le projet en main. Au bout de deux ans, soit le jeune a fait ses preuves et il reste (malgre tout l'entreprise a pris le temps de le former voire de le formater donc pourquoi s'en séparer) soit il n'a pas fait ses preuves et il part. Pour le jeune, s'est tout benef': soit il a un boulot soit il a une experience de deux ans a mettre sur son CV.
    Bien sur, pour le CNE comme le CPE, y'aura toujours des boites pour profiter du systemes mais c'est déja le cas avec les CDD.
    Le CPE ou CNE ne crée pas la précarité. La précarité existe et tant qu'a faire autant avoir un boulot, meme précaire, que d'attendre d'avoir 25 ans pour toucher le RMI...

  12. #24
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Citation Envoyé par mariouca
    La précarité existe et tant qu'a faire autant avoir un boulot, meme précaire, que d'attendre d'avoir 25 ans pour toucher le RMI...
    Votre dernière phrase résume parfaitement ce qu'est le CNE et autre contrat. Un pis aller.
    Dans votre cas, il semble parfaitement justifié et convenir, puisque a défaut d'un CNE votre employeur n'aurait pu vous faire, au mieux, compte tenu du contexte, qu'un cdd de 3 mois. Vous auriez peut être hésité si vous aviez eu un CDI en face ou un CDD de 8 mois par exemple, et lui aurait pris de gros risques soit en risquant de vous perdre, soit en vous embauchant sans avoir de visibilité au risque de mettre en péril sa boîte. Mais ce sont des cas relativement rares.

    La plupart du temps cela risque fort de devenir de l'intérim à long terme (on ne sait pas d'un mois sur l'autre ce qu'il peut se passer). Ou pire que du cdd (au moins on a uen date butoir).

    D'autre part, à votre âge, vous avez des investissements à faire. Quid d'un logement (les propriétaires ne vont ils pas vous ejecter), d'un crédit (les banques sont frileuses).
    Les travailleurs intérimaires commencent juste a obtenir une certaine reconnaissance de leur statut et de leur capacité à "vivre comme tout le monde), et encore parce qu'il y a des organismes qui leur sont consacré. Que dire des CNE ou des CPE ? Vous risquez avant que les mentalités n'évoluent, de vous retrouver encore pour longtemps chez papa maman faute de pouvoir trouver un logement, et de vous déplacer à vélo, faute de pouvoir acheter un véhicule.
    Franchement, mamy vous le dit, vous n'avez pas une jeunesse agréable et facile !

Discussion fermée
Page 2 sur 28 DébutDébut 1 2 3 4 7 ... FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Passage Du Cne Au Cdi
    Par Maryam1985 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/06/2008, 18h14
  2. Cne Et Cdi?
    Par Maryam85 dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/03/2008, 10h56
  3. cdi-cne
    Par Willtyanis dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/01/2008, 10h09
  4. Contrats interim en Cdi
    Par Dosar16 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/01/2008, 14h24
  5. CNE au lieu d'un CDI
    Par Pocahonte dans le forum Travail
    Réponses: 54
    Dernier message: 31/01/2006, 19h19

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum