Bonjour,

Un avocat à la Cour de Cassation qui refuse de présenter pour le compte de son client une procédure aux motifs que celle-ci lui parait vouée à un échec certain, peut-il lui-même saisir l'Ordre des Avocats dont il relève lorsque son client lui énonce qu'en agissant ainsi, il viole le principe du droit à tout justiciable d'être assisté d'un avocat, charge aux magistrats de se prononcer sur le bien ou mal fondé du recours ?

Dans ce cas, si le Président de l'Ordre accède favorablement à cette auto-saisine, les actes de procédures civile que l'avocat ainsi commis d'office rédigera pour le compte de son client, doivent-ils faire obligatoirement mention ou pas de cette désignation par le Président de l'Ordre ?

Existe t-il une jurisprudence en la matière ?

Merci par avance de vos réponses éclairées

Cordialement