Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Résultats 1 à 12 sur 12

Tad, contrat dans la presse ?

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    5
    Bonjour,
    on me propose un contrat pour entrer au sein d'une rédaction (je collaborais avec eux en tant que poigiste jusque là).
    Après avoir lu la convnetion collective, je me pose différentes questions :
    - j'ai lu que la durée du travail est de 39h; à votre avis, cela est-il simplement lié à une non-mise à jour ??

    - il n'est question nulle part des termes de CDD, CDI. On ne parle que de contrats sans plus de précisions. est-il possible qu'on pratique ds ce secteur des contrats sans durée précise ?

    - on me propose de travailler à distance (j'habite loin de la rédaction) et d'y venir qq jours par mois. Pourriez-vous me donner des détails sur le TAD (je ne suis pas sûr de ce sigle)

    Merci beaucoup pour votre aide, à bientôt.
    Rintintin

  2. #2
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Bonjour,
    En principe, la Convention collective, si vous la consultez sur www.legifrance.gouv.fr est mise à jour.
    N' y a-t-il pas un syndicat de salariés spécialisé dans la presse que vous pourriez contacter ou un autre membre de la rédaction et pourquoi pas un Délégué du Personnel ?
    Cordialement.

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    5
    Merci beaucoup pour votre réponse. je vais aller voir si la convention a été mise à jour sur le site que vous m'indiquez.
    Pour le reste, je vais essayer de contacter en privé un de mes futurs collègues, en espérant qu'il en saura plus.

    Merci encore et bonne journée !
    Rintintin

  4. #4
    Pepelle
    Visiteur
    Bonjour,
    Attention, attention! Le travail à domicile regroupe plusieurs cas de figure, qui sont très différents les uns des autres.
    Vous pouvez être travailleur à domicile mais avoir un contrat de travail avec une entreprise. Donc là pas de problème
    Vous pouvez être travailleur à domicile en tant qu'indépendant et là les entreprises vous proposent du travail ( contrat de sous-traitance par exemple) Le problème, c'est que vous n'êtes pas salarié de l'entreprise donc pas droit au chômage par exemple.
    Alors à votre place, je leur demanderais déjà, si c'est bien un contrat de travail que l'on vous propose.
    Si c'est le cas, demandez s'il s'agit d'un CDD ou CDI; ensuite seulement vous pourrez vous soucier de la convention collective applicable et des horaires
    Amicalement

  5. #5
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Citation Envoyé par pepelle
    Bonjour,
    Attention, attention! Le travail à domicile regroupe plusieurs cas de figure, qui sont très différents les uns des autres.
    Vous pouvez être travailleur à domicile mais avoir un contrat de travail avec une entreprise. Donc là pas de problème
    Vous pouvez être travailleur à domicile en tant qu'indépendant et là les entreprises vous proposent du travail ( contrat de sous-traitance par exemple) Le problème, c'est que vous n'êtes pas salarié de l'entreprise donc pas droit au chômage par exemple.
    Alors à votre place, je leur demanderais déjà, si c'est bien un contrat de travail que l'on vous propose.
    Si c'est le cas, demandez s'il s'agit d'un CDD ou CDI; ensuite seulement vous pourrez vous soucier de la convention collective applicable et des horaires
    Amicalement
    Oui, mais la qualification de pigiste doit déjà être orientée par la Convention collective sur le statut du salarié, si c'est le cas, et peu importe qu'il soit en CDD ou CDI, ensuite l'exercice du travail à domicile est une variante qu'il faut bien sûr étudier.
    Cordialement.

  6. #6
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    5
    merci pour vos réponses.

    J'ai eu plus de renseignements cet après-midi : on me propose en fait un "CDD de trois mois, sans prime de précarité puisqu'il devrait être suivi si (vous) je conviens d'un CDI".
    Le collègue contacté m'a parlé de 39 h de travail hebdo, effectivement.

    Sinon, la RH m'a dit qu'elle aurait besoin de vérifier, mais qu'à priori, le contrat ne serait pas clui d'un travail à distance mais un contrat classique.

    Je n'hésiterai pas à vous interroger à nouveau si j'ai d'autres questions. je vous remercie encore pour vos réponses.
    Bonne soirée !

    Rintintin

  7. #7
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Bonjour,
    Sous réserve du motif, ça doit être un CDD avec précarité, car c'est légal, mais qui ne sera pas versée s'il est suivi d'un CDI. N'oubliez pas que la durée de votre CDD sera déductible de la période d'essai du CDI et comptera dans votre ancienneté.
    Cordialement... et faîtes-nous bien l'article !

  8. #8
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    5
    Rebonjour pm34,
    je vois que vous êtes en ligne alors j'en profite !
    Vous expliquez que mon CDD réduira la prériode d'essai de l'éventuel CDI; est-ce à dire que le CDI ne comportera pas de période d'essai puisque dans mon cas le CDD est lui même de 3 mois ?

    Autre point qui me pose question: qu'advient-il de la prime de précarité dans le cas où le contrat quei m'est ensuite proposé est à nouveau un CDD ?

    Merci par avance pour votre réponse et bonne soirée !
    Rintintin

  9. #9
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Pour un même poste de travail, à la première question, normalement c'est oui.
    A la deuxième question, si ce n'est pas une prolongation du premier et que donc ce n'est pour un autre motif, normalement, vous avez droit à la précarité. Je vois que l'on est revenu de CDI en CDD...
    Cordialement.

  10. #10
    Pepelle
    Visiteur
    Je complète PM34
    Et si c'est une prolongation du premier vous aurez votre prime de précarité à la fin sur l'ensemble du cdd ( initial+prolongation)

  11. #11
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    5
    Merci pour vos 2 réponses.
    Pour vous répondre, Pm34, la proposition d'un deuxième CDD avant la signature d'un CDI est ce qui s'est passé pour un collègue. C'est pourquoi j'imagine que les choses pourraient se passer de cette façon pour moi aussi, même si je préfèrerais évidemment passer directement au CDI.

    Mais vos remarques m'amènent à me demander comment se passe une prolongation de CDD (je ne savais même pas que ça existait !). Y-a-il une durée limite ? en terme de rémunération, qu'est ce que cela change ?

    avec mes remerciements,
    Rintintin

  12. #12
    Pepelle
    Visiteur
    Bonjour,
    Un CDD ne peut être renouvelé qu'une fois et sa durée est de maximum 18 mois ( prolongation inclus) Il y a des exceptions, mais vous n'avez pas l'air d'être dans ce cas.
    Attention ; si à l'issue de la prolongation du CDD, on vous propose un CDI, vous ne perdez la prime de précarité que sur la prolongation, mais pas sur le cdd initial ( les employeurs ne respectent pas toujours ce principe et enlèvent la prime de précarité sur l'ensemble du cdd ( initial + prolongation) ce qui est illégal.
    Amicalement

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Droit de la presse
    Par Olivier159 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2009, 20h54
  2. Dossier de presse en R I
    Par Yass75 dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/05/2008, 14h20
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 14/04/2008, 19h05
  4. article de presse
    Par Sultana dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 31
    Dernier message: 04/10/2007, 20h28
  5. Contrat de travail pour TAD
    Par Mahina dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/02/2003, 10h07

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum