Mise en demeure avec VosLitiges
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 13

cauchemar après divorce à l'amiable.

Question postée dans le thème Parents et Enfants sur le forum Personne et Famille.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    juin 2017
    Messages
    4
    Bonjour à tous,

    Je viens sur ce forum pour essayer de trouver de l'aide et des conseils pour ma compagne.

    Ma compagne à divorcé à l'amiable l'année dernière. Depuis que le divorce a été acté par le juge son ex-mari lui fait vivre un vrai cauchemar.
    L'enfant (6ans) qui est entre les deux à des problemes scolaires. Le docteur à même recommandé le changement d'ecole. Le père s'y oppose pour des raisons financières. De plus, le pere ne prends pas ses vacances avec ses enfants. Ayant pris conseils auprès d'un avocat, nous ne pouvons rien faire tant que la psycologue ne donnera pas un avis sur la situation. Bien sur cell-ci ne veux pas prendre position....
    D'autres part, le pere insulte quasiment à chaque fois son ex-femme. il decide de tout et ne respecte pas la garde alternée en allant voir ses enfants à l'école quand ce n'est pas sa semaine. Il menace son ex-femme à chaque rencontre. Il lui doit meme une certaine somme d'argent, qu'il refuse catégoriquement de rembourser.
    Le pere travaille maintenant et à sa demande les week-ends. Il verra ses enfants le matin et le soir une semaine sur deux...

    Si je vient vers vous c'est que ma conjointe n'en peux plus de cette situation et est en train de craquer moralement. L'avocate nous a répondu qu'il n'y avait pas de recours possible. Les enfants sont manipulés par le pere et les grands-parents. Les enfants vivent très mal ce mode de garde et les conflits permanents entre leurs parents...

    N'y a t-il vraiment aucuns recours ?
    Comment démontrer les agissements du père ?

    Merci pour vos réponses

  2. #2
    Pilier Junior
    Ancienneté
    août 2016
    Messages
    1 022
    Bonjour,

    Pour l'argent qu'il doit, il faut passer par un huissier.
    Pour ce que fait le père quand il a la résidence des enfants, cela ne vous regarde pas.
    Il peut passer dire bonjour aux enfants à l'école, mais pas les récupérer.

    Aussi, ne parlez jamais du père quand les enfant sont avec vous et pour le reste, pas de cadeau, jugement et rien que jugement.

    PS: pour les insultes, des preuves ?
    Change ton regard et le monde changera

  3. #3
    Membre
    Ancienneté
    juin 2017
    Messages
    4
    Bonjour Stéphane B,

    Merci pour votre réponse.

    Effectivement nous n'avions pas pensé à un huissier. Nous allons en contacter un.

    Pour l'école, il est dejà venu par deux fois voir ses enfants alors que je les amène au bus scolaire. Il m'a demandé de les prendre pour les amener a l'ecole lui même. Je ne me suis pas interposé.
    Je précise que j'amène les enfants de ma conjointe et les miens au même arret de bus car ils vont à la même école.

    Je fais bien attention de ne pas dénigrer leur père en présence des enfants. Quand les enfants m'en parlent je reste évasif.

    Pour les insultent nous n'avons pas de preuves.
    Est-ce que l'enregistrement d'une conversation peux constituer une preuve ?

    Merci

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Tobias
    Ancienneté
    février 2007
    Messages
    12 862
    Oui, ça peut être un début de preuve, mais en cas de procédure judiciaire, cet enregistrement doit être communiqué à la partie adverse, pour qu'elle puisse préparer sa défense.
    Il ne s'agit pas de sortir cet enregistrement du chapeau, au dernier moment... il serait alors considéré comme irrecevable....
    ''Donner, c'est donner. Repeindre ses volets.'' (Le Chat de Geluck)

  5. #5
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 389
    Bonjour,
    Je ne me suis pas interposé.
    Et heureusement ! En effet, même si vous partagez leur quotidien, vous n'êtes qu'un tiers par rapport aux enfants. Pas plus d'autorité sur eux qu'une nourrice ou une voisine à qui on les confierait pour les accompagner à l'école. Tant que le père ne les emmène pas avec lui, rien à faire.

  6. #6
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mars 2012
    Messages
    4 162
    Citation Envoyé par Biloba Voir le message
    Bonjour,
    Et heureusement ! En effet, même si vous partagez leur quotidien, vous n'êtes qu'un tiers par rapport aux enfants. Pas plus d'autorité sur eux qu'une nourrice ou une voisine à qui on les confierait pour les accompagner à l'école. Tant que le père ne les emmène pas avec lui, rien à faire.

    pardon ??? c'est la semaine de garde de la mère, elle confie les enfants à son compagnon pour les emmener à l'école, c'est donc lui qui en a la responsabilité à ce moment précis.
    Le père n'a pas à intervenir pour se substituer à ce tiers de confiance à qui sont confiés les enfants...
    Le compagnon (loup31) est bien gentil de ne pas s'interposer pour ne pas mettre de l'huile sur le feu, mais le père est totalement en tort en intervenant en dehors de ce qui est prévu par le jugement.

  7. #7
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 389
    Oui, au temps pour moi, j'avais compris que le père avait pris les enfants à pieds sur quelques mètres pour finir le trajet. Mes excuses à loup31.

  8. #8
    Membre
    Ancienneté
    juin 2017
    Messages
    4
    Bonjour,

    Je reviens vers vous car avec ma compagne nous ne savons plus quoi faire.

    Depuis l été dernier voici un résumé de tout ce qui s'est passé.
    - début Aout, il atait convenu que nous ramenions les enfants au pere le dimanche. il précise qu'eux partirons à Paris dans la foulée. Nous de dire qu'arrivant de Arcachon ça ferait trop de route pour les enfants et donc acceptons de les ramener un jour plus tôt pour qu'ils ayent une nuit de repos sur Toulouse et le lendemain que le pere parte sur Paris. En les ramenant, le pere est directement partis sur Paris. Les enfants ont fait Arcachon/Toulouse/Paris soit 15H de route. En arrivant direction les urgences car un des enfants avait une forte migraine....
    - Le fait qu'il n'achete pas de chaussures a ses enfants. Leur fille est arrivé de l'école avec des vetements vraiment trop petit. Réponse du pere, il a pas le temps de vérifier comment ses enfants s'habillent.
    - Le fait qu'il n'a pas amené son fils pendant 2 mois au foot.
    - Le fait qu'il n'ira pas au comptétions de foot de son fils car il a autre chose a faire.
    - Le fait qu'il refuse que sa mere apelle par un surnom sa fille.
    - Le fait qu'il refuse que ses enfants apellent leur mere en semaine alors qu'ils le demandent.
    - A la toussaint il a failli me casser la gueule juste parce que j'avais dit qu'il avait tord sur un sujet.
    - Pour noel, leur fille de 4ans avait la grippe avec plus de 39 de fievre. Il est tout de même parti à Paris (12H de voiture).

    ---------- Message ajouté à 09h51 ---------- Précédent message à 09h50 ----------

    Nous sommes en contacte avec un avocat qui nous réponds la chose suivante:
    "L’intérêt majeur des enfants doit primer.
    Vos enfants sont-ils en demande de vivre chez vous ? Sont-ils heureux chez leur père ?

    également, il convient de disposer d’attestations et de pièces confirmant que les enfants ne sont pas heureux chez leur père."

    ---------- Message ajouté à 09h55 ---------- Précédent message à 09h51 ----------

    On nous demande si un enfant est bien chez leur pere. Mais vu que le pere leur offre plein de legos. L'enfant de 7 ans a quasiment tous les plus gros Legos actuellement en vente.
    Il leur a promis de leur acheté une moto. Comment voulez-vous qu'un enfant de 7 et 4 ans ne soit pas heureux quand ils ont tous ce que des enfants désirent..... ?

    L'intéret majeur des enfants est-il de vivre entre des parents qui se disputent régulièrement ?

    L'interet majeur d'un enfant de 4 ans est-il de faire 12 heures de voitures avec 40 de fièvre ?

    Pouvez-vous m'expliquer comment un enfant de 4 et un de 7 ans peueuvent avoir la maturité suffisante pour dire qu'il veux vivre chez son pere ou sa mere ????

    Comment avoir des attestations quand les psy et docs refusent de prendre parti.

    Nous sommes désespérer de voir comment le pere gere ses enfants et que nous ne puissions rien faire !!!

    Quels sont vos conseils ?

    ---------- Message ajouté à 09h56 ---------- Précédent message à 09h55 ----------

    Merci pour vos réponses

  9. #9
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 389
    Bonjour,
    début Aout, il atait convenu que nous ramenions les enfants au pere le dimanche. il précise qu'eux partirons à Paris dans la foulée. Nous de dire qu'arrivant de Arcachon ça ferait trop de route pour les enfants et donc acceptons de les ramener un jour plus tôt pour qu'ils ayent une nuit de repos sur Toulouse et le lendemain que le pere parte sur Paris. En les ramenant, le pere est directement partis sur Paris. Les enfants ont fait Arcachon/Toulouse/Paris soit 15H de route. En arrivant direction les urgences car un des enfants avait une forte migraine....
    Eh bien, la prochaine fois, vous ne lui donnerez les enfants que le matin même, après les avoir fait dormir chez vous, par exemple...
    Pour tout le reste de ce que vous énoncez, c'est de l'inconfort pour les enfants, de la déception, mais tant que le père les nourrit, les loge et les scolarise, à moins de maltraitances psychologiques avérées, les enfants ne sont pas en danger.
    La mère peut déplorer que le père s'en occupe mal, mais je crains que cela ne fasse pas changer le mode de garde. C'est bien parce qu'il est facile de séduire de petits enfants avec des jouets ou autres promesses que les JAF ne les entendent pas avant 10-12 ans au minimum.
    A mon avis, vous avez tout à gagner à vous comporter de manière exemplaire avec les enfants, à ne rien laisser paraître (allez acheter des chaussures si besoin, ça fera une sortie et un cadeau = bon souvenir pour l'enfant) et à attendre quelques années que les enfants grandissent et puissent exprimer leurs désirs en matière de résidence. Serrez les dents, faites au mieux lorsque les enfants sont chez vous, cela laisse des traces.
    Par ailleurs, prenez sur vous de ne rien laisser paraître lorsque vous ou la mère êtes obligés de croiser le père, mais refusez tout compromis : le jugement, rien que le jugement. Si vous les accompagnez au bus scolaire, ils y montent, que leur père soit présent ou pas. Une bise et dans le bus. Il a la possibilité de les voir 1 semaine sur 2, qu'il s'en contente. Par contre, il a le droit de ne pas vouloir que les enfants appellent leur mère lorsqu'ils sont avec lui. C'est un peu minable, mais pas illégal (mais les enfants s'en souviendront).
    Essayez de prendre sur vous, une séparation n'est jamais confortable mais certaines situations sont pires encore. Avec les années, les choses s'apaisent et les enfants font bien la part des choses, surtout en garde alternée.

  10. #10
    Pilier Sénior Avatar de Yooyoo
    Ancienneté
    mars 2007
    Localisation
    Yvelines
    Messages
    20 612
    Bonjour,

    Doit-on comprendre que vous habitez Toulouse et que le papa habiterait Paris ?
    Si oui, quel est le parent qui s'est éloigné après le divorce ?

  11. #11
    Membre
    Ancienneté
    juin 2017
    Messages
    4
    Merci pour votre réponse Biloba.

    Yooyoo,
    Le papa habite aussi sur Toulouse. Mais ses parents sont sur Paris.

  12. #12
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    juillet 2013
    Messages
    7 938
    Tout ce que vous reprochez au père et qu'il reproche à la mère ne tient pas u juridique et ne remettra pas en cause le mode e garde .
    La solution est e bon sens : respectez et ne pas jugez ce que l'autre parent fait ou ne veut pas faire avec ses enfants .
    A priori pour savoir tout cela des uns et des autres c'est qu'il doit y avoir un sérieux problème de gestion e la communication ... qui pourrait se borner à des mails uniquement sur les informations à transmettre (et pas sur des reproches sur tu fais ci, tu fais pas cela)
    La justice est centrée sur l’intérêt de l'enfant ; je la vois mal reprocher au père de proposer d'amener ses enfants plutôt qu'ils prennent le bus ...
    Si un jour la GA est remise en cause , pensez à une chose :le parent gardien sera celui qui favorise les liens d'avec l'autre parent .
    Et cela implique de respecter les droits qu'il a à prendre les décisions qu'il veut .
    Une médiation familiale pour cadrer les droits et devoirs de chacun ,afin d’arrêter de monter en mayonnaise toute chose pour en faire un conflit, est à mon avis la meilleure option pour l’intérêt des enfants et se recentrer sur leurs problèmes ensemble.
    Et la meilleure façon de prouver qu'on pense à l’intérêt de l'enfant en premier lieu .
    Dernière modification par kang74 ; 12/02/2018 à 12h29.

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Fissures avant et après 10 ans: un cauchemar!
    Par maisonfissuree dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/12/2011, 21h55
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 08/11/2011, 15h53
  3. divorce à l amiable ,accord à l amiable ?
    Par Padbol dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/03/2007, 21h28
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 27/09/2006, 22h14
  5. Accident de travail, mon cauchemar
    Par Wicca18 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/05/2006, 09h45

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum