Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 15

Droits Assedics et formation

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Bonjour

    Mon mari va être licencié pour maladie professionelle le 4 Octobre 2005 , aprés sa deuxieme visite chez le medecin du travail car l'entreprise ou il travaille est dans l'impossibilité de le reclasser . Il va s'inscrire au chomage et toucher des indemnités chomage . Néanmoins , il aurait la possibilité de faire une formation de 6 mois pour devenir agent d'escale dans les aéroports à partir de Novembre 2005. Cette formation est gratuite mais rémunérée à 350 Euros par mois ... Trés peu , mais la formation pourrait déboucher sur un emploi dans l'aéroport local . Nous voulions savoir si il aurait droit à un complément de la part des Assedics pendant qu'il fait cette formation . Merci de nous renseigner , je ne sais pas si je suis trés clair ...
    Chrystel

  2. #2
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 482
    Avez-vous demandé aux assedics ???

  3. #3
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    L'assedic est à l'écoute de toutes solutions permettant de retrouver un emploi elle peut accompagner si j'ai bonne mémoire l'allocataire en compensant la différence par rapport aux allocations.
    Mais il faudrait demander à Lulo la grande spécialiste assedic, Est-tu là????
    Visiblement elle doit diner, en attendant consultez ce lien et cherchez les textes:http://www.assedic.fr/
    Dernière modification par Mehatenduque ; 22/09/2005 à 19h30.

  4. #4
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Merci pour vos réponses . Non ,nous n'avons pas encore demandé aux ASSEDICS car c'est tout frais d'aujourd'hui cette possibilité de faire cette formation , et mon mari n'est pas encore inscrit au chomage . Pouvons nous appelez les ASSEDICS pour demander conseil à un conseiller sans être inscrit ? . Mon mari doit prendre une decision rapide avant Lundi . De plus , je fais toujours confiance aux participants de ce forum pour nous conseiller ...

    Merci encore

  5. #5
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    A partir du moment où l'ex salarié a droit à l'allocation de retour à l'emploi (ARE), il peut suivre une formation et percevoir son taux assédic avec un minimum garanti de 17,92 euros.
    Les frais de formation n'ont pas toujours la possibilité d'être pris en charge.Il faut en effet que le stage soit homologué par l'anpe. Les dossiers de frais de formation et de versement de l'allocation pendant le stage sont à constituer intégralement auprès de l'anpe qui transmet les demandes à l'assedic pour paiement, après diverses procédures administratives obligatoires.
    Cordialement.

  6. #6
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Merci Lulo ...

    C'est un minimum de 17,90 Euros par jour ?
    Quelle est la démarche pour mon mari ? Tout d'abord s'inscrire aux ASSEDICS dés son licenciement , puis faire une demande de versement d'allocation pendant le stage ( formation gratuite dans un centre de formation privé) ? C'est ça ? . Il chercherait à compléter les 350 Euros qu'il toucherait de l'entreprise , car c'est une formation en alternance ( 3 jours en entreprise , 2 jours en formation ) .

    Merci
    Chrystel

  7. #7
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    oui, 17,92 euros par jour.
    mais quel âge a votre mari ? aucune curiosité de ma part, juste pour m'assurer de la justesse de ma réponse puisqu'une limite d'âge est à considérer.
    Cordialement.

  8. #8
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Merci .
    Mon mari a 35 ans ... Quelle est la limite d'age ....?

    Chrystel

  9. #9
    Membre Junior
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    184
    Bonjour,une simple information, pour ce qui est des stages homologués par l'ANPE, à fuir !
    Les boîtes qui sont sélectionné par l'ANPE sont les plus minables que l'on puisse trouver car le prix des formations et au rat des pâquerettes.
    Jais donné deux fois sur ce domaine, et la qualité de la formation dispensé n'est pas en termes de qualité, mais de prix !
    Il faut que cela soit le plus bas possible, et un formateur compétant à un coût incompatible avec ce que paye l'ANPE.
    Si vous allez sur certains forums, vous pourrez lire des avis sur les formations ANPE c'est très édifiant.
    Votre mari n'apprendra strictement rien dans ce genre de boutique, s'il veut faire une formation de reconversion, c'est l'AFPA, mais il faudra trouver le financement.
    Pour ce qui est de la formation proposée, prudence, car le secteur aviation est loin d'être florissant, de nombreux aéroports régionaux tourne au ralenti, le personnel aéroportuaire en subit les conséquences, attention aux promesses, elle n'engage que celui qui y croit.
    Avant de signer quoi que ce soit, récolter le maximum d'information avant de vous engager, essayer de rencontrer des personnes qui font ce métier et questionné les vous risquez d'être surpris, mais pas dans le bon sans.
    Sa maladie peut être reconnue par la COTOREP ? Si cela est possible qu'il fasse un dossier pour être reconnu travailleur handicapé, et s'il y l'obtient, qu'il essaye d'obtenir une formation de reconversion dans un centre spécialisé, la rémunération et son ancien salaire brut, augmenté d'un complément selon la profession choisie.
    Ce n'est pas du tout le même genre de formation, c'est réellement complet, et quand les formateurs ne sont pas emmer… par des fonctionnaire qui ne savent pas quoi faire pour enquiquiner les autres, c'est vraiment valable, même s'il faut parfois compté avec des stagiaires qui sont venu passé 17 ou 21 mois de vacance, sauf sur l'Alsace, sur ces deux département, si la personne ne veut pas travaillé, ou la mais immédiatement au parfum, ou elle travaille ou on la renvoie vers la COTOREP avec un rapport conséquent.
    Les règles sont appliquées avec rigueur hors de question de venir faire du farniente.

  10. #10
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Merci Shulmester

    Quelques détails : Le dossier COTOREP a été fait et mon mari est reconnu handicapé catégorie A . Il rencontre la personne responsable du maintien dans l'emploi Jeudi prochain .

    En ce qui concerne la formation proposée... elle concerne l'aéroport de Chambery qui est en plein developpement et ce qui les intéresse chez mon mari c'est qu'il est Anglais , donc il parle courament l'Anglais et l'aéroport de Chambery à une clientéle qui est à 85% Britannique . Si il accepte la formation , il doit trencontrer le directeur de l'aéroport Lundi ... Peux t'on voir ça comme une marque de confiance et serieux ?

    Jusqu'à la lecture de votre message ,nous étions confiants car mon mari voudrait trouver un emploi ou il pourrait utiliser sa langue maternelle .

    Nous vous tennons au courant

  11. #11
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    La formation étant gratuite je ne vois pas le problème, pour ce qui est de la possibilité d'emploi réelle, celà devrait vous permettre d'obtenir un aval de la direction du travail et de l'assedic.
    Ne vous inquiétez pas outre mesure les situations particulières sont prises en compte en justifiant on obtient des dérogations dès lors que celà aboutit à un emploi. Ou alors j'ai rien compris à la politique
    Cordialement.

  12. #12
    Pilier Junior Avatar de LuLo
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    1 800
    Citation Envoyé par Chrystel
    Merci .
    Mon mari a 35 ans ... Quelle est la limite d'age ....?

    Chrystel
    la limite d'âge à considérer n'est valable que pour la justesse de ma réponse
    Donc pour votre mari, l'assurance chômage peut prendre en charge par l'intermédiaire de l'OPCA les dépenses de formation. La rémunération est égale au smic ou à 85 % de la rémunération minimale conventionnelle si celle-ci est plus élévée que le smic. Le contrat de travail avec formation en alternance doit avoir pour objectif l'acquisition d'une qualification enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles, ou reconnue dans les classifications d'une convention nationale de branches ou inscrite sur une liste établie par la CPN de l'emploi de la branche professionelle.
    ce sont des CDI ou des CDD de 6 à 12 mois pouvant être allongés jusqu'à 24 mois par les accords de la branche. L'employeur adresse le contrat de professionnalisation à l'OPCA au plus tôt dans les 5 jours suivant la signature du contrat. L'OPCA décide de la prise en charge des frais.

    suivez ce lien :
    http://www.assedic.fr/unijuridis/index.php?page=contenu&id menu=2519&idarticle=2573& chemin=2468|2515|2519&

    dont voici un extrait :
    CONTRATS AVEC FORMATION OBLIGATOIRE

    Contrat de professionnalisation

    NB : depuis le 1er octobre 2004, le contrat de professionnalisation remplace le contrat d’orientation, le contrat d’adaptation et le contrat de qualification (cf. infra).

    Le contrat de professionnalisation est un nouveau contrat de travail, assorti d’une période de formation obligatoire. Il vise à répondre aux difficultés d’insertion professionnelle des jeunes sortis du système scolaire sans qualification et à faciliter la réinsertion des personnes déjà engagées dans la vie professionnelle, par l’acquisition de compétences recherchées sur le marché du travail, à court et moyen terme (loi n° 2004-391 du 4 mai 2004).

    Textes
    Articles L.980-1 à L. 981-8 et D. 981-1 à D. 981-14 du code du travail (loi du 4 mai 2004 relative à « formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social).

    Bénéficiaires
    Le contrat de professionnalisation s’adresse :
    - aux personnes âgées de 16 à 25 ans sans qualification ;
    - aux personnes âgées de 25 ans et plus pour lesquelles un parcours de professionnalisation paraît nécessaire pour favoriser leur retour à l’emploi.

    Entreprises concernées
    Tous les employeurs, y compris les entreprises de travail temporaire, peuvent avoir recours à ce type de contrat, à l’exception de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics à caractère administratif.

    Durée du contrat
    Le contrat de professionnalisation fait l’objet d’un contrat à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée.
    Dans le cas d’un CDD, le contrat peut être renouvelé une fois si l’intéressé a échoué n’a pas réussi à obtenir la qualification visée parce qu’il a échoué aux épreuves d’évaluation ou pour cause de maladie, maternité, accident du travail ou défaillance de l’organisme de formation.
    Dans tous les cas, la durée minimale de l’action de professionnalisation doit être comprise entre 6 et 12 mois, et peut être portée à 24 mois dans certains cas et sous certaines conditions.

    Durée de la formation
    La durée de la formation dispensée dans le cadre du contrat de professionnalisation par un organisme de formation (ou par l’entreprise si elle dispose d’un service de formation) doit représenter entre 15 et 25 % de la durée totale du CDD, ou de la période de professionnalisation lorsqu’il s’agit d’un CDI.

    Prise en charge des dépenses de formation
    Les actions de formation sont prises en charge sur la base d’un forfait horaire fixé par convention ou accord collectif de branche ou, à défaut, par un accord entre organisation représentatives des salariés et des employeurs qui ont fondé le fonds de formation gérant le financement de ce type d’actions. En l’absence de telles dispositions, le code du travail prévoit une prise en charge forfaitaire de 9,15 € par heure de formation.
    En cas de dépassement des ces forfaits horaires, les dépenses exposées par l’employeur sont déductibles de sa participation au financement de la formation professionnelle continue.

    Tutorat
    Un tuteur peut être choisi par l’employeur parmi les salariés qualifiés volontaires justifiant d’au moins 2 ans d’expérience professionnelle.
    Le rôle du tuteur est d’accueillir, d’aider, d’informer et de guider le bénéficiaire du contrat pendant la durée de professionnalisation, et de veiller au respect de son emploi du temps. Il assure également une fonction de relais auprès de l’organisme de formation et participe à l’évaluation du suivi de la formation.
    Le tuteur peut être formé à cette fonction et sa formation prise en charge à hauteur de 15 € de l’heure, dans la limite de 40 heures.

    Rémunération
    Pendant toute la durée du CDD, ou de l’action de professionnalisation dans le cadre d’un CDI, la rémunération minimale prévue par la loi est calculée en pourcentage du SMIC et varie selon l’âge et le niveau de qualification de l’intéressé.
    Ainsi, pour un jeune sans qualification reconnue, la rémunération minimale garantie s’élève à 55 % ou 70 % du SMIC selon que l’intéressé à moins de 21 ans ou 21 ans ou plus. Tandis qu’un jeune avec une qualification de niveau bac perçoit 65 % ou 80 % du SMIC, selon les mêmes critères d’âge.
    Une personne âgée de 26 ans ou plus perçoit une rémunération au moins égale au SMIC ou à 85 % du salaire conventionnel appliqué dans l’entreprise.

    Aide de l’Etat
    Réservée à l’embauche de jeunes âgés de moins de 26 ans ou de demandeurs d’emploi de 45 ans ou plus, l’aide de l’Etat consiste en une exonération des cotisations patronales (assurances sociales, accidents du travail et des maladies professionnelles et allocations familiales). L’exonération est plafonnée à la partie de la rémunération équivalente au montant du SMIC mensuel.
    Elle est consentie pendant la durée du CDD, ou pendant la durée de l’action de professionnalisation en cas de CDI.
    Cordialement.

Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. droits aux assedics
    Par D22orange dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2010, 19h21
  2. droits aux assedics
    Par D22orange dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2010, 18h19
  3. droits aux assedics
    Par Phil32 dans le forum Entreprise
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/05/2010, 16h03
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2008, 17h04
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 23/05/2008, 09h10

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum