Vos question à l'Avocat avec Wengo
+ Répondre à la discussion
Résultats 1 à 6 sur 6

L'agresseur agressé ?

Question postée dans le thème Pénal et Infractions sur le forum Rapports à la société.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    février 2009
    Messages
    2
    Bonjour a tous,

    Je suis nouveau sur ce forum,
    Quelques questions dù à un évenement récent m'ont trotinnées dans la tête c'est pourquoi je fais appel a vous .

    Au lycée, une bande de jeune m'ont abordé dans le couloir,
    L'un deux n'as pas apprecié que je le regarde, Alors ils ont commencer a me pousser ect...
    Je me suis laissé faire, puis je suis reparti. Plus tard dans la journée, je suis repassé dans le couloir, et je les ai recroisé.
    Ils m'ont tous reconnu, et la confrontation est devenu plus physique, ils m'ont poussé violament comme une balle de flipper.
    Ils m'ont donné des coups de front sur le mien violament (ainsi que d'autre humiliations) . j'ai finis par reussir à partir et c'est là que deux des jeunes m'ont rattrapé.
    Voyant que je les avait enervé en les fuyant une 2ieme fois, je me suis dis, la 3ieme je vais me faire tabasser
    Donc, les deux jeunes me rattrape et me tire par l'épaule violament, je me retrouve pris en "sandwich".
    Dans cette position, je ne pouvais plus fuir, après m'avoir pris quelques gifles, j'ai riposter.
    Une baguare violente s'en ai suivi. Ayant un peu de base dans les sports de combat, j'ai pu me défendre.
    Tout cela c'est terminer avec des hématomes au dos pour ma pars ( tabasser au sol ) et un nez casser pour l'un de mes aggresseurs.

    Par la suite, ils me prometais des représailles à l'arme blanche.

    j'ai 18ans, et l'aggresseur qui a eu le nez cassé en a 17.
    Ils n'ont pas porté plainte, et moi non plus.
    L'un d'eux & été sanctionner, l'autre non, plaidant qu'il cherché à nous séparer
    J'ai été également sanctionner...

    -Ce que je veux savoir, c'est ce que je risque si, Paradoxalement, Mon aggresseur porte plainte contre moi dans une telle situation. Qu'encour t'il si je porte plainte contre lui ?
    -La même scène se serait déroulé en dehors de l'enceinte scolaire, aurait'il eu une difference ?

    -Si je me fais aggresser par quelqu'un munis d'une arme de cartégorie 6, Quels en sont les conséquences juridiques ?

    Merci d'avance.

  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Artégore
    Ancienneté
    janvier 2008
    Localisation
    Isère
    Messages
    2 866
    Citation Envoyé par Jean27 Voir le message


    Par la suite, ils me promettaient des représailles à l'arme blanche.

    j'ai 18ans, et l'agresseur qui a eu le nez cassé en a 17.
    Ils n'ont pas porté plainte, et moi non plus.
    L'un d'eux a été sanctionné, l'autre non, plaidant qu'il cherché à nous séparer
    J'ai été également sanctionné...

    -Ce que je veux savoir, c'est ce que je risque si, Paradoxalement, Mon agresseur porte plainte contre moi dans une telle situation. Qu'encourt'il si je porte plainte contre lui ?
    -La même scène se serait déroulé en dehors de l'enceinte scolaire, y aurait'il eu une différence ?

    -Si je me fais agresser par quelqu'un munis d'une arme de cartégorie 6, Quels en sont les conséquences juridiques ?

    Merci d'avance.
    Bonjour,

    Je ne peux répondre en détails à toutes vos questions, juste dégrossir un peu le problème.

    Il me semblerait plus prudent que vous portiez plainte, car vos agresseurs sont coupables :

    - de violence en réunion (1er facteur aggravant)

    - 2ème facteur aggravant : les faits se sont déroulés dans l'enceinte du lycée, la sanction pénale est beaucoup plus lourde.

    Concernant les menaces de représailles avec arme blanche, si elles n'ont pas été réitérées, elles ne seront pas retenues.

    Vos agresseurs risquent une peine de prison, et une amende.

    Maintenant, j'aimerais que nos intervenants précisent mes dires.

    Si je vous conseille de porter plainte, c'est pour éviter qu'ils ne le fassent avant vous (classique), et surtout, pour protéger les autres lycéens qui encourent le même danger !

    Bon courage, et bon Dimanche,
    Sed fluctuat, nec mergitur...

  3. #3
    Membre Junior Avatar de 2piou
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    135
    Citation Envoyé par Jean27 Voir le message
    -Ce que je veux savoir, c'est ce que je risque si, Paradoxalement, Mon aggresseur porte plainte contre moi dans une telle situation. Qu'encour t'il si je porte plainte contre lui ?
    -La même scène se serait déroulé en dehors de l'enceinte scolaire, aurait'il eu une difference ?

    -Si je me fais aggresser par quelqu'un munis d'une arme de cartégorie 6, Quels en sont les conséquences juridiques ?
    Bonjour ,</p>Je m'excuse d'avance si la mise en page n'est pas très aérée (j'ai toujours des soucis avec l'affichage des fenêtres de réponse...)
    Je vais essayer de préciser un peu les propos d'Artégore, que je confirme dans l'ensemble.(mais un certain Loup devrait enrichir le débat sous peu )
    Selon vos explications vous n'avez guère eu le choix et, vous n'avez fait que vous défendre.
    Vous pouvez cependant être poursuivi pour violence volontaire sur mineur dans l'enceinte d'un établissement scolaire (2 circonstances aggravantes). Comme il a le nez cassé, ça risque de peser un peu dans la balance.
    Je ne vous fais pas le devis concernant la peine encourue. Le code pénal ne fixant en effet que des maximums, ça vous ferait peur... N'étant pas magistrat et n'ayant pas connaissance de tous les détails du dossier, c'est difficile de vous renseigner objectivement sur ce point précis.
    Vous pouvez poursuivre vos agresseurs pour violences volontaires en réunion dans l'enceinte d'un établissement scolaire (2 circonstances aggravantes) et ce, même si votre adversaire ne dépose pas plainte. En effet on ne fait ce genre de démarche uniquement parce que l'autre parti le fait. Si vous estimez avoir été victime d'une infraction, je vous conseille de déposer plainte.
    D'autant plus qu'il y a fort à parier qu'avec un nez cassé les parents de votre adversaire déposeront plainte et lui, il est encore mineur...
    Pour déterminer exactement ce que les partis en cause risquent il faut connaître les ITT, c'est la gravité des violences au sens pénal du terme. Elle est déterminée par un médecin à la demande de la police et se calcule en jour. En fonction du nombre de jours les violences peuvent ête qualifiées contravention, délit ou crime.
    Les menaces ne seront retenues que si elles ont été réitérées (mais là il faudrait quand même préciser leur nature exacte et leur localisation dans le temps par rapport aux violences, ça pourrait éventuellement changer la donne)
    Si vous vous faites agresser par quelqu'un porteur d'une arme les violences seront qualifiées &quot;violences volontaires avec arme&quot; (1 circonstance aggravante)
    Si ces violences avaient eu lieu au dehors, l'aggravation de &quot;violences commises dans l'enceinte d'un établissement scolaire&quot; disparaissait (à condition bien sûr que ce ne soit pas aux abords immédiats - devant la grille par exemple)
    Bon courage
    Dernière modification par 2piou ; 08/02/2009 à 15h42.
    Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé (proverbe africain)

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Cleyo
    Ancienneté
    novembre 2005
    Localisation
    Loire-Atlantique
    Messages
    5 185
    Bonsoir,

    Votre problème réside dans la preuve de l'initiative de l'agression.

    Vous avez 1 parole, ils en ont plusieurs concordantes....

    Le premier qui dégaine est a priori celui qui gagne.

    Déposez plainte contre eux en relatant les incidents précédant l'altercation. Tâchez de trouver des témoins. Joignez un certificat médical pour votre dos.

    Cleyo
    Le Président : "Donc, vous êtes allé à la chasse au hérisson, vous avez eu envie de "poser culotte", et c'est par pur hasard que vous vous êtes soulagé dans le champ à côté du coffre-fort volé ?"



  5. #5
    Membre Junior Avatar de 2piou
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    135
    Citation Envoyé par Cleyo Voir le message
    Bonsoir,

    Votre problème réside dans la preuve de l'initiative de l'agression.

    Vous avez 1 parole, ils en ont plusieurs concordantes....

    Le premier qui dégaine est a priori celui qui gagne.

    Déposez plainte contre eux en relatant les incidents précédant l'altercation. Tâchez de trouver des témoins. Joignez un certificat médical pour votre dos.

    Cleyo
    Bonjour Cleyo,
    C'est tout à fait exact et d'ailleurs caractéristique de ce genre d'affaire, ce qui en fait d'ailleurs toute la complexité puisqu'il est presque impossible de déterminer qui a commencé...
    Les déclarations des uns et des autres vont forcément présenter des divergences...
    Des témoins crédibles et impartiaux seront donc les bienvenus à l'appui de la plainte.
    Jean27, sans indiscrétion aucune, avez-vous des antécédents judiciaires de violences ? Vos agresseurs en ont-ils ? Est-ce la première fois que vous avez une altercation dans votre lycée ?
    Ces éléments seront forcément pris en compte par les enquêteurs et le magistrat.
    Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé (proverbe africain)

  6. #6
    Membre
    Ancienneté
    février 2009
    Messages
    2
    Merci à tous pour vos information,

    L'affaire est maintenant "classé", Ils n'ont pas déposé plainte, et moi non plus (de peur de ne pas être certain de gagner le procès )... J'avais tout de même le certificat médical au cas où.

    Pouvez vous me fournir quelques informations sur les chefs d'accusations suivants ? (A titre informatif ) Peine maximale encourue/ et a quel motif elle correspond

    -Violence Aggravé, (Violence avec pour cause une itt ?)
    -Violence en bande, (Une bande qui a pour but la violence ?)
    -Association de Malfaiteur, ( ??? )
    -Violence qualifiée, (Violence avec une arme où +6ans de sport de combat ?)
    -Violence volontaire sur mineur, (Violence d'un Majeur sur mineur )

    D'autres chefs d'accusations me concerne ou concerne mon aggresseur dans une telle affaire ?

    Merci encore pour toute vos réponses.

    Ps:
    avez-vous des antécédents judiciaires de violences ?
    Non, mon casier judiciaire est vierge.

+ Répondre à la discussion
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Mon fils a été agressé
    Par romimy dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/01/2011, 15h58
  2. Agressée physiquement par mon employeur
    Par Kalisaxo dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2010, 13h57
  3. Confrontation avec mon agresseur
    Par Missmiou34 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 12
    Dernier message: 20/05/2010, 23h25
  4. mère d'une victime et de son agresseur
    Par Béatrice33 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/02/2008, 11h54
  5. agresseur pas encore convoqué
    Par David.r dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2006, 21h57

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum