Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 1 sur 5 1 2 3 ... FinFin
Résultats 1 à 12 sur 54

licenciement refusé par mon employeur

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    35
    Bonjour,

    Je suis salariée dans une entreprise de 6 personnes et je suis actuellement en arrêt de travail pour dépression a cause de mon travail.

    J'ai demander à mon employeur un licenciement mais celui-ci refuse catégoriquement quelque soit le licenciement comme je suis en dépression depuis 1 mois je voulais savoir comment je peux obtenir de mon employeur un licenciement car il veux que je démissionne et il est hors de question sachant que j'ai un loyer de 600 euros à payer et si je ne paye pas ce loyer c'est mes parents qui se sont portée garant si j'ai un loyer de retard sa keur retombe dessus.

    aidez moi j'en peu plus

    nanou

  2. #2
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2003
    Messages
    718
    Cher Madame ;

    Vous ne pouvez demander à votre employeur de vous licencier.

    A quoi est due votre depression ?

    Votre employeur en est-il responsable ?

    Cordialement

    Monsieur Laurent DECLERCQ

  3. #3
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    35
    Bonjour Monsieur Declercq,

    Je n'est pas dis a mon employeur que j'avais une depression à cause de mon travail car cela a commencer quand je suis revenu de vacances mais pas immédiatement d'un coup il y a eu tellement de travail qui me sont tomber dessus et j'ai été arrêter par mon médecin et de plus j'ai demander a mon employeur un licenciement pour abandon de poste parce que j'avais pas envie de lui dire que j'étais en dépression.

    On m'as conseiller d'aller voir à la médecine du travail voir avec eux ce qu'il peuvent faire car mon employeur ne veux absolument pas me licencier pour n'importe qu'elle raison car il préfère et d'après la lettre que j'ai de lui si je veux trouver un autre emploi autant donner ma demission chose que je ne peux pas faire.

    Que faire alors?

    nanou

  4. #4
    Membre Junior Avatar de Margaux
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    198
    bonsoir nanou. un employeur ne te licencieras jamais, ce n'est pas dans leur optique. moi aussi j'ai fait une dépression (à cause du travail bien sur). je suis allée voir un docteur qui m'a arrêté 8 jours en me conseillant d'aller voir un psy pour savoir si vraiment j'étais en dépression. celui-ci après m'avoir fait parler, a bien vu que ce n'était pas du pipeau, il m'a arrêté un mois complet. mon employeur m'a appelé en me demandant si je prenais des vacances,je lui ai répondu vous n'avez qu'a appelez mon psy et vous verrez. quand il a compris que de toute façon j'étais en maladie pour longtemps, il m'a convoqué et m'a proposé un licenciement pour faute. j'ai accepté car je ne pouvais plus rester dans cette société, j'ai eu mes indemnités (transaction) et ai pu m'inscrire au chomage. (donc je touche mes assedic), depuis je vais très bien, je retravaille en intérim tout en créant ma société. bien sûr j'ai fait quelques sacrifices car mes revenus ne sont plus pareils, mais quelle tranquilité de ne plus avoir à supporter les brimades quotidiennes. bon courage ....

  5. #5
    Pilier Sénior Avatar de Jean-louis52
    Ancienneté
    mai 2004
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 779
    Avez-vous envoyé l'arrêt de travail prescrit par votre médecin à votre employeur ?
    Tant que vous êtes en arrêt de travail, votre contrat de travail est suspendu, et votre employeur n'a pas le droit de vous licencier.
    A la fin de votre arrêt maladie,si cet arrêt a été supérieur à 21 jours, votre employeur doit vous faire passer en visite médicale à la médecine du travail. Seul le médecin du travail jugera si vous êtes apte ou non à reprendre votre poste de travail.
    Hormis une transaction avec votre employeur, qui vous permettrait d'être licenciée sous un quelconque prétexte (hors motif médical) et donc bénéficier ensuite des ASSEDIC, je ne vois pas comment vous pourriez quitter l'entreprise sans démissionner....La dépression que vous avez peut vous permettre d'avoir, si votre médecin traitant le juge nécessaire, des arrêts de travail pendant plusieurs mois... Mais le médecin conseil de la SS finira par vous convoquer...

    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  6. #6
    Pilier Junior
    Ancienneté
    août 2003
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    1 082
    Bonjour,
    Contrairement à Jean-Louis, je voudrais dire que rien n'empêche un employeur, s'il le souhaite, de convoquer son salarié à un entretien préalable, puis de lui adresser une lettre de licenciement, même lorsque le salarié est en arrêt maladie ; en effet, l'employeur peut toujours motiver ce licenciement par le fait que l'absence de son salarié "désorganise l'entreprise" ; au salarié ensuite de faire savoir le cas échéant que son état de santé l'empêche de pouvoir se rendre à l'entretien ; c'est ensuite le conseil de prud'hommes, s'il est saisi, de juger le litige qui en résulte, et le bien ou le mal fondé du licenciement.
    Mais au cas présent, si l'employeur ne veut pas licencier, le salarié ne peut pas l'exiger.
    Pour le reste, je suis d'accord.
    Cordialement.

  7. #7
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    35
    Bonjour,

    Merci pour toutes ces réponses.

    Mais je n'exige pas mon licenciement je lui ai dis que j'étais malade et que c'est grave autant qu'il me licencier mais comme je suis en dépression cela ne prouve pas a mon employeur je peux aller me renseigner a la médecine du travail car a cause de ma depression je n'arrive pas a manger, je dors par étapes, j'ai des problèmes dans mon couple, je me sens vide je me sens inutile a cause de ca j'en peu plus.

    Le mieux c'est la médecine du travail ?

    Aidez moi

    nanou

  8. #8
    Membre Junior Avatar de Margaux
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    198
    nanou on veut bien t'aider .... mais comment ?? je t'ai envoyé un message déjà... maintenant si tu veux vraiment quitter ton emploi à cause de cette dépression, dis le et je te donnerai si tu veux un conseil ....

  9. #9
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    35
    Bonjour,

    Merci Margaux,

    J'attend ton conseil que dois-je faire?

    nanou

  10. #10
    gingko
    Visiteur
    bonsoir Nanou
    Je n'interviens sur ce forum (comme sur d'autres d'ailleurs) qu'après un délai minimum de 4 jours.
    Je ne veux en aucun cas monopoliser la parole par rapport à d'autres répondeurs bénévoles, ni transformer le forum en SVP ******
    Je laisse donc avant priorité autres répondeurs et n'interviens qu'ensuite si le message est resté en rade, ou si la réponse préalable m'apparaît
    mériter contradiction ou complément.
    Comme ton message reste en rade et que ni Declercq ni Margaux ne répondent , je me permets de te donner mon avis.
    Effectivement, la seule solution est un avis d'inaptitude définitive au poste au moins , de préférence dans l'entreprise délivré par le médecin du travail (2 visites nécessaires espacées de 15 jours). Cela oblige l'employeur soit à te payer sans aller travailler, soit à te licencier. Mais attention: cela risque de te coûter 1 mois sans salaire (délai légal accordé à l'employeur pour prendre sa décision). Rien n'empêche cependant ton médecin traitant de t'accorder entre temps un nouvel arrêt maladie (les visites du médecin du travail ne peuvent légalement avoir lieu au cours d'un arrêt maladie).
    Bon courage

  11. #11
    Membre Exclu des Forums
    Ancienneté
    décembre 2003
    Messages
    718
    Bonjour ;

    Pour répondre à l'intervention de ******, je dirais que le fait d'invoquer l'inaptitude dans le cas présent serait un peut exagéré.

    En effet, s'il est vrai que le surmenage peut parfois pousser à la depression, ce n'est pas pour autant une raison valable pour obtenir un licenciement.

    D'ailleurs, dans les circonstances présentes je doutes fort que la médecine du travail délivre un avis d'inaptitude définitive.

    Cordialement

    Monsieur Laurent DECLERCQ

  12. #12
    Pilier Sénior Avatar de Jean-louis52
    Ancienneté
    mai 2004
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 779
    Il faut demander un rendez vous à la médecine du travail. Le médecin du travail constatera ce qu'il a à constater et donnera les conseils ad hoc.

    Je suis d'accord avec Declercq. L'inaptitude sera dure à obtenir pour le motif indiqué...Un surmenage, une dépression qui n'a "que" quelques semaines, ne sont pas des raisons actuellement suffisantes me semble-t-il.
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

Discussion fermée
Page 1 sur 5 1 2 3 ... FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 19/04/2011, 21h47
  2. Mon employeur refuse de renouveler mon CDD sans motif
    Par Stéph@ne38 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/07/2009, 00h40
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 17/09/2007, 14h23
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2006, 11h48
  5. Réponses: 31
    Dernier message: 07/04/2006, 15h06

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum