Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Résultats 13 à 24 sur 30
Arborescence des messages utiles7Message(s) Utile(s)

Bipolarité et ses conséquences désastreuses

Question postée dans le thème Protection des Majeurs sur le forum Personne et Famille.

  1. #13
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    24 932
    C'est l'opération de la dernière chance, parce qu'avec trois refus, je reste assez pessimiste.
    " Quis custodiet ipsos custodes?"
    Juvénal

  2. #14
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    novembre 2008
    Messages
    592
    Nous sommes encore dans les délais de recours, mais bon, on fatigue quoi, et c'est ce qu'ils attendent ! Intenter quelque chose, il faut saisir le tribunal Administratif, c'est celà ? Ca devient trés trés éprouvant, trouver un avocat spécialisé, et pour quel résultat ?
    cdt

  3. #15
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    24 932
    Faites déjà un recours amiable par courrier, vous trouverez des modèles sur internet. Au moins, cela suspend la prescription, et vous gagnez du temps.


    Mais bon, principe de réalité oblige, il faut vous rendre à l'évidence. Trois refus, c'est beaucoup, et peut-être justifiés. Ce que vous estimez/percevez être un handicap grave l'empêchant de travailler, ne l'est pas pour la commission.
    awen a trouvé ce message utile.
    " Quis custodiet ipsos custodes?"
    Juvénal

  4. #16
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    novembre 2008
    Messages
    592
    Faites déjà un recours amiable par courrier, vous trouverez des modèles sur internet. Au moins, cela suspend la prescription, et vous gagnez du temps. Effectivement, nous pouvons le faire, mais cela ne nous donne pas le taux de handicap retenu par la commission, et la caractérisation ( qu'ils retiennent ) de sa pathologie. On va nous répondre encore une fois, elle est à moins de 50% d'invalidité sans nous donner plus d'explication ( 12¨%, 36%, 45% ? ) et pour eux, que lui trouve-t-on ? Mais bon, principe de réalité oblige, il faut vous rendre à l'évidence. Trois refus, c'est beaucoup, et peut-être justifiés. Ce que vous estimez/percevez être un handicap grave l'empêchant de travailler, ne l'est pas pour la commission. Peut-être, il est vrai qu'elle n'est pas en fauteuil roulant, qu'elle n'est pas trisomique ( Dieu merci ), mais je peux vous assurer qu'il lui sera très difficile de trouver du travail, à chaque entretien c'est un échec...Quand on ne dort pas la nuit, quand on n'arrive pas à se lever le matin, quand on arrive en retard à ses RdV ou qu'on n'y va pas, quand les réponses aux questions ne sont pas cohérentes; comment voulez-vous obtenir un travail ? Elle a envoyé des centaines de mails pour obtenir des stages, elle se présente; à chaque fois, c'est un échec
    Voilà, Merci tout de même Cdt.

  5. #17
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    18
    Je vous ai fait un MP avec mon expérience côté soins.

  6. #18
    Membre Junior
    Ancienneté
    août 2011
    Localisation
    allier
    Messages
    243
    Bonjour

    En attendant, elle peut peut être solliciter une Mesure d'accompagnement social personnalisé qui est plus simple à mettre en oeuvre et pourrait peut être correspondre à la situation (officielle) de votre fille

    https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F1336

    bon courage

  7. #19
    Pilier Junior Avatar de Coco11
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    1 580
    Trois refus, cela ne m'étonne pas, si les certificats sont identiques. Il faut bien comprendre que pour un praticien la rédaction d'un tel certificat est une charge, demandant du temps. Et on voit souvent des certificats très sommaires, incomplets. Et chacun se renvoie la balle : le médecin dit à la MDPH : faites examiner la personne par un de vos médecins. Et la MDPH dit : c'est au médecin traitant de le faire, les notres n'ont pas le temps.

    Ne pas ouvrir une enveloppe cachetée : alors là, je réve... Cette enveloppe, il faut l'ouvrir et photocopier le document et en garder une trace. Sinon, comment pourrez vous faire appel ??? Devant un tribunal, vous n'aurez aucune pièce...

    Quant au rédacteur, psy privé ou psy hospitalier ou même MG, cela a la même valeur. Tout dépend de celui qui suit cette dame de manière préférentielle. Mais n'allez pas demander un certificat à un psy hospitalier si celui ci ne la voit que une ou deux fois par an.
    Dernière modification par Coco11 ; 14/06/2018 à 20h06.

  8. #20
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    novembre 2008
    Messages
    592
    Bonsoir,
    à awen : En attendant, elle peut peut être solliciter une Mesure d'accompagnement social personnalisé qui est plus simple à mettre en oeuvre et pourrait peut être correspondre à la situation (officielle) de votre fille. Je suis allé voir avec le lien. Je ne pense pas que ce soit la priorité pour l’instant. Pourquoi ? Elle dépense l’argent que nous lui donnons pour l’instant, l’aider à mieux le gérer serait important ; MAIS ce qui nous inquiète dans l’immédiat, c’est qu’elle ne touche rien ! Du jour au lendemain, nous disparaissons ; elle se retrouve à la rue. Ce qu’on voudrait dans un premier temps, c’est qu’elle ait une petite autonomie financière, qui lui permette de survivre ….Mais effectivement ce sera également un point à traiter lorsqu’elle sera autonome… à Coco11 : Trois refus, cela ne m'étonne pas, si les certificats sont identiques. Il faut bien comprendre que pour un praticien la rédaction d'un tel certificat est une charge, demandant du temps. Et on voit souvent des certificats très sommaires, incomplets. Et chacun se renvoie la balle : le médecin dit à la MDPH : faites examiner la personne par un de vos médecins. Et la MDPH dit : c'est au médecin traitant de le faire, les notres n'ont pas le temps. Je ne peux rien dire concernant l’organisation de la MDPH, et son mode de fonctionnement ; la seule chose qu’on demande c’est qu’un diagnostic sérieux soit fait sur son état de santé réel, et qu’elle ait les résultats concernant sa santé !
    Ne pas ouvrir une enveloppe cachetée : alors là, je réve...
    Vous rêvez peut-être mais c’est exactement ce qui lui a été dit ! J’étais indécis de l’ouvrir, en définitive, elle n’a pas voulu… On a même fait mieux. Le dossier est resté sur le bureau de sa psychiatre, qui est partie une dizaine de jours en vacances ! Ma fille a beaucoup insisté pour qu’elle remplisse sa partie en lui disant que lorsqu’elle rentrerait la date serait dépassée. Elle lui a répondu que ce n’était pas grave, quelques jours de dépassement ! De plus lorsqu’elle est rentrée, visiblement elle ne s’en est pas occupée tout de suite ; résultat dossier parti fin Novembre à la place d’Octobre et bien entendu le délai dépassé. Il a fallu refaire un dossier complet, dont elle vient de recevoir le refus ! C’est ça la réalité Coco11…. Cette enveloppe, il faut l'ouvrir et photocopier le document et en garder une trace. Sinon, comment pourrez vous faire appel ??? Devant un tribunal, vous n'aurez aucune pièce... Avant d’aller devant le tribunal administratif, j’essaierai de trouver d’autres solutions !…Ce qu'on voulait avant tout, c'était voir ce qui était marqué.
    Quant au rédacteur, psy privé ou psy hospitalier ou même MG, cela a la même valeur. Tout dépend de celui qui suit cette dame de manière préférentielle. Mais n'allez pas demander un certificat à un psy hospitalier si celui ci ne la voit que une ou deux fois par an.
    Qui vous dit ça ? Il l’a vu au moins 1 fois/mois pendant 7 mois, puisqu’elle a arrêté en ce moment, et qu’on va la faire reprendre !...Ce n'est peut-être pas suffisant, mais il doit bien avoir une idée sur ce qu'elle a ? Cdt.

  9. #21
    Pilier Junior Avatar de Coco11
    Ancienneté
    mars 2005
    Messages
    1 580
    En fait, votre discussion tourne en rond... Vous déposez trois dossiers successifs, établis par le même psy traitant. Mais vous n'en connaissez pas le contenu. Car vous n'ouvrez pas la dite enveloppe... Ces refus peuvent s'expliquer : soit le certificat est incomplet, sommaire, mal rempli, soit la pathologie ne correspond pas à une invalidité suffisante. Je ne vois pas comment vous pourrez contester un refus sans savoir ce qui est dans ce dossier...
    Si votre fille n'a aucune ressource, ce que j'ai cru lire, faute d'AAH, refusée trois fois, tournez vous avec elle vers le RSA. Et voyez ce dossier avec une assistante sociale. Quant à la mesure de protection, elle reste nécessaire.

  10. #22
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    novembre 2008
    Messages
    592
    Bonjour,
    En fait, votre discussion tourne en rond... Vous déposez trois dossiers successifs, établis par le même psy traitant. Mais vous n'en connaissez pas le contenu. Car vous n'ouvrez pas la dite enveloppe...
    Mon épouse m'a fait remarquer qu'en plus de le lui dire, il était inscrit sur l'enveloppe " ne pas ouvrir, secret médical" Alors après, on peut bien sûr passer outre !
    Ces refus peuvent s'expliquer : soit le certificat est incomplet, sommaire, mal rempli, soit la pathologie ne correspond pas à une invalidité suffisante.
    Surement, mais pourquoi ne pas avoir accès à ces informations personnelles ?
    je ne vois pas comment vous pourrez contester un refus sans savoir ce qui est dans ce dossier...
    Moi aussi, je ne vois pas !
    Si votre fille n'a aucune ressource, ce que j'ai cru lire, faute d'AAH, refusée trois fois
    Tout à fait et l'on joint notre aide versée à notre déclaration fiscale
    tournez vous avec elle vers le RSA. Et voyez ce dossier avec une assistante sociale.
    Elle a déjà rencontré une ou plusieurs assistantes sociales
    Quant à la mesure de protection, elle reste nécessaire.
    Oui, je pense Cdt.
    Dernière modification par Modérateur 18 ; 15/06/2018 à 11h48. Motif: couleur

  11. #23
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    24 932
    Le secret médical ne concerne pas votre fille puisque ce certificat la concerne. Rien ne l'empêche d'ouvrir ce courrier.

    Je rejoins l'avis précédent, ce certificat médical contient peut-être (ou sans doute) des éléments qui excluent une invalidité suffisante pour bénéficier de l'AAH.


    Il n'y a que deux solutions : soit votre fille ne relève pas d'une pathologie suffisante pour bénéficier de l'AAH, soit le dossier est mal ficelé. En l'état, impossible de se prononcer.
    " Quis custodiet ipsos custodes?"
    Juvénal

  12. #24
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    avril 2009
    Messages
    697
    Dès le post 2, un intervenant vous a donné une solution
    Maintenant vous les parents d'un enfant adulte dont vous n'avez pas la responsabilité juridique, vous n'aurez officiellement le taux d'invalidité, ni la raison du refus, c'est informations sont peut-être dans ce courrier confidentiel qui est destiné à votre fille. Mais bipolaire veut bien dire qu'il y a au moins 2 périodes dans le comportement de votre fille, donc la période la plus favorable votre fille pourrait ouvrir cette lettre (Le secret médical ne la concerne pas, c'est son dossier). Par ailleurs si vous jugez j'espère avec raison que votre fille ne peut pas se gérer seul, retourner au post 2, ou bien passez outre en ouvrant cette lettre. Mais de toute manière, savoir le % ne calmera pas vos inquiétudes.
    Il faut une mesure de suivi par un organisme qui aidera votre fille 1 à avoir un peu de sous, le votre ou celui de l’état, 2 à le gérer.

+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 17/07/2015, 19h30
  2. prestation compensatoires et ses conséquences
    Par Juskobou dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/08/2010, 16h26
  3. Donation avance sur hoirie et ses conséquences ?
    Par Houdini dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 72
    Dernier message: 07/12/2008, 14h48
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2008, 18h49
  5. article 555 et ses consequences
    Par Loki dans le forum Débats et interprétations
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/10/2006, 17h08

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum