Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 6 sur 11 DébutDébut ... 4 5 6 7 8 ... FinFin
Résultats 61 à 72 sur 129

Besoin de conseils avisés pour un pauvre cadre dirigeant sans défense

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #61
    Membre Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    137
    Bonjour Mehatenduque,

    j'ai l'impression qu'on verse dans la psycho et il faudrait peut-être orienter notre ami vers un autre forum .

    J'ai comme toi un peu de mal à percevoir la motivation de FastFrench et je pense qu'il ressent un manque de considération et de reconnaissance (puissant moteur) de la part d'un employeur qu'il a cotoyé pendant 12 ans avec sans doute plein de bons souvenirs au vu de ce qu'ils ont construit ensemble.

    La situation est bien sûr injuste mais je reste persuadé qu'il n'a pas grand chose à gagner dans une opposition et qu'il faut faire le deuil de cette relation, se poser les bonnes questions et repartir du bon pied dans un job et une société qui le combleront. Le parallèle du vieux couple d'Obby est plutôt bien senti.

    Pour être passé dans une situation un peu semblable, le respect de soi passe sans doute par l'écoute de ses envies et la mise en oeuvre de son énergie pour les satisfaire plutôt que par un orgueil mal placé.

    Après tout, la place de la queue a toujours été entre les jambes, non ?

    Olivier

  2. #62
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    90
    Citation Envoyé par Marsu
    Ce qui me fait le plus réagir dans votre post, fastfrench, c'est que de toute évidence, on a pris quelqu'un de moins cher pour l'entreprise pour faire exactement la même chose que ce que vous faisiez, sans autre motif que celui du coût financier et que vous n'y voyez pas grand chose à redire.
    La remarque sur le salaire est récente, je viens de l'apprendre de la bouche du patron. Disons qu'elle éclaire d'un jour nouveau mon problème. Je ne suis d'ailleurs pas certain que la différence de salaire soit la motivation principale, même si elle a certainement contribué. La cause essentiel, et le fond du problème, c'est que le patron a ressenti le besoin ou l'envie de me remplacer, et pour cela, au lieu d'assumer ce choix et me virer, il m'a placé dans un placard en attendant que je démissionne.

    Citation Envoyé par Marsu
    Or, le fait de vous placardiser pour vous pousser à la démission est un fait de harcèlement moral. L'ensemble des éléments que j'ai repris ici en sont à la fois un faisceau d'indice concordant et les preuves.
    A noter que je n'ai aucune preuve pour la question du salaire. C'est une info orale que j'aurai du mal à prouver. J'ignore même si je pourrais l'utiliser devant un CPH.

    Citation Envoyé par Marsu
    Avec votre ancienneté et dans cette situation, je trouve inadmissible de laisser passer ce genre de pratique et je vous incite à relever la tête et vous faire un peu mieux respecter. Vous savez, quelqu'un qui se montre fort, se croit peut être fort mais aussi peut tout à fait se révéler être un colosse aux pieds d'argile. Il faut donc juste trouver où est la faille et là, il me semble qu'elle se trouve directement dans le fait que vous ayez été remplacé par quelqu'un de moins cher à périmètre de responsabilité égal.

    Le montant de votre rémunération actuelle n'a rien à voir avec la question. Si vous aviez touché 1500 euros net par mois et qu'on vous en avait enlevé la même proportion que ce qui vous a été amputé, tout le monde crirait au scandale et à juste titre. Je ne vois pas pourquoi, parce qu'on aurait simplement un meilleur salaire, on devrait supporter ce genre de brimade et d'humiliation sans broncher.

    On le dit suffisamment pour défendre les moins favorisés, le Droit est le même que vous soyez riche ou pauvre.
    Oui, enfin on ne me flagelle pas non plus dans mon placard doré. Je suis quelqu'un de très pragmatique, réfléchi et prudent dans mes démarches. Imaginons un instant que je durcisse le ton et donc braque le PDG à mon encontre. Du coup, cela devient la guerre ouverte, chacun pour soi et tirons à vue:
    => 1/ Je lui envoie un RAR pour lui faire par de mon indignation devant ma perte de responsabilité, le gel de mon salaire, et le menace de le trainer devant le CPH local pour avoir recruté pour me remplacer un candidat moins bien rémunéré. J'en profite problement pour lui rappeler à quel point j'ai vécu comme une véritable trahison et humiliation le recrutement de ce remplaçant dans mon dos.
    => 2/ Que fait-il selon vous ? Déjà, il refuse évidemment d'écourter mon préavis (dans l'hypothèse où je démissionnerais), me mettant du coup dans une situation délicate face à mon nouvel employeur. Me voyant le défier, il aura soit la possibilité de négocier soit de riposter par voie légale. Le connaissant, je n'ai guère de doute qu'il choisira la riposte, le temps jouant pour lui.
    => 3/ Ensuite, la balle est dans mon camp: je démissionne ou bien je reste ?
    => 3a/ Si je démissionne, je dois probablement faire ma PE complète, dans une ambiance que je vous laisse imaginer, et je me retrouve sans un kopek pour assumer la délocalisation de toute la famille. Et pendant ma PE dans mon nouveau job, je lance une procédure CPH, ce qui certainement ne simplifiera pas ma prise de fonction, ne donnera pas de résultats avant 1 ou 2 ans, et entrainera probablement des coût supplémentaires (pour aller de mon nouveau lieu de travail au CPH local de mon employeur actuel, il y a 700km, ce qui signifie que chaque passage au CPH me coûtera 170€ et 2 jours de CP). Et bien entendu, je n'ai aucune certitude que cette démarche au CPH sera couronnée de succès. Car n'oublions
    => 3b/ Je décide de rester. Ambience sympathique et accueillante assurée . Je devrais faire bien attention à ne faire aucun écart, aucune erreur. Jusqu'à ce que l'on aboutisse à ma démission si je craque ou un licenciement pour faute grave si l'employeur trouve suffisamment de matière à se mettre sous la dent.

    A noter que j'ai une femme au chômage et des enfants... et que je n'ai pas non plus forcément envie de les embarquer dans cette galère. Aujourd'hui nous vivons correctement. Demain, si je change de poste, il y a certes un risque et un passage très difficile financièrement, mais bon, la situation n'en serait pas non plus dramatique. Mais si je joue au con, qu'en sera-t'il ?

    Pensez-vous que la solution du conflit ouvert soit à ce point la meilleure ?

  3. #63
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    22 843
    C'est un choix tout personnel qui n'emporte pas de conviction juridique particulière. Moi, j'avais choisi la guerre ouverte, parce que épaules solides, bonnes connaissances juridiques (et pour cause !!) ; MAIS, j'en ai subi les conséquences financières extrèmement préjudiciables pendant un temps, même si la transaction ensuite passée a atténuée les rencoeurs.

    Personne ne vous jugera, et je comprends votre prudence.
    "Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été".
    Albert Camus

  4. #64
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    90
    Petite précision: j'ai donc le retour de mon employeur. Il accepte de réduire le préavis comme je le souhaite et propose une enveloppe correspondant, pour l'entreprise, à un coût de XXXX€ (soit 5 mois 1/2 de salaire net si la transaction se fait nette de charge, guère que la moitié dans le cas contraire).

    Ce qui concrêtement signifie: soit un licenciement pour faute grave avec une transaction correspondant à environ 5 mois 1/2 de salaire, soit une "prime" accompagnant ma démission, équivalente à un peu plus de 2 mois de salaire, avec bien entendu les CP dûs en plus.

    On est loin des indemnités suggérées par certains (12 à 18 mois), mais d'un autre côté c'est un capital acquis, certain et immédiat.

    Ma question: une transaction est-elle nécessairement accompagnée d'un licenciement pour faute grave ?

  5. #65
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Une transaction est la suite possible d'un licenciement quel qu'en soit le motif. Sachez que la faute grave ne nuit pas à la perception de vos indemnité assedic mais qu'elle vous court-circuitera l'indemnité de licenciement et le préavis (qui ne vous sera pas dû et que vous n'aurez pas à faire).

    Pour le reste, je suis d'accord avec anissa, tout est question de choix personnel et personne ici ne vous jugera pour le choix que vous ferez.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  6. #66
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Citation Envoyé par FastFrench
    Petite précision: j'ai donc le retour de mon employeur. Il accepte de réduire le préavis comme je le souhaite et propose une enveloppe correspondant, pour l'entreprise, à un coût de XXXX€ (soit 5 mois 1/2 de salaire net si la transaction se fait nette de charge, guère que la moitié dans le cas contraire).

    Ce qui concrêtement signifie: soit un licenciement pour faute grave avec une transaction correspondant à environ 5 mois 1/2 de salaire, soit une "prime" accompagnant ma démission, équivalente à un peu plus de 2 mois de salaire, avec bien entendu les CP dûs en plus.

    On est loin des indemnités suggérées par certains (12 à 18 mois), mais d'un autre côté c'est un capital acquis, certain et immédiat.

    Ma question: une transaction est-elle nécessairement accompagnée d'un licenciement pour faute grave ?
    Bon comme quoi celà paye (pas beaucoup, mais ça vous suffit) de réagir et de mordre un peu, c'est mieux que rien, mais vous êtes sécurisé pour ce qui vous tenait à coeur.
    La faute grave est invoquée pour éviter le préavis, si vous êtes d'accord sur cette transaction, prenez un avocat pour formaliser tout celà.
    En cas d'échec au nouveau job, vous serez indemnisé quelques soient les conditions de rupture, prévoyez donc votre période d''essai sous CDD de 3 mois renouvelable devant déboucher sur CDI.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  7. #67
    Pilier Cadet Avatar de Obby
    Ancienneté
    septembre 2005
    Localisation
    Sud Est
    Messages
    768
    Avis personnel:
    Si cette somme vous convient, si l'aventure vous tente alors allez y!

    Par contre un licenciement vaut mieux qu'un demission.

    Quoi que, je ne sais pas, si c'est pour prendre un travail à 700 Km, comment s'est interpreté par l Assedic.
    Quoi qu'il en soit si la perte de salaire est tres importante, je pense que les Assedic peuvent completer legerement.

    Enfin, peut etre que votre femme ne preveligie pas plus que ca la question materielle et qu'ell aimerait vous voir plus epanouie, qui sais, vos enfants aimerait également vivre dans le sud.
    De plus sachez que certaines regions (villes ou villages) sont peu cher en loyer ... 15 000 Frs à Paris ca n'a rien a voir avec 15 000 Frs dans un village.

    A vous de voir

  8. #68
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    90
    Ah, le sud...

    Ben évidemment, pour accepter un tel deal, c'est pas pour me diriger vers le nord quand même Fini Paris et sa grisaille. En fait c'est un super boulot, certes un challenge difficile mais il n'y a aucune raison que tout ne baigne pas. 3 mois un peu difficile pour vendre la maison et rassembler toute la famille là-bas, et normalement après ce devrait être sympa.
    (dommage que l'immobilier soit aussi cher là-bas aussi... rien n'est parfait)

    Et le ski à 10 minutes, ça va être cool... et justement, l'hivers arrive.

    Je crois que ma femme m'en aurait beaucoup voulu de laisser passer une occasion pareille.

    Bon, évidemment, je peux toujours bluffer pour tenter d'obtenir plus...

    Au fait, si la société dépense 1 € dans une transaction, cela me fait à peu près 0.90€ ou bien y a't'il aussi de prélèvements autres que CSG/RDS ? Et vous me confirmez que ça ne rentre pas dans le revenu imposable ?

    Merci à tous, car par vos avis aussi divergents vous m'avez confirmé que le choix ne pouvait que m'appartenir et qu'en terme de CPH, rien n'est acquis.

  9. #69
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Ce sont des dommages et intérêts soumis à CSG/RDS, pas des éléments de salaire, votre avocat vous expliquera tout celà, impératif pour la validité des opérations et votre sécurité. Bien entendu vos CP seront inclus dans le solde de tous comptes.
    L'assedic vous octroiera une indemnité pour reprendre un job aussi éloigné.
    Relisez les topics à ce sujets sur le forum, cadrez bien tous les timings pour être dans les clous à tous niveaux.
    Surtout ne faites pas l'économie du juriste, la transaction doit être bien bordée.
    Bonne continuation.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  10. #70
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Bonjour,
    La CSG + RDS, ça fait plutôt maintenant 11 %.
    Cordialement.

  11. #71
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Je confirme, c'est à prendre en compte.
    Mehatenduque
    Contributeur majeur mais jamais vacciné contre l'erreur, la [bêtise], ni l'humour, quand ce vaccin existera ,merci de m'en faire part, je transmettrai aux autres majeurs

  12. #72
    Membre Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Messages
    90
    Citation Envoyé par mehatenduque
    L'assedic vous octroiera une indemnité pour reprendre un job aussi éloigné.
    Relisez les topics à ce sujets sur le forum, cadrez bien tous les timings pour être dans les clous à tous niveaux.
    Surtout ne faites pas l'économie du juriste, la transaction doit être bien bordée.
    Bonne continuation.
    Concernant l'indeminité par l'ASSEDIC, je ne pense pas pouvoir y prétendre si je ne m'inscris pas au chômage ? (vu que je reprends un autre poste dans la foulée, ça n'aurait guère de sens). Je n'ai rien trouvé dans ce sens sur le site de l'ASSEDIC ni dans ce forum. Mais ne serait-ce pas l'ANPE plutôt ?

    Pour ce qui est des timing, rien trouvé de bien précis, mais je continue à chercher...

    Enfin pour trouver un juriste compétent spécialisé en droit du travail (et rapidement qui plus est), quelle approche conseillez-vous ? Les pages jaunes ?

Discussion fermée
Page 6 sur 11 DébutDébut ... 4 5 6 7 8 ... FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 21/09/2010, 14h20
  2. Besoin d'aide pour conseils avises pour caution
    Par Bidouye31 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/05/2007, 13h24
  3. besoin de conseils avisés avant de louer
    Par Titeshad dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/04/2007, 15h28
  4. merci pour vos conseils avisés
    Par Églantine dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2006, 11h40
  5. Cadre dirigeant et cadre autonome
    Par Palaugwen dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2004, 00h59

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum