Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 4 sur 5 DébutDébut ... 2 3 4 5 FinFin
Résultats 37 à 48 sur 51

harcèlement moral, enceinte et refus de licenciement

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #37
    Pilier Junior
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    1 600
    "Déjà le premier que j'avais consulter lors de ma première grossesse avait refuser de me donner plus de une semaine d'arrêt après mon congé maternité auquel on a le droit pour cause d'allaitement"

    Est ce vraiment un droit pour avoir un "arrêt"? en ce moment la sécu fait la chasse aux arrêts de complaisance.

  2. #38
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    21
    En effet ce n'est pas un droit, mais la cause en était très justifiable, valable et honnête. La chasse est justifiée mais il ne faudrait pas que les bonnes causes soient toujours sanctionnées!

  3. #39
    Pilier Junior Avatar de Mehatenduque
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    2 238
    Les pertes de sommeil et la tension faible (9) ou élevée justifient à eux seuls médicalement, surtout en état de grossesse, recoupé par le discours décrivant les sources de ces symptomes permettent à eux seuls de justifier une protection d'un milieu professionnel qui peut se révèler pathogène, il s'agit d'un principe de précaution.
    Faut-il donc consulter un psychiatre qui d'un point de vue compétent saura faire la relation d'une cause à effet sans contestation? A décharge pour le généraliste traitant, il ne connait pas sa patiente depuis longtemps et ne peut s'appuyer sur un historique, mais le médecin conseil saura apprécier lui l'historique d'un patient qui ne s'arrête pas ou peu souvent et rapprocher les éléments d'une manière plus cartésienne.
    J'encourage donc les patients de ce type de médecin qui se prétendent responsables, à leur exiger de prescrire (dans le même esprit comptable) des médicaments génériques ou demander au pharmacien de les servir comme tels bien qu'ils soient prescrits nominativement par une marque précise de cette manière. A ce jeu il faut être crédible sur tous les tableaux.
    Dernière modification par Mehatenduque ; 22/09/2005 à 00h34.

  4. #40
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    21
    Une femme enceinte surtout en début de grossesse n'a le droit a aucun médicament ou alors une liste très restreinte du genre paracétamol. Cela peut avoir de grave conséquence sur le foetus.

  5. #41
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Citation Envoyé par kangou64
    .......en ce qui concerne lemédecin c'est pareil que les avocats en fait! j'y suis allée après conseil d'une amie et l'ai peix en médecin référant puisqu'il faut en prendre un!! ........Mais bon je pense que je vais encore en effet changer de médecin! !
    Vous pouvez en changer de toute façon aisément, soit en résiliant le premier, soit en allant directement chez un autre, les décrets n'étant pas parus de toute façon, les mesures ne sont pas encore pénalisantes !
    Essayez de choisir une femme, plus au fait souvent de nos petits "problèmes" de mamans (certains hommes aussi, évidemment, mais il faut les trouver) !

  6. #42
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    21
    C'est une femme. C'est pour cela que je l'avais choisi car j'avais le sentiment qu'elle comprendrait également mieux les problèmes féminins et c'est une amie qui me l'avait conseillé mais bon!! toutes non pas le même feeling.
    ----
    Bonjour,
    je vous donne un peu de news sur ma situation. La semaine dernière j'étais en congé maladie et cette semaine en vacances pour réflexion pour savoir comment je devais faire par rapport à mon travail et à mon pb. J'ai pris entre temps rdv avec un avocat en consultation gratuite mais qui n'aura lieu que plus tard. Hier je suis allée chez mon obstétricien et ayant la tension basse, plus fatigue elle n'a pas mis longtemps à me dire qu'elle m'arrête pour le moment pour un mois à comtper de lundi prochain. Donc j'aiun temps de répit et je peux prendre plus de temps pour mieux me renseigner et ne pas risquer d'avoir des soucis par rapport à mon entreprise. Voilà! à suivre....
    -----
    Bonjour,
    Je vous donne de mes nouvelles de ma situation : j'ai donc été voir un avocat et lui ai exlpliqué ma situation. Elle a vraiment été très pragmatique,compréhensive et très ouverte. Cela rassure de se sentir écoutée et soutenue! Bref, ce qu'elle me conseille avant tout : c'est d'être en congé maladie jusqu'à mon congé mat : ça je croise les doigts pour que cela soit réalisable avec ma gynéco. Sinon la solution de mon DG càd maintien de salaire avec dispense de venir au travail : elle n'y croit pas et ne me le conseille pas. Ensuite étant donné que l'on doit finalement aboutir à un licenciement après congé mat donc juillet 2006 et que rien est écrit : elle me conseille de repartir en négociation avec mon dg, de faire un protocole d'accord post daté avec des chiffres concrets, afin d'avoir un écrit et être un peu plus tranquille.
    Autant vous dire que repartir faire une négo n'est pas vraiment ce que je souhaite mais je pense toutefois d'avoir un écrit me réconfortera et me permettra d'être un peu plus sereine.
    Par ailleursz elle me demande d'avoir également un témoignage écrit de ma collègue démissionnaire : chose demandée et acceptée de sa part : cool. Pour les autres en poste elle m'a dit de ne même pas y compter : en effet.
    Votre avis?
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 17/10/2005 à 12h01. Motif: fusion de trois messages en un seul

  7. #43
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    Il semble que vous soyez tombée sur une avocate au moins humaine et a priori compétente.

    Si son efficacité est équivalente, vous pourriez bien vous féliciter de l'avir choisie et de la payer Veillez, si vous décider de continuer à travailler avec elle, à conclure une convention d'honoraires.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  8. #44
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    21
    En fait c'est un hasard. J'ai contacté le TGI, secrétariat des avocats pour avoir un rdv : consultation gratuite qui m'a donné ce contacte.
    qu'est ce qu'une convention d'honoraire? y'a des prix par dossiers ou par difficultés?

  9. #45
    Pilier Sénior Avatar de Marsu
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    A gauche en sortant
    Messages
    29 509
    La convention d'honoraire est un document recommandé par l'Ordre des avocats qui fixe les conditions d'intervention de l'avocat dans le dossier de son client. Notamment, cela permet de fixer le prix ou de fixer la règle de calcul du prix que le client devra payer.

    Il n'y a pas de tarif obligatoire et universel. Chaque avocat est libre de ses prix et tout peut se négocier, quand le deux sont d'accord pour ça bien sûr. Sachez quand même qu'en général, la qualité se paye.

    Vous semblez avoir eu de la chance et être tombée sur une bonnea vocate, alors ne tirez pas trop les prix à la baisse mais voyez par exemple si vous ne pouvez pas payer en plusieurs fois si vos moyens ne vous permettent pas de payer en une seule.
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  10. #46
    Pilier Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Localisation
    lille
    Messages
    1 936
    Bonjour

    Je reviens sur un point qui me semble important.

    Aucune transaction ne peut être valablement établie avec une personne protégée.

    Peut être vous le laisse t on croire ?

    Ce point méritait d'être évoqué

    Bonne journée

  11. #47
    Pepelle
    Visiteur
    Bonjour aluyetanet
    Je ne suis pas d'accord avec vous. Une transaction est valable entre un salarié protégé et son employeur à condition que celle ci intervienne après l'autorisation de l'inspection du travail concernant la demande de licenciement et donc après la réception de la lettre de licenciement
    ARRET DE 2002 CASSATION EXTRAIT
    "Mais attendu que la protection exceptionnelle et exorbitante du droit commun des salariés investis de fonctions représentatives a été instituée, non dans le seul intérêt de ces derniers, mais dans celui de l'ensemble des salariés ; qu'il en résulte qu'est atteinte d'une nullité absolue d'ordre public toute transaction conclue entre l'employeur et le salarié protégé avant la notification de son licenciement prononcé après autorisation de l'autorité administrative

  12. #48
    Pilier Junior
    Ancienneté
    octobre 2005
    Localisation
    lille
    Messages
    1 936
    Bonjour

    Avez vous de la jurisprudence pour une transaction postèrieure au licenciement ?

    Bonne journée

Discussion fermée
Page 4 sur 5 DébutDébut ... 2 3 4 5 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. licenciement abusif et harcelement moral
    Par HOWDO dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/03/2011, 23h31
  2. discrimination et harcèlement moral femme enceinte
    Par manak dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/01/2011, 14h00
  3. harcèlement moral et licenciement économique
    Par Nini70033 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/04/2008, 11h14
  4. Harcelèment moral et licenciement
    Par Ana424 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/03/2008, 09h40
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 20/10/2007, 22h16

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum