Bonjour,
Je vais tenter d'exposer clairement et synthétiquement la situation et vous remercie par avance si vous pouviez m'apporter quelque éclairage :

J'ai lancé une procédure aux prud'hommes, la conciliation ayant échoué, un calendrier a été fixé pour dépôt des conclusions.
La partie adverse (employeur) ayant envoyé les siennes avec retard (fin avril), mon avocat a dû demander un report de l'audience de mise en état qui devait se tenir le 15 mai.
J'ai été informée via le secrétariat de mon avocat de ce report au 5 juin.
Mais depuis, je n'ai plus aucune information :
Lorsque mon avocat m'a fait parvenir les conclusions de la partie adverses, il m'a écrit qu'il restait attentif à mes observations écrites, qu'il m'enverrait son projet de conclusions et que nous ferions un point ensemble sur le dossier.
J'ai donc appelé mon avocat le 4 juin pour savoir où il en état dans ses conclusions puisque je n'avais rien reçu. Son assistante m'a simplement dit que c'était en cours.
J'ai tenté de joindre mon avocat hier (8 juin) sans succès pour savoir si l'audience s'était bien tenue le 5 juin et savoir ce qu'il en était de ses conclusions.
J'ai finalement contacté directement le greffe.
J'ai appris qu'une date pour audience de jugement a été fixé en octobre et je n'ai pas eu plus d'informations.
Je voudrais donc savoir si cela signifie que mon avocat a bien transmis ses conclusions et si le fait d'avoir eu une date d'audience de jugement signifie que le dossier est en état d'être plaidé. La partie adverse, peut-elle donc encore apporter des pièces où conclusions complémentaires ?
Est-ce possible que mon avocat ait transmis ses conclusions sans même me les avoir envoyées avant comme il me l'avait annoncé ?
Si mon avocat reste injoignable, puis-je me rendre directement au greffe et consulter mon dossier ?