Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 4 sur 4 DébutDébut ... 2 3 4
Résultats 37 à 41 sur 41

contrôle des chômeurs et cotisations

Question postée dans le thème Organismes Sociaux sur le forum Travail.

  1. #37
    Pepelle
    Visiteur
    Citation Envoyé par jexp
    Quelle est la solution ?
    Où trouver la solution ?
    Le refrain n’est-il pas le même que pour les retraites ?
    Solidarité ! Un mot parmi tant d’autres ! Qu’il est plaisant de rappeler quand il ne s’adresse pas à celui qui le prononce ! Et habituellement par ceux, qui ont la quasi certitude de ne jamais avoir à connaître les affres et les conséquences d’un licenciement. Qui de plus, ne participent pas à cet effort qu’ils revendiquent haut et fort.
    Leur pensée se résume ainsi ; « Je peut bien en parler, mais cet effort ne me concerne pas, il ne me sera sûrement jamais imposé, donc je puis en disserter arbitrairement ».
    Quadrature du cercle; « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ».


    Moi je me demande pourquoi vous faites à chaque fois votre retour en vous fatiguant à chercher un pseudo, si au bout d'une semaine vous craquez et nous ressortiez votre sempiternelle " les conseilleurs ne sont pas les payeurs"
    Bon vous allez tenir combien de temps cette fois, avant de tous nous insulter ?

  2. #38
    Membre Junior Avatar de Xstech
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    202
    Citation Envoyé par Agnes1
    Je prends mon exemple : 24.400 € annuels bruts, au chômage 1152 € nets. Je retrouve un poste à 1500 e brut, soit +- 1200 euros nets. Il est évident que j'aurai accepté plus facilement ce poste, si l'on m'avait payé la différence. Sauf que :
    cela ne résoud pas le problème de fond, car :
    * job (à priori) moins interessant, retraite, maladie, éventuellement participations calculées sur la base de 1500 €
    *encouragement (c'est déjà tellement hallucinant) pour les entreprises à proposer des salaires minables et en dessous de la qualif.
    *comment expliquer (et à juste titre) ds ce cas à une éventuelle collègue, non "ancienne chômeuse", qu'elle pour le même job, percevra 1500 € seulement !
    Attention je crois que l'on ne considére pas les même bases tous les deux.

    Apparement vous prenez en compte le salaire avant chomage pour le calcul du complément.
    Or moi je pensais juste aux prestations du chômage donc si une personne gagnait 2000 net avant le chomage et 1500 net pendant et que cette dernière touchera un salaire de 1200 net pour son futur emploi, alors les assedics lui verseraient la différence chomage/nouvel emploi soit 300 euros et pas la difference ancien emploi/nouvel emploi (soit 800 euros).
    En fait ce serait pour que d'un point de vue psychologique on ne travaille pas pour un salaire plus bas que le montant que l'on toucherait en restant aux assedics et en plus que l'on cotiserai pour le chomage...pourquoi j'irai travailler pour un salaire de 1 200 euros alors que je touche 1 500 au chomage. Alors que là je toucherai la même chose d'un coté comme de l'autre.
    Je pense que cela pourrait marcher, je suis peut-être un peu idéaliste ou naif.

    Mais par contre je suis tout à fait d'accord sur les inconvéniants auquels je n'avais pas songé surtout celui par lequel cela inciterai les entreprises à rediminuer les salaires sachant que les assedics verserai la différence mais là, il faut également travailler sur le sujet des revenus minimums du travail.

    Tchao

    -XS-

  3. #39
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Ok, on n'était pas partis sur les mêmes bases !
    Cela se fait déjà, si l'on a des missions intérim selon un calcul qui peut permettre + - de garder son revenu de remplacement. L'intérêt en est immense : conserver une activité même médiocre (pour quelques jours ou semaines, cela n'est pas grave), et prolonge d'autant les droits. C'est vrai que l'appliquer des contrats plus longs, serait une bonne solution : travailler en attendant de trouver "chaussure à son pied", sans perdre trop. Cela ne se fait pour l'instant (je crois), que pour les titulaires du RMI;

  4. #40
    Membre Junior
    Ancienneté
    mai 2005
    Localisation
    CHAMBERY
    Messages
    58
    Juste besoin d'une petite explication ... Est ce que celui qui n'a travaillé que 14 mois , ne touchera que 15 mois de chomage ? Je n'y connais rien alors exusez mon ignorance . Merci

  5. #41
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Non c'est seulement un système qui était suggéré dans le post de départ. Pour l'instant, 6 mois de travail = 7 mois d'indemnisation, 14 mois de travail = 23 mois d'indemnisation.
    A voir après les négo d'octobre.

Discussion fermée
Page 4 sur 4 DébutDébut ... 2 3 4
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. caution chômeurs
    Par Zazadu57150 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/06/2009, 22h13
  2. Obligations Chomeurs
    Par Gigi1308 dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/02/2009, 09h45
  3. aide aux chomeurs de plus de 50 ans
    Par Halias dans le forum Vie professionnelle
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/12/2008, 18h55
  4. 2 chômeurs déménagent, préavis 1 mois possible?
    Par Bubulle25 dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/09/2006, 20h50
  5. Location pour chômeurs
    Par Reciprok dans le forum Immobilier
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/09/2005, 08h14

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum