Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 12 sur 13 DébutDébut ... 7 10 11 12 13 FinFin
Résultats 133 à 144 sur 147

qui a dit confiance.

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #133
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Bonjour,

    C'est qu'au depart vous touchiez une base de 53% du salaire de base (admetons le smic est à 1000 E pour 35H, vous touchez donc 530 E) mais vous n'effectuez pas 35H donc admettons si vous faites 17,5 H vous touchez 265 E
    + 15% de service
    Mais le total des 2 ne peut être inferieur au SMIC.

    Par contre de ce que j'en comprend, vous avez subis depuis le depart une perte de salaire.
    Enfin remplaçant une salariée absente (et CDD), je me demande si votre employeur avait le droit de modifier votre remunération puisqu'en théorie vous devez garder le salaire, coef ... de la personne en congés parental.
    Pour ce qui est du coeffiscient, avez vous verifiez votre convention (quelle est elle?)

  2. #134
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Marsu,
    Comment expliquer que l'ecart initial de 0,37 E n'existe plus? Normalement les conventions suivent les augmentations donc les ecarts même si parfois ils diminuenent ne disparaissent pas

  3. #135
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Vous avez bien dit normalement, n'ayant pas l'information et ne connaissant la teneur des négociations dans la branche concernée, je ne peux pas me prononcer sur l'écart de 0,37.

    En effet, il n'est jamais possible d'exclure que l'augmentation conventionnelle n'ait pas suivi celle du SMIC (tant qu'elle n'est pas en dessous...) et que l'augmentation accordé ait été supérieure même de très peu au minimum requis.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  4. #136
    Membre Junior Avatar de Smilie07
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    228
    Citation Envoyé par Obby
    Bonjour,

    C'est qu'au depart vous touchiez une base de 53% du salaire de base (admetons le smic est à 1000 E pour 35H, vous touchez donc 530 E) mais vous n'effectuez pas 35H donc admettons si vous faites 17,5 H vous touchez 265 E
    + 15% de service
    Mais le total des 2 ne peut être inferieur au SMIC.

    Par contre de ce que j'en comprend, vous avez subis depuis le depart une perte de salaire.
    Enfin remplaçant une salariée absente (et CDD), je me demande si votre employeur avait le droit de modifier votre remunération puisqu'en théorie vous devez garder le salaire, coef ... de la personne en congés parental.
    Pour ce qui est du coeffiscient, avez vous verifiez votre convention (quelle est elle?)
    les 15% ont été supprimé par l'avenant du 21/10/2003
    les coefficients ont changé aussi, la convention de la coiffure n° 3159 a été modifié donc mon contrat aussi.
    alors qu'au départ du contrat, j'avais le salaire et le coefficient de l'employée remplacée
    Emploi et qualification
    La salariée est engagée pour exercer les fonctions d'ouvrière.
    Cet emploi est classé de la manière suivante : niveau 5, coefficient 145

  5. #137
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    J'ai vu que vous êtes maintenant au coefficient 120 après avoir été au coefficient 145. Y-a-t-il eu une modification des grilles de coefficient permettant de dire que le 120 aujourd'hui correspond au 145 d'hier..?

    Sinon, c'est d'un déclassement que vous avez subi. Or, si vous n'avez pas changé de contrat (et un avenant ne vaut pas changement de contrat mais modification du contrat, nuance), cela doit être jsutifié très sérieusement. Le simple retour dans l'entreprise d'une salariée ne suffit pas !!
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  6. #138
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Bonjour Marsu

    Pour Memoire Smilie07 est en CDD en remplacement d'une salariée en congés parental ... Dés lors je me demandais si l'employeur avait le droit de lui faire signer un avenant qui modifie autant sa remunération ...
    Par contre il n'y a que les professionels (de la coiffure) qui pourraient nous dire ce qu'etait et ce que sont maintenant les coef. (ou y a t-il des archives consultables?)

  7. #139
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Moi je veux bien qu'elle soit en CDD de remplacement, mais une fois la personne remplacée revenue, son CDD il devient quoi si elle reste en poste...? Un CDI, ni plus ni moins.

    Or, en l'absence de contrat écrit les conditions générales d'exécution du contrat subsistent. Donc il faut vérifier si l'avenant a été signé au moment de la fin du CDD ou pas. Sinon, on reprend mon raisonnement. Si oui, je n'ai plus rien à dire sur le sujet, le changement est légal, sous réserve quand même que l'avenant prévoit qu'il s'agit d'un CDI et que le poste soit redéfini.

    Si aucune redéfinition de poste n'est proposée qu'une simple baisse des coefficients, je pense que c'est très largement sujet à caution.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  8. #140
    Membre Junior Avatar de Smilie07
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    228
    voila la convention de coiffure

    Avenant n° 40 du 25 septembre 1996

    IDCC : 1078

    Crée(e) par Avenant n° 40 du 25 septembre 1996 en vigueur le 1er jour du mois suivant la publication de l'arrêté d'extension, BO conventions collectives 96-44, étendu par arrêté du 19 décembre 1996 JORF 1er janvier 1997

    ANNEXE I : Classification des emplois techniques et de coiffeur de la professionarticle 1

    Dernière modification : M(Avenant n° 67 2003-09-09 art. 3 en vigueur le 1er jour du mois suivant l'extension BO conventions collectives 2003-41 étendu par arrêté du 3 décembre 2003 JORF 12 décembre 2003).

    Définition des échelles hiérarchiques des emplois techniques

    en vigueur étendu

    A. - Présentation des définitions d'emplois

    Cette grille de classifications devra servir à déterminer les salaires minima et sera utilisée par les entreprises ou établissements pour la détermination de leur politique salariale.

    Elle se décompose en 7 coefficients. Les coefficients hiérarchiques s'établissent de 100 à 160.

    Les définitions de niveaux résultent de la prise en compte des critères suivants :

    - les diplômes ;

    - l'expérience professionnelle.

    La notion de connaissances requises pour chaque niveau se réfère aux niveaux de formation définis par les textes légaux. Le niveau de connaissances est sanctionné soit par le diplôme, soit par la connaissance d'une expérience professionnelle.

    Les coefficients hiérarchiques faisant référence à des temps d'exercice dans la profession doivent être dûment attestés par les certificats de travail, bulletins de paie, contrats d'apprentissage ou tout autre document officiel.

    Aucun coefficient hiérarchique intermédiaire ne pourra être créé ; seuls les coefficients hiérarchiques définis par la présente classification devront être utilisés par les entreprises ou établissements de coiffure.

    B. - Méthode de classement du personnel

    Le classement du personnel se fera compte tenu des fonctions réellement exercées dans l'entreprise ou dans l'établissement et en se reportant aux définitions générales des emplois.
    CLASSIFICATION : Coiffeur.

    COEFFICIENT : 120.

    DEFINITION DES EMPLOIS (activités effectuées) : Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :

    - maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;

    - participe à l'évaluation des attentes du client ;

    - assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;

    - renseigne et exploite les fichiers clients ;

    - intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;

    - assure la gestion des produits et des matériels.

    QUALIFICATION requise : Salarié non diplômé justifiant de 8 années d'exercice dans la profession ou salarié titulaire du CAP suivi de 2 années d'exercice dans la profession ou salarié titulaire d'une mention complémentaire (post 1998).

    SALAIRE minimal conventionnel : 1 210 Euros.



    article 3

    Dernière modification : M(Avenant n° 67 2003-09-09 art. 4 en vigueur le 1er jour du mois suivant l'extension BO conventions collectives 2003-41 étendu par arrêté du 3 décembre 2003 JORF 12 décembre 2003).

    Dispositions transitoires

    en vigueur étendu

    A. - Procédure de reclassement.

    Le reclassement des salariés s'effectue en fonction de la table de conversion inscrite au paragraphe B.

    Ce reclassement ne peut en aucun cas avoir pour conséquence une diminution du salaire minimum conventionnel.

    B. - Table de conversion.

    CLASSIFICATION : Coiffeur titulaire du CAP ayant au moins 3 années d'exercice dans la profession après l'obtention de ce diplôme.

    ANCIEN COEFFICIENT : 145.

    ANNEES D'EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (1) :

    Inférieure à 2 ans :

    Supérieure ou égale à 2 ans :

    Supérieure ou égale à 3 ans : 120.

    Supérieure ou égale à 4 ans : 120.

    Supérieure ou égale à 5 ans : 120.

    Supérieure ou égale à 8 ans : 130.

    Supérieure ou égale à 10 ans : 130.

    Supérieure ou égale à 13 ans : 130
    .

  9. #141
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    merci pour l'info. Il n'y a donc pas de déclassement puisque la convention collective établit une correlation entre l'ancien 145 et le nouveau 120
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  10. #142
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Voici ce que j'ai trouvé
    article 4


    Dernière modification : M(Avenant n° 67 2003-09-09 art. 1 en vigueur le 1er jour du mois suivant l'extension BO conventions collectives 2003-41 étendu par arrêté du 3 décembre 2003 JORF 12 décembre 2003).


    Suppression du service 15 %. - Dispositif transitoire



    en vigueur étendu



    Le mode de rémunération intitulé service 15 % n'est plus régi par les dispositions conventionnelles applicables à la coiffure.

    Tout salarié ayant bénéfici&#233 ;, de façon effective ou au titre d'une stipulation expresse de son contrat de travail, d'une part de rémunération variable assise sur le système du service 15 % devra se voir proposer, avant le 31 mars 2004, un avenant à son contrat de travail prévoyant soit une rémunération fixe au moins équivalente au niveau de salaire atteint sur la moyenne des 3 mois civils précédant celui de la signature dudit avenant, soit un système de rémunération variable incluant un mode d'intéressement au moins aussi favorable pour le salarié que le service 15 % ratifié par ledit avenant.

    En cas de non-signature de l'avenant par le salarié dans les 30 jours qui suivent sa présentation, seules les stipulations contractuelles existantes sont maintenues.
    Ca m'amene une question:
    Y a t'il eu ou pas perte de salaire pour vous?
    Dites nous, a nombre d'heures egal, quelle est la difference

  11. #143
    Membre Junior Avatar de Smilie07
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    228
    obby,
    je vous joints en piece jointe
    salaire octobre 2003
    salaire decembre 2003
    j'espère que ça ira
    Dernière modification par Smilie07 ; 01/12/2005 à 23h20.

  12. #144
    Membre Junior Avatar de Smilie07
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    228
    j'ai oublié septembre 2005
    Dernière modification par Smilie07 ; 01/12/2005 à 23h20.

Discussion fermée
Page 12 sur 13 DébutDébut ... 7 10 11 12 13 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. avocat qui ne dit rien
    Par Wonderboy dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/07/2010, 19h13
  2. Avocate qui dit de faire un truc contraire à la législation !!
    Par colom dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 12
    Dernier message: 21/12/2009, 22h51
  3. Annuaire professionnel : qui ne dit mot consent ?
    Par Vanille dans le forum Entreprise
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2009, 23h17
  4. auprès de qui vérifier ce que nous dit le syndic?
    Par Doniafree dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/11/2006, 09h29

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum