Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 10 sur 10

Impasse, reprise d'étude pour un salarié

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    2
    Bonjour

    Deja, veuillez m'excusez si ce topic n'est pas exactement a la bonne place, mais j'ai vu un sujet approchant en cherchant sur [moteur de recherche y]

    Bon, je vous expose ma situation:

    J'ai 24 ans et je suis depuis + de 3 ans chez un grand groupe d'electro ménager au Service apres vente, l'ambiance de travail est devenue plus excérable qu'elle l'était deja et ne m'offre aucune perspective d'avenir avec mon pauvre baccalauréat.

    De plus, une relation particulièrement tendue avec mon "petit" chef rends les choses encore plus difficile ( je sors de 15 jours d'arret de travail pour état depressif et crise d'angoisse et de panique )

    Apres pas mal d'introspection, je veux reprendre des études, l'année dernière, j'ai donc entamé un [une demande de formation en CIF avec organisme z], en accord avec le directeur de magasin.
    [l'organisme z] ayant subit de grosse restriction budgétaire l'année dernière ( la poisse ! ) Aucun fongecif n'a été accordé au salarié travaillant depuis moins de 7 ans.... ce qui me laisse aucune chance de l'obtenir cette année et ... je ne tiendrai pas encore 3 nouvelles années.

    Je vis avec mon amie et je ne peux me permettre de démissionner de mon emploi actuel pour repdnre mes études.

    Je suis allé sonné a plusieurs portes pour me renseigner des choix que j'avais devant moi et , tout le monde ( même des administratifs ) m'a répondu la même chose:

    "Fait toi licencier puisqu'aucun accord amiable peux être pris avec ton entreprise"

    On m'a dit que le plus simple était de ne plus me rendre au travail et, au bout de quelques semaine, je serai licencier pour abandon de poste, que je ne recevrai évidemment aucune indemnitée de licenciement ( ce que je trouverai choquant et de toute facon, j'en veux pas ) mais que, je toucherai le chomage et pourrai ainsi débutter ma formation ( 2 ou 3 ans selon que je suis pris en tant que Moniteur Educateur ou Educ Spé ) tout en touchant les ASSEDICs

    Je souhaite préciser que je ne suis pas une de ces personnes qui veulent vivre au "crochet de la société" mais que partout ou je suis allé on me répond que c'est la seul solution.

    J'ai plusieurs questions:

    - Qu'en pensez vous? ( deja !! )
    - J'ai lu sur le Net que dans certain cas Abandon de poste pouvait être considéré comme une démission et n'ouvrai donc pas toujours droit au ASSEDIC ( j'ai lu tout et son contraire en fait ) Qu'en est il réellement?
    - En CDI depuis plus de 3 ans, à combien aurai-je "droit" de mois ou d'année de chomage?

    Christophilius
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 10/10/2005 à 12h28. Motif: anonymisation

  2. #2
    Membre Junior Avatar de Nvproprio
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    149
    Bonjour,

    Plutôt que l'abandon de poste (très très risqué au niveau des ASSEDIC), comme visiblement vous n'avez pas gd-chose à perdre, je vous conseille d'adresser qq courriers en LR avec AR parlant de "harcèlement moral" à :
    1°) votre patron en indiquant : "copie à l'inspection du travail".
    2°) l'inspection du travail.

    Bref, devenez enfin un peu menaçant (mais n'évoquez pas pour l'instant les Prud'hommes : gardez cet atout dans votre manche).
    Soyez irréprochable mais extrêmement procédurier (abusez des LR avec AR !)
    Enfin, n'hésitez pas à prendre des arrêts maladie dès que votre état l'impose.

    Votre patron deviendra sûrement bcp plus conciliant pour trouver "une solution amiable" à votre départ (d'autant plus si n'êtes pas exigeant au niveau des indemnités de licenciement).


    Je pense que, moralement et intellectuellement, cette solution - plus longue mais pas plus risquée - est satisfaisante : vous le vivrez moins comme un échec...

  3. #3
    Membre
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    2
    Merci de ta réponse nvproprio

    Le problème est que pour faire celà, il faut que je suis suffisemment fort pour affronter mon chef sur le terrain de la menace et de la confrontation ... et c'est un spécialiste dans le domaine de la remarque incidieuse....

    Bref, je suis pas sur de pouvoir tenir moralement le bras de fer, surtout qu'il a comme moyen de pression le fait de me faire les pires horaires qui soit ( en effet, d'une semaine a l'autre tout change ....... )

    J'ai mon Oral de Moniteur Educateur courant Novembre et pour le poste, l'expérience aura beaucoup d'importance, étant salarié évidemment pas faire de "stage" et pré-stage" de découverte.

    Je vais demander demain a mon patron de solder mes deux dernière semaine de congés et de prendre 2 semaine en congé sans solde afin de faire 2 fois 15 jours de stages pour bien préparé mon oral d'admission.

    Il y a 99% de chance de refuser ma demande, aurai-je un quelconque recours ?

  4. #4
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    71
    Christophilius,

    Tout ce que récolte un patron pas sympa, c'est le stress de ses employés.
    Et lorsqu'un employé est stressé et qu'il ressent de l'injustice, la plupart du temps il fait une dépression ...
    Il me semble que tu es sur ce chemin car déjà tu n'ose pas affronter ton chef...

    Vas voir ton médecin, expliques lui l'état d'abattement et de déprime dans lequel tu es, il te prescrira peut-être des anxiolitiques ou des anti dépresseurs. Bien entendu la prise de ces médicaments est rarement compatible avec une activité professionnelle. Ca ne t'empêcherais peut-être pas de potasser ton examen à venir ...

    Bonne chance

  5. #5
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    Pour votre info, il existe des patrons qui font des bulletins de salaire à zéro euros lorsque les salariés ne se présentent pas à leur poste, ce qui leur évite de licencier ces salariés qui sont donc toujours sous contrat de travail et qui ne peuvent donc pas percevoir les allocations chômage. Et cela peut durer longtemps....
    Cordialement.

  6. #6
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Citation Envoyé par lulo
    Pour votre info, il existe des patrons qui font des bulletins de salaire à zéro euros lorsque les salariés ne se présentent pas à leur poste, ce qui leur évite de licencier ces salariés qui sont donc toujours sous contrat de travail et qui ne peuvent donc pas percevoir les allocations chômage. Et cela peut durer longtemps....
    et c'est à mon avis la meilleure raison de ne pas jouer l'abandon de poste... L'employeur n'est jamais tenu de licencier un salarié absent.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  7. #7
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Citation Envoyé par lulo
    Pour votre info, il existe des patrons qui font des bulletins de salaire à zéro euros lorsque les salariés ne se présentent pas à leur poste, ce qui leur évite de licencier ces salariés qui sont donc toujours sous contrat de travail et qui ne peuvent donc pas percevoir les allocations chômage. Et cela peut durer longtemps....
    De retour Lulo, vous avez là christo l'avis implacable de ce que vous réserve (certainement) votre employeur. voyez votre convention, pour comprendre ce qui vous est garanti en cas de maladie, les pertes de revenus ne sont pas bonnes pour l'équilibre à bien des niveaux et le votre selon votre discours semble déjà précaire psychologiquement parlant. Je vous conseille également de voir votre médecin, afin de pouvoir vous remettre en selle. Votre employeur n'a aucune obligation de vous accorder un congé sans solde. Celà dit passer vos examens et les préparer pendant une période de maladie ne présume en rien une attitude déloyale. Pour ce que qui est de la procédure LRAR préconisée par Nvproprio, je ne serais pas du même avis avant d'accuser de harcèlement moral, il faut détenir des preuves et celà est difficile sans témoignages ou faits, mais marquer les évènement incontestables me semble plus efficace.
    Pour ce qui est des études à reprendre, aucune chance que l'assedic finance un statut étudiant, ce n'est pas son rôle, une formation permettant d'accéder à un emploi semble pouvoir rentrer en ligne de compte, et celà devra être clairement démontré avec un projet professionnel qui tient la route, ce qui n'est pas forcément incompatible avec le but final.
    Désolé de vous refroidir au niveau des plans sur la comête que vous souhaitiez mettre en pratique, mais je me trompe peut-être, il doit exister des solutions différentes que de compter sur l'assedic.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  8. #8
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    pas tout à fait vrai.... car l'assedic prend en charge par exemple les formations d'infirmières si celles-ci bénéficient de l'are.
    En fait, tout peut être rémunéré par l'assedic au taux quotidien de son are sauf si il y a inscription au statut étudiant (fac par exemple)
    Cordialement.

  9. #9
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Oui mais éducateur, c'est l'IRTS et c'est statut étudiant il me semble.
    (Je savais bien que tu apporterais ces précisions )
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  10. #10
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    71
    Christophilius,

    voici un lien correspondant à ce que tu cherche. Ca se passe en rhone-alpes, mais cela doit exister dans d'autres régions.

    http://www.ireis.org/inscriptions2005/financement.html

    Dans le cadre de la formation continue, tu devrais pouvoir faire ta formation avec un statut autre que Etudiant (stagiaire de la formation professionnelle) avec une pris en charge financière qui s'appelle I.R.E.
    La question est combien et combien de temps. Et de trouver dans ta région. Mais ca existe.

    Bonne chance
    Ouf, je m'en tire encore d'une belle ...

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Impasse avec un salarié
    Par Lilinou dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 15/10/2009, 19h13
  2. réduction préavis démission et reprise étude ?
    Par Katharina dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/09/2009, 15h04
  3. Reprise d'étude
    Par Louloute84 dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/08/2006, 17h25
  4. Reprise d'étude après un an d'interruption
    Par Krypton dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2006, 23h09
  5. Reprise d'un salarié d'une filiale liquidée
    Par *klm* dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2006, 22h01

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum