Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 11 sur 11

gros problème et besoin de votre aide

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    7
    bonjour, je suis actuellement dans une situation qui n'est pas facile et qui me fait faire énormément de soucis, je vous explique :
    J'ai 23 ans, je suis actuellement en maladie depuis un peu plus de 3 mois, j'ai une petite fille, et je viens de me séparer avec mon ami. Nous avons emménagé ensemble dans une maison de village mais suite a mon amputation de salaire, les jours sont devenu très dur!
    Suite a notre séparation, mon ex c'est mis a rechercher un appartement mais de mon coté je suis financièrement incapable de me reprendre un logement ou d'assumer seule le toit sous lequel je suis et donc meme pour reprendre mon emploi ca devient quasiment impossible! Mon père me propose de m'héberger le temps de me remettre sur pied mais il n'est pas dans le meme département que moi et donc il est inimaginable que je fasse des km et des km pour aller travailler!
    Je me demandais si il existait une possibilité de démission pour un cas particulier comme celui la et si oui est ce que je conserverai mes droits aux assedic, j'espère trouver au près de vous un soutien et des conseils je vous en remercie par avance

    mon mail si vous avez des solutions a me proposer :
    [cliquez sur mon pseudo pour m'envoyer un email]
    Dernière modification par Loune ; 10/10/2005 à 11h01. Motif: changement de titre

  2. #2
    Membre Junior Avatar de Nvproprio
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    149
    Bonjour,

    Pour les conseils sur ce cas précis, je ne serai pas le mieux placé mais il y a, sur ce forum, des gens compétents qui y répondront très bien.

    Je peux simplement vous rassurer un peu : vous allez sûrement être considéré, votre enfant et vous, comme "un foyer monoparental"... Et il existe des aides en la matière.

    Réintitulez donc votre message ainsi : aides et démarches pour foyer monoparental.

    Bon courage

  3. #3
    Washi
    Visiteur
    Citation Envoyé par nvproprio
    Bonjour,

    Pour les conseils sur ce cas précis, je ne serai pas le mieux placé mais il y a, sur ce forum, des gens compétents qui y répondront très bien.

    Je peux simplement vous rassurer un peu : vous allez sûrement être considéré, votre enfant et vous, comme "un foyer monoparental"... Et il existe des aides en la matière.

    Réintitulez donc votre message ainsi : aides et démarches pour foyer monoparental.

    Bon courage
    Pour compléter la citation.

    Démission et droits ASSEDIC

    La démission

    Généralités :

    Seules les personnes involontairement privées d’emploi (licenciement, fin de contrat à durée déterminée, rupture pour motif économique) peuvent prétendre aux allocations de chômage.

    Toutefois, vous pouvez être pris en charge par l’Assédic si vous avez été contraint de démissionner pour un motif prévu par les délibérations n° 10 et 10 bis du règlement du régime d’assurance chômage. Si vous avez démissionné pour un motif non prévu par les délibérations n° 10 et 10 bis, il vous faudra attendre 4 mois pour demander un réexamen de votre situation.

    Selon vos efforts de reclassement, les allocations peuvent alors vous être attribuées par l’Assédic.

    Cas prévus par la délibération n° 10

    Démission pour changement de résidence

    > Pour suivre votre conjoint ou concubin qui change de résidence pour un motif professionnel (le service national au titre de la coopération n’est pas visé) :- mutation au sein d’une entreprise,- changement d’employeur,- reprise d’emploi après une période de chômage,- création ou reprise d’une entreprise ou début d’une activité de travailleur indépendant.

    > Pour suivre vos parents ou la personne qui exerce la puissance parentale (quel que soit le motif du changement de résidence) si vous êtes âgé de moins de 18 ans.

    > En raison de votre mariage ou de la conclusion du pacte civil de solidarité entraînant un changement de résidence, sous réserve que le délai entre la fin de l’emploi et le mariage ne soit pas supérieur à 2 mois.

    > Démission d’un contrat emploi-solidarité, d’un contrat d’insertion par l’activité, d’un contrat emploi-jeunes ou d’un contrat d’orientation
    Votre démission doit être justifiée par une reprise d’emploi ou une entrée en formation.

    > Démission d’un emploi repris en cours d’indemnisation par l’Assédic et qui ne permet pas une nouvelle ouverture de droits

    Cas prévus par la délibération n° 10 bis

    > Démission à la suite du non-paiement des salaires
    Vous avez cessé votre activité car votre employeur ne vous versait plus votre salaire. Vous devez justifier de cette situation par une ordonnance de référé rendue par le conseil de prud’hommes condamnant votre employeur à vous verser les rémunérations non réglées.

    > Démission à la suite d’actes délictueux
    Victime, à l’occasion de l’exécution de votre contrat de travail, d’un acte susceptible d’être délictueux, notamment violences physiques, harcèlement sexuel, vous avez été amené à démissionner. Un récépissé de dépôt de plainte auprès du procureur de la République devra être joint à votre demande d’allocations.

    > Démission durant une période d’essai faisant suite à un licenciement ou à un CDD
    Au cours ou à la fin d’une période d’essai effectuée après un licenciement n’ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d’emploi, vous prenez l’initiative de cesser votre activité. Vous pouvez bénéficier des allocations de chômage. Une condition : la période d’essai ne doit pas excéder 91 jours.

    > Démission pour reprendre un emploi à durée indéterminée
    L’employeur y met fin durant la période d’essai et avant l’expiration d’un délai de 91 jours. Vous pouvez bénéficier des allocations si précédemment vous avez travaillé sans interruption durant 3 ans ou plus.

    > Démission dans le cadre d’un contrat dit “de couple ou indivisible”
    Vous travaillez en couple. Votre conjoint a été licencié ou mis à la retraite ou encore a démissionné dans le cadre de l’ARPE (Préretraite / embauche), et le contrat de travail comportait une clause de résiliation automatique du contrat du conjoint.

    > Démission d’un journaliste faisant jouer la clause de conscience
    Vous devez avoir perçu l’indemnité de congédiement.

    > Démission pour effectuer une ou plusieurs missions de volontariat pour la solidarité internationale d’une durée minimale d’un an
    Cette disposition s’applique également en cas de force majeure ou du fait du prince lorsque la mission a été interrompue avant l’expiration de la durée minimale.

    > Le salarié qui quitte son emploi pour créer ou reprendre une entreprise dont l’activité a donné lieu aux formalités de publicité requises par la loi et dont l’activité cesse pour des raisons indépendantes de la volonté du créateur ou du repreneur.

  4. #4
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    7
    merci pour ces renseignement!
    En 2 mots je n'est aucun recourt par rapport a ma situation!

  5. #5
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    71
    Loune,

    votre ami démménage-t'il loin de l'endroit où vous habitez ?
    Si oui, etes-vous restés en assez bonnes relation pour invoquer une démission pour suivre votre conjoint et qu'il accepte que vous soyez provisoirement déclarée comme habitant avec lui ?
    Quittes ensuite à réintegrer votre appart. lorque vous toucherez vos indemnités

    C'est un peu tiré par les cheveux mais ca peut être une piste à suivre.

    Bon courage

    Totoche
    Ouf, je m'en tire encore d'une belle ...

  6. #6
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Franchement, je ne crois pas que les cas de démission légitime pour percevoir les allocations chômage soient une bonne piste.
    Ne pourriez vous pas essayer de trouver un emploi dans la région où réside votre père avant de démissionner ?
    Dans cette recherche éventuelle d'emploi n'invoquez pas trop les raisons sociales qui vous conduisent à le faire car par les temps qui courent, ce n'est pas forcément bien vu par les employeurs potentiels. Vous pouvez toujours dire que vous souhaitez un rapprochement avec votre famille pour mieux vous épanouir.
    Cordialement.

  7. #7
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Votre bail est-il aux 2 noms? il est solidaire des paiements du loyer le cas échéant
    Selon ses revenus, il doit participer à une prise en charge pour l'enfant.
    L'allocation parent isolé y auriez-vous droit?
    Quelques piste à explorer.
    Vous devez dans un premier temps prendre RDV avec une assistante sociale.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  8. #8
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Je vais ds le sens de mehatenduque : allez ds un premier temps voir rapidement une assistante sociale. En fonction des droits auxquels vous et votre petite fille pouvez prétendre, vous aurez ainsi des éléments précis pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.
    Nombres d'aides peuvent vous être accordées : cela va de la caf (allocations pour l'enfant, pour le logement) , à la prise en charge des frais de nounou de l'enfant, voir des places prioritaires en crêche, etc...... C'est la 1ere chose à faire.

  9. #9
    Membre Junior
    Ancienneté
    avril 2005
    Messages
    202
    Mais bien sur, pm34, Agnès et Meha ont raison !

    Si l'assistante sociale est trop difficile à joindre, contactez directement la CAF, demandez l'APL si vous ne l'avez pas déjà, aller voir la Mairie de votre résidence, il y a très souvent des services d'aides sociales pour de multiples petites choses de la vie courante, cantine gratuite,...

    Votre ex-compagnon doit vous aider financièrement pour l'entretien de votre puce (si il est le père bien sur !). Dans l'hypothèse où il rechigne, la CAF peut se subsituer à lui. Il faut que vous commenciez par là !

    Je vous souhaite un bon courage et tenez bon !

  10. #10
    Washi
    Visiteur
    Suivez ce lien pour avoir des informations sur les aides de la CAF : www.caf.fr/catalogue

    Pour une aide ponctuelle, vous pouvez vous tourner, vers votre mairie ou le Conseil Général de votre département. Dès lors il serait plus opérant de vous faire aider par une assistante sociale dépendant de ces organismes.

  11. #11
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    7
    je vous remercie tous pour vos réponses, de la caf je n'ai que l'apl et mon ex conjoint n'est pas le pere, mais demain je prends rdv avec une assistante sociale, merci beaucoup

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Besoin d'aide pour problème épineux
    Par Flopflop dans le forum Travail
    Réponses: 20
    Dernier message: 29/12/2013, 23h42
  2. Gros probleme besoin d'aide
    Par madinina972 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/12/2010, 14h56
  3. Réponses: 15
    Dernier message: 20/04/2009, 21h36
  4. Problème d'hypothèque, besoin d'aide
    Par Rielle57 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2008, 16h55
  5. besoin d'aide probleme avec assedic !!!
    Par Xstatic666 dans le forum Travail
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/02/2006, 19h17

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum