Mise en demeure avec VosLitiges
Discussion fermée
Page 4 sur 5 DébutDébut ... 2 3 4 5 FinFin
Résultats 37 à 48 sur 52

délai pour mise à pied conservatoire

Question postée dans le thème Mon Employeur sur le forum Travail.

  1. #37
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Ah ! Si c'est pour faire l'exemple... de toute façon c'est 6 mois ou rien à ce titre...
    Mais parfois, il existe des décisions qui vont à contre sens.
    Ce qui est curieux, c'est que notre impression à pepelle et à moi nous l'écrivions exactement au même moment à 20h04 donc sans lire ce que l'autre écrivait et nous avions à peu près le même sentiment.
    -------
    Citation Envoyé par pepelle
    A **
    J'émets des doutes sur la réussite du mari de marie thérèse devant les prud'hommes ( des doutes seulement car serait un menteur celui qui dirait qu'il est sûr de gagner ou de perdre ) Si cela entraîne pour toi que du fait qu'il n'est pas tout blanc, je le vois tout noir, eh bien c'est ton problème. Le manichéïsme m'a toujours fait rire.
    Pour marie thérèse,
    Vous allez devant les prud'hommes pour une affaire précise ( un licenciement pour faute) et les prud'hommes n'étudieront que ça et rien que ça.
    Amicalement
    Rien compris... c'est à Marie Thérèse que j'écrivais cela : c'est elle qui parlait qu'il n'étaient pas tout blanc ou alors le reste n'était pas cohérent (si tu l'as lu)
    Cordialement.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 28/10/2008 à 13h05. Motif: fusion de deux messages en un seul

  2. #38
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    Vous êtes bien sympas, mais je ne vois pas l'utilité de vous disputer... Personne n'est d'accord dans cette histoire... même moi au début je disais à mon conjoint que quelque chose n'allait pas... en fait, je me suis arrêtée qu'au fait que son supérieur lui reprochait son absence du 17 juin à son poste de travail.

    Donc, en tant que conjointe, je n'ai pas eu la vision du droit mais plutôt d'une femme qui se demandait où pouvait bien être son mari ce jour là au lieu d'être à son poste de travail....

    Par contre, en replaçant chaque fait à sa place, il est vrai que son employeur n'a pas été clair et la décision de la mise à pied n'a pas été prise de manière réfléchie.

    Maintenant, attention, c'est mon conjoint, donc je ne suis pas objective, je l'avoue, seulement, il est certain que les procédures n'ont pas été respectées.

    On ne peut pas dire qu'il va gagner ou qu'il va perdre. J'ai vu des histoire ou l'on était persuadé de gagner et l'on a perdu, comme son contraire...

    j'ai aussi vu des histoires ou l'on a perdu et gagné en appel.... bref, on voit de tout... donc, on ne peut rien prévoir, uniquement espérer...

    Peut être que c'est vrai après tout que mon conjoint a manqué cette journée sans prévenir quiconque... je ne pense pas que ça vaut un licenciement pour faute grave et il y en a des jurisprudences pour des faits similaires....

    Mais peut être qu'il dit aussi la vérité je n'en sais rien....

    Je pense par contre, qu'il faut aller au conseil des prud'hommes, il gagne c'est bien, il perd, on ira peut être en appel, ou on verra bien... qui sait... je n'en sais rien pour le moment.

    Par contre, Messieurs, une chose est certaine ! si effectivement il a manqué ce jour là, il devra m'expliquer où il a passé sa journée.... et là, aucun conseil de prud'hommes, ni avocats, ni qui que ce soit, ne pourra le représenté.

    Moralement, il n'était pas bien, donc, je n'ai rien fait... mais il ne va pas échaper à une explication...

    En tous les cas, désolée mais je n'aime pas les disputes sur n'importe quel sujet. Je vous trouve tous sympas et très intéressants, super gentils de surcroît mais des disputes ne servent à rien.

    De toutes les manières, je ne vais pas manquer de vous tenir informés de la suite car au niveau juridique, c'est une histoire très intéressante.

    Merci
    -------
    Citation Envoyé par pm34
    Je suis désolé mais ça m'étonnerait que ces éléments soient pris en compte, certains pourraient même aller contre sa cause.
    On sait que le droit est contradictoire mais quand même !

    A voir !
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 07/09/2005 à 11h43. Motif: fusion de deux messages en un seul

  3. #39
    Pm34 (exclu du forum)
    Visiteur
    Le 17 juin pour vous... c'est loin maintenant et vous aller bien trouver un arrangement ensemble... même pas besoin de transaction...
    Allez, bonne continuation.
    A bientôt.
    Cordialement.

  4. #40
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    Peut être pour vous, pas pour moi....

    A la prochaine, et bon voyage.

    Merci,

  5. #41
    Pepelle
    Visiteur
    Quand j'ai mis mon message il y en avait deux ( pm et marie thérèse) qui étaient arrivés avant et que je n'avais pas lu, d'où incompréhension car après je trouvais que pm avait la même impression que moi...
    Il n'y avait pas de dispute entre le moussaillon et le gardien de phare ( du moins pour moi) marie thérèse.
    Bonne chance pour la suite.

  6. #42
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    Ah ok... Tant mieux alors !

    Avec toutes les personnes qui ont des cas propres à raconter ici, on pourrait écrire un livre et on se rencontre que chacun vit sa propre histoire plus ou moins bien.

    Depuis une année maintenant que je vais sur différents forums, j'ai trouvé le sujet de mon mémoire pour mon master ! Internet... tout ce qui touche le travail : l'emploi, la vie de famille par rapport au travail, les personnes n'ayant plus le temps de sortir parce que leur travail leur prend trop de temps, alors ils cherchent des personnes sur internet avec qui sortir, histoire de penser à autre chose avant de reprendre leur travail... tout faire via internet car efficace, ça ne prend pas de temps, ça ne nous oblige pas à sortir etc... Et le côté dangereux... le virtuel qui risque de perdurer... On se fait des ami(e)s par internet sans se rencontrer, on achète sans sortir, on peut presque tout faire via internet en restant devant son écrant....

    Bonne fin de soirée,

    Merci,

  7. #43
    Membre Junior Avatar de Kaskade
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    LE SUD
    Messages
    190
    Au-delà des problèmes matériels générés par la situation décrite au dessus, je trouve le fond du problème très interessant.

    Pepelle nous dit ; " la justice n'est pas humaine..."

    Je crois me souvenir que depuis le judaisme essaimant vers d'autres religions, d-ieu aurait demandé aux hommes ( Dans un ensemble de missions) de créer des tribunaux.
    Je me trompe peut-être ( Et pepelle ne manquera pas de démentir le cas échéant), l'essor économique des nations ( Et toutes sociétés) suit un cheminement proportionnel au développement de leur capaité à pratiquer le droit, l'exemple actuel étant la démocratie.

    A mon sens, je crois que réside dans cette équation la place et la possibilité de la parole..
    Le droit étant à cet égard un parole très particulière, codifiée à l'extrème et dont le sens symbolique fait acte en lieu et place d'une parole qui n'existe plus ( Ou n'arrive plus à être générée) entre deux personnes ( Entre autres).

    Bien sur dans toutes relations au droit il réside une demande de fond concernant sa ou ses conceptions de "la vérité", mais en arrière plan se dessine la possibilité d'une expression possible et retrouvée, là où il y avait danger de passage à l'acte...( ET donc de possible "barbarie").
    La possibilité, lors de ce débat par langage de droit interposé, étant la possible réparation symbolique retrouvée.

    Depuis mes petits ennuis personnels, j'ai pu donc me rendre compte que la faculté d'aller jusqu'à une situation de justice ( Prud'homme en l'occurence) s'effectue par le biais de parcours graduel où chacune des parties peut évoluer à sa guise.
    Je crois donc qu'on arrive au prud'homme quand "on n'arrive plus à se parler" et à reconnaître où se situent les capacités de supporter la dimension symbolique dans laquelle se trouve l'autre.

    La transaction étant une de ces étapes,et le fait d'accepter une somme d'argent en échange d'un compromis peut permettre aussi une réparation dans l'ordre de la justice.
    Je crois qu'en arrière fond, au-delà de la vérité à laquelle on prétend, sont en jeux d'autres motivations et finalement il faut savoir ce que l'on souhaite voir advenir de l'autre en face de soi, pour déterminer si on doit s'arrêter à une transcation où aller plus loin...

    Dans tous les cas, je pense qu'au prud'homme ne sera pas envisagé le problème du ressentiment lié à une situation relationelle d'injustice (Et justement c'est "fait pour ça") et que vous pourriez aussi, marie thérèse, être aussi déçue que par une transaction.
    Simplement, le jeune homme de 30 ans qui a d'une certaine manière humilié votre mari en "lui retirant" sa parole d'expèrience, devra sans doute faire un parcours d'expèrience aussi pour se rendre compte de ce qu'il a généré dans la situation que vous décrivez...


    ( Histoire de faire passer le temps ce matin...)

    Cordialement.
    Dernière modification par Kaskade ; 06/09/2005 à 09h31.

  8. #44
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    Bonjour,

    Donc, vous conseillez, si j'ai bien compris, qu'un dialogue s'échange entre les deux parties par rapport à une transaction entre autres.... et le jeune homme de 30 ayant voulu faire du "zèle" se rendra compte bien un jour qu'il a été un mauvais manager à une certaine époque....

    Mais d'un côté, l'ex employeur de mon conjoint, propose sans cherche le dialogue et personnellement ça me gène.

    Justement, je me suis permise d'appeler l'entreprise et la personne des ressources humaines qui s'occupe de son dossier étant absente, doit me contacter jeudi matin.

    Ce que j'ai expliqué à la personne de mon conjoint qui n'était pas obligée de m'écouter étant donné que c'est une affaire qui oppose mon conjoint et son ex entreprise, est qu'il n'y a pas aucun échange, uniquement une proposition unilatérale. Or, en Ressources humaines (je le sais étant donné que je suis des cours sur ce domaine mais suis plutôt spécialisée en sociologie du travail), il faut faire attention aux ressources qu'apporte l'homme et chercher avant tout le dialogue au lieu des litiges.

    Donc, ok, oui pour le dialogue qui ne coûte rien après tout.

    Et effectivement, la justice n'est pas humaine, nous avons tous différents exemples à ce propos.

    Merci.

  9. #45
    Pepelle
    Visiteur
    Bonjour
    " la justice n'est pas humaine" est une simplification que j'ai faite ( marre des crampes aux doigts, rien ne remplacera le dialogue réel et non virtuel) La justice est obligatoirement humaine puisque faites par des Hommes.
    kaskade a néanmoins très bien compris ce que je voulais dire. J'aurai dû dire " il y a peu ou pas de sentiments devant les tribunaux " ( je parle en droit du travail) Donc refuser une transaction pour faire " payer" autrement que financièrement une entreprise, par envie de d'équité, de vérités rétablies, etc ... c'est aller au devant d'un échec certain et d'une belle claque psychologiques. Etes vous déjà allée voir des jugements aux prud'hommes marie thérèse ? Comment croyez vous que l'on juge, lorsqu'on a entre 15 et 20 affaires à traiter et que donc chacune ne doit prendre que 10 mns au maximum. Et bien on va à l'essentiel : les faits brut de brut, les lois et point barre. Donc pour caricaturer même juste un peu seulement : une absence pas du tout justifiée par le salarié, un coup de pied à un collègue : et le fait que votre mari soit un salarié exemplaire depuis longtemps, que son collègue mettait en péril les autres, que cette entreprise ne respecte pas toujours les lois et n'est elle même pas exemplaire, peut entrer en ligne de compte mais pas de manière si importante que cela.Pas de gentils ou de méchants devant les prud'hommes: des faits et des lois, point barre.
    Pour le reste Kaskade, très intéressant votre message; cela me ramène à mes cours de philosophie du droit. Il y aurait beaucoup de choses à dire. Mais le virtuel et les forums ne me paraissent pas hyper adaptés pour ce genre de dialogue.
    Amicalement

  10. #46
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    Faites par les hommes, mais parfois ça reste inhumaine tout de même.... du moins injuste.

    L'ex entreprise de mon conjoint m'a contactée ce matin au téléphone et propose de rémunérer à Patrick les 3 semaines de mise à pied, plus les indemnités de licenciement plus un mois !

    Qu'en pensez vous ?

  11. #47
    Pepelle
    Visiteur
    Des clopinettes!

  12. #48
    Membre Cadet
    Ancienneté
    août 2005
    Messages
    38
    C'est à dire !

    Il accepte ou pas ?

    Merci

Discussion fermée
Page 4 sur 5 DébutDébut ... 2 3 4 5 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Mise à pied conservatoire
    Par loveisdead94 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/11/2010, 20h37
  2. Mise à pied conservatoire
    Par Jsaispas dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/06/2009, 21h54
  3. mise a pied conservatoire suivie de mise a pied disciplinaire
    Par Siegfriednice dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/04/2008, 09h39
  4. mise a pied conservatoire délai
    Par Cdomplus dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/03/2006, 19h19
  5. delai mise a pied conservatoire
    Par Moise dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2004, 20h50

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum