Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 8 sur 8

messagerie et indiscrétion patronale

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior Avatar de Elisabeth93
    Ancienneté
    novembre 2005
    Messages
    64
    Bonjour à tous,

    Au mois d'août, l'ordinateur professionnel (Macintosh) de mon poste de travail, appartenant à mon employeur, a été volé. Il contenait notamment un grand nombre de messages électroniques archivés dans le logiciel de messagerie.

    Lors de remise en route de ma messagerie (sur PC dont j'ai dû apprendre le maniement et les limites, avec un nouveau logiciel), j'ai trouvé dans le dossier "brouillons" 3 messages que j'avais envoyés au mois de juin (donc bien avant la disparition de l'ancienne machine), messages d'importance puisqu'il s'agissait d'échanges avec d'autres délégués de l'entreprise (je suis déléguée syndicale).

    Le service de maintenance informatique m'assure que c'est parce que les messages étaient "restés sur le serveur" (il existe un serveur spécifique à l'entreprise). Qu'est-ce que cela signifie ? Je ne comprends pas comment cela est techniquement possible alors que les messages étaient archivés dans des dossiers d'archives du logiciel de messagerie.
    Je crains qu'on profite de ma méconnaissance du système pour dissimuler ce que je pense être de l'"espionnage" de la part de mon employeur.
    Quelqu'un peut-il m'expliquer car si c'est vraiment une indiscrétion patronale, qui est responsable ? l'hébergeur (car il y en a bien un pour le site de l'entreprise) ?, l'emloyeur par le biais de la direction informatique qui supervise (qui aurait pu "donner des instructions") ? , la maintenance informatique (réalisée par une société en sous-traitance) ?
    Et s'il s'agit seulement d'une négligence d'un salarié, à quelque société qu'il appartienne, le fait prend une importance moindre. Le résultat est quand même là : quelqu'un a-t-il pu, oui ou non, lire le contenu de ces messages et les mettre sur une voie de garage, et à quelles fins ?

  2. #2
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Bonjour,

    Je poserais la question à un ami (lundi) dont c'est le metier, afin de ne pas vous induire en erreur (mais j'ai ma petite idee).
    - Il y a dans votre message certaines choses qui me font dire qu'il faut chercher plus loin.
    Vous me dites que vous utilisiez sous Mac un logiciel de messagerie (lequel? logiciel interne a la societe?)
    Vous me dites que maintenant vous êtes sous PC systeme Windows, et egalement logiciel de messagerie (lequel? ...)

    Ce qui me choque, (mais au conditionel jusqu'a lundi) c'est que vous etes passée sous 2 systemes differents, alors que des sauvegardes soient faites sur Serveur, c'est possible (voir même regulier dans des entreprises inteligentes) que la recuperation de données soit possible est egalement regulier ... Mais au niveau du logiciel de messagerie, j'ai un petit doute puisque ca impliquerait qu'il soit compatible Windows et Mac OS ...

    Dans le cadre d'une recuperation de données, est ce que a un moment donné ces messages (a une date X) avaient pu etre enregistés dans le dossier "brouillon"?

    Enfin je me permet un conseil, evitez d'utilser votre PC dans un cadre syndical si vous avez des doutes sur ses intentions et ce qu'il est capable de faire. (Si il est vraiment prêt à tout, si le technicien est competent, il peut tout savoir à heures et dates precises, et je parle pas seulement de la messagerie).

  3. #3
    Membre Junior
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    184
    Bonjour, selon le logiciel de messagerie utilisé, il existe différente option, d’on une qui archive automatiquement tous messages envoyés !
    Si cela passe par la messagerie du serveur, il est possible que celui-ci enregistre une copie du document expédié, bien que, dans le cadre du courrier électronique, cela soit interdit.
    Il y a eu deux arrêts de la cour de cassation sur ce point, et plusieurs grosses sociétés qui fliquaient le courrier électronique de ces employés ont été condamnées pour violation de correspondance.
    Les indemnités ayant été à la hauteur de la mauvaise fois de ces entreprises et de leur obstination à refusé l’application de la législation, depuis ces rentré dans l’ordre, même s’il y a de temps à autre des tricheurs, mais quand ils se font prendre, l’adition est salés.
    Pour éviter que les messages soient interceptés, il faut se connecter directement sur le serveur de courrier du site net ou un site indépendant si vous n’avez pas d’interdiction sur ce point.
    Vous utilisez votre traitement de texte habituel pour faire votre courrier, ensuite vous faites un copier collé et vous envoyer le courrier directement sans passez par le logiciel installé sur votre PC ou MAC.

  4. #4
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Je pense egalement que en plus en matiere syndicale, ce genre de flicage doit être severement sanctioné!

    (QUESTION)--------------------
    Est ce que le CE a le droit de faire faire une expertise independante du systeme informatique de manière a verifier le qu'aucunes illégalité soit comise?
    Plus souvent réaction qu'information d'une personne qui n'est pas juriste, ...

  5. #5
    Membre Junior Avatar de Elisabeth93
    Ancienneté
    novembre 2005
    Messages
    64
    - Oui ils ont été enregistrés dans le dossier "brouillons" (sur O.E. de Mac) avant leur envoi (qui peut se consacrer à son activité syndicale sans être dérangé ? le boulot prime).
    - Chronologiquement j'ai travaillé avec Outlook Express (j'ai oublié quelle version) puis sur Windows avec Outlook 2003. Ce dernier logiciel a demandé beaucoup d'interventions de la maintenance. J'enrageais d'être démunie au moindre incident. C'est à la suite d'une de ces interventions que j'ai découvert les fameux messages rédigés et envoyés avant le changement de machine qui avaient mystérieusement apparu dans le dossier "brouillons". Peut-être est-ce le technicien qui les a récupérés. Mais comment et pourquoi étaient-ils encore là alors qu'aucun autre (bien importants pour mon travail) n'y étaient ?
    - Je sais que mon employeur risque gros s'il a vraiment commis une faute, mais encore faut-il la prouver. Je ne risquerai pas de faire du foin s'il s'agit réellement d'un problème technique. Je ne veux pas diffamer mon employeur (il a bien assez à se reprocher comme ça et je décrédibiliserais tous les reproches que nous lui faisons, l'action des représentants du personnel et mon syndicat).
    - J'ai déjà interrogé les techniciens qui m'ont expliqué cette histoire de "serveur", ils confirment qu'il serait techniquement possible de lire les messages mais qu'ils ne le font pas car pas le temps, aucun intérêt et risque vis-à-vis de leur fournisseur (ma boîte puisqu'ils sont sous-traitants). Il a d'ailleurs été assez difficile d'en parler car ils s'abritaient derrière leur honneur bafoué :"nous sommes tenus au secret professionnel", "ce serait une faute grave de notre part", etc. Oui mais il y a une direction informatique qui fait partie de la boîte et qui peut très bien avoir fait les choses, ou donné des ordres. Comment savoir ?
    Croyez-vous que je parviendrai à prouver quoi que ce soit ?
    Car en même temps si j'ai levé un lièvre, je ne voudrais pas le laisser s'échapper...
    Qu'en dites-vous ?

  6. #6
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Pour votre question, oui il est possible techniquement de savoir si oui ou non il y a flicage dans votre entreprise, sauf que, beaucoup de traces disparaitraient au moment ou votre patron se mefierait ...

    Votre entreprise passe par un prestaire qui lui même emploi des salariés pour la maintenance de votre reseau et systeme informatique. Ca fait donc beaucoup d'intermediaires, j'imagine donc mal votre patron essayer d'intercepter vos courriers syndicaux , mais au cas où ne vous inquietez pas, vu le nombre de personnes intermediaires, un jour ou l'autre, si il y a des fautes comises, elles apparaitront ...

    Je crois dans les principes evoqués par les salariés prestataires, en regle general ils ont ce genre de principes.

    Enfin des conseils techniques vous ont été donnés afin de limiter les risques.
    Personnelement je vous conseil de ne plus vous servir de votre poste de trvail pour vos activitées syndicales
    Plus souvent réaction qu'information d'une personne qui n'est pas juriste, ...

  7. #7
    Membre Junior Avatar de Elisabeth93
    Ancienneté
    novembre 2005
    Messages
    64
    Votre entreprise passe par un prestaire qui lui même emploi des salariés pour la maintenance de votre reseau et systeme informatique. Ca fait donc beaucoup d'intermediaires, j'imagine donc mal votre patron essayer d'intercepter vos courriers syndicaux , mais au cas où ne vous inquietez pas, vu le nombre de personnes intermediaires, un jour ou l'autre, si il y a des fautes comises, elles apparaitront ...

    Bien sûr, ce serait peut-être trop compliqué mais il s'agissait d'un échange pour une lettre commune à tous les syndicats de toutes les sociétés constituant ce groupe dans un contexte de crise. Alors il se pourrait que quelqu'un (de la direction) ait paniqué...
    ------------
    Je crois dans les principes evoqués par les salariés prestataires, en regle general ils ont ce genre de principes.
    Je ne les mets pas en doute a priori.
    ------------------
    Enfin des conseils techniques vous ont été donnés afin de limiter les risques.
    Personnelement je vous conseil de ne plus vous servir de votre poste de trvail pour vos activitées syndicales[/QUOTE]
    OK mais ça va être très difficile : je viens juste d'être connectée à mon domicile et ça ne marche pas trop bien.
    Merci : les conseils de prudence sont ceux qu'on a le moins envie de suivre... ne pas aller se plaindre ensuite.

  8. #8
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Citation Envoyé par elisabeth93
    ...
    Je crois dans les principes evoqués par les salariés prestataires, en regle general ils ont ce genre de principes.
    Je ne les mets pas en doute a priori.
    ------------------
    ...
    S'était juste pour vous dire que dans la théorie vous pouvez avoir confiance, en général ils ont des principes et en plus il savent ce qu'ils risqueraient au cas ou ...

    Citation Envoyé par elisabeth93
    Merci : les conseils de prudence sont ceux qu'on a le moins envie de suivre... ne pas aller se plaindre ensuite.
    Je comprendrais que vous ne suiviez pas ces conseils, je suis le premier parfois à ne pas suivre celui que j'aurais pu donner Mais au cas ou, dans une situation de "crise" comme vous dites, dans le doute faites autrement.

    Bien sur il existe des solutions techniques, mais si vraiment votre patron est malhonete et la societe informatique complice, aucunes n'est valable et sure.
    Plus souvent réaction qu'information d'une personne qui n'est pas juriste, ...

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Cotisation patronale
    Par Sheeela dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/11/2010, 22h35
  2. charge patronale pour garde enfant
    Par Mesangebl dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/12/2009, 11h22
  3. Part patronale d'une mutuelle obligatoire
    Par Ezechyel dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/02/2008, 10h50
  4. exoneration charges patronale cesu
    Par Nola dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2007, 11h53
  5. Indiscretion
    Par Mary dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/01/2005, 19h08

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum