Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 4 sur 4

Modalités de retour temporaires en entreprise et contre-parties?

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    36
    Bonjour,

    Ayant démissioné le 30/11/05 pour suivi de conjoint, je souhaitais ne pas effectuer l'intégralité de mon préavis afin de pouvoir commencer une formation au plus tôt (le 03/02/06).

    Mon employeur a été d'accord à la condition que je m'engage à revenir qq semaines en avril ou mai, et ce afin de former mon successeur (ce qui m'arrange d'un point de vue financier car pour compléter un post de cet été, cela fait 9 mois que ma conjointe a été mutée, et si les Assedics m'ont dit oui de vive voix quant à mon droit au chômage, je préfère couvrir mes arrières en attendant).

    Mes RH me proposent pour cela de passer par une boîte d'intérim et donc de bénéficier du statut d'intérimaire.

    Mais j'aurais voulu conaître les différentes solutions qui s'offrent à moi. On m'a parlé d'un statut de formateur, qui en-deçà d'un certain volume d'heures ne nécessitait pas d'inscription au RCS.

    De plus, le recrutement ayant pris du retard, mon manager souhaiterai que je continue à assumer des tâches récurrentes en attendant (environ 1/2h tous les 2 jours) avec une contre partie. Celle-ci peut prendre la forme d'un déménagement par ex.

    Quelles seraient donc les différentes modalités envisageables pour ces différents retours (un physique de 2 à 3 semaines et un en télé-travail ? Quelles seraient les solutions les plus simples d'un point de vue administratif (et fiscal bien entendu). J'avoue que mes RH, au-delà d'être débordées, ne sont pas très compétentes...


    Merci d'avance.

  2. #2
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 873
    Bonjour,

    Pourquoi en pas envisager simplement un CDD qui préciserait clairement le temps que vous passeriez à travailler pour votre ex entreprise, et prévoirait également une enveloppe globale de rémunération pour cette tâche. L'intérim revient au même, sauf que cela a un coût moindre pour l'entreprise.

    Cdt

    Anissa
    "Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été".
    Albert Camus

  3. #3
    Membre Cadet
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    36
    Merci anissa pour cette réponse.

    Votre réponse appelle alors une question (ou plusieurs d'ailleurs): un CDD peut-il couvrir du coup un temps partiel non ramenable à un taux horaire (donc une rémunration au forfait) ?

    Mais j'avoue que le fait de contracter un CDD pour assumer mon propre départ n'est-il pas génant, dans la mesure où mon entreprise sort d'un Plan social en 2005?


    Et concernant l'intérim, quelles sont les principales différences et pour l'employeur, et pour l'employé??

    Merci bcp.

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 873
    L'intérim ne change rien pour vous, mais l'employeur devra rémunérer l'agence d'intérim.

    Le CDD peut légalement prévoir X heures de travail à x dates, en contrepartie fixer une rémunération brute.
    "Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été".
    Albert Camus

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 31/01/2011, 18h48
  2. modalités pour inaptitude totale à une entreprise
    Par POULOU66 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/09/2010, 23h54
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 02/04/2009, 21h49
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2008, 12h14
  5. Fin d'un Cif, retour dans l'entreprise
    Par Ginnovy dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/06/2005, 22h06

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum