Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 17
Arborescence des messages utiles1Message(s) Utile(s)

Médiatiser un combat

Question postée dans le thème Rapport avec les Pros du Droit sur le forum Monde de la Justice.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mai 2018
    Messages
    6
    Bonjour à tous,

    Je subis depuis plus de deux ans des injustices judiciaires invraisemblables de la part du père de mon enfant, celui-ci vit pour me punir de l'avoir quitté, ainsi, entre autres il m'a :

    Dénoncer aux services sociaux d'une manière anonyme, puis d'une manière non anonyme, pour maltraitance sur mon enfant,
    Dénoncer aux associations de protection des animaux pour zoophilie,
    Orchestré une perquisition de gendarmerie à mon domicile sur la base d'une fausse attestation
    Assigné au tribunal de grandes instances pour me réclamer 50000€ de dommages et intérêts
    Porté des dizaine de plaintes calomnieuses contre moi
    Assigné devant le JAF pour me retirer la garde de mon enfant.
    réassigné devant le JAF pour octroyer l'autorité parentale et changer les modalités de garde (il a reconnu son enfant une semaine après m'avoir tabassé chez lui et compris que cette fois-ci je ne reviendrais plus avec lui, notre enfant ne porte pas son nom, et son père n'a pas d'autorité parentale à son égard).
    Me harcèle, me violente, me suit, bref vit pour me nuire et ce n'est qu'une partie de ce que je subis.

    Je me défend mais la justice est longue, en attendant je continu à subir moi et mon enfant maltraité psychologiquement chez lui.

    Je connais mon ex et son comportement ne m'étonne pas, mais je reste confuse devant le comportement de ses avocats,

    lors de la perquisition de gendarmerie, j'ai transmis à ses avocats par le biais de l'expert des constats d'huissier de justice faisant preuve des mensonges délibérés de leur client. Je leur envoyé aussi par email beaucoup de preuves faisant état de sa volonté sans faille de me nuire quittes à mentir, abuser de la justice, me diffamer, me dénoncer calomnieusement.

    ils sont au courant de tout ça. et ils continuent à me harceler par le biais d'actions diffamatoires et calomnieuses en justice.

    Son avocat s'est présenté aux élections municipales, il est connu par tout les Français et jouit d'une image honorable qui est en complète dichotomie avec son attitude envers moi.

    Cela fait six ans que je vis sous apnée ! Aujourd'hui, j'ai pris la décision ferme de médiatiser mon combat. Malheureusement je ne vois aucune autre issue à notre souffrance moi et mon enfant,
    Dans un premier temps la médiatisation se fera par le biais d'un blog et une page # Réseau social #. Ensuite je contacterais la presse. (je travaille dans la communication)

    Pouvez-vous me donner des conseils, pour que je ne dépasse pas mon cadre de liberté d'expression, sachant que:

    je ne vais citer que les faits dont je dispose de preuves nécessaires
    le site aura un cadre informatif plus global, notamment pour donner des conseils aux personnes qui se trouvent dans mon cas.
    le site ne comportera aucune injure, insulte, mis en cause de représentant de la loi, si ce n'est ce que je subis de la part du père de mon enfant et de son avocat dont je citerais les noms.
    j'avancerais des exemples de preuves sur le site.

    j'attends vos conseils
    Dernière modification par Melimelodia ; 17/05/2018 à 10h25.

  2. #2
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    2 514
    Bonjour,

    Vous devez anonymiser (noms) les écrits de votre site, sinon vous risquez un retour de bâton.
    Il n'est pas rare de voir des actions en diffamation prospéraient sur la base d'un site ouvert au public.. vous comprenez ce que je veux dire.

    Mais surtout, je me demande si vous êtes sérieusement accompagnée par un avocat?
    Vous n'ignorez pas que la procédure de référé pour faire cesser un trouble illicite existe, n'est-ce pas? (actes de malveillance, harcèlement & Co)

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mai 2018
    Messages
    6
    compte tenu du statut de l'avocat adverse, mon avocate ne m'a pas correctement défendu, pire je l'ai surpris devant son cabinet en pleine discussion avec mon ex,

    j'ai consulté deux autres avocats très volontaires, mais dés que je cite les noms de mon ex et son avocat, je sent un changement dans les conseils qu'il me donnent, la dernière m'a conseillé de me sauver moi et mon enfant ! je lui ai expliqué qu'il s'agit là d'une infraction et que je risque de le perdre, elle m'a dit qu'à ce moment je pourrais me défendre en citant ce que je subis devant le juge.
    le premier, ami d'une amie, était très volontaire jusqu'à ce que je cite les sociétés que possèdent mon ex, il a changé et m'a demandé d'attendre, de demander un report d'audience, sachant que mon enfant est en danger, j'ai refusé ses conseils et je n'ai pas travaillé avec lui. j'ai su après de la part de mon amie qu'il pensait que compte tenu des sommes mises en jeu par mon ex pour me nuire, j'aurais du mal à me défendre.

    je n'ai plus confiance, même si je sais que des avocats justes et qui font bien leur travail existent bien.

    Non je ne connais pas la procédure en référé,

    l'avocat de mon ex étant un homme politique, n'ai je pas le droit d'informer les Français que les propos qu'il tient en publique ne correspondent pas à certain de ses agissements ?
    Dernière modification par Melimelodia ; 17/05/2018 à 11h05.

  4. #4
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    2 514
    Il faut trouver un avocat en dehors de la juridiction de la Cour d'appel, car ce qui mine vos avocat rencontrés est la proximité.

    Où se trouve votre Cour d'appel?

    Je vous indique ensuite où chercher.



    Une procédure de référé, c'est une procédure d'urgence (une audience sous un mois) dont le but est de faire cesser un trouble illicite.
    Il faut justifier du trouble : preuves de harcèlement, de violence, de dégradations entraînant un péril, etc...
    Le juge ordonne à l'auteur "de faire".
    Un avocat pourra diligenter si vous entrez dans ce cas de figure.
    Moi je ne peux vous répondre, je n'ai pas le dossier sous les yeux.

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mai 2018
    Messages
    6
    Je suis à Reims
    mais l'avocat adverse est connu dans toute la France, vous devez avoir une idée
    indice : XX
    Dernière modification par Modérateur 02 ; 17/05/2018 à 12h04.

  6. #6
    Modérateur Communautaire Avatar de Modérateur 02
    Ancienneté
    octobre 2011
    Messages
    1 582
    Melimelodia,

    Veuillez ne pas contourner la charte du forum et vous abstenir de tenter de faire identifier une personne, y compris par des moyens détournés.
    Bonne continuation.

    M02

  7. #7
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    2 514
    Vous devez éviter les barreaux de Troyes, Châlons, Charleville... et chercher dans les barreaux de Soissons et Laon d'un côté, de l'autre Bar le duc.

    Il faut persévérer, vous finirez pas trouver.

  8. #8
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mai 2018
    Messages
    6
    Merci Yomyom pour vos conseils.

    Et concernant le blog, ai je droit  de citer mon ex et son avocat, si tous ce que je dit c'est vrai et que je dispose des preuves pour le justifier ? Comme le site sera informatif, et qu'il s'agit (pour l'avocat) d'une personnalité publique ?


    Moderateur 02

    Désolée pour mon précedent post, j'allais effacer l'indice aprés la réponse de Yomyom.
    Dernière modification par Melimelodia ; 17/05/2018 à 12h44.

  9. #9
    Pilier Junior
    Ancienneté
    août 2016
    Messages
    1 022
    Et avec un jeu de mots, ça marche ? En effet, il n'y a pas de dupes, on m'aurait titillé pour ne pas être modéré.
    Change ton regard et le monde changera

  10. #10
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2009
    Messages
    2 514
    La vérité est celle du juge et de ce qu'il énonce dans son jugement.

    Comme je vous l'ai dit : il n'est pas rare de croiser des procédures en diffamation basées sur un site ouvert au public.

    Vous n'êtes pas journaliste et ne disposez pas d'une immunité.

    Si vous vous prenez un référé sous astreinte pour voir corriger vos écrits.. et bien ce référé, qui est un jugement, ira rejoindre le gros de la procédure qui vous oppose à votre ex.

    Alors tournez bien votre langue 7 fois avant d'écrire une ligne.

    Perso, c'est une perte de temps.... consacrez vous plutôt à chercher le bon avocat dans les villes que je vous ai signalé, vous en trouverez un qui n'en aura rien à cirer du politicard.

    ---------- Message ajouté à 14h07 ---------- Précédent message à 14h02 ----------

    Et je rajoute que vous vous trompez de cible : l'avocat n'est qu'un porte voie.

    Il ne fait que porter la voie de son client et rien d'autre.

    Ce n'est pas lui qui est à l'origine de vos maux, mais votre ex.

  11. #11
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2014
    Messages
    1 286
    Citation Envoyé par Yomyom Voir le message
    Vous n'êtes pas journaliste et ne disposez pas d'une immunité.
    un journaliste n'a pas plus d'immunité qu'un citoyen lambda. au contraire, le critère de sérieux de l'enquête pour étudier la bonne foi est jugé plus durement pour un professionnel que pour un particulier.

    si vous ne dites que des choses que vous pouvez prouver, vous ne serrez pas condamné pour diffamation, mais cela n'empêche nullement votre ex d'aller en justice, pouvant vous occasionner des frais non remboursés au final. si vous citez son nom, il peut aussi aller en justice pour atteinte à la vie privée. bon vu le contexte, si vous êtes condamné, c'est possible que les dommages et intérêts soit d'1 euro, mais là aussi, vous aurez des frais pour vous défendre.

    vous avez porté plainte pour dénonciation calomnieuse en recommandé avec avis de réception au procureur pour pouvoir ensuite porter plainte avec constitution de partie civile si nécessaire ? ou vous avez pensé à une citation directe pour dénonciation calomnieuse ?

  12. #12
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mai 2018
    Messages
    6
    J'ai porté plainte directement auprès du procureur de la république pour :
    -atteinte à la vie privée (je suis filmée en continue dans la rue, même lors d'agressions physiques et verbales, et j'ai reçu de la part de mon ex une photo de moi traîné par terre, les seins en l'air lors d'une agression, entre autres)
    Escroquerie au jugement et tentative d'escroquerie au jugement,
    Menacés et intimidations ( J'ai toujours les messages reçu sur mon répondeur)
    Harcèlement
    Dénonciations calomnieuses

    La plainte date de Novembre 2016

    J'ai porté récemment une autre plainte pour agression, lynchage vidéo (Happy slaping) et menaces de mort et dénonciation calomnieuse.

    J'attend J'attend...

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 17
    Dernier message: 13/11/2015, 18h03
  2. Combat contre l'ase et tous les juges d'enfants
    Par mamanlovely dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/09/2013, 22h53
  3. combat judiciaire contre l'Etat Français
    Par injustice dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/11/2005, 15h38

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum