Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Résultats 1 à 11 sur 11
Arborescence des messages utiles1Message(s) Utile(s)
  • 1 Posté par Latambouille

Bruits de voisinage

Question postée dans le thème Voisinage sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2017
    Messages
    5
    Bonjour,

    mon mari et moi-même avons fait l'acquisition d'une maison, mitoyenne d'un coté, il y a 7 mois.
    A notre arrivée, nous avons fait quelques travaux de peinture et de bricolage afin d'aménager et décorer à notre gout. Pas de gros oeuvre ni de bruit continu.
    D'autant que nous avons une petite fille qui n'avait pas encore 2 ans à ce moment là et je venais d'accoucher d'un petit garçon.

    Un mois après notre emménagement, mon mari ponçait des planches dans notre cour, du coté mitoyen de la propriété car c'est là que se trouve le garage qui lui sert d'atelier. Nous étions un dimanche après-midi. Le voisin est arrivé, énervé, a tapé sur le portail en nous criant que nous n'étions pas sur un site industriel, tutoyant mon mari d'emblée alors que nous ne l'avions jamais rencontré et nous menaçant d'appeler la police.
    Le ton de cette personne n'ayant pas vraiment mit mon mari dans de bonnes dispositions, il a donc continué son travail.
    Là, l'épouse de notre voisin arrive, sonne, elle, et commence à m'expliquer que ce n'est plus possible, que le bruit est insupportable, qu'ils nous entendent "pisser" la nuit et que mon mari a prit une douche à 4h du matin(c'était faux, il s'était brossé les dents avant d'aller travailler), qu'il l'a empêchée de dormir et là, de faire la sieste.

    De nature plutôt conciliante, j'ai voulu discuter avec cette dame. Elle m'a expliqué que nos toilettes se trouvaient juste derrière la cloison de leur chambre et que lorsque nous y allions la nuit et tirions la chasse, cela les réveillait.

    Elle était assez nerveuse et agressive, a commencé à me dire que si nous ne suivions pas "les règles", ils feraient détruire notre garage qui ne serait pas conforme (construit par les précédents propriétaires), m'a relaté d'autres griefs qu'ils avaient eu avec nos anciens propriétaires et m'a dit qu'ils "avaient du partir" car cela se passait très mal avec eux...
    Pour finir, mon mari, énervé est arrivé, et étant très diplomate, s'est engueulé avec la personne.
    Pour finir cette dame a menacé de revenir avec un fusil.

    Afin de préserver nos relations avec ces nouveaux voisins, je suis allée la trouver pour nous expliquer calmement, elle a de nouveau menacé de sortir son fusil et finalement les choses se sont tassées. Mon mari est également allé les trouver pour s'excuser de s'être emporté et régler une question concernant les garages.

    Depuis, nous n'avions plus eu de contact.
    Hier, un samedi donc, mon mari a du abattre un petit arbre dans la cour jouxtant le mur mitoyen, à la hachette et à la scie.
    Nous n'avons pas sorti la tronçonneuse, cela a duré 20 minutes à tout casser et il était 15h! Et là notre voisine qui crie de son jardin "merci pour le bruit hein, merci".


    Alors ce n'est qu'un broutille en soi, mais vu les menaces que ces gens nous ont faites, je m'inquiète de la suite...

    Sachant que mon mari comme moi-même avons des horaires décalés, nous partons parfois très tôt travailler (4h ou 5h) et pouvons rentrer vers 21h, ou 5h lorsque mon mari est de nuit.
    Conscients que notre rythme de vie n'est pas celui de la majorité des gens, nous faisons des efforts afin de ne pas gêner: pas de cafetière le matin, pas de douche le matin (et de manière générale, pas après 22h le soir), nous faisons à peine couler un filet d'eau à la salle de bain pour nous préparer avant d'aller au travail.

    Nous marchons en chaussons ou chaussettes car le plancher est commun aux deux habitations, nous avons changé le revêtement de sol de l'escalier afin de mieux l'insonoriser. Nous ne regardons jamais la télé, ne mettons de la musique que la journée, et à un volume normal.

    Alors certes, nous avons deux enfants jeunes, qui pleurent, peuvent crier et claquer des portes parfois. Et autant nous expliquons à mon aînée qu'elle ne doit pas crier, claquer les portes, etc, je me vois mal bâillonner mon bébé de 7 mois. De même je ne vais pas empêcher ma fille de rire... Un peu fort peut être mais à des heures de vie "normales".
    Les deux sont couchés à 20H, et nous rarement après 21h30...

    Concernant les toilettes, nous utilisons ceux de la chambre d'ami le soir et la nuit, lorsque c'est possible, càd lorsque la chambre d'ami n'est pas occupée (elle l'est régulièrement par ma mère qui vient garder les enfants).

    De mon côté, je veux bien comprendre que le bruit de nos toilettes soit une nuisance, mais ce sont des besoins qui ne se contrôlent pas, et ne pas tirer la chasse aux toilettes ne m'enchante guère (il m'est arrivé de ne pas aller aux toilettes le matin avant de partir travailler pour ne pas les déranger).

    Nous faisons des efforts afin de ne pas déranger et je sais que la tolérance au bruit peut varier (beaucoup) d'une personne à l'autre, mais j'ai le sentiment que ces gens veulent un silence total (ce que je trouve un peu fort sachant que nous habitons en face d'une voie ferrée en activité).

    De plus mon mari essaie dans la mesure du possible de faire les travaux/bricolages bruyants en semaine lorsque les voisins ne sont pas là. Sauf que ce n'est pas toujours possible...


    Je me doute que pour les remarques par dessus la cloture, tant que rien n'est constaté par les autorités compétentes, nous ne risquons rien, hormis de mauvaises relations avec nos voisins...

    Nous avions envisagé de déposer une main courante par rapport aux menaces de ces personnes afin de nous protéger en cas d'aggravation du conflit... Devrions nous le faire à votre avis?

    Au final, je me demande surtout si on peut nous reprocher une utilisation normale de nos sanitaires??

    Merci, et bonne journée.

  2. #2
    Membre Sénior
    Ancienneté
    octobre 2015
    Messages
    395
    Bonjour,
    non, on ne peut pas vous reprocher une utilisation normale de vos sanitaires, ni une utilisation normale de votre habitation.
    Ceci dit il existe des horaires pour le bruit de bricolage, notamment le dimanche, consultez pour cela l'arrêté municipal s'y référant. Je comprends tout à fait que les bruits de ponceuse le dimanche après-midi soient mal perçu (c'est du vécu et moi aussi je suis intervenue lol).
    lolo782 a trouvé ce message utile.

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2017
    Messages
    5
    Bonjour,
    merci de votre réponse.
    Effectivement je reconnais que la ponceuse puisse être une gêne, c'est d'ailleurs pour cela que dorénavant, nous faisons notre possible pour faire des travaux bruyants en semaine.
    Cela car nous en avons la possibilité du fait de nos horaires, mais comment fait un travailleur qui a des horaires "de bureau"?
    Lorsque ce n'est pas une nuisance répétée et continue, il me semble qu'un peu de tolérance est bienvenue...
    Et au delà de la nuisance bien réelle je le reconnais encore une fois volontiers, sonner chez les gens plutôt que de tambouriner au portail et demander poliment d'arrêter nous aurait permit de partir sur de meilleures bases...
    Bon Dimanche!

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 449
    Bonjour
    ll faudrait peut être faire une analyse acoustique car ce n'est tout de même pas normal qu'ils vous entendent aller aux toilettes !
    Un doublage de ce mur avec du placo spécial vous permettrait peut être de résoudre le problème
    Déjà comment se fait-il que le plancher soit commun ??
    C'est une maison qui a été divisée vous êtes en copropriété (toiture commune ? ) ?
    De quand date cette division il faut vérifier que l'isolation est faite dans les règles et DTU respecté
    Vous les entendez vous ou pas ?
    Vous devriez contacter vos vendeurs pour en savoir plus !
    Dernière modification par Marieke ; 19/03/2017 à 15h06.

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2017
    Messages
    5
    Bonjour, une partie de notre maison et la leur étaient à la base une seule et même habitation qui appartenait au père de notre voisine.
    Je suppose que c'est lui qui a fait (ou fait faire) la division.
    Comment, je ne sais pas, et vu nos relations avec ces personnes je ne pense pas pouvoir en discuter, et encore moins qu'ils puissent me dire que l'isolation a pu être mal faite.
    Nous n'avons pas de toiture commune, donc ne sommes pas en copropriété.

    Les personnes auxquelles nous avons acheté ont acquis cette maison en l'état dans les années 2000, la séparation est antérieure, mais je ne sais pas exactement de quand elle date.
    Je vous avoue ne rien connaître aux normes d'isolation, qu'est ce que le DTU?

    De notre coté, il m'est arrivé de les entendre parler (fort, vu le ton), mais de manière vraiment étouffée et lorsqu'il n'y avait pas un bruit autour. Par contre de notre cuisine, nous entendons l'eau de la douche qui doit être derrière, et parfois le bruits des toilettes, mais en toute honnêteté, il faut vraiment tendre l'oreille. Apres je sais que la nuit, les bruits sont décuplés...

    Concernant l'isolation, nous y avons pensé mais l'étroitesse de nos wc nous bloque un peu... Evidement, ce serait la solution la plus simple pour apaiser les tensions, mais aux frais de qui? Bien que la somme que cela représente ne doit pas être exorbitante, je vous avoue que cela me ferait un peu suer de devoir faire des travaux pour une isolation mal faite par nos chers voisins...

    Après, si c'est la seule solution... Mais est ce envisageable de leur suggérer à eux d'isoler de leur coté sachant que c'est "nous" qui sommes la "cause" de la nuisance?
    J'aimerai savoir clairement dans quelle mesure nous sommes "responsables" de cette nuisance dans la mesure ou elle découle d'un besoin naturel et n'est pas imposé de manière volontaire et que nous n'avons absolument pas la volonté de leur nuire...

  6. #6
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 449
    C'est surtout pour être tranquille chez vous que je préconise ces travaux
    le placo phonique bleu dense existe en 13 mm donc vous ne perdriez pas grand chose
    Pour la date de division et sa date vous devriez avoir cela sur vos actes dans l'origine de la propriété
    Les DTU se sont les normes applicables suivant les dates des travaux comme là division les cloisons auraient du être doublées !
    http://www.bruit.fr/tout-sur-les-bru...s-anciens.html
    http://www.toutsurlisolation.com/Iso...ion-acoustique
    Il est évident que des murs intérieurs de maison ne sont pas suffisants tels quels pour 2 logements !
    Dernière modification par Marieke ; 19/03/2017 à 15h52.

  7. #7
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2017
    Messages
    5
    Effectivement, cela nous permettrait d'être plus serein dans notre quotidien.
    Je vais cependant me renseigner concernant la manière dont ont été menés les travaux à l'époque et, en attendant... Travailler mon mari pour qu'il envisage l'isolation des wc!
    Merci!

  8. #8
    Pilier Junior
    Ancienneté
    décembre 2012
    Messages
    2 001
    Ca peut vite dégénérer ce genre d'histoire. Un doublage plus peinture c'es vraiment pas compliqué à mettre en oeuvre, vous serez bien plus à l'aise.

  9. #9
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2017
    Messages
    5
    Bonjour,

    je reviens vers vous plusieurs mois après mon message initial.
    En Août dernier, mon mari passait l'aspirateur dans le garage (en semaine, à 11h du matin), lorsque notre voisine s'est mise à nous hurler dessus depuis son jardin, nous insultant et nous reprochant tout un tas de choses... Le bruit, les pleurs de notre fille, nos soit disant origines Corses... Mon mari excédé lui a répondu sur le même ton.
    Suite à cela, nous avons déposé une main courante au commissariat relatant notamment les menaces faites à notre arrivées (venir avec un fusil, déposer plainte, nous faire partir). Sur les conseils de l'agent, j'ai contacté le service de médiation de la ville. Le médiateur a rencontré la voisine qui a dit n'être importunée que par les bruits de bricolage le week-end et les insultes de mon mari.
    Je précise que suite à notre première altercation avec elle, nous réalisons les éventuels travaux et bricolages en semaine afin de ne pas faire déranger. Concernant les insultes, elles consistent en un "je t'em*****", lancé par mon mari à cette dame qui nous arrosait de noms d'oiseaux. Nous n'avons jamais initié de contact avec elle.

    Suite à cela, nous avons procédé à une médiation: la voisine, le médiateur et moi-même.
    Nous avons mit certaines choses à plat, mais globalement j'avais le sentiment d'un dialogue de sourd. Cette personne pense que nous faisons du bruit exprès alors que nous faisons tout pour essayer d'être le moins nuisibles possible.

    J'ai été très affectée par cette rencontre car il est clair que pour elle tout est de notre faute et fait volontairement. Le médiateur a nuancé cela soulignant que cette personne a fait un burn-out récemment et de son propre aveux ne tolère plus aucun bruit. Il a également souligné l'attitude très offensive de la personne.

    La dernière visite de cette personne remonte à hier soir. Elle m'a expliqué que nous avions déplacé des meubles et claqués des portes à 5h du matin, qu'elle pouvait dire quand nous partions ou rentrions et qu'elle notait tout cela.
    Mon mari est effectivement rentré à 5h du travail, j'étais éveillée et dans la pièce jouxtant l'entrée, porte ouverte, je l'ai à peine entendu. Il a ouvert et fermé la porte, posé veste et chaussures, et s'est couché.

    J'ai donc tenté d'expliquer à cette dame que j'entendais bien que les bruits sont amplifiés la nuit mais que nous n'avons pas d'autre solution que de rentrer ou sortir de chez nous, en étant très précautionneux avec la porte. Je l'ai invitée à venir constater le bruit émit, chose qu'elle a refusé et lui ai assuré que nous allions redoubler de vigilance.


    Je me refuse à "jouer au plus con" en faisant du bruit volontairement. J'estime que nous faisons tous les efforts possible et nous continuerons en ce sens mais je crains que ça n'aille crescendo. Ce que nous faisons ne semble jamais assez.
    Pour cette personne, il est anormal de fêter un anniversaire d'enfant, entre 15h et 18h (deux fois par an...). Faut-il que j'aille lui demander l'autorisation de passer l'aspirateur? De me doucher?
    Je veux bien être conciliante mais je ne veux pas faire la carpette non plus et me laisser dicter ce que je peux faire ou pas chez moi (dans la limite de la loi, du bon sens etc) ...
    Comment réagir face à cette personne? Quelle attitude adopter?

  10. #10
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mars 2012
    Messages
    4 163
    Citation Envoyé par Madameminou Voir le message
    [...]
    Je veux bien être conciliante mais je ne veux pas faire la carpette non plus et me laisser dicter ce que je peux faire ou pas chez moi (dans la limite de la loi, du bon sens etc) ...
    Comment réagir face à cette personne? Quelle attitude adopter?
    Des amis ont le même problème avec une psychotique dépressive... que voulez vous y faire ? les problèmes sont dans leur tête pas dans votre comportement !
    la laisser s'énerver, voire appeler la police, et déposer plainte.

    rien ne sera constaté, car il s'agit de bruits de voisinage tout à fait normaux... (sauf votre épisode de ponceuse le dimanche après midi).
    En espérant qu'elle ne sorte pas le fusil ou ne vous menace pas (mais si ça en vient là vous, vous pourrez porter plainte, même si c'est classé sans suite, cela pourrait la calmer)

  11. #11
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2008
    Messages
    2 262
    il est exact que le bricolage, le passage d'une tondeuse dans le jardin sont en général interdits le dimanche

    le mieux est de ne pas répondre à leurs invectives orales et de ne pas hésiter à déposer plainte ou main courante à la moindre menace

+ Répondre à la discussion
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Bruits de voisinage, y remédier enfin!
    Par Fk88 dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/03/2012, 22h26
  2. problème de voisinage: bruits, incivilités.
    Par tesy dans le forum Immobilier
    Réponses: 22
    Dernier message: 18/03/2012, 14h11
  3. problème de voisinage: bruits, incivilités.
    Par tesy dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/01/2012, 13h17
  4. Bruits de voisinage, sans recours?
    Par Fk88 dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/04/2011, 09h30
  5. bruits de voisinage
    Par Chant30 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/07/2009, 19h37

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum