Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 4 sur 4

Retards de salaire , lettre et ...

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    2
    Bonjour à tous!

    Je viens de trouver ce forum en faisant des recherches sur l'un des membres et il tombe à point nommé comme vous pourrez le lire ci-dessous. Je vais tenter d'être bref et d'aller directement dans les faits afin de ne pas monopoliser le temps des personnes encore motivées pour me répondre ; )


    - Depuis plusieurs mois, mon employeur me verse mes salaires en retard (entre 1 et 2 semaines et demi de retard).

    - J'ai démissionné fin août et j'effectue ma période de préavis jusqu'au 30 octobre.

    - Ma situation financière était très mauvaise ce dernier mois, il n'y a pas eu un jour la semaine passée sans que je ne constate une interruption de service (téléphonie, internet, mobile) ou des derniers rappels de factures impayées le mois précédent. (comme vous l'aurez deviné: j'ai la sale habitude de fonctionner en flux tendus)

    - Il y a deux semaines (jeudi), j'ai demandé des informations concernant la date de versement "L'ordre est passé, vous recevrez votre salaire en début de semaine prochaine." Cette semaine s'est donc terminée ce 7 octobre et malgré parole de mon employeur : rien.

    - Vendredi passé, ne constatant toujours pas mon salaire, j'ai pris la décision de ne pas me présenter au bureau cette semaine. Je précise que je ne travaille pas le lundi (mi-temps) et il m'arrive souvent de travailler à domicile.

    Je leur ai communiqué ma décision en première heure ce matin par courrier électronique: rien de bien officiel ou juridique mais de quoi annoncer la couleur et disant 'marre' avec pour motif un retard de plus de deux semaines. La teneur de la lettre:

    :: expression de mon sentiment
    :: précisions sur nos engagements respectifs
    :: constatation d'une insolvabilité si sous 48heures je ne recevais pas mon salaire, accompagné d'un certificat de travail temporaire
    :: demande de garanties écrite quant au délai auquel mon dernier salaire sera versé.


    - J'ai obtenu une réponse en milieu d'après midi m'indiquant que :
    :: mon attitude était impardonnable

    :: j'étais en tort parce que mon salaire avait été versé moins de deux semaines APRES ma demande d'informations précédente. La banque aurait donc 'retenu l'argent' et n'effectuerait pas le transfert d'un salaire en moins de quatre jours ?

    :: ma démarche a été qualifiée de "saute d'humeur"

    :: aucune excuse pour le retard.


    Je me retrouve donc accusé d'avoir une 'saute d'humeur' parce que je refuse d'aller travailler, constatant qu'après plus de deux semaines je n'ai toujours pas reçu mon salaire.

    Mon compte en banque est vide depuis une semaine, je mange chez des amis lorsque j'y suis invité, et j'ai continué à assumer mes engagements en tant qu'employé durant toute cette période sans me plaindre de la situation, juste en demandant de temps en temps "vous avez des infos?"

    Je n'ai pas vraiment apprecié que l'on qualifie mon attitude de saute d'humeur et je souhaite sincèrement réagir de la manière la plus adéquate possible.

    Je rappelle que cela se passe en Suisse, et non en France. Auriez-vous des conseils à me donner ?

  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Désolé mais je ne connais pas le droit du travail suisse, ni les mesures sociales qui pourraient être utilisées.
    Vous n'avez pas de forum juridiques en Suisse ni de syndicats?
    A moins que par le plus grand des hasard vous tombiez sur spécialiste....
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  3. #3
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Bonjour,
    Je pense que votre attitude est dangereuse si vous ne faîtes que vous mettre en absence irréglière. Votre employeur risque de vous sanctionner pour absence pendant le préavis et vous pouvez même y perdre vos indemnités de congés payés. Il peut aussi essayer d'obtenir des dommages-intérêts.
    Cordialement.

  4. #4
    Membre
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    2
    Bonjour,
    Merci pour vos réponses!!!

    En effet je suis conscient qu'une absence puisse être dangereuse et que j'ai pris un risque.

    Etant dépourvu de moyens sur place: les 'questions' restant soldées de réponses vagues, et l'entreprise fonctionnant généralement relativement sur le jeu des retards, je n'ai pas trouvé d'autre moyen que de mettre une pression ou de prendre le chemin d'un tribunal.

    Solution, bien entendu, que je souhaite éviter tant que cela m'est possible. Je suis assuré juridiquement mais je ne pense pas que ce soit la meilleure issue.

    La loi exprime clairement que le non paiement de salaire est un 'motif juste de résiliation immédiate' mais ne donne pas plus de détails sur la question...

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Retards répétitifs et retenue sur salaire
    Par Loulou2444 dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/02/2009, 16h32
  2. reduction de salaire suite aux retards répétitifs
    Par Scarabee34 dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/04/2008, 20h18
  3. Salaire tronqué suite à des retards
    Par Ipei dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/11/2007, 19h51
  4. lettre démission salaire impayé
    Par Albane1 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/09/2007, 22h28
  5. Paiement du salaire avec gros retards
    Par Topgif dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/04/2007, 20h49

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum