Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 1 sur 4 1 2 3 ... FinFin
Résultats 1 à 12 sur 39

Panne ordinateur

Question postée dans le thème e-Commerce, Internet sur le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2010
    Messages
    15
    Bonjour,

    J'ai acheté un pc portable en juillet 2010 (garantie 1 an) sur internet.
    Le 17 septembre, mon pc tombe en panne (ne démarre plus), réparation par le sav en 2 semaines.
    Le 20 octobre, mon pc retombe en panne (ne démarre plus) avec le même problème que la 1ère fois, réparation par le sav en 5 semaines.
    Je l'ai récupéré il y a 2 semaines, depuis mon pc tombe en panne de temps en temps (mais il démarre encore). La hotline du fabricant me dit que c'est un problème de composant et qu'il faut renvoyer le pc pour la réparation.

    J'hésite à renvoyer le pc car ils n'ont pas réparé le problème les 2 premières fois, je ne vois pas pourquoi ils le répareraient la 3ème fois. La hotline m'a aussi dit que mon dossier n'était suffisant pour qu'ils m'échangent le pc.
    Qu'est ce que je peux faire ?

    Merci de votre aide.

  2. #2
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    Mettez votre pc en SAV pour un diagnostique de panne, avec rapport détaillant le problème rencontré par ce pc.
    Avec ce document, vous mettez en demeure le vendeur de vous échanger contre un autre pc portable neuf équivalent de gamme et de prix, soit de vous rembourser l'intégralité des sommes engagées pour son acquisition (frais de port compris!), afin que la garantie vendeur, due à l'article 1641 du code civil soit respectée, mais qu'également la garantie légale de conformité soit à son tour respectée, due aux articles L211-1 à L211-18 du code de la consommation ainsi que des article 1641 et 1648 du code civil.

    Ma mise en demeure doit être sous astreinte d'exécution (par la présente, je vous met en demeure sous 8 jours fermes, ouvrables et ouvrés.... --à indiquer en toutes lettres--), et être envoyée en recommandé avec accusé de réception et preuve de dépôt.
    Le mieux étant de l'envoyer au siège social à l'intention du service de la direction.

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2010
    Messages
    15
    Merci Olivier017.
    Si j'ai bien compris je leur envoie le pc, je leur demande un diagnostique de panne mais je leur demande de ne pas le réparer ?

  4. #4
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    J'ai également une autre idée, dans un police d'assurance (habitation par exemple), n'auriez-vous pas d'inclus un recours juridique?
    Car si tel est le cas, vous pourriez tout à fait faire appel à ce dernier auprès de votre assurance, afin de demander une expertise, et alors, si il s'avère qu'un problème existe (pas logiciel, mais bien matériel, et non dû à une mauvaise utilisation/manipulation), alors... vous pourriez opposer cette expertise pour le contraindre....

    Maintenant, me viens un point que je n'ai pas abordé: avez-vous trace écrite de chacun des passages précédents au SAV, et des problèmes rencontrés, et des actions entreprises pour les résoudre?

  5. #5
    Membre Sénior Avatar de majax
    Ancienneté
    novembre 2010
    Messages
    710
    Citation Envoyé par djipss Voir le message
    Bonjour,

    J'ai acheté un pc portable en juillet 2010 (garantie 1 an) sur internet.
    Le 17 septembre, mon pc tombe en panne (ne démarre plus), réparation par le sav en 2 semaines.
    Le 20 octobre, mon pc retombe en panne (ne démarre plus) avec le même problème que la 1ère fois, réparation par le sav en 5 semaines.
    Je l'ai récupéré il y a 2 semaines, depuis mon pc tombe en panne de temps en temps (mais il démarre encore). La hotline du fabricant me dit que c'est un problème de composant et qu'il faut renvoyer le pc pour la réparation.

    J'hésite à renvoyer le pc car ils n'ont pas réparé le problème les 2 premières fois, je ne vois pas pourquoi ils le répareraient la 3ème fois. La hotline m'a aussi dit que mon dossier n'était suffisant pour qu'ils m'échangent le pc.
    Qu'est ce que je peux faire ?

    Merci de votre aide.

    à ce stade de dysfonctionnements, vous devez exiger par lettre RAR le remplacement standard de votre machine (et peut-être pouvez-vous réfléchir à partir à la concurrence
    Dernière modification par Modérateur 04 ; 15/12/2010 à 11h08.

  6. #6
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    Majax, peut-être n'avez-vous pas bien lu...
    Visiblement, il semblerait que le pc eut été déjà mis par deux fois en SAV pour le même problème, mais qui visiblement, soit rien ne fut fait concrètement, soit qu'à raison temporaire.

    Donc le but, si possible, étant d'avoir un diagnostic de la panne avant qu'il soit pris pour réparation.
    Ensuite, oui, si à son retour, la panne revient, ou qu'elle est toujours présente, oui, la mise en demeure de...
    Mais avant, il faut se ménager toute preuve permettant d'établir le vice, ou défaut rédhibitoire pour rend ce produit non conforme à l'usage auquel il est destiné.

    Je ne saurais par ailleurs que trop vous conseiller d'aller re-voir sur ce thread (où vous êtes intervenu), le résultat d'une procédure faite à la va-vite, et qui n'apporte aucune preuve d'un quelconque vice, et qui fait que le rendu du JP ne peut faire autrement que de ne pas retenir les motifs invoquée par le plaignant.

    Car là, si djipss n'a aucune trace écrite du passage de son PC portable en SAV par deux fois, les raisons des dits passages, de ce qui à été effectué, il sera alors difficile de faire pression légalement (avec éventuellement poursuite en Juridiction de Proximité), car rien attestera que le client consommateur à tout mis en œuvre au préalable à l'action en justice, pour que le trouble trouve une solution de manière amiable, ni même n'aura de preuve que vice existe.
    En outre, lorsque je parle des raisons des mises en SAV et des actes effectués sur ledit matériel, ce n'est pas un hasard... nombreux sont les SAV qui ne laissent aucune trace au client du passage en SAV, et qui lors de mise en justice invoquent la panne logicielle du système d'exploitation, et non un problème matériel. Or en tel cas, le magasin, ni le SAV ne peuvent être tenus responsable du mauvais fonctionnement.

    donc, avant de préconiser la mise en demeure de..., qui à la base est une très bonne idée, je ne dis pas le contraire, il faut avoir quelques précisions sur certains points clés, essentiels, du sujet.
    Pour le moment, ces points clés, nous ne les avons pas
    Dernière modification par Olivier017 ; 15/12/2010 à 12h07.

  7. #7
    Membre Sénior Avatar de majax
    Ancienneté
    novembre 2010
    Messages
    710
    Citation Envoyé par Olivier017 Voir le message
    Majax, peut-être n'avez-vous pas bien lu...
    Visiblement, il semblerait que le pc eut été déjà mis par deux fois en SAV pour le même problème, mais qui visiblement, soit rien ne fut fait concrètement, soit qu'à raison temporaire.

    Donc le but, si possible, étant d'avoir un diagnostic de la panne avant qu'il soit pris pour réparation.
    Ensuite, oui, si à son retour, la panne revient, ou qu'elle est toujours présente, oui, la mise en demeure de...
    Mais avant, il faut se ménager toute preuve permettant d'établir le vice, ou défaut rédhibitoire pour rend ce produit non conforme à l'usage auquel il est destiné.

    Je ne saurais par ailleurs que trop vous conseiller d'aller re-voir sur ce thread (où vous êtes intervenu), le résultat d'une procédure faite à la va-vite, et qui n'apporte aucune preuve d'un quelconque vice, et qui fait que le rendu du JP ne peut faire autrement que de ne pas retenir les motifs invoquée par le plaignant.

    Car là, si djipss n'a aucune trace écrite du passage de son PC portable en SAV par deux fois, les raisons des dits passages, de ce qui à été effectué, il sera alors difficile de faire pression légalement (avec éventuellement poursuite en Juridiction de Proximité), car rien attestera que le client consommateur à tout mis en œuvre au préalable à l'action en justice, pour que le trouble trouve une solution de manière amiable, ni même n'aura de preuve que vice existe.
    En outre, lorsque je parle des raisons des mises en SAV et des actes effectués sur ledit matériel, ce n'est pas un hasard... nombreux sont les SAV qui ne laissent aucune trace au client du passage en SAV, et qui lors de mise en justice invoquent la panne logicielle du système d'exploitation, et non un problème matériel. Or en tel cas, le magasin, ni le SAV ne peuvent être tenus responsable du mauvais fonctionnement.

    donc, avant de préconiser la mise en demeure de..., qui à la base est une très bonne idée, je ne dis pas le contraire, il faut avoir quelques précisions sur certains points clés, essentiels, du sujet.
    Pour le moment, ces points clés, nous ne les avons pas

    il a au moins les envois de la machine par colis recommandé et les retours du SAV (j'imagine qu'il a gardé la fiche de retour sur le colis)

    normalement il devrait disposer d'une fiche d'intervention, il faut la réclamer

  8. #8
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    Justement, attendons ces quelques précisions essentielles

  9. #9
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2010
    Messages
    15
    Bonjour,

    Merci Olivier017 et majax

    Les documents que j'ai pour les 2 réparations du SAV sont:
    - Colissimo aller et retour
    - fiche de réparation

    Sur la fiche réparation j'ai:
    - Infos client: nom, adresse...
    - Infos produit: n° dossier, n° série, modèle, date ouverture dossier, diagnostic fait lors de l'appel de la hotline
    - Infos réparation: diagnostic du SAV, réparation effectuée, pièces changées
    J'en ai scannée une "casimages.com/img.php?i=101216055418272 499.jpg" (je peux pas mettre de lien, j'ai masqué quelques infos cf cadres noirs)

  10. #10
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    Et sur les deux fiches de réparation, il y a indiqué HDD changé?
    C'est étrange:

    Citation Envoyé par djipss Voir le message
    Je l'ai récupéré il y a 2 semaines, depuis mon pc tombe en panne de temps en temps (mais il démarre encore). La hotline du fabricant me dit que c'est un problème de composant et qu'il faut renvoyer le pc pour la réparation.
    Le fabriquant dit d'après-vous qu'il s'agit de composant, or un HDD, ce n'est pas un composant, mais bien du hardware... à savoir, pour ceux qui ne le savent pas, qu'un HDD c'est "hard disk drive", terme anglais signifiant Disque Dur...

    Donc, si la première fois, le 17 septembre, il s'agissait du dur, et qu'il eut été changé, vous n'auriez jamais dû retrouver cette panne... au pire, cela aurait dû être une autre panne... or vous la retrouvez une seconde fois le 20 octobre, c'est donc soit que le dur n'a pas été changé contrairement à ce qui est précisé, soit qu'il s'agit d'un autre problème.
    Là, itou... soit disant ils le réparent en changeant le HDD?
    Car si tel est le cas, et que depuis il retombe en panne de temps à autre, mais toute fois en redémarrant quand même, c'est que le problème provient d'ailleurs.

    D'ailleurs, pour avoir eu mon dur qui à rendu l'âme il n'y a pas 2 semaines (pas de bol, sur trois durs, il a fallu que ce soit le principal, et pas l'un des deux qui eux étaient en externes), mon pc n'a jamais affiché "HDD failure"... tout juste le démarrage ne passait pas le bios... car lui, n'est pas contenu sur le dur.

    Cela étant, ça n'a rien à voir avec le juridique..

    Donc, ces précisions apportées, il est grand temps de faire une mise en demeure d'exécution, sous astreinte de huit jours fermes ouvrables et ouvrés, de vous échanger votre ordinateur portable contre un autre neuf, équivalent de gamme et de prix, soit de vous rembourser toute somme engagée pour son acquisition, au titre de la garantie légale de conformité, due aux articles L211-1 à L211-18 du code de la consommation, et également aux articles 1641 et 1648 du code civil, faute de quoi, sans réponse ou sans réponse positive dans le délai imparti, vous seriez contraint de saisir la juridiction de proximité afin de le contraindre au respect du droit applicable.

    Cela étant à effectuer en courrier recommandé, avec accusé de réception et preuve de dépôt.

    Garantie légale de conformité - Service-public.fr
    Principe
    Un bien (fabriqué ou produit) acheté doit, pour être conforme :
    • être propre à l'usage habituellement attendu d'un bien semblable et, le cas échéant :
      • correspondre à la description donnée par le vendeur et posséder les mêmes qualités que les échantillons ou les modèles que ce dernier a présentées à l'acheteur,
      • présenter les qualités qu'un acheteur peut légitimement attendre conformément aux déclarations publiques faites par le vendeur, par le producteur ou par son représentant, notamment dans la publicité ou l'étiquetage,
    • ou présenter les caractéristiques définies d'un commun accord par l'acheteur et le vendeur,
    • ou être propre à tout usage spécial recherché par l'acheteur, porté à la connaissance du vendeur et accepté par celui-ci.

    Les biens vendus par une autorité de justice et les biens vendus aux enchères publiques ne sont pas concernés par cette disposition.
    Garantie légale de conformité
    L'achat d'un bien est couvert par une garantie légale de conformité, englobant la notion de vice caché et celle de délivrance conforme.

    Un vendeur est tenu de livrer un bien conforme au contrat et répond des défauts de conformité :
    • existant lors de la délivrance du bien,
    • résultant de l'emballage, des instructions de montage ou de l'installation lorsque celle-ci a été mise à sa charge par le contrat ou a été réalisée sous sa responsabilité.

    Les défauts de conformité qui apparaissent dans les 6 mois après la délivrance du bien sont présumés exister au moment de la délivrance du bien, sauf preuve contraire. Le vendeur peut contredire cette présomption si celle-ci n'est pas compatible avec la nature du bien ou le défaut de conformité invoqué.

    L'acheteur dispose d'un délai de 2 ans à compter de la délivrance du bien pour engager une action pour défaut de conformité de bien au contrat.

    Conséquences d'un bien non conforme au contrat

    En cas de défaut de conformité, l'acheteur doit choisir entre la réparation et le remplacement du bien. Toutefois, le vendeur peut ne pas procéder selon le choix de l'acheteur si ce choix entraîne un coût disproportionné, compte tenu de la valeur du bien ou de l'importance du défaut. Dans ce cas, le vendeur peut procéder, sauf impossibilité, selon la modalité non choisie par l'acheteur.

    L'acheteur peut, en second lieu, et seulement dans trois cas, demander la résolution du contrat ou la réduction du prix du bien :
    • s'il est impossible d'obtenir la réparation ou le remplacement du bien,
    • si la solution choisie (réparation ou remplacement du bien) ne peut être obtenue dans un délai d'1 mois après la réclamation,
    • si cette solution (réparation ou le remplacement du bien) ne peut être retenue sans inconvénient majeur compte tenu de la nature du bien et de l'usage qu'il recherche.

    La résolution de la vente ne peut être demandée si le défaut de conformité est mineur.

    Aucun frais ne peut être réclamé à l'acheteur.

    L'acheteur a droit à des dommages et intérêts s'il a subi un préjudice.


    Action en garantie contre les vices cachés
    Les dispositions concernant la garantie légale de conformité ne prive pas l'acheteur du droit d'exercer une action en garantie résultant des vices cachés.

    Cette action doit être intentée dans un délai de 2 ans à compter de la découverte du vice.

    Garantie commerciale


    La garantie commerciale offerte à l'acheteur prend la forme d'un écrit mis à la disposition de celui-ci.

    Cet écrit précise :
    • le contenu de la garantie,
    • les éléments nécessaires à sa mise en oeuvre, sa durée, son étendue territoriale,
    • le nom et l'adresse du garant.

    Il mentionne également que le vendeur est tenu, indépendamment de la garantie commerciale consentie, des défauts de conformité au titre de la garantie légale de conformité et de la garantie des vices cachés.


    Période d'immobilisation du produit et garantie commerciale


    Lorsque l'acheteur demande au vendeur une remise en état du bien couverte par la garantie consentie lors de l'acquisition ou la réparation d'un bien, toute période d'immobilisation d'au moins 7 jours vient s'ajouter à la durée de la garantie restant à courir.

    Cette période court à partir :
    • de la demande d'intervention de l'acheteur,
    • ou de la mise à disposition pour réparation du bien en cause, si cette mise à disposition est postérieure à la demande d'intervention.

    Il reproduit, en outre, les articles du code de la consommation concernant la garantie légale de conformité et les articles du code civil concernant la garantie des vices cachés.

    Je pense que Majax sera du même avis
    Dernière modification par Olivier017 ; 17/12/2010 à 00h27.

  11. #11
    Membre Exclu des Forums Avatar de Olivier017
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    8 726
    Infractions
    1/0 (0)
    J'ai oublié de préciser que la mise en demeure doit être adressée au vendeur.
    Dans la garantie légale de conformité, il y a l'article 1641 du code civil, or ce dernier fait exclusivement référence au vendeur, et absolument pas au fabriquant. Charge au vendeur par la suite de se retourner contre le fabriquant... qu'importe, cela vous n'avez pas à en souffrir, et c'est uniquement le vendeur que ça regarde, et non vous.
    Donc la mise en demeure, en recoAR, doit être adressée au vendeur.

  12. #12
    Membre Sénior Avatar de majax
    Ancienneté
    novembre 2010
    Messages
    710
    Citation Envoyé par djipss Voir le message
    Bonjour,

    J'ai acheté un pc portable en juillet 2010 (garantie 1 an) sur internet.
    Le 17 septembre, mon pc tombe en panne (ne démarre plus), réparation par le sav en 2 semaines...
    voilà ici des réponses intéressantes et notamment dans le même esprit

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-d...1277432_56.php

    L'imprimante que j'ai achetée sur Internet il y a quatre semaines vient de tomber en panne. Que puis-je faire ?


    Il s'agit d'un "défaut de conformité". Les vendeurs professionnels doivent offrir une garantie d'au moins deux ans sur les objets mobiliers corporels. Vous pouvez donc demander au vendeur de la réparer ou de la remplacer sans frais. Si cela s'avère impossible ou si la réparation ou le remplacement n'ont pas lieu dans un "délai raisonnable", vous pouvez demander une réduction du prix ou l'annulation du contrat. Il vous faut prouver que le défaut existait au moment de la livraison, sauf s'il est apparu dans les six mois qui ont suivi la livraison, ce qui est votre cas.

Discussion fermée
Page 1 sur 4 1 2 3 ... FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. ordinateur
    Par Leila.gh dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 10
    Dernier message: 25/10/2009, 17h28
  2. Vice Caché ou Panne Materielle sur Ordinateur Portable
    Par Ferlings dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/07/2009, 23h19
  3. vol ordinateur
    Par Matt31 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2008, 19h36
  4. Ordinateur de nom S
    Par Quo5000 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/07/2006, 08h23
  5. Utilisation d'ordinateur
    Par Tibou dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2004, 22h23

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum